ARC-170

Pash Cracken - Posté le 11 novembre 2011

Constructeurs Incom Corporation
Subpro Corporation
Taille Longueur : 14.50 mètres
Largeur : 22.60 mètres
Hauteur : 4.78 mètres
Équipage 1 pilote
1 copilote
1 canonnier
Armement 2 canons laser moyens
1 tourelle bilaser
1 lance-torpilles protoniques (6 projectiles)
Capacités 110 kg de fret
5 jours d'autonomie
Hyperdrive x1.5
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République
Armée Clone

ARC-170

Pash Cracken - Posté le 11 novembre 2011

Chasseur produit par Incom Corporation et utilisé par la Grande Armée de la République durant la seconde moitié de la Guerre des Clones.

Le chasseur ARC-170 fut mis en service pendant la Guerre des Clones. Fruit d'une collaboration entre Incom Corporation et Subpro Corporation, il devint le chasseur polyvalent de prédilection de la République durant les dernières phases du conflit. Cependant, son équipage de trois clones augmentait les pertes lorsqu’il était détruit. De grande envergure par rapport à l’intercepteur Actis Eta-2, et moins massif que le V-Wing, son design rappelle celui du Z-95 Chasseur de Têtes : deux lourds canons se situent à l’extrémité des ailes, elles-mêmes accrochées à un habitacle effilé. D'ailleurs, quand on y pense, son design évoque celui de nombreux autres appareils de cette époque comme le bombardier planétaire PTB-625 ou encore le bombardier naval NTB-630, à savoir une structure principale, comprenant le cockpit, enserrée entre des turbines massives.

 

Appareil à géométrie variable, l'ARC-170 possède des ailerons qui peuvent se déployer depuis la base des ailes afin d’assurer une plus grande stabilité, mais qui servent également à évacuer la chaleur via des panneaux de déperdition thermique. Cette installation est vitale en combat pour éviter la surchauffe des composants. Le chasseur est également équipé de boucliers, mais aussi d’un hyperdrive de classe 1.5, ce qui lui permet de rivaliser avec la plupart des vaisseaux de sa catégorie et de bénéficier d'une bonne autonomie de 5000 années-lumière, celle-ci pouvant s'élever à cinq jours complets, sans compter le fait qu'il peut embarquer 110 kilogrammes de fret. Mais même en espace conventionnel, les performances de l'ARC-170 demeurent honorables, puisqu'il est capable de pointes de 100 MGLT, ce qui est une vitesse subluminique correcte mais qui pouvait être surpassée par d'autres modèles de cette époque. Cette vélocité en milieu spatial équivaut à environ 1000 km/h en milieu atmosphérique, un ARC-170 pouvant la pousser jusqu'à 44000 km/h avec les boucliers levés, l'appareil ayant un taux de résistance lui octroyant la capacité d'encaisser 2600 G.

 

Deux ARC-170 parés au combat.
Deux ARC-170 parés au combat.

 

Les rôles de l’ARC-170 étaient multiples. Ses capacités de combat en font un adversaire redoutable. Il peut se défendre de tous les côtés grâce à sa tourelle laser maniée par un canonnier. Il prend toute sa supériorité lors d'affrontements de chasseurs grâce à son blindage et à ses boucliers renforcés. Ses torpilles protoniques lui permettent de s’attaquer à des vaisseaux capitaux. Enfin, sa large batterie de senseurs et de scanners fait qu’il est également souvent envoyé en mission de reconnaissance. Cependant sa vitesse et sa manœuvrabilité diminuées par rapport à d'autres modèles comme l'intercepteur Eta-2 le rendent vulnérable aux armes anti-chasseurs, mais cet inconvénient ne vient en rien gâcher ses avantages. En plus de l'équipage de pilotes clones, l'ARC-170 embarque un droïde astromécano de type R2 ou R4 pour effectuer les réparations et les ajustements en vol.

