Frégate de Guerre Alderaanienne

Dark Vectivus - Posté le 19 avril 2013

Constructeurs Ingénieurs Royaux d'Alderaan
Taille 250 mètres
Équipage 700 hommes d'équipage ou droïdes
Armement 10 turbolasers quadritubes
4 canons ioniques moyens
Hyperdrive x2
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Flotte Civile Royale d'Alderaan

Frégate de Guerre Alderaanienne

Dark Vectivus - Posté le 19 avril 2013

Vaisseau de guerre utilisé par la Flotte d'Alderaan à l'époque de la Guerre des Clones.

En dépit du fait que la planète Alderaan, notamment à l’époque de la Guerre Civile Galactique, ait prôné à de nombreuses reprises sa philosophie pacifiste aux yeux de la galaxie, il fut des périodes où ce paisible monde et ses nobles idéaux furent néanmoins rattrapés par la réalité de la situation politico-militaire agitant l’ensemble de la galaxie connue. Aussi n’était-il guère étonnant de voir qu’un bâtiment comme la Frégate de Guerre Alderaanienne eut vu le jour et fut en son temps la fierté des habitants de cette planète. Conçue et construite par les Ingénieurs Royaux d’Alderaan, et destinée à intégrer la Flotte Civile Royale d’Alderaan, la Frégate Alderaanienne entra en service au moment le plus idoine, car à ce moment-là l’agitation régnait aux quatre coins de la galaxie en raison du mouvement de sécession amorcé par des milliers de systèmes solaires qui suivaient la bannière du Comte Dooku, Crise Séparatiste qui finit par dégénérer en conflit armé connu sous le nom de Guerre des Clones.

 

Même si elle était loin d’égaler en terme de taille les croiseurs et cuirassés que la Confédération des Systèmes Indépendants pouvait aligner, la Frégate de Guerre Alderaanienne n’en demeurait pas moins un navire de guerre, certes ne mesurant que 250 mètres de long, mais pensé pour faire face à un feu ennemi nourri, comme en témoigne sa superstructure d’aspect massif recouverte par un blindage de grade militaire, probablement pour encaisser les tirs adverses, l’appareil pouvant compter pour cela également sur ses boucliers déflecteurs. Mue par un bloc de moteurs subluminiques formant l’importante section de poupe du vaisseau, la Frégate de Guerre Alderaanienne ne se contente pas d’encaisser ou d’esquiver les tirs venant du camp opposé, mais elle dispose d’un certain répondant octroyé par son arsenal, composé d’une dizaine de batteries de turbolasers quadritubes et de quatre canons ioniques moyens. Reliée à un système de tir centralisé, chacune de ces stations d’artillerie peut être manœuvrée manuellement en cas de défaillance. Et si la situation s’avère difficile, un contingent de chasseurs stellaires, nichés dans le hangar de proue, fait office d’escorte pour la protection rapprochée du bâtiment contre d’autres engins de chasse.

 

Une Frégate de Guerre Alderaanienne en patrouille.
Une Frégate de Guerre Alderaanienne en patrouille.

 

Équipée d’un hyperdrive de classe 2, une Frégate de Guerre Alderaanienne agit en général de conserve avec des Croiseurs de Guerre Thrantha pour garantir un minimum de sécurité à l’équipage du vaisseau, même si son système hyperluminique prémunit la frégate contre une désintégration funeste en lui permettant de gagner la relative tranquillité de l’hyperespace. Toutefois, car aucun navire n’étant à l’abri d’une mauvaise fortune, une Frégate de Guerre Alderannienne comporte au moins une dizaine de capsules de sauvetage, réparties entre les différents niveaux du vaisseau et assez volumineuses pour sauvegarder tout l’équipage. Ce dernier se monte à près de 700 membres d’équipage, ou droïdes si l’on prend le cas particulier d’un Frégate Alderaanienne reconvertie baptisée le Seconde Chance.

 

En effet, sitôt la conflagration majeure terminée, avec la Confédération des Systèmes Indépendants défaite et la République qui avait cédé la place à l’Empire Galactique, le Conseil des Anciens d’Alderaan prit la décision de bannir les armes d’Alderaan et par conséquent de démanteler les vaisseaux de guerre qui lui restaient afin que leur monde redevînt une planète où les formes les plus manifestes de la violence seraient proscrites, les jours de guerre étant désormais derrière le peuple alderaanien. Toutefois, en raison des bons et loyaux services rendus à la République et à Alderaan par ces bâtiments, et sentant que de nombreuses personnes prendraient cette mise au rebut comme une seconde mort des soldats tombés pour défendre leur monde natal et les valeurs de la démocratie, le Conseil des Anciens d’Alderaan trouva une alternative concernant l’une de ces frégates, celle qui serait connue comme le Seconde Chance. Dans le plus grand secret, ils firent convertir cette Frégate de Guerre Alderaanienne pour qu’elle serve de dépôt de toutes les armes alderaaniennes, une armurerie spatiale en perpétuel mouvement gardée par un équipage de droïdes, jusqu’à ce qu’elle soit rappelée par le Conseil.

Source(s)

Michael A. Stackpole, Grégoire Dannereau, Les X-Wings tome 4 : La guerre du Bacta, Fleuve Noir 1999
Michael A. Stackpole, Paul Youll, X-wing #4 - The Bacta War, Bantam Spectra 1997

Mis en ligne le 19 avril 2013 à 23:34 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 19 avril 2013 à 23:34.

Fiche consultée 949 fois.

Constructeurs Ingénieurs Royaux d'Alderaan
Taille 250 mètres
Équipage 700 hommes d'équipage ou droïdes
Armement 10 turbolasers quadritubes
4 canons ioniques moyens
Hyperdrive x2
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Flotte Civile Royale d'Alderaan

Haut