Mark Hamill

Mark Hamill

Informations tirées de wikipedia

Mark Hamill est un acteur américain, né le à Oakland (Californie). Il est célèbre pour tenir le rôle de Luke Skywalker dans la première trilogie de la saga Star Wars et, trois décennies plus tard, dans la troisième trilogie. Il est aussi connu pour avoir doublé le Joker dans les films et séries d'animations consacrés à Batman, à de nombreuses occasions.

Biographie

Mark Richard Hamill est le fils d'un ancien capitaine de la US Navy, William Thomas Hamill (né en 1927) et de Virginie Suzanne (née Johnson ; 1927-1998), dans une famille de sept enfants, dont ses deux frères Will et Patrick, et ses quatre sœurs Terry, Jan, Jeanie et Kim. Son père est d'ascendances anglaise, écossaise, galloise et irlandaise, et sa mère était d'ascendances suédoise et anglaise,. Il a été élevé dans une famille catholique.

Après avoir grandi en Californie et au Japon, Mark Hamill fait des études d'art dramatique avant d'obtenir ses premiers rôles à la télévision. Il cite son inspiration à devenir acteur par le fait de regarder Laurel et Hardy lorsqu'il est enfant. Déjà avant l'adolescence, il sait que « le showbiz, c'était ma voie ». Il a un travail mineur à l'Associated Press qu'il cite comme une anecdote.

Souhaitant être acteur et fan du film American Graffiti, il veut travailler avec George Lucas. Il vit alors avec Robert Englund qui lui recommande de faire le casting du prochain projet de Lucas. Pour cette séance, il joue une scène un peu improvisée, sans indication du metteur en scène. C'est finalement Marcia Lucas qui prend la décision de l'embaucher pour le rôle de Luke Skywalker, sans lui préciser que c'est le rôle principal et que « tout le film reposait sur [lui] ». Durant le tournage, il est payé « au minimum du minimum », mais il acquiert un statut de star en 1977 avec ce rôle.

Un accident de voiture, peu avant le tournage de L'Empire contre-attaque, en janvier 1977, entraîne une paralysie faciale qui limite son jeu d'acteur. Dans le téléfilm Star Wars Holiday Special, les lésions sur le visage de Hamill sont visibles car cela fait quelques semaines seulement qu'il a eu son accident,,. Aujourd'hui encore, l'assertion selon laquelle Lucas et Irvin Kershner adoptent l'idée d'introduire le personnage d'Hamill dans L'Empire contre-attaque à travers une scène où ce dernier se fait attaquer et capturer par une créature dans le but de crédibiliser ses cicatrices, est remise en question,,.

Mark Hamill est remarqué dans la comédie Corvette Summer en 1978, dans lequel il incarne le rôle principal de Kenneth, un jeune étudiant en carrosserie et mécanique automobile, qui ne vit que pour les voitures de luxe notamment les Corvettes (également nommé Stingray), reconnues dans les années 1970 aux États-Unis. Il se fait également remarquer en 1980 pour son rôle du soldat Griff dans Au-delà de la gloire de Samuel Fuller. La notoriété de son personnage de héros galactique bride sa carrière, son nom étant perpétuellement associé à son personnage de héros galactique : il « n'a jamais réussi à se défaire de son image de Jedi » écrit la presse. Après quelques petits films, Mark Hamill disparaît de la scène cinématographique pendant toutes les années 1980 pour se consacrer au théâtre. Il précise plus tard que « Partout où j'allais, on voyait le personnage, pas l'acteur […] Après le premier « Star Wars », on ne me proposait plus rien, et je me suis tourné vers le théâtre […] La critique a été cruelle. » Il joue notamment la pièce Amadeus et Elephant Man. Il se propose de jouer Mozart dans l'adaptation cinématographique d'Amadeus mais le réalisateur Milos Forman le lui refuse sous prétexte que le public risque de voir Luke Skywalker être le jeune compositeur. Il ne revient sur les écrans qu'avec le film de science-fiction Slipstream : Le Souffle du futur en 1989.

