Guerre des Yuuzhan Vong

Dark Vectivus - Posté le 21 juillet 2013

Date

De l'an 25 à l'an 29

Lieu

Galaxie

Acteurs

Nouvelle République/Alliance Galactique
Nouvel Ordre Jedi
Vestiges de l'Empire
Consortium de Hapes
Ascendance Chiss
Alliance des Contrebandiers
Brigades de la Paix
Yuuzhan Vong

Conséquences

Victoire alliée sur les Yuuzhan Vong
Dévastation de la galaxie
Avènement de l'Alliance Galactique

Catégorie Évènements

Guerre des Yuuzhan Vong

Dark Vectivus - Posté le 21 juillet 2013

Les batailles relatives à la Guerre des Yuuzhan Vong seront ajoutées au fur et à mesure qu'elles seront répertoriées dans l'encyclopédie. Donc ne vous étonnez pas qu'il en manque dans le corps de cette fiche. Merci de votre compréhension.

Conflit majeur qui opposa les habitants de la galaxie à la redoutable race des envahisseurs Yuuzhan Vong.

Le conflit connu sous le nom de Guerre des Yuuzhan Vong, appelé plus communément l'Invasion Yuuzhan Vong, est un conflit qui ébranla la galaxie durant cinq années entières, et reste à ce jour le conflit le plus dévastateur en termes de victimes et de dommages matériels que la galaxie ait jamais vus. Et pour cause, car cette guerre vit l'entrée en scène d'un adversaire tout à fait inhabituel, puisqu'il s'agissait d'envahisseurs venant d'une autre galaxie, et connus sous le nom de Yuuzhan Vong. Les civils devinrent même des cibles de choix pour les extragalactiques, ainsi que les droïdes, les Yuuzhan Vong abhorrant tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la technologie. Si l’assaut des extragalactiques sembla soudain et porté avec une violence sans précédent, la lumière apportée par de nouvelles révélations laisse à penser que les ramifications des origines de ce conflit sont bien plus lointaine qu’on ne voudrait le croire.

I. Premières incursions

Le premier véritable contact confirmé avec les Yuuzhan Vong, ou du moins avec une entité d’origine extragalactique, fut découvert de manière rétroactive par les habitants de la galaxie. Ce premier contact impliquait une rencontre avec les slivilith, qui eut lieu très peu de temps après le Soulèvement Naddiste de l’an –3998. Les slivilith sont des créatures volantes et vertes dotées de multiples tentacules et ayant la particularité de se déplacer aussi bien dans l’atmosphère des planètes que dans l’espace intersidéral, ces êtres pouvant supporter les rigueurs de l’espace. Selon le folklore galactique, ces créatures massives ont longtemps été prises pour des créations des Sith, mais leur véritable origine est bien plus effrayante, car ces animaux ont été modelés par les Yuuzhan Vong dans un seul but : faire office de sondes organiques en vue de reconnaître le terrain pour une potentielle invasion de la galaxie.

Un slivilith, sonde organique des Yuuzhan Vong et redoutable prédateur.

Un slivilith, sonde organique des Yuuzhan Vong et redoutable prédateur.
 
D’ailleurs, il existe également une infime possibilité selon laquelle un vaisseau Yuuzhan Vong, en l'an –3963, c'est-à-dire en plein dans les Guerres Mandaloriennes, aurait atteint les franges de la galaxie. À cette époque reculée, un groupe de Néo-croisés mandaloriens commandé par Canderous Ordo rencontra ce qui fut appelé des millénaires plus tard un yorik-stronha, déguisé en astéroïde dans le Système Crispin. Une fois que ce vaisseau Yuuzhan Vong fut découvert, il mit les voiles en direction du vide intergalactique, au-delà des limites de l'Espace Sauvage. Ainsi, cette rencontre entre les Mandaloriens et le bâtiment Vong fut l’un des premiers contacts répertoriés avec les extragalactiques avant leur arrivée officielle quatre millénaires plus tard. Cependant, il n'est pas impossible de penser que ce vaisseau ne fut peut-être pas le premier à avoir découvert la galaxie. Étant donné que les Yuuzhan Vong ont littéralement passé des milliers d'années dans le vide intergalactique depuis leur galaxie originelle, il n'est pas impossible qu'un vaisseau isolé ou un vaisseau monde voyageant une fraction de seconde plus vite que le reste de l'armada ait fini avec le temps par la distancer pour se retrouver dans la galaxie des millénaires avant le début de l'invasion.
 
Si l'on pousse le raisonnement plus loin, cet hypothétique vaisseau arrivé plus tôt que le reste de l'armada, sans le soutien de celle-ci et sans yammosk de coordination, pourrait avoir été perdu en tentant de transiter dans la galaxie, l'entrée dans cette dernière étant très délicate puisque la galaxie est cernée par une anomalie hyperspatiale qui empêche en théorie tout vaisseau d’en sortir ou d’y pénétrer. En suivant cette conjecture, le vaisseau n'aurait laissé derrière lui que quelques chasseurs comme uniques survivants. Par contre, ce qui s'avère sûr, c'est qu'entre –229 et –89, la planète vivante Zonama Sekot – une graine de Yuuzhan'tar, planète d'origine des Yuuzhan Vong – arriva dans la région de l'espace appelée le Rift Gardaji. Ce n'est que bien des décennies plus tard que les Yuuzhan Vong arrivèrent finalement aux portes de la galaxie. Lorsqu’ils découvrirent la galaxie, nouveau berceau d’étoiles qu’ils considérèrent comme la Terre Promise, les Yuuzhan Vong avaient passé des milliers d’années dans la solitude du vide intergalactique en quête d’une nouvelle patrie, tout ceci avec les conséquences que cela pouvait engendrer : leurs vaisseaux mondes, qui n’étaient plus de la première fraîcheur, menaçaient de dépérir en entraînant avec eux dans la mort des milliers, voire des millions d’extragalactiques, et ceci eut pour répercussion une tension grandissante entre les diverses castes Vong qui dégénéra en déchirements internes. Ainsi, l’arrivée aux abords de la galaxie, alors dominée par la République Galactique, fut considérée comme salutaire et des éclaireurs furent envoyés au sein même de cette galaxie, sur les ordres du Seigneur Suprême de l’époque, Quoreal, pour reconnaître le terrain.
 
Ces missions de reconnaissance ne se firent pas sans heurt, car en l'an –32, à l'époque de la Bataille de Naboo, une force avancée de Yuuzhan Vong – appelées les Barbares par les habitants de Zonama Sekot – découvrirent la planète vivante susnommée, notant des similarités avec Yuuzhan'tar sans pour autant faire le rapprochement, et tentèrent de la coloniser. Par coloniser, il est important de noter que pour les Yuuzhan Vong, ce terme ne signifiait pas seulement s'implanter, mais aussi remodeler l'environnement pour qu'il réponde à leurs besoins. Seulement, la planète ne l'entendait pas de cette oreille, et la biosphère de Zonama Sekot tua toute la faune et la flore introduites par les extragalactiques, ce qui provoqua leur colère. Sekot, l'esprit de la planète, tenta bien de négocier avec eux, mais les Yuuzhan Vong lancèrent un assaut contre la planète. Au bout de deux ans, les Sekotans, la planète et les vaisseaux organiques qu'elle produisait continuaient toujours de se défendre contre les Yuuzhan Vong. Ce fut à ce moment-là que la Jedi Vergere fit son apparition, envoyée pour mener une enquête sur ces Barbares, et demanda que l'attaque cessât, en échange de quoi elle accepterait de suivre les Yuuzhan Vong. Les pertes subies au cours de ces combats furent très lourdes, mais toujours était-il que les extragalactiques acceptèrent et partirent avec elle vers les Régions Inconnues.

 

Vergere rencontre les Yuuzhan Vong sur Zonama Sekot.
Vergere rencontre les Yuuzhan Vong sur Zonama Sekot.
 
Au retour du Commandant Zho Krazhmir, leader Yuuzhan Vong qui mena les siens lors des actions sur Zonama Sekot, et suite à son rapport circonstancié, la situation politique changea radicalement au sein du peuple extragalactique en exode : d’après les croyances des extragalactiques tatoués, tenter de s’emparer d’une galaxie où se trouvait une planète vivante signerait à coup sûr la fin des Yuuzhan Vong, ce qui en faisait un tabou que le Seigneur Suprême Quoreal n’osait pas défier. En lieu et place, Quoreal annonça qu’il fallait se détourner de la galaxie pour chercher un nouveau foyer. Cette déclaration fut accueillie avec hostilité, notamment par les factions qui désiraient renverser Quoreal. C’est ce moment qu’un membre déchu de la caste des Modeleurs, rendu difforme suite à une expérience avortée et relégué par conséquent à la caste des Honteux, choisit pour agir : ce Yuuzhan Vong s’appelait Onimi. Si Onimi avait perdu son prestige, il avait gagné une chose ignorée de tous ses congénères : la connexion à la Force. Grâce à ses talents, Onimi manipula un autre Yuuzhan Vong, Shimrra du Domaine Jamaane, pour qu’il pût accéder au trône. Shimrra abattit Quoreal et revendiqua la souveraineté sur tout son peuple, ce qui se passa conformément aux prévisions d’Onimi. Fort de son nouveau pouvoir, et faisant fi des interdits et autres croyances qui risqueraient de mener son peuple à la ruine, Shimrra décréta l’invasion de la galaxie pour remodeler ses mondes à l’image des Yuuzhan Vong et la purger de ses abominations mécaniques appelées les machines, dont les droïdes représentaient la quintessence en matière d’horreur pour les Vong. Et même si certains Yuuzhan Vong comme Czulkang Lah étaient réticents à prendre possession de cet amas d’étoiles, le processus d’invasion fut mis en branle.
 
