chargement

L'Holocron
Encyclopédie

Vous êtes ici : Accueil » Encyclopédie » Dark Malgus


Dark Malgus

Lorsque l'Empire Sith émergea des régions inconnues de la galaxie pour déferler sur la République et prendre sa revanche sur les Chevaliers Jedi, les troupes de l'Empereur Sith comprenaient non seulement des légions de fantassins dévoués, mais également des hordes de Seigneurs Sith à la puissance redoutable. Dark Malgus faisait partie de ces Seigneurs Sith particulièrement redoutés. Né Veradun sur le territoire de l'Empire Sith ressuscité, celui qui deviendrait le futur Dark Malgus fut élevé par un père adoptif qui travaillait en tant que biologiste pour le compte du Corps Scientifique Impérial. Ce père de substitution supervisait également un zoo privé que l'Empire lui avait permis de conserver sur son domaine. Dès son plus jeune âge, Veradun s'occupa des créatures de cette ménagerie en les nourrissant et en nettoyant leurs cages. Disposant d'une affinité avec la Force qui ne manqua pas d'attirer l'attention, Veradun suivit des leçons sur la Force auprès d'instructeurs qui avaient remarqué son potentiel. Un jour, durant sa jeunesse, une servante Twi'lek de son domaine commit une offense mineure ; même si l'acte en lui-même n'était pas répréhensible en raison de son caractère de bagatelle, Veradun tua la servante pour se prouver à lui-même qu'il en était capable. Le père adoptif de Veradun en fut d'ailleurs ravi et s'empressa de contacter l'Académie Sith de Dromund Kaas, jugeant son fils sans doute prêt pour l'étape suivante de son parcours.

 

La veille de son départ pour le centre d'entraînement de Dromund Kaas, où il serait formé en tant que Guerrier Sith, Veradun et son père firent un dernier tour ensemble dans le zoo, son père souhaitant lui enseigner les trois leçons sur la conduite personnelle, la tromperie et les attentes. Ces leçons, transmises notamment en se basant sur l'observation des animaux du zoo et leur comportement, eurent un impact profond sur Veradun et sur sa philosophie de vie qui dicterait sa conduite pour les années à venir. Puis, Veradun quitta son foyer pour suivre la voie des Sith sur Dromund Kaas, et ne tarda pas à se distinguer de ses pairs. En effet, Dark Malgus faisait figure d'exception parmi les Sith de son époque car il employait souvent des mercenaires non-humains appartenant à des espèces jugées incapables. De fait, Malgus apprit une dizaine de langues. À noter que, même s'il était essentiellement reconnu en tant que guerrier, Malgus avait aussi certains talents de découvreur et de diplomate. Par ailleurs, alors qu'il n'était encore qu'un jeune guerrier, en voyageant vers un monde de la Bordure Extérieure appelé Géonosis, Malgus découvrit une esclave Twi'lek appelée Eleena Daru. Voyant qu'elle était abusée et brutalisée par son propriétaire, Malgus tua ce dernier et fit de la Twi'lek sa propriété. Toutefois, même si dans les faits Eleena Daru demeurait son esclave, Malgus et elle devinrent amants, le Sith la traitant plus comme sa femme que comme une moins que rien, et Daru accompagna Malgus au cours de ses campagnes parmi les plus réussies au service de l'Empire Sith, et ce malgré la politique de l'Empire Sith qui privilégiait la race humaine.

 

Veradun, alias le Seigneur Sith Dark Malgus.
Veradun, alias le Seigneur Sith Dark Malgus.

 

Honoré du titre de Dark, Malgus participa aux premières frappes de l'Empire Sith contre la République et les Jedi lors du conflit connu comme la Grande Guerre Galactique. Aux côtés de son Maître, un Sith de pure souche, Malgus aborda une station spatiale républicaine située en orbite de Korriban, berceau ancestral des Sith, à l'aide d'un intercepteur impérial Fury. Malgus et son Maître à peine arrivés, alors que les forces impériales détruisaient les faibles défenses républicaines de Korriban, les deux Sith se lancèrent à l'assaut des deux Jedi présents sur la station : un Maître Jedi Zabrak et sa Padawan, Satele Shan. Brandissant son sabre laser rouge, Malgus engagea Shan dans un duel au sabre laser tandis que leurs maîtres respectifs croisaient également le fer. Les deux Sith devaient empêcher quiconque ayant l'intention d'informer la République de quitter la station. Dans un échange de coups féroces, Malgus porta un coup de jambe dans le ventre de Satele, la privant de son double sabre laser et sur le point de la décapiter. Sans les réflexes du Maître Jedi de Satele, qui effectua un lancer de sabre laser pour parer le coup de Malgus avant d'engager à nouveau le Maître Sith, cela aurait été probablement le cas. Cette intervention permit à Satele Shan de se redresser et d'envoyer son adversaire au loin d'un coup de pied bien placé.

