Grievous

tsolo - Posté le 17 octobre 2010

Espèce Kaleesh
Genre Masculin
Origine Kalee
Taille 2.16 mètres
Fonction Général
Catégorie Personnages
Affiliations Confédération des Systèmes Indépendants

Grievous

tsolo - Posté le 17 octobre 2010

Quand les titans de corporations avides et les systèmes privés des droits civiques de la galaxie mirent leurs ressources en commun pour amener à la chute la République galactique, ils devinrent la Confédération des Systèmes Indépendants. Leurs capitaux militaires ont formé une armée de droïdes d'une taille apparemment sans limites - une arme qui a eu besoin d'un esprit supérieur militaire pour être utilisée efficacement.

La guerre existait depuis longtemps entre la planète Kalee et sa voisine. Les Kaleesh, race reptiloïde de Kalee, à la peau rougeâtre et aux yeux jaunes, affrontaient depuis des générations les Yam'rii, une race insectoïde. Bien qu'appartenant à la République, Kalee n'avait jamais reçu aucune aide de cette dernière et la guerre était en train de saigner à blanc son peuple. Alors que tout semblait perdu, un général Kaleesh parvint à repousser les Yam'rii et à changer le cours des batailles (à l'exemple de la bataille de Kalee). Ce général, formidable meneur d'hommes, était un brillant tacticien capable de gagner même avec un effectif réduit : il s'appelait Qymaen jai Sheelal. Voyant la victoire leur glisser des doigts, les Yam'rii appelèrent à l'aide la République.

Mon image
Qymaen jai Sheelal durant la
Guerre Huk.

A la surprise de tous, celle-ci intervint en envoyant une cinquantaine de Chevaliers Jedi. En vérité, la planète Huk présentait un avantage majeur : elle était riche et son économie, ainsi que sa position commerciale stratégique, en faisaient une alliée de choix. Plutôt que de remonter aux origines du conflit, la République sanctionna sévèrement Kalee. Condamnée à rembourser les dégâts qu'elle avait causés, la planète devint de plus en plus pauvre. Qymaen jai Sheelal, le futur Grievous, et son peuple assistèrent impuissant à la décadence de leur civilisation. Ayant une religion bien à eux et fervent serviteur du sens de l'honneur, Grievous fut outré de ce qui était en train de se produire. Alors qu'il planifiait la revanche de son peuple sur les Yam'rii, le plus inattendu se présenta à lui.

San Hill, du Clan Bancaire Intergalactique, sous l'égide de la toute récente Confédération des Systèmes Indépendants, se présenta aux Kaleesh. Hill contribuerait à la renaissance économique de la planète, si toutefois certains Kaleesh le suivaient dans sa croisade contre la République. Embrigadé malgré lui, le futur général droïde surmonta le déshonneur d'avoir à servir de mercenaire auprès des Séparatistes. Mais quand les Séparatistes découvrirent son potentiel et essayèrent de le convaincre de définitivement les rejoindre, Grievous refusa. Il se battait pour son peuple.

Les dirigeants de la Confédération s'intéressèrent de près à lui, y compris le Comte Dooku et donc, par son intermédiaire, Dark Sidious. Dooku avait monté un ambitieux projet : celui de créer pour le compte de la Confédération un guerrier droïde surpuissant. Grâce aux ingénieurs Géonosiens, il ne lui manquait désormais plus qu'un puissant combattant pour mettre ce projet en route. Son choix se porta sur le général Kaleesh. Qymaen jai Sheelal et Kalee étaient repartis en guerre et la République restait définitivement sourde à leurs appels. Un matin, béni par un shaman au sommet d'un temple, Grievous eut à effectuer un rituel, portant son masque traditionnel couvrant une partie de son visage, puis, pour l'honneur de ses ancêtres, partit avec sa navette rejoindre ses troupes.

Il ne savait pas que sa navette avait été sabotée. A distance, Dooku activa un émetteur qui fit perdre tout contrôle de sa navette au Kaleesh. Dooku ne lui permit que de s'éjecter au tout dernier moment. Avec ses droïdes, il récupéra le corps blessé du général et par la Force le maintint en vie. Les droïdes de combat l'accompagnant chargèrent le corps dans une navette. Dooku garda auprès de lui le masque du général, symbole d'une victoire future, et informa son maître de la réussite de la mission. Ce qui restait du Kaleesh fut prestement envoyé sur Géonosis, où le général fut placé dans une cuve à bacta. Qymaen jai Sheelal servit de prototype aux Sith, maintenant capables de maintenir en vie un être grièvement blessé au combat.