Par la suite, les informations concernant les Yuuzhan Vong et leurs activités durant les décennies suivantes apparaissent de façon plus ponctuelle et un peu moins détaillée. D’après des archives historiques, les extragalactiques eurent maille à partir avec des éléments de la Flotte de Défense de l’Ascendance Chiss commandés par l’Amiral Ar’alani, qui parvint à défaire une force de reconnaissance Vong peu de temps avant la Bataille du Vol vers l’Infini. Cet affrontement classa les natifs de Csilla parmi les premières espèces de la galaxie à avoir rencontré les envahisseurs avant la phase initiale de l’invasion, ce qui les poussa à se tenir sur le qui-vive et à se préparer à toute nouvelle incursion, en tout cas sur leur territoire, en raison de la nature particulièrement belliqueuse de ce nouvel ennemi dont les Chiss avaient compris avant tout le monde le caractère terriblement dangereux. On sait également que ces êtres établirent une base sur le monde de Bimmiel aux alentours de l'an –25, et après l'avènement de l'Empire Galactique, des scientifiques impériaux sont tombés par hasard sur les Vong présents sur ce monde. Autrement, les principales missions des Vong consistaient en des opérations d’infiltration et de subversion des différentes entités politiques de la galaxie en vue de saper ses fondements.
 
Dans une certaine mesure, il se pourrait que l'Empereur Palpatine eût eu connaissance de l'existence des Yuuzhan Vong et de la menace qu'ils représentaient, et ce peut-être dès l’époque où il venait à peine d’accéder à la chancellerie. Et ceci pourrait justifier le fait qu'il eut déployé une gigantesque flotte de destroyers stellaires à travers la galaxie, à la fois pour imposer l'Ordre Nouveau mais aussi pour prémunir l'Empire de toute invasion extragalactique. Ainsi, en cherchant à établir un régime dictatorial et une armée capable de tenir tête à n’importe quelle force armée, Palpatine chercha probablement à faire coup double : réaliser le rêve millénaire de Dark Bane en renversant la République et les Jedi, et d’autre part instaurer un système militariste dont la seule mention de sa machine de guerre suffirait à dissuader les extragalactiques de poser ne serait-ce qu’un seul orteil tatoué dans la galaxie.
 
Ainsi, la Crise de Naboo fut le facteur déclencheur qui permit à Palpatine d’accéder à la plus haute fonction de l’Ancienne République. Désormais, il devait s’atteler à la création d’une armée susceptible d’offrir du répondant à l’envahisseur et de lui permettre d’asseoir sa domination incontestée sur la galaxie connue. En cela, ses manœuvres pour créer un mouvement sécessionniste, avec l’aide de son apprenti Dark Tyranus, et donc un conflit majeur qui enclencherait une machine de guerre impossible à arrêter portèrent leurs fruits. Mais dans l’intervalle, Palpatine eut d’autres chats à fouetter, et pas des moindres, car il dut, durant son second mandat, régler un problème des plus délicats. En effet, le projet Vol vers l’Infini, un vaisseau chargé d’explorer d’autres formes de vie au-delà des limites de la galaxie, menaçait de donner l’alerte aux Yuuzhan Vong situés par-delà les limites de l’amas d’étoiles et dans les Régions Inconnues. À cette occasion, le destin de Dark Sidious croisa celui d’un être qui allait être un fidèle allié dans la lutte contre les Yuuzhan Vong : Mitth’raw’nuruodo, le futur Grand Amiral Thrawn. À l’origine, Sidious avait chargé un détachement de la Fédération du Commerce d’annihiler le vaisseau transportant des Jedi, mais au final ce fut cet officier Chiss qui réalisa cette œuvre. Sidious venait de rencontrer un homme qui serait un atout des plus précieux dans l’avenir.
 
Mettant en œuvre plusieurs de ses plans, Palpatine attisa les dissensions au point d’amener les contestataires du Sénat à se désolidariser du gouvernement de la République, aboutissant à la création de la Confédération des Systèmes Indépendants et inévitablement à la Guerre des Clones. Le conflit, notamment à son dénouement, lui permit de se débarrasser de la majeure partie des représentants de l’Ordre Jedi et des institutions de la République. Désormais, plus rien ne semblait se dresser entre Palpatine et le pouvoir ultime, et un rempart solide semblait avoir été édifié entre les peuples de la galaxie et les Yuuzhan Vong. Cependant, il est impossible de savoir si quelqu'un d'autre dans la hiérarchie militaire ou dans l'entourage du Seigneur Noir des Sith était au courant de cette menace ; la seule chose de sûre, c'était qu’au moins un officier, le Grand Amiral Thrawn, était au courant de l’existence des extragalactiques, ce qui semblait apparemment suffisant pour Palpatine. Entre la période où il fut envoyé dans les Régions Inconnues par l'Empereur en l'an 3 et son retour sur le devant de la scène en l'an 9, le Grand Amiral Chiss rencontra les envahisseurs, cachés dans ces régions inconnues de l'espace. C'est d'ailleurs l'ampleur de cette menace, qui se précisait jour après jour, qui fut la principale motivation de Thrawn pour réunifier l'Empire, sachant que celui-ci et sa politique militaire seraient une bien meilleure chance pour la galaxie contre les Vong que ne l'était la Nouvelle République.
 
Car entre le moment de son départ pour les zones inexplorées de l’espace intersidéral et son retour, le Grand Amiral Chiss put constater à quel point le visage politique de la galaxie s’était transformé : en lieu et place de son Empire, qui avait été abattu malgré sa formidable puissance militaire par un adversaire moins bien équipé et inférieur en nombre, mais mû par le goût de la liberté et de la justice, en l’occurrence l’Alliance Rebelle, Thrawn retrouva une galaxie dirigée par un système de gouvernance démocratique, tout sauf apte à parer une invasion imminente. Pour rétablir la situation, Thrawn lança une campagne visant à se réapproprier les territoires impériaux perdus, ralliant de nombreux officiers sous sa bannière. Le plan du Chiss, fort du renfort des croiseurs lourds Dreadnaught de la Flotte Katana en plus de ses propres navires et d’une stratégie minutieusement huilée, aurait pu aboutir à la restauration du régime impérial comme superpuissance. Cependant, avec son assassinat, ce projet partit en fumée.
 
Nom Anor, un agent Yuuzhan Vong agissant dans l'ombre.
Nom Anor, un agent Yuuzhan Vong agissant dans l'ombre.
 
Les forces avancées Yuuzhan Vong savaient aussi que l'Empire était un adversaire trop redoutable, en comparaison de la Nouvelle République, pour pouvoir s'y attaquer de front. Suite à la mort définitive de Palpatine en l'an 11, l'agent Yuuzhan Vong Nom Anor fut chargé d'infiltrer le Conseil Intérimaire Impérial qui s'était mis en place. Y parvenant, il manipula Xandel Carivus, le chef du Conseil, arrangeant les morts de plusieurs conseillers et favorisant les dissensions internes qui ont finalement conduit à une fracture fatale des Vestiges de l'Empire. C'est également à peu près à cette époque que les Yuuzhan Vong commencèrent à se mêler de la politique de l'Imperium Ssi-Ruuvi : ils installèrent un des leurs, E'thinaa, dans une position privilégiée de la hiérarchie militaire et manipulèrent les plus hautes instances pour mettre en place le Keeramak, et ce afin d'éventuellement utiliser les Ssi-Ruuk au cours de leur invasion de la galaxie. Pour finaliser le tout, l'agent Yuuzhan Vong Yomin Carr infiltra la société ExGal et fut stationné sur Belkadan dans la base ExGal-4, située le long du Vecteur Prime, vecteur d'entrée dans la galaxie que l'armada Vong suivrait pour débuter l'invasion. Ainsi, le plan pratiquement parfait des Yuuzhan Vong pour s'emparer de la galaxie était sur le point d'aboutir, et apparemment rien ne semblait le compromettre.

II. Forces en présence

Cette section sera remplie prochainement. Merci de votre compréhension.

III. Déroulement de la guerre

A. L’arrivée de la Garde Prétorienne

Pour permettre à l'avant-garde de l'armée Yuuzhan Vong de s'introduire dans la galaxie dans une relative discrétion afin d'établir une tête de pont solide pour ses forces en vue de l'invasion, il fallait pour cela créer une sorte de diversion qui occuperait les officiels de la Nouvelle République. En cela, le rôle de Nom Anor s'avéra vital : sur le monde distant de Rhommamool, Nom Anor créa un mouvement de rébellion, l'Exécuteur se présentant comme le leader des Chevaliers Pourpres de la Vie, afin d'entrer en conflit avec la planète voisine, Osarian, et ce afin d'amorcer une crise susceptible de tourner en conflit interplanétaire entre les deux mondes. Le rôle de boutefeu de Nom Anor porta ses fruits, puisqu'une délégation de la Nouvelle République, composée de Leia Organa Solo, de sa fille Jaina et de Mara Jade Skywalker, toutes trois accompagnées de C-3PO, se rendirent sur Rhommamool pour régler le problème avec Anor. Juste avant l'arrivée de cette délégation, le Médiateur, croiseur commandé par Ackdool, était stationné entre les deux planètes afin d'éviter que ces dernières ne s'attaquent mutuellement, du moins le temps que durât la crise. Mais les négociations tournèrent court devant l'intransigeance de Nom Anor, et ce dernier, grâce à un plan machiavélique, réussi à détruire le Médiateur et déclencha les hostilités entre Rhommamool et Osarian, l'Exécuteur fuyant le secteur à bord d'un A-Wing biplace.