 

Conscient de l'enjeu, le Maître de Satele somma son apprentie de quitter les lieux à bord du cargo corellien léger XS Stock d'un contrebandier, également présent sur la station, pour prévenir au plus vite la République. Puis le Zabrak, armé de son sabre vert et s'emparant du double sabre laser de la Padawan, reprit le combat contre Malgus et son Maître Sith pour permettre à Satele, au contrebandier et à un caporal de la République de mettre les voiles. Même seul contre deux, le Zabrak offrit une belle résistance, parvenant à rediriger à l'aide de ses sabres les éclairs de Force du Maître Sith jusque sur Malgus et à séparer ce dernier de son Maître suffisamment longtemps pour empaler le Sith de pure race. Constatant que son Maître était neutralisé, Malgus invoqua la Force pour empoigner le double sabre laser du Sith à terre et marcha droit sur le Jedi Zabrak. Ce dernier usa de la télékinésie pour projeter des débris de vaisseaux sur Malgus, projectiles dont le Sith se débarrassa avec aisance, fort de ses deux armes. Fondant sur le Maître Jedi, Malgus utilisa sa force physique impressionnante pour porter des assauts d'une violence inouïe, privant d'entrée le Zabrak du double sabre laser bleu de Satele. Acculé et ne pouvant que parer, le Jedi vit sa défense s'effondrer et Malgus lui porta le coup de grâce avec ses deux sabres rouges.

 

Dark Malgus et son Maître Sith affrontent le Jedi Zabrak.
Dark Malgus et son Maître Sith Vindican affrontent le Jedi Zabrak Kao Cen Darach.

 

Le Maître Sith de Malgus étant grièvement blessé mais pas encore mort, Malgus revint auprès de lui pour lui souligner l'échec de leur mission, puisque Satele, le contrebandier et le caporal républicain étaient parvenus à fuir en hyperespace. Cependant, le Maître Sith de Malgus ajouta qu'il ne s'agissait pas d'un échec mais juste du commencement : la planète Korriban, monde originel des Sith, avait été reprise à la République, à la grande satisfaction de Malgus, qui acheva son propre Maître agonisant. Avec Korriban reconquise, Malgus eut l'occasion d'effectuer plusieurs pèlerinages sur ce monde. Ce fut d'ailleurs lors du premier de ces voyages que Malgus fit l'expérience d'une vision issue de la Force, dans laquelle la galaxie et son gouvernement régnant brûlaient. Depuis ce jour, Dark Malgus se mit à croire qu'il serait l'instrument de la chute de la République et de l'Ordre Jedi.

 

Alors que la Grande Guerre continuait d'embraser la galaxie, Malgus dirigea une force d'attaque de l'Empire Sith qui prit d'assaut par surprise la pacifique planète Alderaan après que la Flotte Républicaine eut été attirée loin de la planète. À la tête d'une vaste armée, Dark Malgus fit plier Alderaan en dévastant tout sur son passage. Seulement, des escouades de soldats de la République organisèrent une contre-attaque qui prit les Sith au dépourvu, du moins au début de l'engagement. La tactique de guérilla menée par les Républicains clairsema grandement les rangs ennemis, mais Malgus et ses Sith n'avaient pas dit leur dernier mot. Esquivant les tirs du leader républicain de l'Escouade Havoc des Forces Spéciales de la République, Malgus souffrit de brûlures au niveau de sa mâchoire, occasionnées par un projectile ennemi, ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre les hostilités. Le chef de l'Escouade Havoc en faisant une affaire personnelle, le soldat de la République fonça droit sur Malgus, qui répliqua en stoppant son adversaire d'une vague d'éclairs de Force. Mais le chef des Républicains était tenace, et Dark Malgus dut recourir à une poussée de Force pour le neutraliser momentanément. Alors que la bataille dans les forêts d'Alderaan tournait en défaveur de la République, Malgus faisant passer plusieurs fantassins républicains de vie à trépas, un renfort inattendu se présenta.

 


Dark Malgus lors de la Bataille d'Alderaan.