 

Les chasseurs ARC-170 furent utilisés dans de nombreuses batailles durant la guerre, notamment dans sa seconde moitié. Il n'était pas alors rare que des pilotes personnalisent leurs appareils, comme cela fut le cas de l'Escadron Razor. Ils brillèrent par leurs performances contre l’ennemi, comme lors de la Bataille de Malastare où ils couvrirent l’avancée des bombardiers BTL-B Y-Wings vers les lignes séparatistes afin de pouvoir larguer la bombe à électro-protons au milieu des rangs ennemis. Pour l'anecdote, le clone Alpha fut l’un des premiers à prendre les commandes de ce modèle de vaisseau, afin de porter secours à Anakin Skywalker et à Obi-Wan Kenobi lorsqu'ils effectuèrent une mission près de Maramere.

 

Les ARC-170 accompagnent Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi lors de la Bataille de Coruscant.
Les ARC-170 accompagnent Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi lors de la Bataille de Coruscant.

 

Outre leur participation à la Défense de Kamino et au sauvetage d'un commando Jedi sur Lola Sayu, les ARC-170 prêtèrent main forte une fois de plus à Skywalker et Kenobi sur Tythe où ils essuyèrent de lourdes pertes, très peu de temps avant l'attaque surprise des Séparatistes contre Coruscant. Le rôle de ces engins fut notamment remarqué lors de la Bataille de Coruscant, durant laquelle un escadron couvrit l’approche d'Obi-Wan et Anakin. Grâce aux talents, mais également au sacrifice, de ces pilotes, Kenobi et Skywalker parvinrent à s’infiltrer sur le vaisseau du Général Grievous pour sauver le Chancelier Palpatine et tuer le Comte Dooku. Ce fut à bord d’un ARC-170 que le commandant Jag tua Plo Koon sur Cato Neimoidia. Après l’avènement de l’Empire, l’ARC-170 disparut rapidement de la circulation. L’Empire préféra utiliser le chasseur TIE de Sienar, moins coûteux, et le choix de l’Alliance pour la Restauration de la République se porta sur le successeur de l’ARC-170 : le T-65 X-Wing. Il fut réutilisé quelques fois de manière isolée.

Source(s)

Episode III : La Revanche des Sith, Lucasfilm 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars tome 8 : Obsession, Delcourt 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 9 : Le Siège de Saleucami, Delcourt 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars Volume 7: When They Were Brothers TPB, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 8: The Last Siege, The Final Truth TPB, Dark Horse 2006
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinthe du Mal, Fleuve Noir 2007
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinth of Evil, Del Rey 2005
Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Curtis Saxton, Hans Jenssen, Revenge of the Sith: Incredible Cross Sections, Dorling Kindersley 2005
Genndy Tartakovsky, Genndy Tartakovsky, Clone Wars S03E02 - Chapitre 22, 2005
Genndy Tartakovsky, Genndy Tartakovsky, Clone Wars S03E03 - Chapitre 23, 2005
Genndy Tartakovsky, Genndy Tartakovsky, Clone Wars S03E05 - Chapitre 25, 2005
Brian Larsen, Giancarlo Volpi, The Clone Wars S02E18 - La Bête de Zillo, 2010
Cameron Litvack, Kyle Dunlevy, The Clone Wars S03E02 - Les ARC Troopers, 2010
Katie Lucas, Giancarlo Volpe, The Clone Wars S03E12 - Nightsisters, 2011
Matt Michnovetz, Steward Lee, The Clone Wars S03E20 - Sauvetage dans la Citadelle, 2011
Rebellion, Battlefront : Elite Squadron, LucasArts 2009

Mis en ligne le 11 novembre 2011 à 22:57 par Pash Cracken.
Dernière modification le 11 novembre 2011 à 22:57.

Fiche consultée 2130 fois.

Constructeurs Incom Corporation
Subpro Corporation
Taille Longueur : 14.50 mètres
Largeur : 22.60 mètres
Hauteur : 4.78 mètres
Équipage 1 pilote
1 copilote
1 canonnier
Armement 2 canons laser moyens
1 tourelle bilaser
1 lance-torpilles protoniques (6 projectiles)
Capacités 110 kg de fret
5 jours d'autonomie
Hyperdrive x1.5
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République
Armée Clone

Haut