Bombardier Tempête H-60

Dark Vectivus - Posté le 14 février 2017

Constructeur

Slayn & Korpil

Équipage

1 pilote

1 artilleur

2 membres d'équipage (additionnels)

Armement

2 canons laser moyens

2 canons ioniques légers

Lance-torpilles protoniques

Baie ventrale à bombes protoniques

Capacités

110 kg de fret

1 semaine d’autonomie

Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Ancienne République
Indépendants

Bombardier Tempête H-60

Dark Vectivus - Posté le 14 février 2017

Modèle de bombardier lourd développé durant les dernières décennies de la République, il fut le précurseur du B-Wing de l'Alliance Rebelle.

De par sa configuration générale, le bombardier Tempête H-60 n’était pas sans évoquer un autre appareil dont les lignes s’apparentaient à une aile volante, à savoir le bombardier B-Wing utilisé par l’Alliance Rebelle. Cette ressemblance est loin d’être aussi fortuite qu’on pourrait le penser puisque le Tempête H-60 n’est autre que le prédécesseur de l’engin stellaire développé et utilisé par la Rébellion. En tant que modèle précurseur qui servit de base de travail aux ingénieurs qui finirent par accoucher du redoutable B-Wing, le bombardier Tempête H-60 fut développé durant les dernières années d’existence de la République Galactique afin de servir au sein de la Marine de ce gouvernement.

 

À titre de comparaison, le H-60 était plus large qu’un B-Wing, à ceci près qu’il ne disposait pas des ailes repliables ni de la même configuration des moteurs. Autre différence et non des moindres, la présence de non pas un mais de deux nacelles à cockpit, une pour chaque extrémité de l’aile, chacun de ces modules étant amovible afin de faciliter la maintenance et les réparations. Et la liste pourrait continuer ainsi de façon exhaustive si l’on s’intéresse aux éléments d’ingénierie aérospatiale les plus subtils. En ce qui concerne ses capacités, le bombardier Tempête H-60 disposait d’un arsenal impressionnant qui lui permettait d’accomplir sa mission, celui-ci allant des canons laser aux canons ioniques en passant par tout un assortiment de torpilles et bombes protoniques, de quoi inquiéter les plus gros bâtiments de son époque.

 

En tant que chasseur-bombardier lourd, même s’il n’égalait pas les plus rapides des intercepteurs ou chasseurs de supériorité spatiale, le Tempête H-60 s’en sortait honorablement en termes de vitesse et pouvait atteindre les 950 km/h en milieu atmosphérique, et le prix de cet engin produit par Slayn & Korpil avoisinait les 172000 crédits. Cependant, cela ne fut pas suffisant pour qu’il s’attirât les bonnes grâces des planificateurs militaires, qui ne virent pas de réel intérêt pour ce chasseur-bombardier à double cockpit, qui nécessitait obligatoirement de mobiliser au moins un pilote et un artilleur pour fonctionner de manière optimale, et à la fois trop lourd et trop peu maniable pour être efficace. Ceci explique pourquoi on ne le vit que très peu en action, notamment durant la conflagration majeure que fut la Guerre des Clones, et les quelques exemplaires produits furent stockés par la République et utilisés pour leurs pièces de rechange, un destin bien moins glorieux que ce à quoi ces appareils étaient promis.

Des bombardiers Tempest H-60 dans les hangars souterrains de la base rebelle de Yavin IV, en pleine phase de démontage.

Mais d’un certain point de vue, les H-60 eurent droit à une seconde chance lors de l’avènement de l’Empire Galactique, car plusieurs de ces bombardiers, produits avant que la ligne de fabrication ne fût interrompue, furent vendus secrètement à des potentats indépendants et connurent un succès modeste entre leurs mains. Mieux que cela, les bases du Tempête H-60 servirent d’inspiration à la conception du B-Wing rebelle, créant ainsi un appareil bien plus adéquat et polyvalent à partir d’un concept trop rigide à l’aune de chasseurs bien plus modernes, ce qui fut un véritable coup de maître. Néanmoins, le temps que le B-Wing entrât en développement puis en production, l’Alliance Rebelle, au début de sa guerre contre l’Empire, utilisait des H-60, dont certains, en provenance d’Ord Bueri, étaient parqués dans les hangars du Grand Temple Massassi de la base rebelle de Yavin IV.

Source(s)

Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Rodney Thompson, Sterling Hershey, The Force Unleashed Campaign Guide, Wizards of the Coast 2008
Richard Chasemore, Hans Jenssen, Star Wars, les hauts lieux de la saga, Nathan 2006
Sterling Hershey, Andrew Fischer, Age of Rebellion: Stay on Target, Fantasy Flight Games 2014

Mis en ligne le 14 février 2017 à 11:36 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 20 février 2017 à 12:25.

Fiche consultée 263 fois.

Constructeur

Slayn & Korpil

Équipage

1 pilote

1 artilleur

2 membres d'équipage (additionnels)

Armement

2 canons laser moyens

2 canons ioniques légers

Lance-torpilles protoniques

Baie ventrale à bombes protoniques

Capacités

110 kg de fret

1 semaine d’autonomie

Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Ancienne République
Indépendants

Haut