Croiseur moyen Belarus

Dark Vectivus - Posté le 01 septembre 2012

Constructeur Loronar Corporation
Taille 400 mètres
Équipage 1753 hommes d'équipage
125 artilleurs
Armement 15 canons turbolasers
10 batteries turbolasers
5 canons ioniques
10 rayons tracteurs
Troupes 410 soldats
Capacités 7500 tonnes métriques
1 an d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x12)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Galactique
Nouvelle République

Croiseur moyen Belarus

Dark Vectivus - Posté le 01 septembre 2012

Modèle de croiseur, version améliorée du croiseur Strike, produit en petit nombre et utilisé par la Nouvelle République et l'Alliance Galactique.

Alors que la Nouvelle République s’épanouissait et que l’Empire en fragmentation voyait son territoire se réduire comme une peau de chagrin, surtout en comparaison du dominion qu’il possédait à l’apogée de sa puissance, le nouveau gouvernement démocratique galactique put bénéficier de moyens et de soutiens bien plus vastes que ceux dont il disposait quand ses membres constituaient encore l’Alliance Rebelle, et ce notamment pour produire une flotte de vaisseaux de guerre capables de rivaliser avec n’importe quelle autre armada de la galaxie. Mais plus important que tout, il devint vital pour le gouvernement néo-républicain de moderniser sa flotte vieillissante et hétéroclite, et ce fut la raison pour laquelle le Programme de Modernisation des Nouvelles Classes fut mis en œuvre pour offrir à la Nouvelle République une flotte spatiale moins disparate et à l’entretien moins difficile grâce au critère de standardisation des composantes fondamentales de chacune des nouvelles classes d’appareils.

 

C’est dans ce contexte que le croiseur moyen de classe Belarus vit le jour, faisant partie des classes de navires produits alors que cette volonté de créer une flotte moderne n’en était qu’à ses balbutiements mais promettait à la Nouvelle République de donner des résultats probants. Mais d’un point de vue strictement formel, le croiseur Belarus ne faisait pas partie du Programme des Nouvelles Classes, même s’il contribua à paver le chemin pour que ce projet aboutisse. Construit par Loronar Corporation, le croiseur moyen Belarus fut un des nombreux vaisseaux de moyen tonnage approuvés par la jeune Nouvelle République pour être déployé au sein de sa flotte de défense. Le croiseur Belarus se veut en fait une amélioration du croiseur de classe Strike, produit lui aussi par Loronar. Cette firme a créé le Belarus pour le compte du gouvernement galactique néo-républicain, le croiseur de classe Belarus étant un vaisseau doté d'une plus grande efficacité que le Strike en ce qui concerne son apport plus grand en hommes d'équipage, mais néanmoins moins efficace du point de vue de sa modularité.

Quoi qu'il en soit, avec ses 400 mètres de long, le croiseur Belarus reste le parfait vaisseau d'appoint au sein d'une flotte de grands croiseurs, et peut même constituer le vaisseau de commandement d'une flottille de défense. À son bord, ce n'est pas moins de 1753 hommes d'équipage qui sont nécessaires pour son fonctionnement optimal, sans compter les artilleurs dont le nombre s'élève à 125. Toutefois, dans une situation critique, un croiseur Belarus peut aussi bien fonctionner avec un équipage minimal de 718 personnes. Doté d'une capacité d'emport de troupes pouvant se monter jusqu'à 410 passagers, essentiellement des soldats, un Belarus possède des soutes assez grandes pour transporter 7500 tonnes métriques de marchandises, sans compter que ses réserves lui confèrent une autonomie de manœuvre d'une année complète. Toutefois, avec un hyperdrive de classe 2 et un de secours de classe 12, le croiseur Belarus n'est pas ce qui se fait de mieux question vitesse hyperluminique au sein de la flotte néo-républicaine. Par contre, son armement lui permet de tenir en respect des adversaires plus gros que lui : l'arsenal de ce croiseur de guerre est particulièrement efficace lorsqu'il doit défendre ses parties latérales contre un ennemi, ses dix turbolasers, ses quinze canons turbolasers et ses cinq canons ioniques assurant un écran de protection sur l'avant et les côtés du vaisseau.

 

Un croiseur moyen Belarus en patrouille dans le vide intersidéral.
Un croiseur moyen Belarus en patrouille dans le vide intersidéral.

 

Par contre, et c'est sans doute la plus grande faiblesse de cet appareil, son armement ne peut pas intégralement protéger sa poupe, qui est virtuellement exposée au feu de l'ennemi. Pour compléter un arsenal déjà bien garni, dix projecteurs de rayons tracteurs sont installés sur les flancs du Belarus. Le croiseur de classe Belarus était un vaisseau bon marché à construire, mais peu de vaisseaux de cette classe sont sortis des chaînes d'assemblage de Loronar. À l'instar du destroyer stellaire République et de la frégate Corona, il semble que la production du croiseur Belarus ait été sérieusement compromise par la contre-offensive du Grand Amiral Thrawn. De plus, les vaisseaux du Programme des Nouvelles Classes ont pris par la suite le devant de la scène, reléguant le Belarus, la frégate Corona et le destroyer République au rang de vaisseaux secondaires.

 

Néanmoins, les quelques exemplaires de Belarus produits servirent longtemps au sein de la Marine Néo-républicaine. À l'époque de la Crise de la Flotte Noire, un tel vaisseau de guerre, le Glorieux, fut utilisé par le colonel Ejagga Pakkpekatt pour mener une petite force d'intervention à la recherche du Vagabond Teljkon. Bien des années plus tard, alors que les extragalactiques Yuuzhan Vong s’étaient emparés d’une portion significative de la galaxie et obligèrent la Nouvelle République, devenue par la suite l’Alliance Galactique, à relocaliser son quartier général sur la planète Dac, plusieurs croiseurs moyens Belarus étaient stationnés en orbite de la planète océanique, notamment à l’époque où les envahisseurs Vong avaient décidé de lancé un assaut de grande envergure contre la planète, très peu de temps avant que les forces alliées de la galaxie, menées par l’Alliance Galactique, n’attaquent Coruscant et mettent un terme au conflit majeur.

Source(s)

Michael P. Kube-McDowell, Drew Struzan, La Crise de la Flotte Noire tome 1 : La Tempête Approche, Fleuve Noir 2003
James Luceno, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 19 : La Force Unifiée, Fleuve Noir 2006
Michael P. Kube-McDowell, Drew Struzan, The Black Fleet Crisis #1 - Before the Storm, Bantam Spectra 1996
James Luceno, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #19 - The Unifying Force, Del Rey 2004
Timothy S. O'Brien, Drew Campbell, Cracken's Threat Dossier, West End Games 1997
Jason Fry, Paul R. Urquhart, The Essential Guide to Warfare, Del Rey 2012

Mis en ligne le 1 septembre 2012 à 20:51 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 1 septembre 2012 à 20:51.

Fiche consultée 1052 fois.

Constructeur Loronar Corporation
Taille 400 mètres
Équipage 1753 hommes d'équipage
125 artilleurs
Armement 15 canons turbolasers
10 batteries turbolasers
5 canons ioniques
10 rayons tracteurs
Troupes 410 soldats
Capacités 7500 tonnes métriques
1 an d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x12)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Galactique
Nouvelle République

Haut