Bataille de Malachor V [-3960]

Dark Vectivus - Posté le 20 juillet 2011

Date -3960
Lieu Malachor V
Acteurs Ancienne République
Ordre Jedi
Mandaloriens
Conséquences Victoire républicaine
Fin des Guerres Mandaloriennes
Catégorie Évènements

Bataille de Malachor V [-3960]

Dark Vectivus - Posté le 20 juillet 2011

Ultime bataille des Guerres Mandaloriennes au cours de laquelle Revan tua Mandalore l'Ultime et détruisit ses armées.

Dernier affrontement qui opposa la République Galactique et les Chevaliers Jedi aux Néo-croisés mandaloriens de Mandalore l'Ultime, la Bataille de Malachor V (appelée Ani'la Akaan ou "Dernière Grande Bataille" en Mando’a) fait partie des quelques rares batailles répertoriées dans les annales galactiques où les massacres et la haine atteignirent leur paroxysme. Cette violence fut d'ailleurs si grande que l'écho de cette bataille s'est répercuté à travers les fluctuations de la Force, et obligea même la Jedi connue sous le surnom de l'Exilée à se couper de la Force. Preuve de ce déchaînement de haine, la surface de Malachor V fut transformée en un désert stérile parsemé de falaises et de gouffres profonds, ce résultat étant dû au plan mis au point par Revan, qui n'hésita pas à sacrifier des troupes pour oblitérer les Mandaloriens.


I. Prélude à la bataille

Si l'on considère de plus près la culture et le folklore mandaloriens, Malachor V était sans doute le dernier endroit de la galaxie où l'on se serait attendu à voir les Mandaloriens pour affronter la République. En effet, Malachor V était un monde tabou pour ces guerriers, mais Revan sut habilement tirer profit de la situation pour leur tendre un piège et mettre un terme aux Guerres Mandaloriennes. Pour son ordre de bataille, Revan avait amassé dans le système toute l'armada qui était placée sous son commandement, c'est-à-dire un à plusieurs milliers de vaisseaux, chasseurs et croiseurs confondus. La force placée près de la planète avait été minutieusement composée par Revan, comprenant des Jedi et des soldats républicains dont la loyauté envers Revan était remise en question. Et le commandant Jedi voulut régler le problème de ces individus qui ne lui faisaient pas totalement confiance en même temps que celui des Mandaloriens. Les Mandaloriens, étant bercés dans les arts de la guerre et attirés par sa violence, virent dans un tel rassemblement de troupes une cible de choix pour prouver leur valeur, et oublièrent leurs tabous pour converger en masse vers Malachor V.


II. Déroulement de la bataille

On ne sait pas quels étaient les effectifs exacts de chaque camp pour cette bataille, se chiffrant sûrement en plusieurs dizaines de milliers. Avec une telle force de frappe, on pourrait penser, surtout lorsque l'on sait que la République remporta la victoire, que cette bataille fut à l'avantage des Républicains. Mais le déroulement de la bataille ne se passa pas exactement comme prévu et la victoire faillit bien échoir aux Mandaloriens. Revan se retrouva aux prises avec un important contingent mandalorien à la périphérie du Système Malachor tandis qu'un de ses généraux, l'Exilée, avait maille à partir avec une flotte mandalorienne tout près de Malachor V.

Finalement, Revan parvint à rejoindre ses troupes en orbite de Malachor V mais les Mandaloriens étaient de farouches guerriers et ne semblaient pas pour le moment au bord de la défaite. Rassemblant son énergie et celle émanant de l’ancien monde Sith qu’était Malachor V, Revan amena Mandalore l’Ultime à l’affronter et, suite à leur confrontation, le Jedi élimina le leader des Mandaloriens. Par la suite, les forces de Revan réussirent non sans mal à amener les forces spatiales mandaloriennes de plus en plus près de la planète. C'est à ce moment, alors que la bataille atteignait son paroxysme, que l'Exilée donna l'ordre d'activer l'arme secrète de la République, le Générateur d’Ombre de Masse, les Mandaloriens ne pouvant plus échapper au piège concocté par Revan. Cette arme avait été installée sur Malachor V peu de temps avant le début des combats, et devait être activée une fois la garantie assurée que tous les Mandaloriens seraient emportés par ses effets destructeurs.

En effet, lors de l'activation de cette super-arme, créée par l'ingénieur et lieutenant zabrak Bao-Dur, les troupes, qu'elles soient mandaloriennes, républicaines ou Jedi, furent littéralement écrasées par la brusque masse gravifique générée. Malachor V se retrouva broyée, sa surface devenant stérile, la cohésion structurelle même de la planète se retrouvant compromise sans être toutefois rompue, et l'explosion cataclysmique qui résulta de cette destruction oblitéra l'intégralité de la flotte mandalorienne, tout en emportant également beaucoup de vaisseaux républicains. C'est ainsi que l'orbite de Malachor V devint un véritable cimetière de vaisseaux, parmi lesquels on comptait le Ravageur, futur vaisseau de Dark Nihilus. Si une poignée de Mandaloriens survécut, la majeure partie des troupes n'avait pu échapper aux effets dévastateurs du Générateur d’Ombre de Masse. Les pertes furent aussi très importantes pour la République et les Jedi, mais il restait à Revan encore une bonne force d'attaque. Donc techniquement, la bataille fut une victoire républicaine, bien que sanglante.


III. Conséquences de la bataille

Sitôt la bataille de Malachor V et les Guerres Mandaloriennes terminées, une autre guerre était pourtant sur le point de s'amorcer, et Revan en serait l'instigateur. En effet, Revan et ses troupes partirent dès lors en dehors de l'espace connu, prétextant vouloir éliminer les restes de l'armée mandalorienne, alors qu'en fait, il comptait monter une armée suffisamment forte pour attaquer la République, à l’aide de la Forge Stellaire.

Suite à cette bataille, l'Exilée fut la seule Jedi à être retournée sur Coruscant pour affronter le jugement du Conseil Jedi, ayant brisé ses liens avec la Force, même si elle ne le savait pas, tant la violence lors de cet ultime affrontement fut grande. Par ailleurs, Kreia se rendit sur Malachor V pour trouver des réponses quant aux agissements de son ancien élève en tant que Seigneur Noir des Sith. Et des profondeurs de ce monde dévasté, deux puissants Sith firent leur apparition : Dark Sion, Seigneur de la Souffrance, et Dark Nihilus, Seigneur de la Faim, entraînés tous deux par Kreia, devenue la Sith Dark Traya. Ces Sith allaient apporter, à la fin de la Guerre Civile des Jedi, la mort aux derniers survivants de l'Ordre Jedi, du moins jusqu'à ce que l'Exilée fasse sa réapparition.

Source(s)

Obsidian, Knights Of The Old Republic II : The Sith Lords, LucasArts 2005

Mis en ligne le 20 juillet 2011 à 20:30 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 20 juillet 2011 à 20:30.

Fiche consultée 1542 fois.

Date -3960
Lieu Malachor V
Acteurs Ancienne République
Ordre Jedi
Mandaloriens
Conséquences Victoire républicaine
Fin des Guerres Mandaloriennes
Catégorie Évènements

Haut