Droïde assassin de série A

Dark Vectivus - Posté le 08 janvier 2016

Constructeur

Pollux Poi

Type

Droïde de combat et d'assassinat

Fonctions

Combat

Assassinat

Taille

2.40 mètres

Équipement

2 blasters de bras

1 blaster d'épaule (optionnel)

Vibrolames rétractables (optionnelles)

Lance-fléchettes (optionnel)

Lance-détonateurs soniques (optionnel)

Lance-flammes (optionnel)

Pistolets soniques (optionnel)

Projecteur de rayon tracteur (optionnel)

4 photorécepteurs

Plaques d'armure réfléchissantes

Catégorie Droïdes
Affiliations Confédération des Systèmes Indépendants
Gree
Hutts à Carapaces

Droïde assassin de série A

Dark Vectivus - Posté le 08 janvier 2016

DroIde de combat et d'assassinat crée par Pollux Poi, ils furent notamment déployés aux côtés des Séparatistes durant la Guerre des Clones sur la planète Jabiim.

Les droïdes assassins de série A sont un modèle de droïdes de guerre très avancé, des unités de ces droïdes ayant été déployées par la Confédération des Systèmes Indépendants durant la Guerre des Clones. À vrai dire, les droïdes de combat standards n'arrivent pas à tenir la comparaison face à ce modèle d'automates de combat d'élite. Mais bien qu'il ait été clamé que ces droïdes assassins ont été créés sous l'égide de la Fédération du Commerce, l'origine de ce modèle de droïdes est antérieure à l'organisation commerciale, ce qui n’enlève rien à leur caractère létal.

I. Caractéristiques

Reprenant la morphologie d’un Anx, race de Pollux Poi, le créateur de ces machines, et arborant une boîte crânienne pointue, le droïde assassin de série A est bien plus grand qu’un humain, probablement pour en imposer sur un champ de bataille face à l’adversaire. Son châssis de combat suivant une configuration humanoïde est paré de plaques de métal réfléchissantes, ce qui le fait ressembler à un super droïde de combat B2, et le droïde compte sur quatre photorécepteurs rouges pour sonder son environnement et acquérir ses cibles. Et même si leurs spécifications en font des assassins mécaniques idoines, les droïdes de série A combattent généralement en unités groupées, submergeant leurs cibles par une puissance de feu accrue au lieu d’user de méthodes furtives.

 

Pour s’acquitter de ce sinistre dessein, un droïde assassin de série A peut emporter un large panel d'armes, variables selon les missions : apparemment, le modèle le plus basique comporte un blaster tenu à la main, mais la plupart des modèles emportent un blaster sous chacun de leurs poings. Et on sait qu’en une occasion au moins, un groupe de ces droïdes assassins qui opérait au Spatioport Phindar avec Asajj Ventress a utilisé une plus grande variété d'armes comprenant un lance-fléchettes et un lance-détonateurs soniques, un lance-flammes, des pistolets soniques et un rayon tracteur pour attirer leurs victimes et des vibrolames rétractables insérées dans ses doigts pour le combat rapproché. Par ailleurs, les droïdes assassins de série A peuvent apparemment inclure un blaster sur leur épaule gauche, mais cet armement sert habituellement d'arme de secours par rapport à toutes les autres qu'un tel droïde embarque.

Vue d'un droïde assassin de série A.

Malgré leur efficacité et leur supériorité par rapport au modèle B1 composant les légions de la Confédération des Systèmes Indépendants, les droïdes assassins de série A semblent n’avoir été utilisés qu’avec une grande parcimonie, essentiellement lancés sur les théâtres d’opérations contre des groupes de Chevaliers Jedi sur l’ordre des commandants et officiers gradés séparatistes.

II. Histoire

Les droïdes assassins de série A furent créés par le scientifique répondant au nom de Pollux Poi qui vécut quelques quatre millénaires avant la Guerre Civile Galactique. À l'époque, les Hutts à Carapaces recrutèrent l'Anx pour qu'il inventât une arme qui éliminerait les membres du Kajidic Gejalli, leurs rivaux. Une fois que les droïdes assassins eurent accompli leur tâche, les Gejalli engagèrent des Tueurs de l'Ombre Dashade pour éliminer Poi, qui fut contraint de fuir vers Kashyyyk. Durant près de vingt ans, les droïdes assassins de série A servirent de gardes du corps à Pollux Poi, empêchant les tueurs Dashade de liquider leur créateur. Peu de temps après la fin de la Grande Guerre des Sith, Pollux Poi mourut de cause naturelle, ses créations se retrouvant orphelines de leur maître. Mais dans les profondeurs de Kashyyyk, les droïdes restants mirent la main sur un dispositif de technologie Rakata, la Forge du Constructeur, qui leur permit de se répliquer mais aussi de bénéficier d’améliorations.