 

Éliminant les trois Sith qui s'apprêtaient à exécuter le leader des escouades républicaines, la Jedi Satele Shan fit son apparition et défia ouvertement Malgus. Par ailleurs, le reste des troupes de la République revint à la charge pour éliminer les dernières forces impériales. Mais loin d'être aussi aisément supprimable que ses subordonnés Sith, Dark Malgus offrit une certaine résistance à la Jedi armée d'un double sabre laser. Alors que Malgus mit son adversaire en position de faiblesse, celle-ci utilisa la Force pour faire s'effondrer un arbre, utilisant le terrain pour reprendre l'avantage face au Seigneur Sith. Combattant sur le tronc abattu, Malgus utilisa ses talents de bretteur et la Force pour envoyer son ennemie au tapis. Il faillit bien réussir lorsque, alors que Satele finissait d'effectuer un saut périlleux arrière, le Sith coupa le double sabre laser de cette dernière en deux, privant la jeune femme de son arme. Mais quand Malgus voulut lui infliger le coup de grâce, l'énergie de son sabre laser fut absorbée par la main de la Jedi. Cette distraction de quelques secondes permit au commandant républicain de foncer sur Malgus, de désarmer le Sith et de lui infliger de nouvelles blessures en déclenchant une grenade alors que les deux hommes s'affrontaient à mains nues.

 

Avec une armure ayant subi des dégâts et sonné par la déflagration de la grenade, Dark Malgus fut pris de court lorsque Satele Shan envoya contre le Sith une puissante poussée de Force qui l'immobilisa contre une falaise. La puissance de la Jedi était telle que Malgus ne put se dégager, malgré toute la haine qui le motivait. Entravé, Malgus vit Shan libérer une impulsion d'énergie créée par la Force et la lancer droit dans sa direction. Cette attaque d'énergie fit s'effondrer la falaise contre laquelle Malgus était acculé. Les forces de la République présentes sur Alderaan reprirent la planète alors que la Flotte de la République arrivait dans le système. Chose surprenante, même si une masse de pierres s'était abattue sur lui, Dark Malgus survécut à sa confrontation avec la Jedi et les Républicains, même s'il reçut d'importantes blessures qui l'obligèrent par la suite à porter un masque respiratoire cachant sa mâchoire, son nez et une partie de son cou. Ce masque renforçait l'aspect machiavélique de son allure. Néanmoins, en dépit de cette infirmité, Malgus continua à servir les Sith et son attaque contre Alderaan ne fut certainement pas la dernière des attaques surprises menées par le guerrier à la sombre armure.

 

En effet, Dark Malgus fit encore parler de lui vers la fin de la Grande Guerre Galactique, lorsque les Sith mirent à sac Coruscant, détournant au préalable l'attention des Républicains et des Jedi par une prétendue négociation de paix devant se tenir sur Alderaan. Ce fut alors que, revêtu de son armure noire et paré de son masque respiratoire cachant partiellement un visage parcheminé et blafard, le Sith Dark Malgus fut chargé de diriger une attaque contre le Temple Jedi lors du Sac de Coruscant en l'an -3653. L'assaut que devait mener Malgus contre le sanctuaire des Jedi devait constituer la première vague d'une attaque plus importante contre toute la capitale, le Sith et ses troupes devant prendre les Jedi à la gorge avant qu'ils ne pussent réagir. Malgus pensait à ce moment que la vision qu'il avait expérimentée sur Korriban allait se réaliser. Cependant, si Malgus souhaitait mener la mission d'infiltration du Temple Jedi en tant que seul leader, Dark Angral, en charge de toute l'opération concernant l'attaque de Coruscant, l'obligea à collaborer avec Adraas, un Seigneur Sith rival de Malgus et allié politique d'Angral. Les choses étant décidées, Malgus pénètrerait en premier dans le Temple et Adraas mènerait l'équipe d'infiltration, cachée à bord d'une navette républicaine volée.

 

Mon image
Dark Malgus affronte Ven Zallow dans le Temple Jedi de Coruscant.