Dans le même temps, un vaisseau monde de la Garde Prétorienne, commandé par le Préfet Da'Gara, fit son entrée dans la galaxie pour se poser sur le monde glaciaire de Helska IV. Dans les profondeurs de ce monde, les Yuuzhan Vong installèrent un yammosk, une créature tentaculaire que les extragalactiques utilisaient comme un coordinateur de guerre, rendant leurs troupes de ce fait plus efficaces dans une bataille. Ce fut en utilisant cette créature que les Yuuzhan Vong purent coordonner leur attaque contre le monde de Sernpidal, en utilisant notamment la tactique du Noyau de Yo'gand, tuant ainsi tous les Sernpidaliens qui n'avaient pu échapper à la chute de la lune Dobido, ainsi que le Wookiee Chewbacca. Dans le même temps, sur Belkadan, où une équipe de la base d'ExGal-4 était stationné, Yomin Carr était chargé de veiller à ce que personne ne détecte l'arrivée de la Garde Prétorienne dans la galaxie, et après qu'une équipe, incluant notamment Danni Quee, fut partie à bord du Spacecaster pour découvrir ce qui était arrivé à l'astéroïde (le vaisseau monde) qui avait été détecté, Carr tua le reste des membres de l'équipe, même si quelques-uns furent tués par une toxine déversée dans l'atmosphère de Belkadan, la rendant virtuellement inhabitable.

Le Spacecaster, arrivé en orbite de Helska IV, fut attaqué par les Vong, et seule Danni Quee survécut, la jeune femme étant emmenée en détention dans les profondeurs de la base Yuuzhan Vong. Cependant, l'arrivée du vaisseau monde fut aussi remarquée par Kyp Durron et son escadron des Apôtres de la Vengeance. Tous les membres de cet escadron de chasseurs furent tués, à l'exception de Miko Reglia, capturé par les extragalactiques, et de Kyp, qui réussit tant bien que mal à échapper à la mort. Sur Helska IV, Reglia fut soumis à une torture proprement ignominieuse face au yammosk, qui brisa sa volonté. Dans le même temps, alors que le Faucon Millenium avait fui en direction de Dubrillion, base de Lando Calrissian, le transport corellien fut talonné par une force Vong, ce qui eut pour conséquence une terrible bataille que les anciens héros de l'Alliance Rebelle remportèrent néanmoins. Devant l'ampleur de cette menace, surtout après que Luke et Mara furent revenus d’une mission sur Belkadan où Mara affronta et tua Yomin Carr, non sans difficultés, Leia Organa Solo ne parvint pas cependant à convaincre le chef d'État Borsk Fey'lya, mais réussit à réunir une petite force d'intervention comprenant le destroyer stellaire Rejuvenator et des canonnières Ranger pour attaquer Helska IV.

Mara Jade Skywalker affronte Yomin Carr dans la station ExGal-4 sur Belkadan.

Mara Jade Skywalker affronte Yomin Carr dans la station ExGal-4 sur Belkadan.

 

Dans le même temps, une mission de sauvetage fut menée pour délivrer les prisonniers des Vong. Si au cours de cette première Bataille d'Helska IV, Jacen Solo parvint à sauver Danni Quee, il n'en fut pas de même pour Reglia ; par ailleurs, la bataille dans l'espace tourna en défaveur des forces néo-républicaines, et le Rejuvenator fut détruit. Les vaisseaux survivants se replièrent pour mettre au point une nouvelle stratégie. Revenant avec des vaisseaux boucliers de Calrissian, les Néo-républicains comptaient tuer le yammosk en accélérant le processus d'évaporation de Helska IV afin de congeler toute la planète jusque dans ses profondeurs. Avec le phénomène d'expansion de la glace qui en résulta, la planète finit par exploser, tuant tous les Yuuzhan Vong et détruisant les trois vaisseaux mondes, deux autres ayant rejoint le premier peu de temps avant. C'est avec ces affrontements que la guerre commença, même si les extragalactiques ne firent pas parler d'eux avant deux mois, temps qu'il leur fallut pour amasser une flotte plus conséquente afin d'établir une nouvelle tête de pont.

Voici ci-dessous les principaux événements et batailles qui eurent lieu durant cette phase préliminaire du conflit et qui, déjà, n’augurait rien de faste pour les habitants de la galaxie :

Escarmouche à Helska [+25] : Suite à l’inspection d’une des nombreuses balises stellaires que son escadron et lui-même avaient placée afin de surveiller au mieux le trafic interstellaire, et au besoin repérer les personnes s’adonnant à des activités illégales, Kyp Durron et ses Apôtres de la Vengeance suivirent la piste du vieux vaisseau Spacecaster, qui avait quitté Belkadan pour le Système Helska dans le but d’en apprendre davantage sur un « astéroïde », en réalité un vaisseau monde de la Garde Prétorienne. Arrivé dans le système susnommé, l’escadron eut la surprise de découvrir les Yuuzhan Vong et leur biotechnologie meurtrière, notamment les basals dovins et les grutchins et se fit annihiler par des dizaines de coraux skippers, Durron parvenant à fuir de justesse et le Jedi Miko Reglia se faisant capturer par l’ennemi.

Destruction de Sernpidal [+25] : Alors que Han Solo, son fils Anakin et le Wookiee Chewbacca effectuaient une livraison sur le monde de Sernpidal pour le compte de leur ami Lando Calrissian, les Yuuzhan Vong choisirent cette planète comme cible et mirent en œuvre la tactique du Noyau de Yo’gand, utilisant un basal dovin de bonne taille pour faire s’écraser la lune Dobido sur Sernpidal. La collision entre les deux astres fut lourde de conséquences : non seulement la majeure partie des Sernpidaliens fut tuée, quelques milliers de réfugiés seulement ayant pu fuir le cataclysme pour trouver ensuite refuge sur Dubrillion, mais Han Solo perdit son meilleur ami Chewbacca, et la planète fut entièrement détruite.

Duel sur Belkadan [+25] : Suite à une rupture des communications de la part de la station ExGal-4 sur Belkadan, en se fiant à un rapport de Kyp Durron, Luke Skywalker et sa femme Mara partirent enquêter sur place. À cette occasion, Mara fut confrontée au Yuuzhan Vong Yomin Carr, responsable du sabotage des installations et du massacre de l’équipe restée sur place. Au terme d’un duel épique, qui mit à rude épreuve les talents de Jedi de Mara Jade Skywalker, Carr fut tué.

Première Bataille de Dubrillion [+25] : Conséquence directe de l’accueil de réfugiés Sernpidaliens sur Dubrillion, la bataille qui opposa les défenseurs de la planète aux extragalactiques visait surtout à prémunir les 20000 victimes survivantes de la destruction de Sernpidal. Les défenses de la planète tinrent bon, et la fratrie Solo usa de ses aptitudes de Jedi pour infliger un maximum de dégâts aux appareils Vong, notamment en les entraînant dans le champ d’astéroïdes appelé la Folie de Lando.

Jaina, Anakin et Jacen Solo à bord de leurs appareils lors de la Bataille de Dubrillion.

Jaina, Anakin et Jacen Solo à bord de leurs appareils lors de la Bataille de Dubrillion.

 

Première Bataille de Helska IV [+25] : Ayant appris où la base de la Garde Prétorienne Yuuzhan Vong se trouvait, et fort de l’appui d’une flottille dirigée par le destroyer Rejuvenator, les Skywalker et les Solo conduisent leur force d’assaut dans le Système Helska. Pendant l’opération, la scientifique Danni Quee, détenue avec Miko Reglia dans la base Vong, put être délivrée, mais Reglia mourut. Dans l’espace, la bataille tourna à l’hécatombe, les vaisseaux Vong parfaitement coordonnés remportant une éclatante victoire, notamment contre le Rejuvenator qui fut atomisé. Ceci obligea les Néo-républicains à battre en retraite.

Seconde Bataille de Helska IV [+25] : Les Néo-républicains ne restèrent pas sur leur précédent revers, et grâce à des informations fournies par Danni Quee concernant le yammosk et à l’ingéniosité d’Anakin Solo, une seconde opération contre la base Vong fut montée, visant à utiliser des vaisseaux boucliers pour éliminer le yammosk synchronisant les efforts de l’armée Vong en le congelant. Malgré la destruction de plusieurs vaisseaux boucliers, la victoire fut totale pour les Néo-républicains, qui avaient temporairement empêché cette nouvelle menace de s’étendre au reste de la galaxie en détruisant la planète Helska IV et les trois vaisseaux mondes qu’elle abritait. Ce premier contact armé signa le début de la conflagration galactique.