Au début des années 1990, il fait de nombreuses apparitions dans des séries B, ainsi que dans Le Village des damnés de John Carpenter, avant de trouver une nouvelle carrière dans le doublage de dessins animés et de jeux vidéo. Au-delà du cinéma à la filmographie finalement peu consistante, il effectue un nombre important de doublages, ce qu'il appelle sa « nouvelle carrière ». Il est aujourd'hui l'une des « voix » les plus recherchées en Amérique. Il réalise notablement la voix du Joker dans l'adaptation animée de Batman et ce, pendant plusieurs décennies, mais fait également du doublage dans Spider-Man, Hulk, The Simpsons et même dans des jeux vidéo.

Connu dans son entourage pour être fan de comics, il coécrit une série de livres The Black Pearl entre 1996 et 1997, avec son cousin Eric Johnson. Il réalise également un film documentaire parodique Comic Book : The Movie en 2004 dans lequel il joue le rôle principal d'un fan de bande-dessinées nommé Donald Swan. Ce film contient plusieurs caméos d'acteurs ayant joué aux côtés de Hamill dans la trilogie Star Wars dont David Prowse (Dark Vador), Jeremy Bulloch (Boba Fett), Peter Mayhew (Chewbacca), etc.

Presque absent sur les écrans dans les années 2000, Mark Hamill obtient néanmoins des petits rôles dans plusieurs films voire des séries la décennie suivante, comme dans l'épisode final de la saison 8 de Esprits Criminels en 2013. En 2015, il apparaît brièvement dans le film Kingsman : Services secrets, aux côtés de Samuel L. Jackson, Colin Firth, Taron Egerton et Mark Strong, dans lequel il joue le rôle du Professeur James Arnold.

Le Mark Hamill accepte la proposition de Disney de retourner dans la saga : il est officialisé dans Le Réveil de la Force, tout comme Harrison Ford, Carrie Fisher, Peter Mayhew, Anthony Daniels et Kenny Baker de la première trilogie Star Wars. Il fait un régime, du sport, perd 24 kg : « Tout ça pour quoi ? Pour deux secondes à l'écran, juste le temps d'enlever une capuche ! » dit-il. Effectivement, bien qu'il soit le sujet central de ce nouveau film (Luke Skywalker a disparu, le Premier Ordre et la Résistance fouillent la galaxie pour le retrouver), il n'y apparait que dans la toute dernière minute, juste avant le générique. Malgré tout, il conserve auprès des fans une véritable vénération. Il est en revanche un des acteurs centraux du film suivant Les Derniers Jedi. Finalement, il considère que « c'est parfois un peu pesant, ce rôle », même s'il assume totalement les obligations liées à la promotion du film, entre autres auprès des fans.

Vie personnelle

En , Hamill épouse une hygiéniste dentaire Marilou York dans un mariage civil privé ; de cette union naissent trois enfants : Nathan (né en ), Griffin (né en ), et Chelsea Elizabeth (née en ). Par ailleurs, Nathan Hamill est né au cours de la production de L'Empire contre-attaque ; il apparaît dans un caméo dans le premier épisode de la prélogie Star Wars La Menace fantôme, en jouant l'un des gardes royaux de Naboo.

