Frégate DP20

Dark Vectivus - Posté le 20 juin 2011

Constructeur Corporation Technique Corellienne
Taille 120 mètres
Équipage 45 membres d'équipage
46 artilleurs
Armement 8 canons turbolasers jumelés
6 canons laser quadritubes
4 lance-missiles à concussion
Capacités 300 tonnes métriques de fret
8 mois d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x16)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Alliance Galactique
Ancienne République
Empire Galactique
Nouvelle République
Criminels
Variable
Confédération
Pirates

Frégate DP20

Dark Vectivus - Posté le 20 juin 2011

Canonnière rapide et bien armée utilisée comme escorteur, principalement utilisée par la Rébellion et la Nouvelle République.

La frégate DP20 de la Corporation Technique Corellienne, plus connue sous le nom de canonnière corellienne, était un modèle de vaisseau léger bien armé et compact utilisé par de très nombreuses organisations, que cela fût l’Empire ou la Rébellion. Ce qui était notable quand on examinait ce vaisseau d’assez près, c’était que la DP20 fut expressément conçue comme un appareil de combat, la polyvalence et l’adaptabilité, typiques des autres engins produits par la firme corellienne, n’ayant pas été une priorité lors des phases de conception de cet appareil et son rôle d’appareil concentrant une grande puissance de feu était tout sauf ambigu. Cependant, la frégate DP20 conservait la robustesse caractérisant les vaisseaux corelliens et représentait le modèle de production de canonnières corelliennes le plus commun qu’il fût donné de voir.

 

Contrairement à sa grande sœur la corvette corellienne CR90, la frégate DP20 ne disposait pas d’un espace interne conséquent pour embarquer des troupes, que cela fût des contingents de soldats ou d’éventuels chasseurs spatiaux, absents à bord de la DP20 dont chaque mètre carré, si l’on faisait toutefois fi de la place dédiée aux 300 tonnes métriques de marchandises, était pensé pour être occupé par l’équipage et les artilleurs. De fait, la frégate DP20 représentait l’archétype de la plate-forme d’artillerie spatiale, à la fois rapide et mortelle. Véloce, la canonnière corellienne l’était puisqu’elle était capable d’atteindre une vitesse de 1000 km/h en milieu atmosphérique, et « mortelle » était un adjectif relativement modeste pour qualifier sa puissance de feu répartie sur seulement 120 mètres de long, son arsenal se composant de huit turbolasers jumelés, de six canons laser quadritubes et de quatre lance-missiles à concussion. Ce formidable arsenal lui permettait autant de faire face à des bâtiments capitaux qu’à créer des barrages de feu contre des escadrons de chasseurs, même si la DP20 fut d’abord pensée pour lutter contre ce dernier genre d’adversaires.

 

Une frégate DP20 pénètre dans l'atmosphère d'une planète.
Une frégate DP20 pénètre dans l'atmosphère d'une planète.

 

Par ailleurs, ses performances en matière de vitesse et de maniabilité étaient dues à un ensemble de propulseurs subluminiques constituant un énorme bloc à la poupe de l’appareil, le système de propulsion occupant tout de même près de la moitié de l’engin, la place restante étant occupée par les systèmes de boucliers et d’armement. Et c’était sans doute là où le bât blessait, car les armes de la frégate DP20 étaient manuelles, ce qui expliquait le grand nombre d’artilleurs – 46 au total – qui devaient occuper toutes les stations de tir disséminées sur la canonnière. L’absence d’un système automatique de l’armement à bord de ce vaisseau rendait la coordination des actions offensives ou défensives particulièrement difficiles pour des équipages non rompus au fonctionnement des DP20. Et en dépit du fait qu’elle représentait un fantastique moyen offensif pour un vaisseau de sa catégorie, la frégate DP20 ne disposait pas d’une épaisseur de coque importante et la puissance de ses boucliers déflecteurs était toute relative. Pour une somme de 4,8 millions de crédits, il était possible d’acquérir une DP20 neuve, sauf si l’on souhaitait en posséder une moitié moins chère si on en trouvait une d’occasion.

 

La carrière de la frégate DP20 commença au sein de la flotte de la République Galactique, et la vie opérationnelle de ces canonnières connut une longévité remarquable puisque son concept traversa les décennies et les passations de pouvoir galactique. Ainsi, l’Empire lui-même eut recours à ces engins pour les missions de patrouilles ou d’escorte. Et outre des groupes indépendants ou marginaux comme les pirates de l’espace, et bien évidemment les Corelliens, la frégate DP20 fut popularisée par son utilisation intensive au sein des rangs de l’Alliance Rebelle, puis de la Nouvelle République. La Rébellion, ne disposant pas des ressources de l’Empire pour mener une guerre et ayant eu à un moment donné cruellement besoin d’un vaisseau d’attaque rapide, décida d’acheter plusieurs exemplaires de la frégate DP20 après avoir pu constater qu’un groupe de pirates était parvenu à s’emparer d’un chargement impérial gardés par plusieurs chasseurs et bombardiers. Dès lors, la Rébellion déploya des frégates DP20 sur de nombreux théâtres d’opérations depuis la Bataille de Yavin. Et le succès de ce vaisseau ne s’arrêta pas à l’Alliance Rebelle, les groupes criminels ayant également reconnu les qualités indéniables de cet escorteur doublé d’un soutien d’artillerie pour chasseurs. On en retrouva même utilisées par les Brigades de la Paix à l’époque de l’Invasion Yuuzhan Vong.