B. An 25 : l’inexorable avancée

Lorsque la seconde vague d'assaut des Yuuzhan Vong, dirigée par le Commandant Shedao Shai, déferla sur la galaxie, elle suivit le même vecteur d'invasion que la Garde Prétorienne, à ceci près qu'elle ne rencontra pas de réelle barrière sur sa route. À Dubrillion, malgré une résistance menée par les habitants, les troupes de Shedao Shai s'emparèrent aisément de la planète. Les survivants de cette bataille tentèrent de trouver refuge sur le monde isolé de Dantooine, où se trouvaient déjà Mara Jade Skywalker, en convalescence, et son neveu Anakin Solo. Malheureusement, le répit fut de courte durée, car les extragalactiques attaquèrent le camp des réfugiés, annexant ainsi Dantooine. Les survivants de cette nouvelle attaque durent encore une fois fuir. Dans le même temps, une mission fut menée sur Bimmiel par les Jedi Corran Horn et Ganner Rhysode dans le but de savoir pourquoi une équipe de scientifiques agamariens avait rompu le contact. La raison en était toute simple, puisque les Yuuzhan Vong avaient également mené une incursion sur cette planète.

Si les deux Jedi parvinrent à échapper de justesse aux Vong avec l'équipe scientifique, ils emportèrent un petit souvenir avec eux : le corps momifié de Mongei Shai, grand-père de Shedao, ce qui attira le courroux de celui-ci sur Horn. Si d'autres mondes furent capturés par la suite par l'envahisseur, une tentative de restauration de la paix fut initiée par le Sénateur Elegos A'Kla : le Caamasi côtoya le commandant Shedao Shai dans le but de comprendre les extragalactiques pour mettre fin à ce conflit naissant, mais il fut tué lorsque le Yuuzhan Vong apprit qu'il était ami avec Corran Horn. Shai renvoya le squelette d'Elegos au Jedi, lui intimant l'ordre de lui rendre les ossements de son aïeul. Durant cette période, suite à une mission sur Garqi, les Néo-républicains découvrirent que les armures en crabe vonduun des Vong étaient allergiques au pollen des arbres Baffor. Ne voulant pas mettre la puce à l'oreille des extragalactiques, le commando néo-républicain brûla toute la végétation du Jardin Botanique de Garqi. Malheureusement, cela n'empêcha pas les Vong de découvrir ce danger pour leurs guerriers et de lancer une importante attaque contre Ithor, monde d'origine des arbres Baffor.

Ce fut d'ailleurs lors de la bataille qui s'ensuivit que l'on put assister à la première coopération entre la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire, Gilad Pellaeon assistant les forces de l'Amiral Traest Kre'fey dans ce combat titanesque contre les Yuuzhan Vong pour protéger Ithor. Réussissant à stopper momentanément les Vong, les forces coalisées crurent en un infime espoir de sauver Ithor lorsque Corran Horn proposa de décider du sort de la planète lors d'un duel entre Shai et lui. Si le Jedi remporta le combat, l'accord ne fut pas respecté par Deign Lian et Ithor fut changée en astre stérile et inhabitable. La tragédie d'Ithor ne permit pas de ralentir, même momentanément, l'invasion. Pis, cela contribua à renforcer le sentiment public anti-Jedi déjà présent avant le début de la guerre. Pour sauver publiquement la face, Corran Horn dut pendant une certaine période prendre ses distances avec ses pairs et éviter d’attirer l’attention des médias.

En dépit de cette défaite, bon nombre de gens croyaient encore aux Jedi, et particulièrement en Anakin Solo, dont les actes héroïques l'ont fait très vite apparaître comme un brave et une force nouvelle au sein du Nouvel Ordre Jedi, un peu à l'instar de son grand-père Anakin Skywalker durant la Guerre des Clones. D'ailleurs, c'est à ce moment précis de l'invasion que les Yuuzhan Vong comprirent que les seuls êtres susceptibles de les contrer étaient ces Jedi, bien qu'ils n'eussent pas été nombreux à cette époque. Une tentative, incluant la prêtresse Elan, pour éliminer des Jedi vit le jour, mais échoua. Mais les extragalactiques savaient aussi jouer de ruse et de fourberie pour parvenir à leur fin, et ils contractèrent un pacte de non-agression avec les Hutts afin de pouvoir se concentrer sur des cibles plus importantes de la Nouvelle République. Dans le même temps, Leia reprit contact avec le Consortium de Hapes pour que les Hapiens vinssent soutenir la Nouvelle République dans l'effort de guerre, et malgré des démêlés avec ses vassaux, Isolder parvint à rallier l'ensemble des domaines du Consortium à son point de vue pour combattre aux côtés du gouvernement galactique. Cette décision fut lourde de conséquences pour les Hapiens.

En effet, lors de la Bataille de Fondor, les Yuuzhan Vong attaquèrent les chantiers navals de la planète, et la flotte hapienne se rendit sur place afin d'engager l'ennemi. Dans le même temps, dans le Système Corellien, Anakin Solo avait réactivé la Station Centerpoint, mais fut empêché de faire feu sur la flotte Vong par Jacen. C'est alors que Thrackan Sal-Solo, ayant moins de considérations morales, prit les commandes de la station et orienta le tir sur le système de Fondor. Si une bonne partie de la flotte Vong fut décimée, les trois quarts de la flotte hapienne subirent également de plein fouet la vague de feu tirée par Centerpoint. Ainsi, la bataille se termina sur un match nul, et la Nouvelle République, pour compenser la perte de tant de vaisseaux hapiens, offrit à ces derniers les plus récents modèles de turbolasers à recharge rapide, domaine dans lequel les Hapiens étaient toujours en retard.

Voici ci-dessous les principaux événements et batailles qui eurent lieu durant cette première année du conflit, démontrant tout le caractère implacable des Yuuzhan Vong et leur détermination à purger la galaxie monde après monde :

Bataille de Seline [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde de Seline, dans la Bordure Extérieure, et marqua une victoire éclatante pour les Yuuzhan Vong.

Bataille de Birgis [+25] : Bataille qui survint une semaine après le début officiel de l’invasion, au cours de laquelle les extragalactiques utilisèrent leurs mercenaires Mandaloriens pour occuper le spatioport de Birgis tandis que les Vong affrontaient les forces Néo-républicaines en orbite. Au final, la Nouvelle République dut se retirer et abandonner Birgis à ses adversaires.

Bataille d’Ord Janon [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde d’Ord Janon, dans la Bordure Extérieure, et fut une énième victoire des Yuuzhan Vong.

Seconde Bataille de Dubrillion [+25] : Peu de temps après avoir la victoire sur la Garde Prétorienne, le gros des troupes commandées par Shedao Shai se mit à harceler, si ce n’est assiéger, les planètes Dubrillion et Destrillion, les défenseurs et Lando Calrissian tentant de résister vaille que vaille aux vagues ennemies. Devant l’impossibilité de gagner, les habitants de Dubrillion durent être évacués, grâce à des vaisseaux fournis par Agamar et par les actions du Ralroost et de chasseurs comme ceux de l’Escadron Rogue pour ménager un vecteur de fuite pour les évacués. Dubrillion tomba ainsi aux mains des envahisseurs.

Luke Skywalker en mission sur Belkadan.

Luke Skywalker en mission sur Belkadan.

 

Mission sur Belkadan [+25] : Dans le but de collecter un maximum d’informations sur leurs ennemis et découvrir la raison de la modification de l’atmosphère de Belkadan opérée quand Yomin Carr était encore actif, Luke et son neveu Jacen se rendirent sur place. Au cours de la mission, ils découvrirent que Belkadan servait de chantiers navals pour coraux skippers. Jacen se fit capturer, puis libérer par son oncle, après une tentative infructueuse pour vaincre des Vong. Après quoi les deux Jedi firent mouvement vers Dantooine.

Mission sur Bimmiel [+25] : Dans le but de retrouver une équipe d’archéologistes agamariens et de collecter des informations sur les Vong, les Jedi Corran Horn et Ganner Rhysode furent envoyés sur Bimmiel. Sur place, ils durent secourir des archéologues et se confronter à des Vong, des parents de Shedao Shai qui furent éliminés, et repartirent avec pour trophée les ossements de l’aïeul de Shai, Mongei Shai. Dès ce moment, Shedao Shai conçut une haine incommensurable à l’encontre du responsable de ce sacrilège, Corran Horn.

Bataille de Dantooine [+25] : À peine avaient-ils échappés aux affres du siège de Dubrillion que les évacués durent faire halte, en raison d’un manque d’approvisionnement, sur Dantooine. Seulement, les Yuuzhan Vong les suivirent et le camp installé sur la planète devint un bastion pour les réfugiés, qui durent notamment affronter des hordes de Chazrach aux ordres des envahisseurs. Mara Jade, déjà présente sur place avec son neveu Anakin pour s’y reposer, prit part aux combats. Les pertes civiles furent lourdes et ceci contraignit la Nouvelle République à abandonner la planète aux Vong, le Ralroost et le Feu de Corusca couvrant la retraite des autres vaisseaux contre le croiseur Vong présent.

La Bataille de Dantooine est un véritable carnage.

La Bataille de Dantooine est un véritable carnage.

