Bouclier énergétique Gungan

Dark Vectivus - Posté le 04 février 2012

Constructeur Ligue de Défense d'Otoh Gunga
Type Système de protection à grande échelle
Catégorie Technologies
Affiliations Gungans

Bouclier énergétique Gungan

Dark Vectivus - Posté le 04 février 2012

Système de protection développé par les Gungans afin de protéger leur armée. Il fut notamment utilisé lors de la Bataille de Naboo.

La nature du bouclier énergétique Gungan était tout à fait surprenante, puisque son efficacité opérationnelle n’égalait que sa beauté aux reflets irisés. Pourtant, l’histoire du développement d’un tel système défensif fut marquée par le sceau du chaos. Pour comprendre cela, il fallait remonter à une époque bien lointaine, antérieure de plusieurs siècles, même de plusieurs millénaires à la Crise de Naboo. En ces temps-là, les Gungans étaient divisés en clans et tribus farouchement territoriaux, les relations entre groupes voisins étant le plus souvent hostiles qu’amicales. Ainsi, cette civilisation, même si elle partageait des points communs, n’en demeurait pas moins dans un état de guerre permanent, chaque tribu cherchant querelle à l’autre pour divers motifs, leurs différends se réglant le plus généralement dans le sang, cela allant des échauffourées au caractère mineur aux batailles rangées les plus sanglantes.

 

Pour se protéger de leurs propres frères Gungans, les natifs humanoïdes de Naboo développèrent un système très efficace de protection basé sur leur technologie du plasma, principale source d’énergie de leur technologie aux allures organiques. À ce jour, même s’il revêtait le caractère d’une relique d’un passé violent pour les Gungans du temps où la Fédération du Commerce imposa un blocus illégal contre la pacifique Naboo, le bouclier énergétique Gungan n’avait rien perdu de ses capacités au fil du temps et fut entretenu tout comme le reste des armes inventées par les Gungans. Même si leur tempérament belligérant s’était atténué avec l’unification des Gungans sous une seule bannière, ils maintenaient leurs systèmes offensifs et défensifs pour lutter contre tout agresseur potentiel, d’autant que ces boucliers servaient à lutter contre les attaques de monstres sous-marins qui, à l’occasion, s’en prenaient aux cités immergées des Gungans. D’un autre point de vue, outre cet aspect pragmatique, les Gungans avaient conservé la technologie du bouclier énergétique plasmatique en l’état pour une raison de tradition, ce qui expliquait que ce système de subit pas de révolution notable dans son principe de fonctionnement, même si l’on pouvait raisonnablement penser que quelques améliorations ou modifications furent apportées au cours du temps.

 

Toutefois, lorsqu’il s’agissait d’un assaut terrestre, le rôle du bouclier Gungan était plus que vital afin de couvrir, au sens littéral, les bataillons de la Grande Armée Gungan, à condition bien entendu que l’armée veuille tenir une position. Même si l’origine de cette technologie était le plasma, que l’on pouvait trouver en abondance dans les profondeurs de Naboo, cette forme d’énergie revêtait un aspect liquide, à l’image d’une bulle protectrice aussi efficace sur terre que dans les domaines sous-marins. L’efficacité de ce système de bouclier plasmatique était telle qu'il était capable d’encaisser des tirs d’armes lourdes du calibre d’une tourelle laser ou d’un obus à pénétration. Par ailleurs, du moment qu’un engin était propulsé à très grande vitesse ou n’offrait pas de prise à la terre, comme cela était le cas des véhicules mû par des répulseurs, lesdits appareils étaient incapables de franchir la barrière d’énergie du bouclier Gungan. Les CAB de la Fédération du Commerce l’apprirent à leurs dépens. Néanmoins, cette technologie de défense disposait de la même faiblesse que ses équivalents que l’on pouvait trouver un peu partout dans la galaxie, à savoir que sa puissance était proportionnelle à la puissance cinétique qu’il recevait en retour. Autrement dit, pour les profanes, ce bouclier laissait passer les objets relativement lents, et en contact avec le sol, faiblesse que les droïdes de combat B1 exploitèrent lors de l’affrontement avec les Gungans dans les plaines bordant la capitale Theed.

 

Les deux parties du bouclier : le tambour et l'émetteur du faisceau de plasma.
Les deux parties du bouclier : le tambour et l'émetteur du faisceau de plasma.

 

Hormis ce détail, la sphère créée par les deux éléments générant le bouclier énergétique Gungan était assez grande pour englober pratiquement tout dans une bulle d’un kilomètre de circonférence. Pour ce qui était des deux éléments nécessaires à son fonctionnement, ceux-ci se composaient de l’émetteur et du projecteur, ce dernier ressemblant à un énorme tambour. L’émetteur précédait toujours le projecteur, chacune de ces parties étant harnachée au dos d’un fambaa, créature locale servant à acheminer les éléments du bouclier Gungan. Les fambaas étaient des animaux domestiqués par les Gungans et qui avaient pour habitude de marcher en file indienne, ce qui convenait parfaitement aux Gungans et permettait de régler l’épineux problème de l’alignement des deux éléments du bouclier lorsque ce dernier était activé. La taille de ces deux dispositifs n’était pas anodine, puisqu’elle répondait au besoin de créer une bulle énergétique de taille conséquente. Le projecteur monté sur le fambaa de tête servait de source d’alimentation au bouclier Gungan, les réserves étant indéterminées mais néanmoins substantielles pour que le système pût fonctionner sur une longue durée.