 

D'un pas assuré, en compagnie d'Eleena Daru, Dark Malgus arpenta les places de Coruscant en direction du sanctuaire des Jedi et échangea avec Daru ses points de vue sur la guerre et la Force. Par ailleurs, il reçut la confirmation de la chasseuse de primes Mandalorienne Shae Vizla que la grille de défense de la capitale avait été neutralisée en vue de l'assaut Sith. Arrivant à leur objectif, Malgus se dirigea vers l'entrée principale du Temple Jedi, et les quelques gardes postés en faction furent promptement éliminés par le Sith. Dans le même temps, alors qu'il pénétrait dans le hall d'entrée du Temple, Vizla s'infiltra dans le bâtiment pour prendre les forces de sécurité à revers. Bien qu'il fût accueilli par Maître Ven Zallow en personne, accompagné de Jedi avec leurs sabres laser aux poings, Dark Malgus ne s'inquiéta pas outre mesure. De la façon la plus stoïque qui fût, il resta campé sur ses positions face aux Jedi alors qu'une navette, embarquant un contingent de Seigneurs Sith, s'écrasa dans le hall du Temple Jedi, juste derrière Malgus. Ce fut alors qu'une bataille enragée s'engagea entre les Jedi et les Sith. Le combat fut impitoyable, à l'image de Dark Malgus qui déploya tous ses talents de guerrier et ses pouvoirs obscurs de la Force pour envoyer un maximum d'ennemis Jedi dans l'autre monde, les frappant contre des débris grâce à ses dons de télékinésie ou les foudroyant grâce aux éclairs de Force.

 

Lorsque l'affrontement atteignit son paroxysme, Dark Malgus dut croiser le fer avec Maître Zallow. Malgus tenta bien de couper le Jedi en deux en lui lançant son sabre laser, mais le gardien du Côté Lumineux fut assez leste pour éviter la lame d'énergie. Cependant, il ne le fut pas assez pour éviter la poussée de Force délivrée par Malgus, qui envoya son adversaire momentanément au tapis. Récupérant son arme, Dark Malgus s'élança dans un saut de Force prodigieux pour mieux atterrir sur Ven Zallow et l'empaler. Mais Malgus rata sa cible, qui repartit à l'assaut du Seigneur Sith. Même si le Jedi donna pendant quelques instants du fil à retordre au Sith, parvenant à le frapper, Dark Malgus eut le dernier mot et réussit, lors d'une attaque pivotante, à transpercer le Jedi au niveau de l'abdomen. Zallow s'écroula en assistant à une ultime vision d'horreur : le Sac de Coruscant venait de débuter, les vaisseaux de guerre Sith ravageant la capitale et les troupes de l'Empereur Sith investissant tous les principaux bâtiments dont celui du Sénat.

 


Dark Malgus quitte le Temple Jedi en flammes.

 

Alors que la planète et sa population subissaient les attaques des troupes impériales, l'armada Sith commença le bombardement de la capitale sur l'ordre d'Adraas, qui avait fait fi de la voie hiérarchique et de sa position de second vis-à-vis de Malgus. Celui-ci congratula les Sith rescapés de la bataille du Temple avant de s'occuper de son aimée Eleena Daru. Demandant une équipe médicale provenant du vaisseau médical impérial Steadfast, Malgus renvoya également Adraas pour son insubordination. Le Sith à la sombre armure profita de l'opportunité, les bombardiers de l'Empire Sith déchaînant un feu nourri contre la capitale républicaine, pour informer Dark Angral sur le déroulement de la bataille. Lorsque l'équipe médicale arriva, Dark Malgus leur ordonna de s'occuper des blessés, parmi lesquels figurait Daru. Même si cette dernière refusa d'abord d'abandonner Malgus, celui-ci lui affirma qu'il la retrouverait sur le vaisseau médical une fois qu'il en aurait terminé avec Coruscant. Puis Adraas approcha Malgus afin de lui demander ce qu'il fallait faire des cadavres des Jedi. Guerrier dans l'âme et reconnaissant tout de même des combattants de valeur parmi ceux qui s'étaient dressés contre lui et ses hommes lors de la bataille du Temple Jedi, Dark Malgus décida de faire de leur sanctuaire leur ultime lieu de repos, en utilisant notamment les explosifs restants dans la navette républicaine volée afin d'anéantir la structure.

 

Une fois les explosifs placés et les Sith ayant évacué à l'extérieur du bâtiment Jedi, les détonateurs furent activés. Malgus et ses hommes créèrent un mur d'énergie issu de la Force afin de pouvoir profiter en toute sécurité du spectacle de la chute du symbole de l'Ordre Jedi, le périmètre du Temple Jedi devenant la proie des flammes à l'instar d'autres portions de la capitale. Néanmoins, l'attaque sur Coruscant continuait de faire rage, et même si les guerriers de Malgus retournèrent à leurs vaisseaux situés en orbite, le Seigneur Sith lui-même choisit de rester près des ruines du Temple Jedi afin d'assister aux premières loges au bombardement orbital. Mais après avoir attendu des heures et constaté une diminution graduelle des forces impériales, Malgus perdit patience et prit contact avec le Capitaine Jard pour savoir pourquoi le bombardement orbital n'avait pas encore commencé. En vérité, le Seigneur Angral avait intimé l'ordre aux forces de l'Empire Sith de procéder à l'occupation de Coruscant et non à sa décimation, ce qui rendit Malgus furieux et fit qu'il se rendit au bâtiment du Sénat que Dark Angral avait investi.