 

Bataille de Ciutric [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde de Ciutric IV, dans la Bordure Extérieure, et fut une énième victoire des Yuuzhan Vong.

Bataille de Vinsoth [+25] : Bataille des premières phases du conflit, celle-ci devait permettre aux Yuuzhan Vong de s’emparer d’un territoire situé au croisement de plusieurs routes hyperspatiales et de morceler le dominion de la Nouvelle République. Elle se conclut par une victoire Yuuzhan Vong.

Bataille de Vandyne [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde de Vandyne, dans la Bordure Extérieure, et consacra une énième victoire pour les Yuuzhan Vong.

Bataille d’Edusa [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde d’Edusa, dans la Bordure Extérieure, et se termina sur une énième victoire pour les Yuuzhan Vong.

Bataille de Tangrene [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde de Tangrene, dans la Bordure Extérieure, et se termina sur une énième victoire pour les Yuuzhan Vong.

Bataille de Nouvelle Holgha [+25] : Croyant que la cible véritable des Yuuzhan Vong était Pedd 4, la Nouvelle République retira la majorité de ses forces de Nouvelle Holgha, l’objectif réel des Vong après Vinsoth, et ce en dépit (ou à cause) de renseignements fournis par Boba Fett à propos des manœuvres ennemies. Nouvelle Holgha tomba pratiquement sans coup férir en raison de ses maigres défenses.

Bataille de Shaum Hii [+25] : Bataille des premières phases du conflit, nous ne possédons que peu d’informations sur cet affrontement, si ce n’est qu’il se déroula sur le monde de Shaum Hii, dans la Bordure Extérieure, et signa une nouvelle victoire pour les envahisseurs Yuuzhan Vong.

Conquête d’Er’Kit [+25] : Sitôt Agamar soumise, les Yuuzhan Vong ne rencontrèrent pas plus de difficultés lorsqu’il se fut agi de la subjugation de la planète Er’Kit. Ce dernier monde tomba, une planète étant une fois de plus abandonnée aux envahisseurs, et ceci leur permit notamment de rallier et conquérir par la suite la planète Halmad.

Conquête de Halmad [+25] : Après la conquête d’Er’Kit, Halmad ne fit preuve de guère plus de résistance puisque ce monde tomba sous la coupe des Yuuzhan Vong. En ces temps de crise pour la galaxie, la chute de Halmad ne paraissait guère surprenante dans la mesure où aucune force dans la galaxie ne semblait pouvoir stopper l’inexorable avancée des extragalactiques.

Conquête de Dathomir [+25] : Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, les armées Yuuzhan Vong continuèrent à se frayer un chemin à travers la Bordure Extérieure pour atteindre la planète Dathomir, qui tomba avec promptitude, même si la planète ne fut jamais totalement conquise en cette période de troubles d’ampleur galactique.

Conquête de Botajef [+25] : Moins une bataille qu’une annexion pure et simple, la subjugation de Botajef représenta une aubaine pour les Yuuzhan Vong qui purent, à partir de ce point de saut, lancer deux percées simultanées le long de la Voie Hydienne et du Corridor Salin et considérablement étendre leur emprise sur la partie externe de la galaxie.

Bataille de Bandomeer [+25] : Bataille des premières phases du conflit, et première incursion Yuuzhan Vong sur la voie hyperspatiale de la Voie Hydienne, l’affrontement se solda par une nouvelle victoire des envahisseurs qui s’emparèrent ainsi de Bandomeer avant de faire mouvement vers Vanquo.

Bataille de Vanquo [+25] : Après avoir assis leur mainmise sur la planète Bandomeer et son système, les Yuuzhan Vong poursuivirent leur avancée le long de la Voie Hydienne et s’attaquèrent au monde de Vanquo, sans rencontrer de résistance digne de leur puissance. Ainsi, Vanquo s’ajouta à la liste des planètes conquises par les extragalactiques.

Bataille de Taris [+25] : Sitôt la planète Vanquo conquise, les Yuuzhan Vong tournèrent leur regard vers le monde de Taris, qu’ils assaillirent sans que la Nouvelle République eût pu faire quoi que ce fût d’efficace pour empêcher les envahisseurs d’annexer ce monde. Ainsi, Taris fut ajoutée à la longue liste des planètes conquises par les extragalactiques.

Bataille de Skorrupon [+25] : Poussant leur avancée le long de la Voie Hydienne, les Yuuzhan Vong attaquèrent et s’emparèrent avec une certaine aisance de la planète de la Bordure Médiane Skorrupon, dont la conquête permit aux envahisseurs de l’utiliser comme tremplin pour attaquer par la suite la planète Corsin.

Bataille de Corsin [+25] : Bataille de la première année du conflit. L’affrontement qui prit place sur Corsin consacra une nouvelle victoire des Yuuzhan Vong qui, à partir de cette planète de la Voie Hydienne, purent progresser le long du Corridor Commercial de Vathkree et attaquer Obroa-Skai.

Bataille du Système Ploo [+25] : Alors qu’une partie de l’armada Yuuzhan Vong suivait un itinéraire devant la mener inévitablement vers Obroa-Skai, cela n’empêcha pas les Vong d’attaquer et d’annexer des mondes qui se trouvaient dans les environs de ce chemin, comme cela fut le cas pour le Système Ploo, qui tomba aux mains des extragalactiques pratiquement sans coup férir.

Conquête de Myrkr [+25] : Après la conquête de Corsin ou du Système Ploo, les Yuuzhan Vong subjuguèrent sans réelle difficulté le monde de Myrkr, qui allait devenir un atout crucial ultérieurement dans le conflit puisque l’espèce native des vornskrs allait servir d’archétype génétique aux futurs voxyns, même si les Jedi ne s’en doutaient pas au moment où ce monde tomba sous la coupe des envahisseurs.

Conquête de Thustra [+25] : Faisant preuve de la même sauvagerie implacable qu’au tout début de l’invasion, les Yuuzhan Vong poursuivirent leur route après Wayland et Myrkr et fondirent, pour finalement conquérir, sur la planète Thustra, qui tomba comme tant d’autres planètes avant elle et bien d’autres après elle.

Conquête d’Aquaris [+25] : Ne rencontrant guère de résistance sur leur chemin, les Yuuzhan Vong, en même temps qu’ils conduisaient l’invasion de la planète Thustra, portèrent leurs efforts vers Aquaris, dont le nom ne fut retenu au cours de cette invasion que parce que la planète succomba prestement aux vagues d’assaut de l’envahisseur extragalactique. Autant dire une annexion menée vite fait bien fait.

Conquête de Phindar [+25] : S’engageant dans le Corridor Salin, route hyperspatiale devant les mener à Columex, les Yuuzhan Vong annexèrent les unes après les autres les planètes se trouvant le long de cette voie interstellaire, et Phindar devint leur première cible après qu’ils eurent conquis le Système Botajef.

Conquête de Vjun [+25] : Moins une bataille qu’une subjugation pure et simple, la conquête de Vjun ne constitua pour les Yuuzhan Vong qu’une étape devant les conduire le long du Corridor Salin vers Lucazec, puis vers Columex.

Conquête de Lucazec [+25] : Ne s’arrêtant pas en si bon chemin après avoir annexé Vjun, les armées Yuuzhan Vong continuèrent à se frayer un chemin à travers la Bordure Extérieure pour atteindre la planète Lucazec, qui tomba sans coup férir et se retrouva promptement sous la domination des extragalactiques. Lucazec constituait dès lors un point de saut adéquat pour attaquer les forces de la Marine Néo-républicaine situées sur Columex.

Bataille de Columex [+25] : Bataille des premières phases du conflit, et étape de l’incursion Yuuzhan Vong sur la voie hyperspatiale appelée le Corridor Salin, l’affrontement se solda par une nouvelle victoire des envahisseurs qui s’emparèrent ainsi de Columex avant de faire mouvement vers Belderone.

Bataille de Belderone [+25] : Poursuivant leur avancée le long du Corridor Salin, les Yuuzhan Vong attaquèrent Belderone et en firent rapidement l’une de leurs planètes, puisque ce monde tomba avec une certaine facilité pour les extragalactiques.

Bataille de Nam Chorios [+25] : Bataille des phases liminaires du conflit, cet affrontement qui eut lieu sur Nam Chorios se conclut sur une nouvelle victoire pour les Yuuzhan Vong, qui purent progresser dans le Secteur Meridian et se diriger vers l’Espace Hutt.

Bataille de Boonta [+25] : Affrontement qui eut lieu sur Boonta, dans le Secteur Sulorine et qui se conclut sur une nouvelle victoire pour les Yuuzhan Vong, qui se trouvaient désormais à la frontière nord de l’Espace Hutt, la planète Boonta tombant pratiquement sans coup férir, ou si peu.

Bataille de Bimmisaari [+25] : Bataille de la première année du conflit galactique. L’affrontement qui prit place sur Bimmisaari consacra une nouvelle victoire des Yuuzhan Vong qui, à partir de cette planète, purent attaquer le Système Charros et Boz Pity.

Bataille du Système Charros [+25] : Après que les Yuuzhan Vong eurent annexé Bimmisaari, ils poursuivirent leur avancée en direction du centre de la galaxie, notamment vers le Système Charros, qui tomba avec facilité suite à l’assaut Vong mené contre ce système solaire.

