Bataille de Khoonda [-3951]

Dark Vectivus - Posté le 21 septembre 2012

Date -3951
Lieu Dantooine
Acteurs Ordre Jedi
Milice de Khoonda
Mercenaires de l'Échange
Conséquences Défaite des mercenaires
Reconstruction partielle de l'Enclave Jedi
Soutien des miliciens à Meetra Surik
Catégorie Évènements

Bataille de Khoonda [-3951]

Dark Vectivus - Posté le 21 septembre 2012

Bataille qui se déroula sur Dantooine plusieurs années après la Guerre Civile des Jedi et au cours de laquelle Meetra Surik protégea Khoonda d'une attaque de mercenaires.

Cinq années après la fin de la Guerre Civile des Jedi, au cours de laquelle Dark Malak attaqua Dantooine et y fit de nombreuses victimes, parmi lesquelles se trouvaient des Jedi, Khoonda, nouveau regroupement de fermiers et de colons de Dantooine prenant place au milieu des plaines du même nom, et dont le centre administratif n’était autre que l’ancienne demeure de la famille Matale, devint la cible d'une bande de mercenaires dirigés par un certain Azkul. La colonie de Khoonda était dirigée en cette année –3951 par l'administratrice Terena Adare, la seule personne capable de maintenir l'unité au sein de la communauté de Khoonda, l'extérieur étant habité par des ferrailleurs et surtout par les mercenaires de l'Échange d'Azkul. Mais ce statu quo entre la communauté et les mercenaires prit fin lorsque Meetra Surik, surnommée l'Exilée, vint sur Dantooine pour retrouver Vrook Lamar.

 

 

I. Prélude à la bataille

 

L'Échange espérait utiliser la planète Dantooine, qui vit le contact avec la République Galactique rompu lorsque l'Enclave Jedi, son seul point d'intérêt, fut ravagée par les Sith de Malak, comme une base d'opérations de contrebande. Cependant, l'administratrice Adare et son conseiller, le Maître Jedi Vrook Lamar, étaient considérés comme des obstacles sur la route de l'Échange. Par conséquent, l’organisation criminelle ne faisant pas dans la dentelle, Vrook Lamar fut capturé par les mercenaires dans le niveau souterrain de l'Enclave Jedi où le maître se rendait régulièrement (sans doute pour préserver les quelques exemplaires et artefacts de valeur qui n’avaient pas encore été dérobés par les pillards dans la bibliothèque du sanctuaire en friche), non sans en avoir tué quelques-uns, et fut emmené dans une cellule de détention dans la cache des mercenaires, située dans la caverne à cristaux proche. Azkul avait l'intention de convoyer le Maître Jedi jusqu'à Nar Shaddaa pour toucher la prime remise pour chaque Jedi vivant.

 

En réalité, Maître Lamar s’était délibérément laissé capturer pour en apprendre davantage sur les projets des mercenaires. Une stratégie qui porta ses fruits puisque le Jedi apprit l’imminence de l’assaut sur Khoonda, attaque dans laquelle l’otage Jedi qu’était Lamar devait servir de moyen de pression contre l’administratrice Adare afin de faciliter la prise du pouvoir sur le gouvernement local. Par ailleurs, les conversations entre les séides d’Azkul révélèrent à Vrook Lamar la présence sur Dantooine de la Jedi Meetra Surik, qui fut sans doute le catalyseur qui poussa Azkul et ses mercenaires à hâter les préparatifs de leur future bataille car voulant sans doute profiter de l’arrivée de la Jedi afin de doubler leurs gains quant à la prime relative à chaque Jedi capturé.

 

Khoonda, l'objectif des mercenaires de l'Échange.
Khoonda, l'objectif des mercenaires de l'Échange.

 

Meetra Surik, venue à la recherche de Maître Lamar dans sa quête pour essayer de rassembler les derniers survivants de l’Ordre décimé, découvrit le Maître Jedi détenu dans une cage de force et le libéra. Mais Vrook Lamar se montra tout sauf reconnaissant et laissa éclater son exaspération. En effet, et de manière un peu tardive, l'Exilée comprit que les tensions qui régnaient entre Khoonda et les mercenaires allaient dégénérer en guerre ouverte, et ce à cause de son action précipitée à vouloir libérer Lamar, ce qui ne fit que donner un prétexte aux mercenaires pour passer à l'action. Si Vrook Lamar avait tramé un autre plan pour que cette situation fût réglée en évitant un bain de sang, cette perspective s’était évanouie en raison des actes de Surik, ce que le Maître Jedi ne manqua pas de lui reprocher. Devant l'attaque imminente, Lamar retourna prévenir les officiels de Khoonda. De son côté, Azkul était confiant dans la réussite de son opération, sachant que la seule milice de Khoonda ne pouvait faire le poids face à ses mercenaires aguerris et que la communauté était pratiquement sans défense. Par ailleurs, Azkul avait l'avantage du nombre, ses troupes étant quatre fois plus importantes.