Des prototypes de gardes IG-100 ou droïdes MagnaGardes surveillèrent l'état de santé du général avec l'aide des Géonosiens. Ce fut San Hill qui assista au réveil de ce dernier. Il réitéra son offre, à savoir faire de lui un général pour la Confédération. Qymaen jai Sheelal aurait voulu mourir au combat avec ses hommes, mais il fut manipulé par le natif de Muunilinst. Sans transfusion sanguine, Qymaen jai Sheelal mourrait bientôt, le pire déshonneur pour un guerrier.

San Hill lui proposa, grâce à l'aide de l'Archiduc Poggle le Bref, de lui fabriquer un nouveau corps, entièrement bionique, faisant de lui un guerrier hors pair. Une sorte de nouveau projet pour gagner une guerre contre la République et instaurer un Ordre Nouveau. Qymaen jai Sheelal était entêté, mais il ne pouvait résister à la douleur et à la soif de vengeance qui l'assaillait. Sans cela, jamais il ne se vengerait des Yam'rii, qu'il croyait responsables de son accident. San Hill s'amusa d'ailleurs pendant l'entretien à régler les caractéristiques de la cuve à bacta pour faire souffrir le général. Disant adieu à sa vie passée, Qymaen jai Sheelal accepta à contrecœur la proposition de San Hill, à la seule condition que son esprit ne soit pas modifié.

Mon image
San Hill soignant Grievous.



C'est à partir de ce moment que Qymaen jai Sheelal céda la place à sa nouvelle identité de général droïde, Grievous. Dark Tyranus l'entraîna pendant des mois à la maîtrise du sabre laser. Grievous en devint un expert, si bien qu'il finit presque par dominer le maître, pouvant manier plus de deux sabres laser en même temps, avec une amplitude de 360°. Dooku fut impressionné par son apprenti et admit qu'il aurait même du mal à le vaincre en duel, bien qu'il trouvât agaçante sa manie de manier quatre sabres laser en même temps.

Mi droïde, mi-humanoïde, Grievous chassa les Jedi pour le plaisir et exposa les sabres laser de ses victimes autour de sa ceinture comme trophées de ses conquêtes. Son style de combat peu orthodoxe et son perfectionnement mécanique lui donnaient l'avantage au combat, et son ingéniosité stratégique ainsi que son adresse implacable le rendaient pratiquement invincible face aux Jedi.

Bien que Grievous orchestra beaucoup de campagnes depuis des bunkers souterrains, il n'avait pas peur de combattre aux côtés de ses troupes sur les lignes de front des champs de bataille. Le Général Jedi Daakman Barrek fut le premier à voir l'effrayant Grievous sur le monde industriel de Hypori, où Grievous décima la totalité des soldats de Barrek.

Mon image
Grievous affrontant Aayla Secura, Ki-Adi-Mundi, K'Kruhk, et Tarr Seirr.



Après ce début sanglant, des rapports se dispersèrent sur tout le réseau de l'HoloNet, racontant de nombreux succès du Général dans le bureau de campagne contre la République. Grievous mena une attaque dans les systèmes intérieurs de la République le long de la Route Commerciale Corellienne, conquérant monde après monde. Quand Duro tomba sous les coups de la Confédération, les mondes isolés du Noyau ont tremblé dans la crainte de ce que le Général pouvait réaliser. Vers la fin de la Guerre des Clones, Grievous participa et dirigea la tentative la plus audacieuse du conflit pour remporter la guerre : il dirigea l'assaut contre la capitale, Coruscant.

Ce fut le plus ambitieux des projets du général. Le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et son maître avaient été envoyés dans la Bordure Extérieure lors d'une mission, sur la planète Belderone, à la recherche de Dark Sidious. Pour saper définitivement les bases de la République, Grievous décida d'envoyer le plus gros des forces Séparatistes attaquer Coruscant, lieu où siégeait le Chancelier Suprême Palpatine et où résidait la femme de Skywalker, Padmé Amidala. Menant ses troupes à partir du croiseur la Main Invisible, avec à son bord le Comte Dooku, il mena la bataille au sol. Des centaines de droïdes parvinrent au sol mais la résistance héroïque de Mace Windu ou encore Yoda fit échouer la bataille terrestre.

