Canonnière Ranger

Dark Vectivus - Posté le 09 octobre 2011

Canonnière Ranger
Armement Turbolasers
Canons laser quadritubes
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Galactique
Nouvelle République

Canonnière Ranger

Dark Vectivus - Posté le 09 octobre 2011

Modèle de canonnière utilisé par la Nouvelle République et l'Alliance Galactique du temps de l'Invasion Yuuzhan Vong.

La signature du traité de paix entre la Nouvelle République et les Vestiges de l’Empire marqua un tournant des plus bénéfiques dans l’histoire de la galaxie, puisque plus de deux décennies de lutte effroyable entre les représentants de la liberté et de la démocratie et leurs adversaires impériaux venaient de connaître leur terme. Avec cette ère de paix relative, qui hélas ne devait durer que quelques temps, la Flotte de Défense de la Nouvelle République put rediriger ses ressources militaires en vue de l’éradication d’ennemis certes inférieurs en termes d’effectifs et de puissance de feu mais tout aussi redoutables et retors, car difficiles à débusquer, comme par exemples les pirates et autres bandes de malandrins écumant la galaxie au mépris des lois. En cela, les navires de soutien et d’escorte de petit tonnage gardaient une place prépondérante dans la Marine Néo-républicaine, héritage de la Rébellion et de la Guerre Civile Galactique sans doute, notamment lorsqu’il fallait déployer des flottilles aux quatre coins de l’espace connu avec une grande rapidité.

 

Ce fut dans ce contexte que la canonnière Ranger vit le jour. Parfaite pour neutraliser les groupes de contrebandiers et de hors-la-loi sévissant dans les Territoires de la Bordure Extérieure, la canonnière de classe Ranger disposait des capacités inhérentes à tout modèle de canonnière, à savoir qu’elle pouvait aussi bien désintégrer une cible aussi véloce et petite qu’un chasseur stellaire que se frotter à des bâtiments de moyen tonnage. Cette polyvalence était directement liée à la fonction de la canonnière, qui pouvait rencontrer une flotte de pirates dépareillée à tout moment dans les endroits les plus isolés de la galaxie, les criminels de cette trempe récupérant le plus souvent tout ce qu’ils pouvaient afin de se constituer une flotte des plus disparates mais aussi des plus mortelles pour n’importe quel transport civil relativement lent ou peu, voire pas, armé lorsque lesdits mercenaires ou pirates attaquaient en essaims. Ainsi, la canonnière Ranger pouvait parer à toute éventualité et mauvaise surprise qu’une bande de mercenaires fût en mesure de réserver à l’équipage d’un tel vaisseau.

 

Et avec la maniabilité et la vélocité de la canonnière Ranger, il était ardu, même pour les engins pirates les plus manœuvrables et les plus rapides, d’échapper au feu de son arsenal. Le nombre exact de pièces d’artillerie installées à bord d’une canonnière Ranger reste à ce jour indéterminé, mais c’était un fait indéniable : une fois qu’un des artilleurs servant à bord de ce modèle de vaisseau vous avait dans le collimateur, il était quasiment impossible de se dégager de sa ligne de mire. Ceci s’expliquait par le fait que des turbolasers et des canons laser quadritubes, en nombre conséquent, couvraient chaque angle de tir de la canonnière Ranger, mais aussi parce que ce formidable arsenal pour un engin de cette catégorie était suppléé par un système d’acquisition comptant parmi le nec plus ultra de ce qui se faisait en matière d’ordinateur de visée pour l’époque.

 

En l’an 25, des canonnières de cette classe servirent d’escorte au destroyer stellaire Impérial II baptisé le Rejuvenator, dont la présence fut sollicitée pour tenter de détruire une tête de pont établie par la Garde Prétorienne Yuuzhan Vong sur la planète Helska IV, première étape de l’invasion à grande échelle de la galaxie planifiée par les extragalactiques sous l’impulsion du Seigneur Shimrra. Au moment où les Néo-républicains et les Jedi décidèrent de mettre un terme aux projets d’invasion des Yuuzhan Vong, six de ces canonnières accompagnaient le Rejuvenator, mais elles subirent de lourdes pertes et ne purent empêcher la destruction du destroyer susnommé, et ce malgré la puissance combinée de leurs canons pour tenter ne serait-ce que de détruire les coraux skippers lancés contre elles. Ultérieurement, alors que le gros de l’armée Yuuzhan Vong avait bien entamé la conquête d’une portion significative de la galaxie, un groupe de cinq canonnières Ranger participa à la défense d’Ord Mantell quand les envahisseurs décidèrent d’annexer ce monde. Vers la fin de l’Invasion Yuuzhan Vong, ce modèle de canonnière était toujours en service actif au sein de l’Alliance Galactique, née d’une restructuration de la Nouvelle République pour faire mieux face aux armées Yuuzhan Vong.

Source(s)

R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 1 : Vecteur Prime, Fleuve Noir 2003
James Luceno, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 4 : Les Agents du Chaos I - La Colère d'un Héros, Fleuve Noir 2003
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 18 : L'Ultime Prophétie, Fleuve Noir 2004
R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #1 - Vector Prime, Del Rey 2000
James Luceno, Rick Berry, The New Jedi Order #4 - Agents of Chaos I: Hero's Trial, Del Rey 2000
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #18 - The Final Prophecy, Del Rey 2003

Mis en ligne le 9 octobre 2011 à 22:59 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 9 octobre 2011 à 22:59.

Fiche consultée 1103 fois.

Canonnière Ranger
Armement Turbolasers
Canons laser quadritubes
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Galactique
Nouvelle République

Haut