Source(s)

Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des ténèbres tome 1 : La Résurrection de l'Empereur, Delcourt 2006
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des ténèbres tome 2 : Le Destin de la galaxie, Delcourt 2006
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des ténèbres tome 3 : La Fin de l'Empire, Delcourt 2006
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des Ténèbres tome 1, Dark Horse France
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des Ténèbres tome 2, Dark Horse France
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des Ténèbres tome 3, Dark Horse France
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des Ténèbres tome 4, Dark Horse France
Tom Veitch, Cam Kennedy, L'Empire des Ténèbres tome 5, Dark Horse France
Archie Goodwin, John Stokes, Star Wars Comics Collector #7, Editions Atlas 2010
Archie Goodwin, Carmine Infantino, Marvel Star Wars #12 - Doomworld , Marvel Comics 1978
Archie Goodwin, Carmine Infantino, Marvel Star Wars #13 - Day of the Dragon Lords, Marvel Comics 1978
Archie Goodwin, Carmine Infantino, Marvel Star Wars #34 - Thunder in the Stars, Marvel Comics 1980
Archie Goodwin, Tom Palmer, Classic Star Wars: A Long Time Ago... Volume 1: Doomworld TPB, Dark Horse 2002
Archie Goodwin, Terry Austin, Classic Star Wars: A Long Time Ago... Volume 2: Dark Encounters TPB, Dark Horse 2002
Archie Goodwin, Tom Palmer, Omnibus: A Long Time Ago... Volume 1 TPB, Dark Horse 2010
Archie Goodwin, Al Williamson, Omnibus: A Long Time Ago... Volume 2 TPB, Dark Horse 2010
Troy Denning, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 9 : Étoile après Étoile, Fleuve Noir 2004
Kevin J. Anderson, dave Dorman, Les Jeunes Chevaliers Jedi tome 6 : Les Jedi Assiégés, Pocket Jeunesse
Kathy Tyers, Drew Struzan, Trêve à Bakura (Nouvelle édition), Fleuve Noir 2006
Kathy Tyers, Drew Struzan, Trêve à Bakura, Fleuve Noir 1999
Timothy Zahn, Michel Demuth, La Croisade Noire du Jedi Fou tome 2 : La Bataille des Jedi, Fleuve Noir 2004
Timothy Zahn, Michel Demuth, La Croisade Noire du Jedi Fou tome 3 : L'Ultime Commandement, Fleuve Noir 2004
Kevin J. Anderson, Drew Struzan, Le Sabre Noir, Fleuve Noir 2004
Barbara Hambly, Drew Struzan, La Planète du Crépuscule, Fleuve Noir 2004
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 14 : La Voie du Destin, Fleuve Noir 2004
James Luceno, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 19 : La Force Unifiée, Fleuve Noir 2006
Timothy Zahn, Drew Struzan, La Main de Thrawn tome 1 : Le Spectre du Passé, Fleuve Noir 2003
William C. Dietz, Dark Forces #2 - Rebel Agent, Dark Horse 1999
Timothy Zahn, Tom Jung, Thrawn Trilogy #2 - Dark Force Rising, Bantam Spectra 1993
Timothy Zahn, Tom Jung, Thrawn Trilogy #3 - The Last Command, Bantam Spectra 1994
Timothy Zahn, Drew Struzan, The Hand of Thrawn #1 - Specter of the Past, Bantam Spectra 1998
Barbara Hambly, Drew Struzan, Planet of Twilight, Bantam Spectra 1998
Troy Denning, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #9 - Star by Star, Del Rey 2002
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #14 - Destiny's Way, Del Rey 2003
James Luceno, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #19 - The Unifying Force, Del Rey 2004
Kevin J. Anderson, Drew Struzan, Darksaber, Bantam Spectra 1996
Kevin J. Anderson, dave Dorman, Young Jedi Knights #6 - Jedi Under Siege, Boulevard 1996
Kathy Tyers, Drew Struzan, The Truce at Bakura, Bantam Spectra 1994
Rodney Thompson, Owen K.C. Stephens, Starships of the Galaxy (Saga Edition), Wizards of the Coast & LucasBooks 2007
Michael Knight, Star Wars: Empire at War: Prima Official Game Guide, Prima Games 2006
Paul Murphy, Rebel Alliance Sourcebook (First Edition), West End Games 1990
Peter Schweighofer, Paul Murphy, Rebel Alliance Sourcebook (Second Edition), West End Games 1994
Eric S. Trautmann, Bill Slavicsek, The Thrawn Trilogy Sourcebook, West End Games 1996
Kathy Tyers, Bill Smith, The Truce at Bakura Sourcebook, West End Games 1996
Steve Honeywell, Star Wars: Rebellion: Prima's Official Strategy Guide, Prima Publishing 1998
LucasArts, Rebellion, LucasArts 1998
Petroglyph, Empire at War : Forces of Corruption, LucasArts 2006
Petroglyph, Empire at War, LucasArts 2006
LucasArts, Le Pouvoir de la Force II, Activision 2010
Totally Games, X-Wing Alliance, LucasArts 1999
Canonnière corellienne sur Star Wars Databank

Mis en ligne le 20 juin 2011 à 23:30 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 20 juin 2011 à 23:30.

Fiche consultée 2123 fois.

Constructeur Corporation Technique Corellienne
Taille 120 mètres
Équipage 45 membres d'équipage
46 artilleurs
Armement 8 canons turbolasers jumelés
6 canons laser quadritubes
4 lance-missiles à concussion
Capacités 300 tonnes métriques de fret
8 mois d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x16)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Alliance Galactique
Ancienne République
Empire Galactique
Nouvelle République
Criminels
Variable
Confédération
Pirates

Haut