 

Son surcroît de confiance ne lui permit cependant pas de soudoyer Meetra Surik pour qu’il l’aidât dans son coup d'État. En effet, Azkul escomptait que la Jedi se ralliât à lui pour lui faciliter les choses en neutralisant les tourelles laser et les mines protégeant Khoonda, en échange de quoi il lui verserait une considérable rétribution et ne réclamerait pas la prime sur sa tête. Devant le refus de la Jedi, qui rencontra Azkul et six de ses sbires au sortir de la caverne à cristaux alors qu’elle rebroussait chemin vers Khoonda, Azkul ordonna à ses hommes de l'exécuter avant de s’éclipser, mais tous les mercenaires présents le payèrent de leur vie. Une fois de retour à Khoonda, l'administratrice Adare et Zherron, le commandant de la milice, chargèrent l'Exilée de préparer les défenses de Khoonda.

 

Vrook Lamar, Zherron et Meetra Surik (visage non officiel) passent en revue les derniers préparatifs pour la bataille.
Vrook Lamar, Zherron et Meetra Surik (visage non officiel) passent en revue les derniers préparatifs pour la bataille.

 

Alors que les mercenaires finalisaient leurs préparatifs, Surik parvint à rallier des troupes supplémentaires parmi les civils de la communauté, à dresser un champ de mines autour de Khoonda, et à réparer les tourelles laser de défense du périmètre et les quelques droïdes d'assaut et médicaux de la communauté de Khoonda. Allant jusqu'à remonter le moral des troupes par un discours galvanisant alors que les nuages noirs de la bataille s’amoncelaient à l’horizon, Meetra Surik répéta, d'une façon ironique, ce qu'elle avait déjà fait durant les Guerres Mandaloriennes, à savoir transformer un groupe désorganisé en une armée capable et efficiente. Une fois le dispositif de défense opérationnel, les mercenaires ne mirent pas longtemps à se manifester aux abords de la ville.

 

 

II. Déroulement de la bataille

 

Maître Vrook Lamar avait quitté l'Exilée un peu avant la bataille dans le but de freiner la progression des mercenaires en direction de la ville. Sabre laser au poing, Lamar se rendit au devant des mercenaires et en profita pour en retarder un maximum en les décimant. Cependant, le chef des mercenaires avait quitté son camp de base depuis un petit moment pour mener en personne le gros de ses troupes contre sa cible prioritaire de Khoonda. Même si cela fut une action dilatoire, et même si on ignore le chiffre exact, Lamar élimina entre quatre et neuf mercenaires sur le chemin de Khoonda. Le début de la bataille fut une véritable débandade pour Azkul et les mercenaires de l'Échange. Se fiant aux renseignements les plus récents qu'il possédait avant l'attaque, Azkul lança ses hommes en une charge frontale sur les deux ponts menant à Khoonda, croyant qu'ils seraient peu minés. Un nombre conséquent de mercenaires mourut à cause des mines posées personnellement par l'Exilée, que ce soit à cause de celles posées sur les ponts ou celles situées encore après.

 

Les hommes d'Azkul sont surpris par des pièges sur l'un des ponts menant à Khoonda.
Les hommes d'Azkul sont surpris par des pièges sur l'un des ponts menant à Khoonda.

 

Les services de renseignements d'Azkul lui avaient également dit que les tourelles laser attaqueraient n'importe qui sur le champ de bataille, qu'il fût ami ou ennemi, et que par conséquent la milice ne déploierait pas de soldats sur le champ de bataille lui-même. Ces informations s'avérèrent erronées et arrivèrent de manière un peu trop tardive aux oreilles d’Azkul lorsque ses hommes furent réceptionnés par un tir de barrage des trois tourelles et par un groupe de miliciens, qui éliminèrent entre six et treize mercenaires les uns après les autres. Une fois encore, les renseignements du chef mercenaire quant aux effectifs relativement bas de la milice s'avérèrent faux, et ce pour trois raisons. D'une part, Meetra Surik avait recruté des civils et des ferrailleurs au sein de la milice pour la durée de l'attaque. D'autre part, les miliciens se trouvant à l'infirmerie furent soignés, rapidement mais efficacement, par la Jedi grâce à ses compétences en médecine et à ses pouvoirs d’adepte de la Force. Et enfin, le discours que l'Exilée avait tenu aux défenseurs de Khoonda les motiva suffisamment pour qu'ils se jettent avec rage dans la bataille, le charisme de Surik, sans doute lié à sa capacité à tisser des liens avec les autres par le truchement de la Force, y étant pour quelque chose.

 

Au cours de la bataille rangée à l'entrée de Khoonda, les deux colonnes de mercenaires marchèrent sur les quatorze défenseurs de Khoonda. Si tous les miliciens de ce groupe furent tués, ils ne succombèrent pas avant d'avoir infligé deux à quatre fois plus de dégâts aux troupes d'Azkul, ce qui équilibra la mise. Ces quatorze défenseurs furent les seules victimes répertoriées au sein de la milice. Mais même avec un nombre réduit, Azkul comptait s'emparer de Khoonda en investissant le bâtiment administratif par une porte secondaire qui, selon ses renseignements, avait du mal à se fermer.