Filmographie

Cinéma

  • 1977 : Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (Star Wars Episode IV: A New Hope) de George Lucas : Luke Skywalker
  • 1978 : Corvette Summer de Matthew Robbins : Kenneth « Kenny » W. Dantley Jr.
  • 1980 : Au-delà de la gloire de Samuel Fuller : Griff
  • 1980 : Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque (Star Wars Episode V: The Empire Strikes Back) d'Irvin Kershner : Luke Skywalker
  • 1981 : Accroche-toi Nashville (en) (The Night the Lights Went Out in Georgia) de Ronald F. Maxwell : Conrad
  • 1982 : Britannia Hospital de Lindsay Anderson : Red
  • 1983 : Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi (Star Wars Episode VI: Return of the Jedi) de Richard Marquand : Luke Skywalker
  • 1989 : Le Souffle du futur (en) (Slipstream) de Steven Lisberger : Will Tasker
  • 1989 : La Chute des aigles de Jesús Franco : Peter Froehlich
  • 1990 : Midnight Ride de Bob Bralver : Justin McKay
  • 1991 : Mutronics (Guyver) de Screaming Mad George et Steve Wang : Max Reed
  • 1991 : Liaison maléfique (Black Magic Woman) de Deryn Warren : Brad Travis
  • 1992 : La Nuit déchirée (Sleepwalkers) de Mick Garris : lieutenant Jennings (non crédité)
  • 1993 : Time Runner de Michael Mazo : Michael Raynor
  • 1994 : Silk Degrees d'Armand Garabidian : Johnson
  • 1994 : The Raffle de Gavin Wilding : Bernard Wallace
  • 1995 : Le Village des damnés (Village of the Damned) de John Carpenter : le révérend George
  • 1997 : Laserhawk de Jean Pellerin : Bob Sheridan
  • 1998 : Hamilton d'Harald Zwart : Mike Hawkins
  • 1998 : Les Proies : La Résurrection (en) (Watchers Reborn) de John Carl Buechler : Murphy
  • 1999 : Wing Commander de Chris Roberts : la voix de Merlin (doublage, non crédité)
  • 1999 : Walking Across Egypt d'Arthur Allan Seidelman : Lamar N. Benfield
  • 2001 : Thank You, Good Night de Chuck Griffith : Karl, le père de Lee
  • 2001 : Jay et Bob contre-attaquent (Jay and Silent Bob Strike Back) de Kevin Smith : Casse-noisette (Cocknocker en VO)
  • 2002 : Baxter and Bananas de Zac Moncrief et Robert Renzetti (court métrage)
  • 2003 : Reeseville de Christian Otjen : Zeek Oakman
  • 2004 : Comic Book: The Movie (en) de lui-même (vidéo)
  • 2006 : Look, Up in the Sky: The Amazing Story of Superman de Kevin Burns (en) : le consultant
  • 2011 : Minkow de Bruce Caulk : Robert Minkow
  • 2012 : Airborne de Dominic Burns : Malcolm
  • 2012 : Sushi Girl de Kern Saxton : Crow
  • 2013 : Virtually Heroes de G.J. Echternkamp : Monk
  • 2014 : Kingsman : Services secrets (Kingsman: The Secret Service) de Matthew Vaughn : Pr James Arnold
  • 2015 : Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (Star Wars: The Force Awakens) de J. J. Abrams : Luke Skywalker
  • 2017 : Brigsby Bear de Dave McCary : Ted Hope
  • 2017 : Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (Star Wars Episode VIII: The Last Jedi) de Rian Johnson : Luke Skywalker et Dobbu Scay
  • 2019 : Child's Play : La Poupée du mal (Child's Play) de Lars Klevberg : Chucky (voix)
Prochainement
  • 2019 : Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker (Star Wars: Episode IX – The Rise of Skywalker) de J. J. Abrams : Luke Skywalker

Télévision

Téléfilms

  • 1975 : Sarah T. - Portrait of a Teenage Alcoholic de Richard Donner
  • 1975 : Delancey Street: The Crisis Within de James Frawley
  • 1975 : Eric de James Goldstone
  • 1976 : Mallory: Circumstantial Evidence de Boris Sagal
  • 1977 : The City de Harvey Hart
  • 1978 : Au temps de la guerre des étoiles (The 'Star Wars' Holiday Spécial) de Steve Binder
  • 1991 : Earth Angel de Joe Napolitano
  • 1993 : Une image de trop de Jean-Claude Missiaen
  • 1993 : Petits cauchemars avant la nuit (Body Bags) de Tobe Hooper (segment Eye)
  • 1997 : When Time Expires de David Bourla
  • 2001 : Hamilton d'Harald Zwart