 

Alors qu'il était en chemin, Dark Malgus apprit que ses supérieurs avaient choisi d'utiliser Coruscant comme un moyen de pression dans les négociations en cours sur Alderaan, les Sith exerçant un chantage sur la République pour qu'elle accepte les conditions de paix imposées par les Sith. Mais pour quelqu'un d'aussi entier que Malgus, cette façon de procéder était en contradiction avec les objectifs de l'Empire Sith et les siens, sa vision de la destruction de la République étant de ce fait avortée. Arrivé au Sénat, Malgus fut escorté par le Capitaine Roon Neele avant de laisser déborder sa colère devant son supérieur en raison de ce changement de plan. Par ailleurs, son rival Adraas l'avait devancé au poste de commande d'Angral, la présence de ce Sith inférieur rendant la rencontre quelque peu embarrassante pour Malgus. Angral et Adraas avaient manœuvré en espérant utiliser l'amour de Malgus et sa désapprobation de la politique de l'Empereur comme un moyen de pression contre le Sith au masque respiratoire. Au cours de cette conversation tendue, Adraas révéla à Malgus qu'il n'avait pas fait emmener Daru sur le Steadfast mais qu'il l'avait redirigée vers l'un des hôpitaux civils se trouvant à la surface de Coruscant, et il ne manqua de la traiter de « bâtarde » devant Malgus. Ne pouvant plus supporter la suffisance d'Adraas, Malgus dégaina son arme et croisa le fer avec son rival, mais le combat fut promptement avorté par Angral qui renvoya Malgus pour qu'il pût trouver sa bien-aimée et gardant Adraas avec lui dans son bureau.

 

Dark Malgus, au temps du Sac de Coruscant.
Dark Malgus, au temps du Sac de Coruscant.

 

Se dirigeant vers l'hôpital où se trouvait Eleena, Malgus constata que le centre de soin en question était submergé par l'afflux de blessés, victimes de l'attaque des Sith. La navette de Malgus se posa au milieu de la rue, où le Sith rencontra une foule de Coruscanti en colère. L'accueil envers le Seigneur Sith fut tout sauf agréable, Malgus se faisant huer par plusieurs individus et se faisant même lancer un morceau de permabéton dessus. Broyant ce débris avec la Force, Malgus vit sa colère décupler et demanda qui avait eu l'impudence de lui lancer ce projectile. Bien évidemment, personne ne fut assez fou pour se désigner. Dark Malgus tenta de disperser cette foule et créa une vague de Force, créant plus de souffrances et de blessés qu'il y en avait déjà. Avec le chemin dégagé, Malgus retrouva Daru et l'emmena à bord de son transport. Alors qu'il était en chemin avec elle pour son vaisseau, le Valor, le Seigneur Sith se perdit dans ses pensées, se remémorant notamment l'intention d'Angral et Adraas d'utiliser Eleena contre lui et, finalement, éprouvant des difficultés à concilier son amour pour Eleena et son devoir de Sith.

 

Par la suite, Dark Angral lui ordonna de rester en orbite avec le Valor afin de superviser le blocus instauré par l'Armada Impériale, chose que le Seigneur Sith s'employa à faire tandis qu'Angral et Adraas réglaient les affaires à la surface de Coruscant. Le lendemain de l'invasion de la capitale, la flotte Sith intercepta un appareil dont le propriétaire était un dénommé Vrath Xizor et qui, selon ses dires, possédait des informations de valeur pour le commandant du blocus, autrement dit Malgus. Lorsque ce dernier rencontra Vrath Xizor, il apprit qu'un contrebandier tenterait de franchir le blocus avec un Jedi à son bord. Bien que sceptique, Malgus fit tout de même élever les niveaux d'alerte à bord du Valor et intensifia les scans sur les convois de transporteurs de marchandises. Une anomalie fut détectée sur l'un des convois et des navettes impériales envoyées pour procéder à une vérification visuelle. Un cargo corellien léger XS Stock fut découvert accroché sur la section arrière du transporteur Dromo. Angral choisit ce moment pour entrer en communication avec Malgus mais ce dernier ne répondit pas immédiatement à l'appel de son supérieur.