Bataille de Balamak [+25] : Balamak devint la cible suivante des Vong après que ces derniers eurent conquis le Système Charros, et ce monde tomba aux mains des extragalactiques avec une facilité déconcertante, venant s’ajouter à la longue liste des autres planètes déjà annexées.

Bataille de Boz Pity [+25] : Sitôt Bimmisaari conquise, une partie des forces Vong de ce secteur de la galaxie cinglèrent vers la planète Boz Pity, qui fut conquise en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et devint ainsi pour un bon moment une base Vong aux assises pérennes.

Bataille d’Alee [+25] : Après la prise de Boz Pity, les Yuuzhan Vong pénétrèrent pour la première fois dans l’Espace Hutt et prirent par la force le contrôle du monde d’Alee, qui fut la première planète de l’Espace Hutt à tomber aux mains des envahisseurs. Cependant, les Vong, après avoir scellé une alliance temporaire avec les Hutts, restèrent concentrés sur la conquête des mondes de la Nouvelle République et laissèrent le reste du territoire des gangsters galactiques en paix, du moins jusqu’à ce que le pacte Hutts-Vong soit brisé.

Bataille de Chalacta [+25] : Après une incursion dans l’Espace Hutt et la prise d’Alee, les Yuuzhan Vong convergèrent vers Chalacta et s’en emparèrent avec leur aisance habituelle face à un adversaire ne pouvant tenir bien longtemps face à leur machine de guerre implacable.

Bataille du Système Randon [+25] : Bataille des premières phases de la conflagration majeure, l’affrontement pour le Système Randon vit cette zone de la galaxie tomber sous l’emprise des envahisseurs Yuuzhan Vong après que ces derniers eurent conquis le monde Chalacta.

Bataille de Deysum [+25] : Poursuivant sur leur lancée et encerclant le territoire de la Nouvelle République de toutes parts, les Yuuzhan Vong firent subir à la planète Deysum le même sort qu’ils avaient déjà réservé aux mondes qu’ils avaient conquis. Ainsi, Deysum devint la cible des extragalactiques, juste après leur annexion du Système Randon, et tomba avec une certaine aisance pour les envahisseurs.

Bataille d’Uogo’cor [+25] : Après la chute de Deysum, les Yuuzhan Vong ne rencontrèrent que peu ou pas de résistance lorsqu’ils attaquèrent leur cible suivante, Uogo’cor, qui tomba pratiquement sans coup férir, ce qui permit aux armées de Shimrra de resserrer leur étau sur le territoire de la Nouvelle République.

Bataille de Nanth’ri [+25] : Nanth’ri, dont la population avoisinait aisément le milliard d’habitants, ne fut pas épargnée par les horreurs de la guerre car les Yuuzhan Vong en firent leur cible suivante après avoir conquis Uogo’cor. Et comme à l’accoutumée en cette première année du conflit, la victoire alla aux armées de Shimrra qui, avec l’annexion de Nanth’ri, encerclèrent davantage les positions de la Nouvelle République.

Conquête d’Attahox [+25] : Après la subjugation de Nanth’ri, des forces Vong s’engagèrent le long de la Route Nanth’ri et annexèrent par la suite le monde d’Attahox, avec une aisance des plus déconcertantes. Ceci leur permit de progresser pour ensuite attaquer et soumettre le monde de Mimban.

Conquête de Mimban [+25] : Mimban devint la cible suivante des Yuuzhan Vong le long de la Route Nanth’ri, sa conquête aisée offrant aux guerriers tatoués une base idéale pour attaquer les systèmes solaires environnants et surtout pour lancer une offensive contre Gyndine, où ils purent déployer leurs redoutables Cracheurs de Feu qui, d’après la rumeur, se seraient repus des gaz des marais de Mimban en prévision de l’assaut contre cette planète.

Bataille de Daalang [+25] : Bataille de la première année du conflit, l’affrontement qui eut lieu sur Daalang consacra une nouvelle victoire des envahisseurs extragalactiques, qui étendirent ainsi leur emprise sur la galaxie et sur le pourtour du territoire néo-républicain.

Conquête de Deneba [+25] : S’étant engagés dans la Passe de Gamor, route hyperspatiale de la Bordure Médiane, sitôt la planète Daalang conquise, les Yuuzhan Vong annexèrent ensuite le monde de Deneba sans réelle difficulté avant de passer à l’étape suivante, Aridus.

Conquête d’Aridus [+25] : Continuant leur avancée dans la Passe de Gamor, route hyperspatiale de la Bordure Médiane et de la Région d’Expansion, les Yuuzhan Vong tournèrent leur attention vers Aridus, planète qui fut conquise aussi aisément que bien d’autres lors de ce conflit dévastateur.

Conquête de Milagro [+25] : Une fois Aridus entre leurs mains tatouées, les Yuuzhan Vong poussèrent plus avant leurs expéditions et atteignirent la Passe Corellienne, route hyperspatiale majeure de la galaxie, et fondirent sans sommation sur la paisible planète Milagro, qui ne fut que leur première étape le long de cette route interstellaire pour remonter davantage vers le centre de la galaxie.

Conquête du Système Gamor [+25] : Le Système Gamor n’offrit pas plus de résistance que Milagro puisque, depuis cette dernière planète, les Yuuzhan Vong jetèrent leur dévolu et leurs forces sur cette portion de l’espace, s’acheminant ainsi un peu plus vers l’intérieur de la galaxie après avoir assis leur souveraineté sur ce système solaire.

Conquête du Système Allanteen [+25] : Cible suivante des Yuuzhan Vong le long de la Passe Corellienne après leur annexion du Système Gamor, le Système Allanteen eut le malheur de se retrouver le long de ce couloir d’invasion visant à gagner davantage de terrain sur la Nouvelle République vers le centre galactique. Et comme pour tant d’autres systèmes, Allanteen subit un sort funeste en tombant sous le joug des extragalactiques.

Conquête de Tlactehon [+25] : Tlactehon se trouva malheureusement le long d’un des corridors d’invasion et fut l’objectif suivant des Yuuzhan Vong après que ces derniers eurent assis leur domination sur le Système Allanteen. Une bataille prestement menée qui permit aux envahisseurs de pousser leur avancée vers Rhommamool.

C. An 26 : l'étau se resserre

Avec une vague d'invasion aussi mortelle que rapide, le problème des réfugiés fut tout sauf simple, et le gouvernement galactique ne pouvait pas ignorer ces milliards d'êtres vivant privés de leurs planètes, conquises par les Yuuzhan Vong. En cela, une organisation appelée SELCORE fut formée pour s'occuper des réfugiés et de leur relocalisation sur d'autres mondes encore non touchés par la guerre. Le SELCORE sélectionna alors la planète Duro comme un refuge idéal et entama un processus de terraformation de la planète afin de la débarrasser de ses polluants et rendre son atmosphère habitable, les réfugiés étant en attendant parqués dans des cités-dômes ou sur des stations en orbite. Cependant, Duro n'échappa pas aux envahisseurs, et les efforts pour rendre ce monde vivable furent sabotés par Nom Anor, déguisé en un scientifique appelé Dassid Cree'Ar. Peu de temps après qu’Anor eut été découvert, les Yuuzhan Vong s'emparèrent de Duro pour la terraformer à leur image. C'est d'ailleurs à la fin de la bataille que Tsavong Lah décréta que les hostilités cesseraient si on lui livrait tous les Jedi de la galaxie, surtout Jacen Solo. C'est ainsi qu'une chasse aux Jedi fut orchestrée, cette manœuvre ayant pour but de saper les défenses de la Nouvelle République de l'intérieur.

Mais s'il y a bien une chose qui caractérisait les Yuuzhan Vong, c'est que durant ce conflit ils ne respectèrent aucun de leurs engagements. Preuve en est le sort que les Hutts durent subir peu avant la Bataille de Duro : ils furent trahis par les Vong et tous les mondes de l'Espace Hutt se retrouvèrent dans le collimateur des extragalactiques. Mais la promesse d'avoir la vie sauve en échange des Jedi fut si alléchante pour certains qu'une organisation, la Brigade de la Paix, vit le jour pour spécifiquement traquer et éliminer les gardiens de la paix, aidée par de nombreux citoyens de la Nouvelle République soucieux de préserver leurs existences. En cela, le Praxeum Jedi de Yavin IV fut gravement menacé, et Anakin Solo, sans l'accord de ses aînés, partit secourir les Jedi encore sur place. La situation s’avéra plus compliquée que prévue, mais Anakin réussit à mettre les Jedi du Praxeum à l'abri, et même à secourir son amie Tahiri Veila avec l'aide du Honteux Vua Rapuung, qui regagna grâce au Jedi sa dignité. Suite à cet incident, une hérésie naquit parmi la caste des Honteux, hérésie qui clamait que les Jedi étaient peut-être leur seul moyen de rédemption. Ne tolérant aucune dissension dans ses rangs, Tsavong Lah ordonna l'extermination des hérétiques, mais il ne put empêcher cette nouvelle religion de se propager de manière souterraine parmi les Vong.