Séries télévisées

Doublage

Films d'animation

  • 1977 : Les Sorciers de la guerre (Wizards) de Ralph Bakshi : Sean
  • 1984 : Nausicaä de la vallée du vent (Kaze no tani no Nausicaa) d'Hayao Miyazaki : Maire de Pejite (voix anglaise)
  • 1986 : Le Château dans le ciel (Tenkû no shiro Rapyuta) d'Hayao Miyazaki (voix anglaise) : Muska
  • 1993 : Batman contre le fantôme masqué (Batman: Mask of the Phantasm) d'Eric Radomski et Bruce W. Timm : Le Joker
  • 1993 : Hollyrock-a-Bye Baby de William Hanna: Slick
  • 1996 : Bruno the Kid: The Animated Movie : Harris
  • 1998 : Scooby-Doo sur l'île aux zombies (Scooby-Doo on Zombie Island), d'Hiroshi Aoyama Kazumi Fukushima et Jim Stenstrum : Snakebite Scruggs
  • 1998 : Batman/Superman Movie: World's Finest de Toshihiko Masuda : Le Joker
  • 1999 : Gen13 de Kevin Altieri : Threshold / Matthew Callahan
  • 1999 : The Night of the Headless Horseman de Shane Williams : Van Ripper
  • 2000 : Sinbad: Beyond the Veil of Mists d'Evan Ricks : Le Capitaine de la garde
  • 2000 : Batman, la relève : Le Retour du Joker (Batman Beyond: Return of the Joker) de Curt Geda : Le Joker
  • 2000 : The Christmas Lamb de Rob Loos et George Taweel : Kobash
  • 2000 : Scooby Doo et les Extra-terrestres (Scooby-Doo and the Alien Invaders) de Jim Stenstrum : Steve
  • 2000 : Joseph, le roi des rêves de Rob LaDuca et Robert C. Ramirez : Judah
  • 2001 : Earth Day de Michiko Byers et Meredith Casey : Dr. Bob
  • 2001 : Night of the Living Doo de Chris 'Casper' Kelly et Jeffrey G. Olsen : Mr. Shifty / lui-même
  • 2002 : Balto II: Wolf Quest de Phil Weinstein : Niju
  • 2002 : Rapsittie Street Kids: Believe in Santa de Colin Slater : Eric
  • 2003 : Aero-troopers (Aero-Troopers: The Nemeclous Crusade) de Terry Izumi : Vieux Joshua
  • 2004 : Wolf Tracer's Dinosaur Island de Colin Slater : Tracer
  • 2005 : Batman: New Times de Jeffery Scheetz : Le Joker
  • 2005 : Le ruban de Moebius de Glenn Chaika : Simon Weir
  • 2006 : Ultimate Avengers II de Will Meugniot et Dick Sebast : Dr Oiler
  • 2006 : Choose Your Own Adventure: The Abominable Snowman de Bob Doucette : Jamling
  • 2006 : Robotech: The Shadow Chronicles de Lee Dong-wook et Tommy Yune : Commandant Taylor / Haydonite
  • 2016 : Batman: The Killing Joke : Le Joker
  • 2019 : Batman Contre l'attaque du Joker : Le Joker / Mr Freeze


Séries d'animation

Jeux vidéo

  • 1993 : Gabriel Knight: The Sins of the Fathers de Jane Jensen : Det. Mosely / Jeep Drive
  • 1994 : Wing Commander III : Cœur de tigre (Wing Commander III: Heart of Tiger) : le colonel Christopher "Maverick" Blair.
  • 1995 : Full Throttle : Adrian 'Rip' Ripburger / Emmet / Todd Newlan
  • 1995 : Wing Commander IV : Le Prix de la liberté (Wing Commander IV: The Price of Freedom) : le colonel Christopher "Maverick" Blair.
  • 1997 : Wing Commander Prophecy : Commodore Christopher 'Maverick' Blair
  • 2007 : The Legend of Spyro: The Eternal Night de Krome Studio et édité par Sierra : Malefor
  • 2008 : The Legend of Spyro: Dawn of the Dragon d'Etrange Libellule et édité par Sierra : Malefor
  • 2009 : Batman: Arkham Asylum de Rocksteady Studios : Le Joker
  • 2010 : Kingdom Hearts: Birth by Sleep de Square Enix : Maître Eraqus
  • 2010 : Darksiders de Vigil Games et édité par THQ : le Guetteur
  • 2011 : Batman: Arkham City de Rocksteady Studios : Le Joker
  • 2015 : Batman: Arkham Knight de Rocksteady Studios : Le Joker
  • 2016 : Batman: Arkham VR de Rocksteady Studios : Le Joker
  • 2018 : Lego DC Super-Villains : Le joker
  • 2019 : Kingdom Hearts 3 de Square Enix : Maître Eraqus
  • Date non connue : Squadron 42 : Lieutenant Steve “Old Man” Colton

