Bombardier Neutralizer

Dark Vectivus - Posté le 22 septembre 2011

Constructeur Sienar Fleet Systems
Équipage 1 pilote
Armement 2 canons laser moyens
1 lance-torpilles protoniques (10 projectiles)
Capacités 110 kg de fret
1 semaine d'autonomie
Hyperdrive x1
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Nouvel Empire Galactique
Empire Galactique de Dark Krayt
Empire en exil

Bombardier Neutralizer

Dark Vectivus - Posté le 22 septembre 2011

Modèle de bombardier produit durant la Guerre Sitho-Impériale, et utilisé par le Nouvel Empire Galactique et l'Empire de Dark Krayt.

Plus d’un siècle après la fin de la terrible Invasion Yuuzhan Vong, le Nouvel Empire Galactique, formé d’après les Vestiges de l’Empire, était devenu une puissance politique avec laquelle il fallait compter, sa sphère d’influence s’étendant bien au-delà de ses frontières. Aussi, il n’était guère étonnant qu’à l’aube de la Guerre Sitho-Impériale cette entité impériale disposât d’une flotte de guerre des plus puissantes. Outre ses célèbres destroyers stellaires Pellaeon et ses chasseurs Predator, la Marine du Nouvel Empire Galactique de Roan Fel put compter durant cette guerre de trois ans contre l’Alliance Galactique sur un autre appareil, le bombardier de classe Neutralizer. D’ailleurs, de part sa forme, ce bombardier stellaire impérial n’était pas sans rappeler le chasseur Predator, et à juste titre.

 

En effet, alors que la Guerre Sitho-Impériale tendait vers son point culminant, les concepteurs de la société aérospatiale Sienar Fleet Systems, qui continuait de produire des chasseurs pour les forces impériales, eurent l’idée de réutiliser les schémas d’ensemble du Predator et de les adapter afin d’accoucher d’une gamme de bombardiers multirôles. Travaillant à partir de la trame du chasseur Predator, il ne fallut guère longtemps à Sienar Fleet Systems pour valider le design final du nouveau bombardier Neutralizer et faire en sorte que les premiers exemplaires sortissent des chaînes d’assemblage. Néanmoins, même si d’un point de vue structurel le Neutralizer était équivalent au Predator, si l’on faisait bien sûr abstraction du compartiment arrière de l’appareil, la comparaison s’arrêtait là car les rôles de ces deux appareils imposaient des différences notables. Par exemple, en raison de sa nature de bombardier, le Neutralizer était à la fois plus large mais également plus volumineux, ce qui l’handicapait au niveau de sa manœuvrabilité, du moins par rapport au Predator. Pourtant, le Neutralizer s’avérait aussi rapide que son prédécesseur avec une vélocité maximale de 1500 km/h en milieu atmosphérique.

 

Des bombardiers Neutralizer en action sur Ossus.
Des bombardiers Neutralizer en action sur Ossus.

 

Par ailleurs, ce qui pouvait paraître étonnant au vu de la taille de cet engin, le bombardier Neutralizer comptait sur des boucliers de grade militaire très performants, ce qui en faisait un engin stellaire des plus endurants qui fussent et lui permettait d’accomplir ses missions de frappe à la surface des planètes avec un niveau de sécurité relativement plus élevé que celui d’un bombardier lambda. Justement, pour accroître encore son caractère létal, un bombardier Neutralizer pouvait compter sur des canons laser moyens ainsi que sur une dizaine de projectiles explosifs, en l’occurrence des torpilles protoniques. Ainsi, la plus grande partie de l’espace interne était-il dédié à cette mortelle cargaison, le Neutralizer n’accueillant qu’un seul et unique pilote pour assurer son fonctionnement. Cependant, il restait encore suffisamment de place pour embarquer 110 kilogrammes de fret pour une semaine complète d’autonomie, et son hyperdrive de classe 1 lui octroyait la possibilité de se déplacer aux quatre coins de la galaxie sans avoir à compter sur l’éventuelle assistance d’un vaisseau de soutien.

Une autre différence de taille – ou plutôt de nombre – existait entre le chasseur Predator et le bombardier Neutralizer, car même s’il fut produit en temps de guerre, le bombardier de Sienar Fleet Systems ne sortit qu’en nombre limité des chaînes de production de la firme aérospatiale pour œuvrer au sein de la Marine du Nouvel Empire Galactique. Et cet état de fait ne sembla pas évoluer dans les années consécutives à la défaite de l’Alliance Galactique au terme de la Guerre Sitho-Impériale, puisque les bombardiers de classe Neutralizer ne furent déployés qu’en de rares occasions sous le règne de Dark Krayt, leur principale tâche étant de pilonner des positions ennemies terrestres et de créer des brèches dans les défenses adverses. Mais même si Dark Krayt était devenu le nouveau dirigeant de la galaxie suite à son coup d’État en l’an 130, de nombreux Impériaux continuèrent à honorer leur serment d’allégeance envers celui qu’ils estimaient être l’Empereur légitime, Roan Fel. Par conséquent, les Sith ne se firent montre d’aucun scrupule pour utiliser des bombardiers Neutralizer contre les Impériaux fidèles à Fel. En général, les missions des Neutralizer se cantonnaient alors à effectuer des raids aériens sur des positions ou des bases susceptibles d’abriter des sympathisants de l’Empereur Roan Fel, même si la présence de telles personnes n’était qu’une rumeur.

Source(s)

Rodney Thompson, Sterling Hershey, Legacy Era Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009

Mis en ligne le 22 septembre 2011 à 10:10 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 22 septembre 2011 à 10:10.

Fiche consultée 1008 fois.

Constructeur Sienar Fleet Systems
Équipage 1 pilote
Armement 2 canons laser moyens
1 lance-torpilles protoniques (10 projectiles)
Capacités 110 kg de fret
1 semaine d'autonomie
Hyperdrive x1
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Nouvel Empire Galactique
Empire Galactique de Dark Krayt
Empire en exil

Haut