 

Les tourelles de Khoonda mitraillent les mercenaires d'Azkul.
Les tourelles de Khoonda mitraillent les mercenaires d'Azkul.

 

Ce stratagème aurait permis aux mercenaires de s'emparer de l'armurerie et de prendre les défenseurs à revers, ces derniers ayant concentré leurs défenses sur l'entrée principale du bâtiment afin de canaliser, et mieux contrer, le flux des mercenaires. Mais la porte dérobée avait été verrouillée par Meetra Surik peu de temps avant le début de la bataille, et Azkul n'eut d'autre choix que de tenter une charge par l'entrée principale. Mais le sacrifice des hommes d'Azkul ne servit à rien puisque les mercenaires restants se retrouvèrent en sous-effectif face aux miliciens, aux volontaires civils et à l'équipage de l'Ebon Hawk.

 

Par ailleurs, trois droïdes d'assaut lourdement armés et blindés surprirent les mercenaires de l'Échange, les informations à leur sujet s'avérant encore une fois erronées, car affirmant que ces droïdes étaient défectueux au point de tirer sur tout ce qui bougeait. Durant cette phase finale de la bataille, Vrook Lamar revint à temps pour éliminer les derniers mercenaires, juste au moment où Azkul pénétra les défenses extérieures de Khoonda pour arriver dans le hall du bâtiment administratif en compagnie de son lieutenant Dopak et de huit à dix mercenaires seulement. Leur but était d'atteindre Terena Adare et la tuer. Mais Azkul fut trahi par Dopak, le mercenaire ayant conclu une alliance secrète avec Zherron. Un bref affrontement entre les mercenaires suivit, et dans la confusion la plus totale les forces d'Azkul furent finalement défaites, Azkul lui-même ayant trouvé la mort après un engagement avec Surik. C'est ainsi que se termina la Bataille de Khoonda.

 

Azkul et quelques-uns de ses sbires, cernés par les droïdes de la milice de Khoonda, peu de temps avant leur mort.
Azkul et quelques-uns de ses sbires, cernés par les droïdes de la milice de Khoonda, peu de temps avant leur mort.

 

 

III. Conséquences de la bataille

 

Avec la victoire des forces combinées de Khoonda, des deux Jedi et des mercenaires dressés contre Azkul, la tension politique qui régnait depuis un certain temps entre les deux groupes en opposition s’évapora. Comme le signe du début d'une nouvelle ère de paix et de prospérité pour les habitants de Dantooine, les civils aidèrent à la reconstruction, au moins partielle, de l'Enclave Jedi, un peu comme un témoignage de respect pour les Jedi qui les avaient sauvés. Par ailleurs, le fait d'avoir aidé les habitants de Khoonda dans cette bataille permit à Meetra Surik de rallier leur fidélité. C'est pourquoi, des miliciens de Khoonda assistèrent plus tard la Jedi lors de la Bataille de Telos IV contre Dark Nihilus, ce qui fit que la Bataille de Khoonda contribua sur le long terme à faire basculer l’équilibre des forces du côté de la République, toujours en pleine reconstruction, et à mettre à bas une portion significative des forces du Triumvirat Sith lorsque Nihilus et son vaisseau le Ravageur furent annihilés.

 

D’un point de vue plus personnel, Meetra Surik avait réussi, au terme de cet affrontement, à faire vaciller les certitudes de Maître Lamar qui, lors d’une discussion en privé avec l’ancien Général Jedi des Guerres Mandaloriennes, accepta de reconnaître qu’il s’était peut-être trompé sur le compte de l’Exilée et de lui révéler ce qu’elle souhaitait savoir, dans la limite du possible. La conversation porta surtout sur les véritables raisons de la mesure d’ostracisme prise par le Conseil Jedi de l’époque, ce qui étonna Lamar car le procès de Surik n’avait fait l’objet d’aucune retransmission publique. Délivrant ses informations avec parcimonie, Vrook Lamar ne put qu’avouer à Surik que le Conseil, et notamment Maître Kavar, avait senti que quelque chose d’inhabituel s’était produit avec la jeune femme, et aussi qu’il ne mettrait sur le tapis tout ce qu’il savait que lorsque les derniers rescapés du Conseil seraient à nouveau réunis. Après quoi, Lamar lui enseigna de nouvelles techniques de combat avant de se séparer de l’Exilée, dans l’attente de son retour dans l’Enclave Jedi rebâtie pour qu’enfin les Chevaliers de la Lumière pussent se regrouper et parer la menace venue de l’ombre.

Source(s)

Obsidian, Knights Of The Old Republic II : The Sith Lords, LucasArts 2005

Mis en ligne le 21 septembre 2012 à 18:06 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 21 septembre 2012 à 18:06.

Fiche consultée 1188 fois.

Date -3951
Lieu Dantooine
Acteurs Ordre Jedi
Milice de Khoonda
Mercenaires de l'Échange
Conséquences Défaite des mercenaires
Reconstruction partielle de l'Enclave Jedi
Soutien des miliciens à Meetra Surik
Catégorie Évènements

Haut