Star Wars fête ses 40 ans !

- Posté le 25 mai 2017

Evènement

Chères lectrices, chers lecteurs, bonjour.

Vous n'êtes pas sans savoir que ce 25 mai 2017 nous célébrons les 40 ans de la sortie du premier opus de notre saga spatiale préférée (comment ça vous ne saviez pas ?), à savoir Star Wars : Un nouvel espoir, sorti pile poil le 25 mai 1977. Le moins que l'on puisse dire, c'est que tout cela ne nous rajeunit pas ! Et quand on voit le chemin parcouru, on se dit que cette saga revient de loin, surtout quand on connaît la manière dont cela a débuté (c'est-à-dire pas de la façon la plus enthousiaste).

En effet, le premier film de la saga galactique imaginée par George Lucas n'était sorti à l'origine que dans 32 salles, puisque les distributeurs ne croyaient pas au succès de cette aventure portée par des Jedi, un Sith, une princesse en mauvaise posture, un contrebandier arrogant et son compagnon poilu, deux droïdes et toute une galerie de personnages non-humains. Il faut savoir que dans les années 70, Hollywood n'était pas très friand des films de science-fiction. Mais, George Lucas, fort du succès d'American Graffiti (1973), décida se lancer dans un univers encore jamais vu. S'il était parvenu à signer un contrat avec la société de production 20th Century Fox, il devait trouver des fonds, et en quantité, pour mettre le projet Star Wars sur orbite.

C'est notamment grâce au dessinateur Ralph McQuarrie, qui a travaillé sur une bonne partie du scénario du premier volet de la saga, que les producteurs ont été finalement convaincus et ont investi 8,25 millions de dollars dans le projet. Cela peut nous paraître dérisoire comme budget de nos jours à l'aune des productions actuelles, mais à l'époque, pour un film de ce genre, ce fut une vraie bénédiction pour Tonton George.

Ains, George Lucas, du haut de ses 33 ans en 1977, s'apprêtait à bouleverser le monde de la pop culture et à donner naissance à la franchise la plus rentable de l'histoire du cinéma. En 2017, Un nouvel espoir n'a pas pris une ride et la religion Jedi est même devenue officielle dans plusieurs pays (véridique !). Le premier long-métrage en lui-même finira par rapporter un total de 221,3 millions de dollars en salles, des recettes qui ont même augmenté avec les différentes rééditions opérées au fil du temps par 20th Century Fox.

L'Épisode IV de la saga Star Wars n'a pas uniquement fasciné des générations de fans : ce space opera a également opéré un tournant décisif pour l'industrie du cinéma en révolutionnant l'utilisation des effets spéciaux. En effet, George Lucas a créé de nouveaux procédés avec l'aide de Ken Ralston et John Dykstra, et ce dernier a mis au point une technique d'effets visuels inédite pour animer les vaisseaux du film en coordonnant leurs mouvements par ordinateurs. La technique a d'ailleurs pris le nom de son créateur, le Dykstraflex, et tous ces effets, n'ont eu pour but que de servir l'histoire de la lutte entre le Bien et le Mal incarnée par l'affrontement entre les Jedi qui et les Sith. Jamais un film de science-fiction n'avait offert une telle dimension philosophique, se nourrissant aussi bien des grands mythes que de l'histoire, abordant des questions assez profondes, métaphysiques, voire quasi mystiques.

Et cela n'est pas prêt de s'arrêter, et avec les films sortant actuellement, la saga Star Wars connaîtra encore de beaux jours devant elle !

Nous vous rappelons que les vidéos relatives à l'univers Star Wars, séries, films ou autres, sont disponibles sur notre chaîne Youtube Star Wars Holocron, donc n'hésitez pas à vous abonner, à liker, à partager, en suivant le lien juste ici.

Source: www.rtl.fr


Haut