D. An 27 : La débâcle galactique

Avec les forces Yuuzhan Vong de plus en plus proches de Coruscant, un nouveau type d'arme fut employé par les envahisseurs : les voxyns, des créatures génétiquement modifiées pour traquer et tuer les Jedi. Devant l'ampleur de cette menace, un commando Jedi dirigé par Anakin Solo partit pour Myrkr, endroit où les voxyns étaient créés, pour tuer leur reine et ainsi exterminer l'espèce. Cependant, si la mission fut un succès, le commando eut à essuyer de très lourdes pertes, Anakin compris, qui se sacrifia pour couvrir la retraite des restes du commando. Par ailleurs, Jacen Solo fut capturé sur le vaisseau monde où se trouvait la reine voxyn, et ce n'est que de justesse que sa sœur Jaina et quelques autres Jedi parvinrent à fuir en volant une frégate Vong. Mais cette victoire ne fut qu'une goutte d'eau pour les Vong, car elle ne retarda en rien leur objectif du moment : une offensive de grande envergure contre la capitale galactique.

À l'origine, deux importantes flottes Yuuzhan Vong devaient attaquer Coruscant, mais grâce à une reconnaissance effectuée par Leia et Han, la flotte ennemie stationnée près de Reecee fut prise par surprise par la Nouvelle République et anéantie. Cependant, la flotte Vong de Borleias partit comme prévue et affronta la Nouvelle République dans l'espace environnant Coruscant. Malgré les centaines de vaisseaux de défenses, un champ de mines orbitales, des boucliers planétaires de grade militaire et des turbolasers et des canons laser sur chaque toit de Coruscant, la capitale assiégée fut prise par les extragalactiques, et les vaisseaux qui tentaient de fuir la ville-planète furent en grande partie détruits. C'est d'ailleurs à cette occasion que le Président Borsk Fey'lya mourut, entraînant néanmoins avec lui 25000 guerriers Yuuzhan Vong. Pour Luke et Mara, ils durent non seulement fuir la capitale, mais aussi sauver leur bébé, Ben, séparé d'eux alors que la sénatrice renégate Viqi Shesh avait tenté de l'enlever. L'enfant des Skywalker ne dut la vie sauve qu'à l'intervention de C-3PO. Une fois les extragalactiques assurés du contrôle de la capitale, ils décidèrent de la terraformer pour qu'elle ressemble à leur monde d'origine, Yuuzhan'tar, nom dont ils rebaptisèrent Coruscant. Avec la prise de la capitale, la Nouvelle République était plus dispersée que jamais, ayant été écimée au sens propre comme au figuré.

Et malgré quelques victoires mineures remportées dans l'Amas de Hapes, où les survivants du commando Jedi trouvèrent refuge et où la flotte hapienne était en cours de reconstruction, les Yuuzhan Vong continuèrent à étendre leur domination, voulant s'accaparer toute la galaxie. Et cela, ils le firent parfois même sans coup férir, puisque certains mondes étaient si terrorisés qu'ils préféraient capituler sans résistance ou tombaient à cause de travaux de sape opérés de l'intérieur par des collaborateurs. À cette époque de l'invasion, les Vong contrôlaient la majeure partie du Noyau, la Bordure Intérieure, ainsi qu'une portion conséquente de la Bordure Médiane et de la Bordure Extérieure. Quant à la Nouvelle République, sa zone d'influence s'était réduite à peau de chagrin en quelques années, puisqu'elle ne contrôlait plus qu'une petite zone de la Bordure Extérieure, une petite poche reliant Mon Calamari à Kashyyyk, le Noyau Profond et d'autres zones éparses.

Cependant, les Yuuzhan Vong commencèrent à éprouver des difficultés internes, non pas seulement à cause de l'hérésie qui sévissait dans les rangs des Honteux, mais aussi à cause de la trop grande vitesse à laquelle s'était développé leur empire. Celui-ci était si grand désormais et avait été conquis si rapidement, entraînant des pertes militaires conséquentes, que les Yuuzhan Vong commençaient à peiner à maintenir une force écrasante aux quatre coins des territoires qu'ils avaient conquis. Un dominion bâti avec tant de célérité ne pouvait présenter que d’innombrables faiblesses, comme les extragalactiques allaient s’en rendre compte. C'est à ce moment-là que le vent commença à tourner pour les extragalactiques.

Bataille du Bantha Noir [+27] : Tsavong Lah, sitôt Borleias et Reecee conquises, fit amasser une immense flotte dans la Nébuleuse du Bantha Noir dans le but de surprendre la Nouvelle République et sa capitale, Coruscant. Cependant, ce fut sans compter sur une mission de reconnaissance effectuée par Leia et Han Solo, à bord du Faucon Millenium, ce qui permit d’avertir l’Amiral Sien Sovv du danger et d’envoyer plus de 900 appareils néo-républicains pour contrer cette flotte Vong. Cette dernière fut en majorité décimée, et un yammosk put être capturé vivant, même si au final cela ne fut qu’une action dilatoire qui n’empêcha nullement les extragalactiques de lancer leur assaut contre Coruscant et ses forces de défense soi-disant inexpugnables.

E. Ans 27 et 28 : la riposte alliée

Dans les temps qui suivirent la conquête de Coruscant, Borleias devint le site d'une campagne qui coûta très chère aux Yuuzhan Vong. En effet, un groupe de résistants néo-républicains commandés par le Général Wedge Antilles tinrent le siège pendant trois mois sur cette planète tout en infligeant de sévères pertes aux Vong, même s'ils durent pour cela sacrifier le super destroyer stellaire Lusankya. Dans le même temps, Jacen, prisonnier sous la « tutelle » de Vergere, fit l'expérience d'une véritable descente aux enfers aux mains des Vong, mais en ressortit plus fort que jamais, et le Jedi parvint même à saboter les efforts des envahisseurs pour vongformer Coruscant en s'assurant le soutien du cerveau-monde en charge de cette opération. Puis, en compagnie de Vergere, il regagna les vestiges de la Nouvelle République. Cette dernière avait déménagé son quartier général sur Dac, où Cal Omas fut élu Président de la Nouvelle République après que Pwoe se fut momentanément et illégalement accaparé ce titre.

Avec l'aide de l'Amiral Gial Ackbar, la Force de Défense prépara une contre-offensive. Dans le même temps, le projet Alpha Rouge, projet mené en parallèle du plan d'Ackbar et qui consistait à utiliser un virus pour éliminer les Vong et leur biotechnologie, fut mis à bas par Vergere. Ackbar, bien qu'à la retraite et sur la pente descendante de la vie, n'avait rien perdu de son génie tactique et réorganisa les unités dispersées de la Flotte et entraîna les nouvelles recrues, notamment en les engageant dans des escarmouches avec les Yuuzhan Vong pour que ces bleus bénéficient d'une expérience contre l'envahisseur avant la mise en place de son piège autour d'Ebaq 9 contre les extragalactiques. La Bataille d'Ebaq 9 qui s'ensuivit fut une victoire éclatante pour ce qui allait devenir l'Alliance Galactique, composée à partir des vestiges de la Nouvelle République, ce nouveau gouvernement ayant été officialisé après les événements d'Ebaq 9. Ce fut aussi lors de cette bataille que le Maître de Guerre Tsavong Lah trouva la mort, tué par Jaina Solo, ainsi que Vergere, qui se sacrifia pour éliminer les troupes terrestres Vong. Ainsi, la Bataille d'Ebaq 9 fut une importante défaite Yuuzhan Vong et la première d’une nouvelle série de victoires.

Suite à cette victoire, les anciens héros de l'Alliance Rebelle et leurs proches se séparèrent pour entamer deux quêtes : d'un côté, Leia, Han et l'Escadron des Soleils Jumeaux partirent en quête d'autres alliés pour fortifier l'Alliance Galactique, notamment les Vestiges de l'Empire alors en pleine crise avec les Yuuzhan Vong, tandis que Mara, Luke et Jacen s'attelèrent à retrouver la légendaire planète vivante Zonama Sekot, clé de la victoire selon eux. La première mission aida Gilad Pellaeon, Commandeur Suprême des Vestiges, à repousser une invasion de ses territoires par une flotte Vong, même si la planète Bastion fut sévèrement touchée. Luke et les siens, de leur côté, mirent le cap en direction de l'espace Chiss afin d'obtenir des informations sur les Régions Inconnues et ainsi mettre la main sur Zonama Sekot. Pendant ce temps, sur Coruscant, Nom Anor, poursuivit par les siens à cause du désastre d'Ebaq 9, se cacha dans les profondeurs de la capitale et devint le prophète des Honteux, Yu'Shaa, devenant le leader du mouvement hérétique, mais dans le seul but de retrouver un vrai pouvoir.

De leur côté, l'équipe de Han et Leia se rendit sur Bakura, où ils contrecarrèrent le projet d’une nouvelle invasion ssi-ruuvi, tandis que sur Csilla, planète des Chiss, Luke et les siens trouvèrent dans une librairie la localisation de Zonama Sekot et s'y rendirent. Mais les Yuuzhan Vong l'avaient également retrouvée. Le groupe put se poser sur la planète alors que celle-ci échappait à ses attaquants. Sur place, Luke négocia avec Sekot, l'esprit de la planète, pour qu'il les aidât dans l'effort de guerre contre les Vong. Après leur escale à Bakura, Leia et Han durent protéger une station de communication sur Esfandia avec une force réduite, incluant néanmoins des renforts commandés par Pellaeon, la Bataille d'Esfandia se soldant par la défaite des forces Yuuzhan Vong de B'shith Vorrik.

