Corvette Assassin

Dark Vectivus - Posté le 01 mai 2012

Constructeur Corporation Technique Corellienne
Taille 139.25 mètres
Équipage 60 à 150 hommes d'équipage (dépend de la configuration)
Armement 3 turbolasers jumelés
1 lance-torpilles protoniques (10 projectiles)
Troupes 60 passagers
Capacités 2100 tonnes de fret
1 an d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x8)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Empire Galactique
Vestiges de l'Empire
Variable

Corvette Assassin

Dark Vectivus - Posté le 01 mai 2012

Version modifiée de la célèbre corvette corellienne CR90, spécifiquement conçue pour le combat contre des vaisseaux légers et les missions d'escorte et de patrouille.

La corvette de classe Assassin, appelée également corvette modifiée par le commun des mortels, portait relativement bien son surnom puisqu’il s’agissait ni plus ni moins que d’une variante de la fameuse corvette corellienne CR90, à ceci près que là où la CR90 représentait un très bon exemple de polyvalence, marque de fabrique des navires corelliens, la corvette de classe Assassin en représentait le pendant militaire, ce vaisseau étant exclusivement pensé comme un bâtiment de combat. Conçue peu de temps avant la Bataille de Hoth, la corvette Assassin fut principalement utilisée par la Marine de l’Empire Galactique afin de servir d’escorteur de convois et d’installations et de patrouilleurs au sein des systèmes solaires.

 

Si l’Empire recourait à ce genre de vaisseaux, c’était surtout pour exercer un contrôle dans des zones ne nécessitant pas la présence d’un navire capital tel un destroyer stellaire mais des appareils, certes plus petits, mais au potentiel offensif assez conséquent. Pour ce faire, la Corporation Technique Corellienne reprit le concept à succès de sa CR90, la corvette Assassin reprenant même la proue en forme de tête de marteau de son illustre prédécesseur, mais révisa la superstructure du vaisseau afin de conférer un aspect plus linéaire à la coque pour la rendre plus compacte, et dédier plus d’espace interne aux équipement et à l’équipage. Ceci témoignait de la volonté des ingénieurs corelliens de créer un véritable modèle militaire, tout le superflu ayant été éliminé pour ne garder de la corvette corellienne que ce qui pouvait servir sur un champ de bataille spatial. En l’occurrence, outre les éléments expurgés par rapport à la CR90, la corvette Assassin fut renforcée au niveau de sa coque par des plaques de blindage additionnelles à la proue et à la poupe, les points vitaux de l’appareil. Toujours du point de vue défensif, la puissance des boucliers fut augmentée.

 

D’ailleurs, cette révision fut également appliquée au bloc de propulseurs subluminiques : là où la CR90 comptait sur onze moteurs identiques, la corvette Assassin comportait huit turbines principales et trois turbines auxiliaires intercalées entre les réacteurs primaires, ce qui réduisait la taille du bloc moteur sans que cela ne lèse pour autant le vaisseau au niveau de sa vélocité, même si une petite portion de la vitesse et de la manœuvrabilité avait été sacrifiée par rapport à la CR90 au profit de la puissance et de la résistance. Pour se rendre aux quatre coins de la galaxie, la corvette pouvait compter sur un hyperdrive de classe 2, tout comme sur la CR90. Du reste, la corvette Assassin avait gardé de son prédécesseur une parabole-senseur sur sa partie dorsale. L’allure finale donnait ainsi un appareil aux formes plus angulaires que celles de la corvette CR90, mais la longévité et la fiabilité en étaient considérablement accrues.

 

Une corvette de classe Assassin en patrouille.
Une corvette de classe Assassin en patrouille.

 

En ce qui concernait la puissance de feu, le moins que l’on pût dire, c’était qu’elle bénéficia d’améliorations également. L’arsenal de cette corvette était constitué de turbolasers jumelés, positionnés de manière stratégique de façon à couvrir un maximum d’angles de tir et d’agir de façon coordonnée pour abattre une cible, sans compter que son lance-torpilles représentait un atout létal contre des bâtiments capitaux de tonnage similaire ou des escadrons de chasseurs. Néanmoins, cela ne signifiait pas pour autant que la corvette Assassin était capable de se frotter à des vaisseaux de la taille, par exemple, d’un croiseur lourd Dreadnaught. L’espace dans les soutes de ce navire léger était assez conséquent pour 2100 tonnes de fret et 60 passagers, une corvette Assassin nécessitant un équipage oscillant entre 60 et 150 hommes d’équipage pour fonctionner de manière optimale.

 

Le résultat final issu des modifications apportées aux plans de la corvette CR90 donna cette version retouchée pour des objectifs militaires, véritable menace pour les vaisseaux légers, ce qui expliquait sans doute pourquoi la corvette Assassin reçut le nom d’Assassin, car tel était son but non dissimulé. Les corvettes Assassin fonctionnaient en général avec les CR90 afin de prévenir les opérations menées par les Rebelles ou des pirates de l’espace. À noter que le Grand Amiral félon Demetrius Zaarin utilisa des corvettes de cette classe en de nombreuses occasions contre les forces impériales loyalistes. On recensa à peu près 25 corvettes Assassin placées sous les ordres de Zaarin, même s’il était possible que l’officier impérial en eût possédé davantage. Mais l’usage de ce vaisseau ne fut pas restreint aux seuls Impériaux, car il fut également utilisé par l’Alliance Rebelle pour des opérations éclairs et par divers autres groupes pour le transport de marchandises et de personnes. En l’an 40, à l’époque de la Seconde Guerre Civile Galactique, les corvettes de classe Assassin étaient encore en activité au sein de la Flotte Irrégulière de la Gueule dirigée par l’Amiral Natasi Daala.

Source(s)

Karen Traviss, Jason Felix, L'Héritage de la Force tome 8 : Révélation, Fleuve Noir 2010
Karen Traviss, Jason Felix, Legacy of the Force #8 - Revelation, Del Rey 2008
Rodney Thompson, Sterling Hershey, Rebellion Era Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
LucasArts, X-Wing, LucasArts 1994
Totally Games, X-Wing Alliance, LucasArts 1999
LucasArt, TIE Fighter, LucasArt 1994
Totally Games, X-Wing vs. TIE Fighter, LucasArt 1997

Mis en ligne le 1 mai 2012 à 20:51 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 1 mai 2012 à 20:51.

Fiche consultée 1967 fois.

Constructeur Corporation Technique Corellienne
Taille 139.25 mètres
Équipage 60 à 150 hommes d'équipage (dépend de la configuration)
Armement 3 turbolasers jumelés
1 lance-torpilles protoniques (10 projectiles)
Troupes 60 passagers
Capacités 2100 tonnes de fret
1 an d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x8)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Empire Galactique
Vestiges de l'Empire
Variable

Haut