Croiseur léger Guardian 344

Dark Vectivus - Posté le 06 janvier 2016

Constructeur

Sienar Fleet Systems

Taille

42 mètres

Équipage

4 membres d’équipage

4 artilleurs

Armement

4 canons laser

Troupes

10 soldats

6 prisonniers

Capacités

150 tonnes métriques

3 mois d’autonomie

Hyperdrive

x2 (de secours : x10)

Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique
Pirates

Croiseur léger Guardian 344

Dark Vectivus - Posté le 06 janvier 2016

Vaisseau de patrouille utilisé par l'Empire et les forces de sécurité des douanes, et successeur du croiseur léger de classe Guardian.

Successeur direct du croiseur léger de classe Guardian, même si les néophytes pourraient en douter au vu de sa structure, le croiseur léger de classe Guardian 344 était également le fruit de l’ingénierie de Sienar Fleet Systems et était destiné à supplanter le croiseur Guardian pour pallier certaines de ses lacunes, notamment son manque d’espace pour une équipe d’abordage, car ce vaisseau avait pour vocation comme son illustre prédécesseur le maintien de l’ordre dans les systèmes pacifiés et contrôlés par l’Empire Galactique.

 

À l’instar du Guardian, le croiseur léger de classe Guardian 344 mesure 42 mètres de long, et si sa morphologie est moins ramassée que celle de son précurseur pour suivre une structure plus longiligne au niveau de son module central, ce n’est pas la seule différence notable pour qui possède un œil expert. Nécessitant un nombre de membres d’équipage bien moins important, ce qui a permis de ménager de l’espace pour une équipe d’abordage, le Guardian 344 n’en reste pas moins un appareil redoutable pour un navire de son tonnage, car pouvant compter sur quatre canons laser manœuvrés par un nombre équivalent d’artilleurs, le reste du vaisseau n’ayant besoin que de quatre membres d’équipage pour un fonctionnement optimal.

 

Par ailleurs, toujours dans le but de ménager de l’espace interne pour accueillir l’escouade d’abordage de dix personnes, la zone de fret a été légèrement réduite pour n’accueillir que 150 tonnes métriques de marchandises, ce qui reste toutefois suffisant, et le bâtiment peut fonctionner en totale autonomie durant une période de trois mois. L’une des seules choses inchangées à bord du Guardian 344 reste l’espace carcéral accueillant des cellules pour six prisonniers. Enfin, pour assurer ses missions de patrouille, le croiseur léger Guardian 344 dispose de moteurs assez puissants pour lui conférer une vitesse atmosphérique de 1150 km/h, et sa vitesse supraluminique lui est octroyée par un hyperdrive de classe 2, un autre de classe 10 venant prendre la relève si le premier venait à tomber en panne.

 

Si les forces de l’Empire utilisèrent principalement ce type de vaisseau, nous savons en revanche qu’un certain nombre de croiseurs Guardian 344 tombèrent entre les mains de criminels, comme par exemple le vaisseau connu sous le nom de Last Thing, propriété du pirate Dorok Zalaster, qui l’avait volé et modifié, ainsi que d’autres vaisseaux plus petits, pour constituer sa flotte privée.

Source(s)

Timothy S. O'Brien, Pirates & Privateers, West End Games 1997
John Terra, Planets of the Galaxy,Volume Three, West End Games 1993

Mis en ligne le 6 janvier 2016 à 21:52 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 6 janvier 2016 à 21:53.

Fiche consultée 262 fois.

Constructeur

Sienar Fleet Systems

Taille

42 mètres

Équipage

4 membres d’équipage

4 artilleurs

Armement

4 canons laser

Troupes

10 soldats

6 prisonniers

Capacités

150 tonnes métriques

3 mois d’autonomie

Hyperdrive

x2 (de secours : x10)

Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique
Pirates

Haut