Grievous parvint tout de même à infiltrer le quartier du Chancelier Suprême, le 500 Republica, et à le capturer, en tuant tout Jedi ou membre de la Garde Royale se mettant en travers de son chemin, ne devant sous aucun prétexte le blesser, ce qu'il ne comprit d'ailleurs pas. Il tua deux Maîtres de l'Ordre, Foul Moudama et Roron Corobb en les surprenant en divisant ses bras en deux pour combattre à quatre sabres laser. Il piégea également Shaak Ti et la suspendit, blessée, au plafond du bunker du Chancelier pour l'humilier. Même Mace Windu accompagné d'autres Jedi arrivés au dernier instant ne purent l'arrêter. Grievous réussit à s'enfuir dans une navette et à rejoindre son croiseur amiral.

Mon image
Grievous face à Shaak Ti.



C'était une des dernières batailles de la Guerre des Clones. Le général apprit le retour des Jedi de la Bordure sur Coruscant et la formation d'une immense flotte de guerre pour l'affronter quelques instants plus tard. Grievous était déterminé à être victorieux et il espérait ajouter les sabres laser des fameux Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker à sa collection. Pour son maître, il devait tuer Obi-Wan avec le Comte Dooku pour faire basculer le jeune Skywalker du Côté Obscur de la Force. Grievous fit déployer tous ses chasseurs et rassembla la flotte séparatiste. Il commença à voir les chasseurs ARC-170 menés par deux chasseurs Jedi, un rouge et un jaune. Kenobi et Skywalker.

Sur la passerelle de commandement de la Main Invisible, Grievous attendait les ordres du Comte Dooku. Ce dernier désirait piéger Skywalker. Grievous avait comme prévu menacé Palpatine et l'avait fait passer sur le réseau HoloNet comme étant son prisonnier de guerre. Il observa avec patience la bataille et donna des ordres quant à son déroulement. Les Séparatistes étaient encerclés par les forces de la République de plus en plus nombreuses. Le plan de Dark Sidious avait failli. Le croiseur fut bientôt la cible principale des affrontements. Grievous fut inquiet de voir que les boucliers du vaisseau étaient malmenés.

Les deux Jedi finirent même par détruire le bouclier permettant l'accès au hangar principal en le bombardant et atterrirent en son sein. Grievous envoya des droïdes, mais ceux-ci furent vite détruits par les deux Jedi. Devant l'incompétence des chefs de guerre Neimoidiens présents sur le pont, Grievous décida d'envoyer ses gardes du corps accompagnés de droïdekas. Observant ce qui se passait par les cameras de surveillance, le Kaleesh fut effaré de l'ingéniosité des Jedi qui n'hésitèrent pas à plonger dans le réseau d'alimentation de fuel du vaisseau pour atteindre leur but. De son côté, Dooku observait lui aussi la progression des Jedi. Grievous le contacta pour le prévenir que les boucliers du vaisseau n'étaient plus qu'à 30% de leur capacité, mais le Comte s'obstina. Grievous ne sut jamais ce qui se passa réellement ensuite. Il s'aperçut cependant de la mort du Comte quand les Jedi sortirent de la salle principale en compagnie du Chancelier.

Mon image
Grievous à bord de la Main Invisible.



Grievous avait prévu une éventuelle victoire des Jedi et avait programmé un autre piège grâce à un champ de force. Peu de temps plus tard, les Jedi désarmés et le Chancelier étaient devant lui. Alors qu'il récupérait enfin les sabres laser de ses ennemis légendaires, R2-D2 fit diversion en réalisant un véritable spectacle pyrotechnique. Obi-Wan et Anakin récupérèrent leurs armes et réussirent à vaincre les droïdes présents. Trop faible, Grievous dégaina son harpon qu'il avait depuis longtemps gardé et brisa la verrière pour plonger dans le vide. Il s'accrocha à la coque du vaisseau et rejoignit les capsules de sauvetage. Les Jedi ne purent l'arrêter. Bien que la bataille de Coruscant fut perdue, Grievous était toujours en vie. C'est pourquoi le Chancelier Palpatine insista, une fois le croiseur au sol, pour que la guerre continue. Beau prétexte que c'était là. Sous son identité de Dark Sidious, Palpatine contacta le général sur la planète Utapau, bastion où il s'était réfugié.