 

Puis, une fois leur nombre décuplé, les droïdes assassins de série A partirent pour l'Enclave Gree, région de la galaxie contrôlée par l’ancienne race éponyme, où ils louèrent leurs services en tant qu'assassins. Des millénaires s’écoulèrent avant que les aptitudes de ces machines ne fussent sollicitées par un haut personnage extérieur à cette région de l’espace. En effet, le Comte Dooku voyagea jusqu'à l'Enclave Gree, où il acheta les droïdes assassins en sachant qu'ils lui seraient très utiles pour la Guerre des Clones. Un groupe de ces droïdes assassins fut notamment déployé au cours de la Bataille de Jabiim par le Comte Dooku pour soutenir les rebelles jabiimiens menés par Alto Stratus. Ces modèles avaient été modifiés pour des opérations se déroulant sur une planète en proie à la pluie, et combattirent aux côtés des Commandos Nimbus de Stratus. S'ils firent du dégât au point de décimer la majeure partie des Jedi présents, ces droïdes assassins ne purent stopper Anakin Skywalker, qui s'apprêtait à évacuer la planète avec le reste des troupes de la République lorsqu’il parut évident pour cette dernière que la campagne sur Jabiim allait engloutir trop de ressources et d’hommes pour un bénéfice quasi incertain, voire inexistant.

Plusieurs droïdes assassins de série A sont détruits par le sabre laser d'Anakin Skywalker sur Jabiim.

Plus tard, toujours durant la guerre, Asajj Ventress emmena avec elle dix-huit de ces droïdes sur son vaisseau personnel le Last Call afin de les déployer contre Maître Yoda et son équipe au Spatioport Phindar. Cependant, en dépit de leur armement varié et sophistiqué, ces droïdes ne purent mettre fin à la vie du vénérable Jedi pluricentenaire. Un nombre de droïdes assassins de série A fut attaché aux quartiers généraux des Séparatistes localisés sur Vjun, mais on ne sait pas si ces droïdes y étaient assignés de manière permanente comme gardes ou si leur déploiement était une précaution adoptée à cause de l'arrivée anticipée de Yoda sur la planète. Quoiqu’il en fût, ces automates ne firent guère plus parler d’eux durant la conflagration majeure. Cependant, après l’avènement de la Nouvelle République, il semble que ces machines eussent été encore en activité au sein des Commandos Nimbus de Jabiim.

Source(s)

John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 3 : Dernier combat sur Jabiim, Delcourt 2004
Sean Stewart, Steven D. Anderson, Yoda : Sombre rencontre, Fleuve Noir 2007
Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Daniel Wallace, The New Essential Guide to Droids, Del Rey 2006
Daniel Wallace, Rodney Thompson, Galaxy at War, Wizards of the Coast 2009
Rodney Thompson, Gary Astleford, The Clone Wars Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
LucasArts, Battlefront : Renegade Squadron, LucasArts 2007
Rebellion, Battlefront : Elite Squadron, LucasArts 2009

Mis en ligne le 8 janvier 2016 à 20:54 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 8 janvier 2016 à 20:55.

Fiche consultée 582 fois.

Constructeur

Pollux Poi

Type

Droïde de combat et d'assassinat

Fonctions

Combat

Assassinat

Taille

2.40 mètres

Équipement

2 blasters de bras

1 blaster d'épaule (optionnel)

Vibrolames rétractables (optionnelles)

Lance-fléchettes (optionnel)

Lance-détonateurs soniques (optionnel)

Lance-flammes (optionnel)

Pistolets soniques (optionnel)

Projecteur de rayon tracteur (optionnel)

4 photorécepteurs

Plaques d'armure réfléchissantes

Catégorie Droïdes
Affiliations Confédération des Systèmes Indépendants
Gree
Hutts à Carapaces

Haut