Garon Jard

Dark Vectivus - Posté le 05 juillet 2012

Espèce Humain
Genre Masculin
Origine Tython
Fonction Maître Jedi
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Ordre Jedi

Garon Jard

Dark Vectivus - Posté le 05 juillet 2012

Humain réceptif à la Force qui fut l'un des fondateurs de l'Ordre Jedi sur Tython.

À l’aube de l’histoire de la République, alors que les empires et dominions de l’ère pré-républicaine avaient pratiquement disparu, ou peu s’en faut, l’Ordre Jedi apparut et décida de prêter allégeance aux idéaux de paix, de liberté et de justice de la jeune République Galactique. Cette noble confrérie possédait déjà des bases philosophiques solides, héritées directement de l’Ordre Je’daii, mais c’est grâce à des personnes bien particulières que l’Ordre Jedi put bénéficier d’assises pérennes qui permirent à cette organisation de prospérer pendant 25 millénaires en prônant la voie du Côté Lumineux. Garon Jard faisait partie de ces personnes qui contribuèrent à l’émergence et à l’épanouissement de l’Ordre Jedi. Avec plusieurs autres de ses confrères, à savoir les Maîtres Rajivari, Ters Sendon et Cala Brin, Garon Jard, un humain réceptif à la Force, fut considéré comme l’un des fondateurs de l’Ordre des Chevaliers Jedi et un membre du tout premier Conseil Jedi, formé sur le monde de Tython.

 

Garon Jard était un pacifiste dans l’âme, ayant épousé l’idée que la confrérie devait se dédier à la paix. La paix intérieure, celle qui permettait de contrôler ses émotions et de canaliser ainsi la puissance conférée par la Force, mais aussi la paix envers son environnement immédiat, notamment envers les êtres vivants. Jard avait l’intime conviction qu’un Jedi ne devait prendre les armes qu’en tout dernier recours et uniquement pour la défense, devant considérer le sang qu’il allait verser et avoir sur les mains. Il s’agissait pour lui d’un élément fondamental, qui fut toujours en vigueur durant les milliers d’années d’existence de l’ordre, et du principe même de la civilisation, la culture, les arts et la politique étant inconcevables sans un cadre de sérénité. Si son destin final ne nous est pas connu à ce jour, son héritage a perduré, puisque Garon Jard, à l’instar de ses pairs, avait pris soin d’enregistrer ses enseignements dans un enregistrement holographique, système qui survécut aux millénaires sur Tython, jusqu’à l’époque de la Guerre Froide.

 

Cette période, qui suivit directement la Grande Guerre Galactique et la ratification du Traité de Coruscant qui partageait la galaxie en deux entre la République et l’Empire Sith ressuscité, fut l’occasion pour l’Ordre Jedi, exsangue, de se ressourcer sur Tython et d’étudier ses origines. Plusieurs hologrammes, dont celui de Garon Jard, furent localisés dans une région appelée les Gnarls Tythoniens, des dispositifs précieux que les Jedi souhaitaient récupérer ardemment. Malheureusement, il fallait compter en ce temps-là avec une recrudescence des attaques des Déchiqueteurs, une espèce autochtone très agressive, qui menaçaient de détruire les enregistrements. Heureusement, les Jedi purent compter sur les aptitudes d’un Apprenti Padawan très prometteur, l’élève de Yuon Par, pour mettre la main sur ces hologrammes, et le disciple Jedi put notamment sauver l’hologramme de Maître Garon Jard, connu comme étant l’hologramme sud-ouest.

Source(s)

Bioware, The Old Republic, LucasArts 2011

Mis en ligne le 5 juillet 2012 à 21:24 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 5 juillet 2012 à 21:24.

Fiche consultée 654 fois.

Espèce Humain
Genre Masculin
Origine Tython
Fonction Maître Jedi
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Ordre Jedi

Haut