Il ordonna à Grievous d'envoyer le Conseil Séparatiste sur Mustafar en attendant tout nouvel ordre, en sachant que les Jedi perdraient du temps à le chercher. Quand Grievous demanda si la perte du Comte Dooku était indispensable, Sidious affirma que son futur et nouvel apprenti, plus jeune et fort, leur assurerait la victoire finale. Grievous ne vit pas qu'il était manipulé. Il attendit sur Utapau et imposa la loi martiale auprès de l'administrateur Tion Medon.

Quand Obi-Wan Kenobi se posa sur la planète, il avait posté des gardes pour surveiller toute éventuelle arrivée. Obi-Wan, grâce à l'aide de Tion Medon, et en affrontant des dizaines de droïdes, parvint à retrouver la trace de Grievous. Alors qu'une grande bataille éclatait entre les clones menés par Obi-Wan et les forces de la Confédération, Grievous prit son transport quadripode pour rejoindre son vaisseau. Malheureusement pour lui, il fut poursuivi par Obi-Wan sur Boga, une femelle Varactyl. La poursuite s'acheva en un combat au cours duquel Grievous prit un certain avantage. Mais Obi-Wan était un maître dans son genre, et il parvint à désolidariser une partie du plastron protecteur protégeant les organes du cyborg.

Mon image
Le dernier combat de Grievous, sur Utapau face à Obi-Wan Kenobi.



Grievous, alors sur la plate-forme où son chasseur était stationné, réagit vivement et faillit précipiter Obi-Wan dans le vide, le Jedi se retrouvant littéralement suspendu et désarmé. D'un geste, il attrapa un bâton électrique près de lui pour achever le Jedi. Malheureusement pour lui, Obi-Wan attrapa le blaster du séparatiste grâce à la Force et fit feu cinq fois sur lui. Non protégé, le général s'effondra, inerte, pour pousser un dernier soupir.

Peut-être fut-ce pour lui une délivrance après tout ce que les Séparatistes lui avaient infligé. Peu de temps plus tard, la mort de Grievous signait la perte des Séparatistes et le retournement des clones contre les généraux Jedi avec l'Ordre 66. Quoiqu'il en soit, la nouvelle de la mort de Grievous ne permit pas, contrairement à ce que l'on croyait, de remplacer Palpatine. Au contraire, au même moment, le Chancelier combattait Mace Windu et d'autres Jedi pour fonder un Nouvel Ordre, dont l'instrument serait le jeune Skywalker. Jeune Skywalker qui serait le deuxième, après Grievous, à bénéficier d'un corps bionique et connu désormais sous le nom de Dark Vador, Seigneur Noir des Sith.

Source(s)

Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars tome 8 : Obsession, Delcourt 2005
Miles Lane, jan Duursema, Star Wars Episodes : Intégrales, Delcourt 2007
Miles Lane, Douglas Wheatley, Star Wars Episode III : La Revanche des Sith, Delcourt 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, Le Côté Obscur tome 4 : Général Grievous, Delcourt 2005
The Clone Wars Aventures tome 1 : Les Chantiers de la destruction, Delcourt 2008
Haden Blackman, Brian Ching, Obsession #5, Dark Horse 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, General Grievous #1, Dark Horse 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, General Grievous #2, Dark Horse 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, General Grievous #3, Dark Horse 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, General Grievous #4, Dark Horse 2005
Pablo Hidalgo, grant Gould, The Clone Wars Webcomics #10 - The Dreams of General Grievous, StarWars.com
Miles Lane, Douglas Wheatley, Episode III - Revenge of the Sith TPB, Dark Horse 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars Volume 7: When They Were Brothers TPB, Dark Horse 2005
Chuck Dixon, Rick Leonardi, General Grievous TPB, Dark Horse 2005
Collectif, The Clone Wars: Coup de main sur Maarka, Delcourt
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 2 - The Enemy on all Sides, Dark Horse 2012
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 3 - The Republic Falls, Dark Horse 2012
Patricia C. Wrede, Louise Bova, Episode III : La Revanche des Sith (Junior), Pocket Jeunesse
Matthew Stover, Steve Anderson, Episode III : La Revanche des Sith, Fleuve Noir 2005
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinthe du Mal, Fleuve Noir 2007
Karen Miller, Gabrielle Brodhy, The Clone Wars tome 2 : En Territoire Inconnu, Fleuve Noir 2009
Jonathan Loizel, The Clone Wars tome 6 : Le piège de Grievous, Hachette Jeunesse 2010
Elizabeth Hand, Boba Fett #5 - A New Threat, Scholastic 1999
Elizabeth Hand, Boba Fett #6 - Pursuit, Scholastic 1999
Rob Valois, The Clone Wars Villains : A Pop-up Storybook, Grosset & Dunlap 2010
Matthew Stover, Steve Anderson, Episode III: Revenge of the Sith, Del Rey 2005
Patricia C. Wrede, Louise Bova, Episode III: Revenge of the Sith (junior novelization), Scholastic 2005
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinth of Evil, Del Rey 2005
Karen Miller, The Clone Wars #2 - Wild Space, Del Rey 2008
Daniel Wallace, Rodney Thompson, Galaxy at War, Wizards of the Coast 2009
Rodney Thompson, Gary Astleford, The Clone Wars Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
Jason Fry, Star Wars: The Clone Wars: Visual Guide Ultimate Battles, DK Publishing 2009
James Luceno, Revenge of the Sith: The Visual Dictionary, Dorling Kindersley 2005
Michael Knight, Star Wars: Battlefront II: Prima Official Game Guide, Prima Games 2005
Ryder Windham, James Luceno, The Complete Visual Dictionary, DK Publishing 2006
Jason Fry, Star Wars: The Clone Wars: Incredible Vehicles, Dorling Kindersley 2011
Pablo Hidalgo, Chris Trevas, The Essential Reader's Companion, Del Rey 2012
J.W. Rinzler, The Art of Star Wars Episode III: Revenge of the Sith, Del Rey 2005
Jonathan W. Rinzler, Hans Jenssen, Star Wars, Episode III La revanche des Sith : Plans secrets des vaisseaux et engins, Nathan 2005
Stephen Melching, Dave Bullock, The Clone Wars S01E01 - Embuscade, 2008
Steve Melching, Dave Filoni, The Clone Wars S01E02 - L'Aube du Malveillant, 2008
Steve Melching, Henry Gilroy, The Clone Wars S01E03 - L'Ombre du Malveillant, 2008
Steve Melching, Justin Ridge, The Clone Wars S01E05 - Les Bleus, 2008
George Krstic, Rob Coleman, The Clone Wars S01E06 - La Chute du Droïde, 2008
Henry Gilroy, Rob Coleman, The Clone Wars S01E07 - Duel de Droïdes, 2008
Henry Gilroy, Atsushi Takeuchi, The Clone Wars S01E10 - L'Antre de Grievous, 2008
Tim Burns, brian Kalin O'connell, The Clone Wars S01E04 - Détruisez le Malveillant, 2008
Brian Larsen, Giancarlo Volpi, The Clone Wars S02E09 - L'Intrigue de Grievous, 2010
Brian Larsen, Robert Dalva, The Clone Wars S02E10 - Le Déserteur, 2010
Cameron Litvack, Kyle Dunlevy, The Clone Wars S03E02 - Les ARC Troopers, 2010
Daniel Arkin, brian Kalin O'connell, The Clone Wars S04E04 - Le Guerrier de l'ombre, 2011
Katie Lucas, Steward Lee, The Clone Wars S04E19 - Le Massacre, 2012
Katie Lucas, Bosco Ng, The Clone Wars S04E21 - Les Frères, 2012
Grievous sur Star Wars Databank

Mis en ligne le 17 octobre 2010 à 12:40 par tsolo.
Dernière modification le 17 octobre 2010 à 12:40.

Fiche consultée 4991 fois.

Espèce Kaleesh
Genre Masculin
Origine Kalee
Taille 2.16 mètres
Fonction Général
Catégorie Personnages
Affiliations Confédération des Systèmes Indépendants

Haut