 

Malgus ordonna au convoi de se disperser afin que la ligne de visée du Valor fût bien dégagée et contacta le vaisseau contrebandier pour qu'il coupât ses moteurs, sans quoi il serait détruit. Zeerid Korr, le contrebandier, refusa tout net et Malgus déporta son attention sur la communication d'Angral. Ce dernier informa le Seigneur Sith que la délégation Sith sur Alderaan avait reçu des informations de leurs homologues Jedi : une femme Jedi du nom d'Aryn Leneer avait apparemment quitté les négociations sans autorisation et menaçait de faire échouer le processus de paix. Maître Dar'Nala affirmait aux Sith que les actions de cette Jedi solitaire ne pouvaient être attribuées à l'ensemble de l'Ordre Jedi ou à la République, Leneer devant être considérée comme un agent hostile. Cependant, les Sith échouèrent et le cargo contrebandier, même s'il atterrit en catastrophe sur Coruscant, put permettre à ses passagers Korr et Leneer d'atteindre la surface de la mégalopole.

 

Dark Malgus, un leader militaire né.
Dark Malgus, un leader militaire né.

 

Aryn Leneer enquêta pour savoir qui avait mis un terme à la vie de Maître Ven Zallow et jura, en découvrant qu'il s'agissait de Malgus, de prendre sa revanche. Atteignant le Temple Jedi détruit, le souhait de Leneer fut exaucé et la Jedi affronta Malgus, mais le duel fut interrompu par Zeerid Korr, qui récupéra Leneer en lui disant que la vengeance ne pourrait la mener que sur un chemin obscur. Au lieu de cela, Leneer voulut tuer Daru afin que Malgus pût éprouver la même souffrance qu'elle lorsqu'elle avait appris la mort de Zallow. Par la suite, Dark Malgus fut confronté une seconde fois à la Jedi, qui s'était ravisée sur sa décision de tuer Daru, et le Sith remporta le combat. Toutefois, il permit à la Jedi de s'en sortir après qu'elle eut décidé d'épargner la vie d'Eleena. Puis, contre toute attente, Malgus tua sa bien-aimée de ses propres mains après lui avoir confessé son amour pour elle, la Twi'lek représentant une trop grande faiblesse pour un Guerrier Sith comme Malgus, qui ne pouvait pas passer son temps à s'inquiéter pour elle. Avec l'ère de paix qui s'annonçait au terme des pourparlers sur Alderaan, la déception de Malgus fut grande, et Adraas fut l'un des premiers à subir l'amertume du Sith au masque respiratoire. Après avoir quitté Coruscant, Malgus confronta Adraas sur son domaine ; le combat fut intense mais Malgus surpassait largement son rival, qui tenta de s'en sortir en invoquant les éclairs de Force. Cela amusa Malgus, qui recourut également à ce pouvoir et domina son adversaire, le torturant avec la foudre Sith au point qu'Adraas le supplia de l'achever. S'empressant de satisfaire la dernière volonté de son ennemi à terre, Malgus retira ses gants et tua littéralement Adraas de ses propres mains.

 

Après la signature du Traité de Coruscant qui marqua la fin du conflit galactique, à la surprise générale, Dark Malgus ne s'adonna pas aux jeux de pouvoir habituels des membres de sa caste, laissant les autres Seigneurs Sith à leurs luttes intestines pour le contrôle d'armées et de ressources devant les amener à obtenir un siège au Conseil Noir. À la place, loin de la politique, Dark Malgus mena des expéditions militaires dans les Régions Inconnues, conquérant de nouveaux territoires et étendant l'influence de l'Empire Sith dans la galaxie. Malgré son caractère dissident, on pouvait compter sur lui pour prendre des ordres et les exécuter, même si Malgus n'avait pas de réelle base de pouvoir. Ceci, combiné à ses hauts faits militaires, avait sans doute contribué à le prémunir de Seigneurs Sith qui détestaient ses appels permanents au changement.


Sources

Fiche réalisée par Dark Vectivus le 05/08/2011, 16:23
Dernière modification le 14/08/2011, 15:19
La Fiche a été visitée 8761 fois

Page générée en 0.055 secondes

723 Membres 205 Visiteurs aujourd'hui 604959 Visiteurs au total 9396171 Pages Parcourues