 

Lors de l’activation, le plasma contenu dans cette partie était dirigé vers une tête émettrice pointant vers l’arrière, pile dans l’alignement du projecteur, cette manœuvre délicate étant assurée grâce à un sostor ionique, sans compter que des aubes d’accumulation permettaient d’utiliser cette énergie destructrice et versatile en la projetant sans qu’elle ne s’enflammât. Enfin, comme mesure de sécurité additionnelle, un opérateur Gungan prenait place dans une bulle transparente afin de s’assurer que le système restait stable tant qu’il était allumé ; dans le cas contraire, des rostres faisaient office de déperditeurs d’énergie pour assurer un flux plasmatique stable. Mais si les pics d’énergie étaient réellement trop puissants, l’opérateur serait le premier à s’en rendre compte.

 

En situation normale, le faisceau de plasma atteignait le projecteur en forme de tambour ou caisson, d’autres opérateurs prenant généralement place sur les côtés des projecteurs et activant également l’ensemble du dispositif. L’intérieur du tambour, bien qu’en partie creux, abritait plusieurs bobines de contrôle servant à canaliser la pression et à écarter les risques d’explosion, danger planant toujours au-dessus du système de bouclier. De plus, des déperditeurs d’énergie en forme d’épines furent également montés sur cette partie pour diminuer encore ce genre de risques. Toutefois, le tambour n’était pas à l’abri de toute défaillance, notamment lorsqu’il était utilisé de manière prolongée, les risques de surtensions étant augmentés dans ces cas-là. C’était bien là le seul inconvénient de ce système dont la tendance à surchauffer était égale à la durée d’utilisation, surtout en cas d’attaque soutenue. Mais lorsqu’il était déployé sous l’eau, ce problème de surchauffe était nul puisque l’eau était un refroidissant naturel, ce qui n’était pas le cas sur terre où le bouclier comptait uniquement sur ses rostres, ses déperditeurs et ses systèmes de ventilation.

 

Les droïdes de la Fédération du Commerce marchent vers les boucliers protégeant les Gungans.
Les droïdes de la Fédération du Commerce marchent vers les boucliers protégeant les Gungans.

 

En situation normale, une fois à l’intérieur du tambour, le faisceau plasmatique ricochait, augmentant sa poussée et donc sa puissance, avant d’être projeté via une chambre d’échappement à la verticale du tambour. Dès lors, le point d’élévation maximal du faisceau d’énergie était déterminé par la pression atmosphérique, car lorsque la force de sa poussée équivalait cette dernière, le bouclier se déployait en un dôme iridescent retombant au sol. Cependant, si les conditions atmosphériques déterminaient le point culminant du bouclier énergétique Gungan, c’était le contrôleur de la nacelle latérale au tambour qui déterminait la taille de la bulle en faisant varier la taille du faisceau.

 

Ce dispositif fut l’atout principal des Gungans lorsque leur armée attira les CAB et les TMT de la Fédération du Commerce dans les plaines de Naboo. Malgré la mise en branle de l’artillerie lourde fédérale, les boucliers énergétiques Gungans tinrent sans accuser de dommages conséquents durant la première phase de la bataille, jouant leur rôle de diversion pour occuper le gros des troupes suffisamment longtemps pour que le contingent de la Reine Amidala pût s’introduire dans Theed et capturer Nute Gunray. Même lorsque les engins blindés fédéraux cessèrent le feu et déployèrent une légion de droïdes de combat B1, les boucliers Gungans firent un excellent rempart contre la décimation par des tirs nourris d’artillerie, les Gungans devant néanmoins affronter les automates lorsque ceux-ci se glissèrent derrière la bulle du bouclier. Hélas, les troupes de la Fédération du Commerce parvinrent à détruire les boucliers Gungans, obligeant Tobler Ceel, général Gungan en charge des opérations, à sonner la retraite. D’un point de vue rétrospectif, on ne put que saluer les performances des boucliers énergétiques Gungans, qui tirent assez longtemps pour permettre à l’alliance des Gungans et des Naboo de remporter la victoire avec la destruction du vaisseau de contrôle Lucrehulk par Anakin Skywalker. Enfin, il était à noter qu’une version individuelle de cette technologie, appelée le bouclier énergétique personnel Gungan, fut également utilisée par les Gungans ce jour-là.

Source(s)

Episode I : La Menace fantôme, Lucasfilm 1999
W. Haden Blackman, The New Essential Guide to Weapons and Technology, Del Rey 2004
David West Reynolds, Episode I: The Visual Dictionary, DK Publishing 1999

Mis en ligne le 4 février 2012 à 21:49 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 4 février 2012 à 21:49.

Fiche consultée 2232 fois.

Constructeur Ligue de Défense d'Otoh Gunga
Type Système de protection à grande échelle
Catégorie Technologies
Affiliations Gungans

Haut