Distinctions

Récompenses

  • 1978 : ShoWest Award de la star masculine de demain pour Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir
  • 1981 : Saturn Award du meilleur acteur pour Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque
  • 1984 : Saturn Award du meilleur acteur pour Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi
  • 2010 : Interactive Achievement Award de la meilleure performance de personnage de jeu vidéo pour Batman: Arkham Asylum
  • 2012 : BAFTA Award de la meilleure performance dans un jeu vidéo pour Batman: Arkham City
  • 2018 : Saturn Award du meilleur acteur pour Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi

Nominations

  • 1978 : Saturn Award du meilleur acteur pour Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir
  • 1988 : CableACE Award du meilleur acteur dans une série dramatique pour Alfred Hitchcok présente
  • 1994 : Annie Award de la meilleure performance vocale pour Batman
  • 2001 : Annie Award de la meilleure performance vocale pour Batman, la relève : Le Retour du Joker
  • 2005 : DVD Exclusive Award du meilleur réalisateur pour Comic Book: The Movie

Voix francophones

En version française Mark Hamill est doublé principalement par Dominique Collignon-Maurin depuis la saga Star Wars en 1977. Il le double aussi dans les films Jay et Bob contre-attaquent, Kingsman : Services secrets ainsi que dans les séries Esprits criminels et Flash (2014). Dans Les Derniers Jedi, c'est Bernard Lanneau qui double Mark Hamill, succédant ainsi à Dominique Collingon-Maurin dans le rôle de Luke Skywalker. Il le doublera par la suite dans la série The Big Bang Theory.

Dans la série Flash 1990, il a été doublé par Philippe Peythieu dans l'épisode Le Charlatan et par Roland Timsit dans l'épisode Le Procès du Charlatan.

Le film Au-delà de la gloire a eu deux doublages. Mark Hamill est doublé par Frédéric Pieretti dans la première version et Jérémy Prévost dans la seconde.

Pour son rôle du Joker, Mark Hamill a été principalement doublé par Pierre Hatet. Il le double notamment dans la série Batman de 1992 et les jeux vidéo de la saga Batman Arkham. Son rôle a aussi été double par Daniel Lafourcade dans Batman, la relève : Le Retour du Joker, Marc Saez dans Batman: The Killing Joke, et Xavier Fagnon dans La Ligue des justiciers : Action.

À titre exceptionnel, il a aussi été doublé par Patrick Préjean dans la série Chuck, Marc François dans le téléfilm Au temps de la guerre des étoiles, François Leccia dans Le Muppet Show, Alexis Tomassian dans Corvette Summer[réf. nécessaire], José Luccioni dans Britannia Hospital, Georges Caudron dans Laison maléfique, Antoine Tomé dans Le Village des damnés, Gabriel Le Doze dans Brigsby Bear et Julien Kramer dans la série Knightfall.

Versions françaises
  • Dominique Collignon-Maurin : Première trilogie de Star Wars, Kingsman : Services secrets, Flash (2014)etc.
  • Pierre Hatet : Batman, la série animée, Saga Batman: Arkhametc.
  • Bernard Lanneau : Les Derniers Jedi

Notes et références

Source

  • François Forestier, « Comment je suis devenu Luke Skywalker », L'Obs, no 2770,‎ du 7 au 13 décembre 2017, p. 97 à 101 (ISSN 0029-4713)

Voir aussi

Article connexe

  • (en) Typecast

Liens externes

  • (en) Mark Hamill sur l’Internet Movie Database
  • Mark Hamill sur Allociné
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail du jeu vidéo
  • Portail de Star Wars

Dans les films

Dans le casting

(Luke Skywalker) Star Wars Holiday Special
(Luke Skywalker) Episode IV : Un Nouvel Espoir
(Commandant Luke Skywalker) Episode V : L'Empire Contre-Attaque
(Maître Luke Skywalker) Episode VI : Le Retour du Jedi
(Luke Skywalker) Episode VII : Le Réveil de la Force

Mis en ligne le 30 novembre 2014 à 20:00 par Pierrick. Dernière modification le 23 octobre 2019 à 07:48.

Fiche consultée 627 fois.


Haut