Esquif stellaire naboo

Dark Vectivus - Posté le 03 mars 2010

Constructeur Corps des Ingénieurs de la Flotte Spatiale du Palais de Theed
Taille Envergure : 49.30 mètres
Longueur : 29.20 mètres
Équipage 1 pilote
1 copilote
1 artilleur
Armement 2 canons laser
Troupes 3 passagers
Hyperdrive x0.5
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Esquif stellaire naboo

Dark Vectivus - Posté le 03 mars 2010

Restant dans la continuité de la tradition de Naboo, l'esquif stellaire de type J arbore une finition chromée inhérente à tous les vaisseaux royaux de cette planète, et fut surtout employé par la sénatrice Padmé Amidala dans les derniers jours de la Guerre des Clones. Ressemblant à un gigantesque boomerang argenté aux lignes courbes et élégantes, il est étonnant de voir que ce vaisseau dispose d'un revêtement chromé, en général réservé aux souverains élus de Naboo. En fait, la reine Apailana, dirigeante de Naboo à la fin de la Guerre des Clones, perpétuait la tradition mise en place par la précédente reine, Jamillia, consistant à rendre grâce à Amidala pour tout ce qu'elle avait fait pour sa planète en l'autorisant à arborer les marques de la royauté. D'une envergure de 49,30 mètres, ce vaisseau est par bien des aspects plus utilitaire qu'esthétique par rapport au yacht nubien de type H d'Amidala ou à une nef royale de type J, bien qu'il conserve une apparence des plus élégantes.

En effet, la structure de sa coque n'est pas vraiment aérodynamique et tend plutôt à s'élargir au niveau de la proue de l'appareil, cette dernière partie devant supporter les deux ailes de l'esquif naboo. Ce qui est surprenant, c'est de constater que, malgré la place occupée par les poutres de soutien de l'aile et tous les autres systèmes de vaisseaux présents à son bord au niveau de la proue, l'espace intérieur situé sous le cockpit, ce dernier étant situé au sommet de l'engin, est assez spacieux. Ainsi, la soute principale du vaisseau chromé comprend une baie de stockage dotée de placards de rangement larges, ainsi qu'une petite pièce médicale permettant de dispenser des soins d'urgence. Autre caractéristique différenciant l'esquif naboo des autres appareils de cette planète et qui, à vrai dire, est un détail des plus troublants, n'est autre que la présence d'une paire de canons laser montés sur le dessus de l'appareil. Cet armement résume assez bien la situation conflictuelle dans laquelle la galaxie a été plongée avec la Guerre des Clones, ces canons visant à assurer la protection d'Amidala lors de ses voyages entre Naboo et Coruscant. Ainsi, l'esquif naboo fut le seul véhicule de la sénatrice à disposer d'armes embarquées, bien que cela aille à l'encontre de la philosophie pacifiste des Naboo et de la jeune femme. Pour se mouvoir dans l'espace, l'esquif naboo dispose d'une paire de moteurs subluminiques Sossen-7, ainsi que d'un hyperdrive de classe 0.5 pour les voyages intersidéraux.

Bien que Padmé Amidala ait les compétences suffisantes pour piloter elle-même ce vaisseau, elle laisse le capitaine Gregar Typho ou C-3PO se charger de cette tâche la majeure partie du temps. Les systèmes de contrôle montés sur l'esquif suivent le même schéma que pour les autres vaisseaux de Naboo, ce qui offre une sensation de familiarité aux personnes qui se seraient déjà entraînées sur d'autres engins de manufacture naboo. Amidala utilisa son esquif personnel durant la guerre pour se rendre auprès de Ziro le Hutt, dans sa résidence de Coruscant, afin de renouer les négociations avec les Hutts afin que ceux-ci permettent à la République d'emprunter en toute sécurité les voies hyperspatiales qu'ils contrôlaient dans la Bordure Extérieure. Par la suite, Amidala se rendit sur Cato Neimoidia dans le but d'espionner le sénateur Rush Clovis, soupçonné de collusion avec les Séparatistes par le Conseil Jedi.

Mon image
L'esquif stellaire naboo de Padmé Amidala, paré au départ pour Mustafar.


Dans les derniers jours de la Guerre des Clones, Amidala utilisa son esquif pour se rendre sur Mustafar dans l'espoir de raisonner son mari, Anakin Skywalker, qui avait succombé au Côté Obscur de la Force. Pour ce voyage fatidique, la jeune femme ne fut accompagnée que par C-3PO, sans se douter que le Jedi Obi-Wan Kenobi avait embarqué clandestinement et s'était caché dans un des placards afin de retrouver la trace d'Anakin, et le tuer. Réalisant que celui qu'elle aimait avait bel et bien changé en mal, Anakin entra dans une colère noire en voyant apparaître Obi-Wan et étrangla sa femme. Après qu'Amidala soit tombée inerte et que le combat se soit engagé entre les deux Jedi, C-3PO et R2-D2 transportèrent la sénatrice inconsciente à bord de l'esquif et la placèrent sur la couchette de la pièce médicale. Les équipements médicaux réussirent à maintenir Amidala dans un état à peu près stable, au moins jusqu'à ce que Kenobi revienne vainqueur du duel et emmène la jeune femme sur Polis Massa. Ce fut dans ce dernier endroit que l'esquif termina sa carrière, abandonné suite à la mort d'Amidala et à la naissance de Leia et Luke.

Source(s)

Episode III : La Revanche des Sith, Lucasfilm 2005
Rodney Thompson, Owen K.C. Stephens, Starships of the Galaxy (Saga Edition), Wizards of the Coast & LucasBooks 2007
Brian Larsen, Steward Lee, The Clone Wars S02E04 - Un Espion au Sénat, 2009
Esquif stellaire naboo sur Star Wars Databank

Mis en ligne le 3 mars 2010 à 19:23 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 3 mars 2010 à 19:23.

Fiche consultée 3147 fois.

Constructeur Corps des Ingénieurs de la Flotte Spatiale du Palais de Theed
Taille Envergure : 49.30 mètres
Longueur : 29.20 mètres
Équipage 1 pilote
1 copilote
1 artilleur
Armement 2 canons laser
Troupes 3 passagers
Hyperdrive x0.5
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Haut