Dans les temps qui suivirent, une opération Yuuzhan Vong parvint à voler un vaisseau organique produit par Zonama Sekot, et la modeleuse Nen Yim découvrit avec étonnement que la technologie sekotan était similaire à la biotechnologie Yuuzhan Vong, et que son peuple s'était peut-être trompé quant à la manière d'appréhender cette galaxie et l'univers. Avec Nom Anor, déguisé en Yu'Shaa, et le prêtre Harrar, et escortés par les Jedi Corran Horn et Tahiri Veila, Nen Yim quitta la capitale pour se rendre sur Zonama Sekot. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant que beaucoup des espèces vivantes de leur galaxie d'origine se retrouvaient dans l'écosystème de la planète vivante. Mais loin de pouvoir profiter de sa découverte, sachant qu'elle remettait en cause les croyances de son peuple, Nen Yim fut tuée par le prophète, qui révéla sa véritable identité d'Exécuteur ; mais celui-ci, ayant comploté pour détruire Zonama Sekot afin de revenir dans les faveurs de Shimrra, échoua et ne put que s'enfuir de la planète.

Bataille de Bastion [+28] : Après avoir été relativement épargnés par l’invasion, les Vestiges de l’Empire subirent à leur tour les coups de boutoir des Yuuzhan Vong qui attaquèrent la capitale impériale. Si la force de défense réduite tint bon durant les premières phases de la bataille, celle-ci tourna au cauchemar quand les Vong contre-attaquèrent, obligeant Pellaeon à évacuer autant de monde que possible de Bastion. Les Skywalker et l’Ombre de Jade surgirent au beau milieu de l’affrontement et aidèrent tant bien que mal les Impériaux à contenir les envahisseurs, notamment en leur indiquant la position du yammosk de la force Vong. Néanmoins, Bastion tomba et les Impériaux durent se replier vers Yaga Minor, sans compter que Pellaeon fut blessé et tomba momentanément dans le coma mais bénéficia des talents de la Jedi Tekli.

F. An 29 : vers la victoire galactique

À nouvelle année du calendrier galactique, nouvelles péripéties, car c'est à peu près à cette époque que de nouveaux acteurs du conflit entrèrent dans l’arène des combats : en effet, les Mandaloriens, sous le commandement de Boba Fett, libérèrent plusieurs mondes du joug Yuuzhan Vong. Le vent avait bel et bien tourné, et de façon décisive. Pendant ce temps, les revers commencèrent à s'accumuler pour les Yuuzhan Vong, notamment à cause de la trop grande importance des territoires conquis qu'ils devaient défendre, même si l'Alliance Galactique rencontra des difficultés à Bilbringi. Suite à cet événement, Leia et Han mirent en place un plan visant à délivrer des centaines de prisonniers de guerre destinés à être sacrifiés. S'attendant à des représailles de grande envergure, l'Alliance Galactique rassembla une immense flotte en orbite de Dac pour recevoir les Yuuzhan Vong.

L'Alliance Galactique faillit bien être balayée lors de cet affrontement aux abords de Dac sans l’intervention inopinée, à des milliers d’années-lumière de là, près de Coruscant aux mains des extragalactiques, de la planète Zonama Sekot, contraignant les Vong à un repli tactique. Zonama Sekot, ralliée désormais aux forces coalisées de la galaxie, leur prêta main forte dans les dernières phases du conflit, notamment lors de la Libération de Coruscant au cours de laquelle Luke tua de ses propres mains Shimrra, et où Jacen régla son compte à Onimi, le véritable Seigneur Suprême des Yuuzhan Vong. Devant cette écrasante défaite, le Maître de Guerre Nas Choka, un des rares officiers de haut rang encore en vie, ordonna à son peuple de se rendre, même si quelques éléments incontrôlables voulaient encore continuer la lutte. C'est ainsi que se termina la Guerre des Yuuzhan Vong, la déclaration de paix étant ratifiée à bord du croiseur Ralroost.

IV. Conséquences de la guerre

Les survivants Yuuzhan Vong dispersés à travers la galaxie furent placés sous la juridiction de Zonama Sekot, qui partit par la suite en direction des Régions Inconnues avec ses nouveaux résidents, les extragalactiques tentant de renouer avec la paix et cette planète, qui se révéla être une graine de leur planète originelle Yuuzhan'tar. D'ailleurs, pour témoigner de ce nouvel ordre dans leur société, les Vong décidèrent d'abolir le système des castes et de supprimer les fonctions de Seigneur Suprême et de Maître de Guerre, même si Nas Choka, de facto, sembla rester leur leader. En ce qui concerne la galaxie, le coût de la guerre, tant en victimes civiles et militaires qu'au niveau matériel, fut extrêmement élevé, puisque l'on estime le nombre de morts à environs 365 000 milliards d'êtres vivants, soit 365 fois la population de Coruscant, sans compter un nombre aussi ou peut-être plus grand de disparus. Des milliers de mondes furent dévastés par le processus de terraformation des Yuuzhan Vong, notamment la capitale.

Ainsi, l'une des conditions de la reddition des Yuuzhan Vong était qu'ils devaient aider à la reconstruction de la capitale ; en attendant, le siège temporaire du gouvernement galactique serait sur Denon avant une possible relocalisation sur Coruscant. Pour les Bothans, cependant, cette reddition n'était pas suffisante puisque, à cause de la mort de Fey'lya et de la déclaration de l'ar'krai, c'est-à-dire une extermination totale de leur ennemi, les natifs de Bothawui envoyèrent après la guerre des vaisseaux dans les Régions Inconnues pour traquer Zonama Sekot et exterminer les Vong. Mais en l'an 36, leurs efforts pour passer par les armes les survivants Yuuzhan Vong furent avortés par l'Alliance Galactique, qui avait capturé les vaisseaux dédiés à cette expédition punitive.

Source(s)

Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion #6 - Rescues Part 1, Dark Horse 2010
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion tome 1 : Réfugiés, Delcourt 2010
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion Volume 1 : Refugees TPB, Dark Horse 2010
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion Volume 2 : Rescues TPB, Dark Horse 2011
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion tome 2 : Rescapés, Delcourt 2011
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion Volume 3 : Revelations TPB, Dark Horse 2012
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion tome 3 : Vérités, Delcourt 2012
Aaron Allston, Dave Seeley, Le Nouvel Ordre Jedi tome 12 : Derrière les Lignes Ennemies II - La Résistance Rebelle, Fleuve Noir 2004
Aaron Allston, Dave Seeley, Le Nouvel Ordre Jedi tome 11 : Derrière les Lignes Ennemies I - Le Rêve Rebelle, Fleuve Noir 2003
Troy Denning, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 9 : Étoile après Étoile, Fleuve Noir 2004
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 7 : L'Aurore de la Victoire I - Conquête, Fleuve Noir 2002
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 8 : L'Aurore de la Victoire II - Renaissance, Fleuve Noir 2002
R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 1 : Vecteur Prime, Fleuve Noir 2003
Michael A. Stackpole, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 2 : La Marée des Ténèbres I - Assaut, Fleuve Noir 2001
Michael A. Stackpole, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 3 : La Marée des Ténèbres II - Naufrage, Fleuve Noir 2003
Kathy Tyers, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 6 : Point d'équilibre, Fleuve Noir 2002
James Luceno, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 4 : Les Agents du Chaos I - La Colère d'un Héros, Fleuve Noir 2003
James Luceno, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 5 : Les Agents du Chaos II - L'Éclipse des Jedi, Fleuve Noir 2003
Elaine Cunningham, Steven D. Anderson, Le Nouvel Ordre Jedi tome 10 : Sombre voyage, Fleuve Noir 2003
Matthew Stover, Steven D. Anderson, Le Nouvel Ordre Jedi tome 13 : Le Traître, Fleuve Noir 2004
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 14 : La Voie du Destin, Fleuve Noir 2004
Sean Williams, Jon Foster, Le Nouvel Ordre Jedi tome 16 : L'Hérétique de la Force II - Les Réfugiés, Fleuve Noir 2004
Sean Williams, Jon Foster, Le Nouvel Ordre Jedi tome 15 : L'Hérétique de la Force I - Les Vestiges de l'Empire, Fleuve Noir 2004
Sean Williams, Jon Foster, Le Nouvel Ordre Jedi tome 17 : L'Hérétique de la Force III - Réunion, Fleuve Noir 2004
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 18 : L'Ultime Prophétie, Fleuve Noir 2004
James Luceno, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 19 : La Force Unifiée, Fleuve Noir 2006
R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #1 - Vector Prime, Del Rey 2000
Michael A. Stackpole, John Harris, The New Jedi Order #2 - Dark Tide I: Onslaught, Del Rey 2000
Michael A. Stackpole, John Harris, The New Jedi Order #3 - Dark Tide II: Ruin, Del Rey 2000
James Luceno, Rick Berry, The New Jedi Order #4 - Agents of Chaos I: Hero's Trial, Del Rey 2000
James Luceno, Rick Berry, The New Jedi Order #5 - Agents of Chaos II: Jedi Eclipse, Del Rey 2000
Kathy Tyers, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #6 - Balance Point, Del Rey 2001
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #7 - Edge of Victory I: Conquest, Del Rey 2001
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #8 - Edge of Victory II: Rebirth, Del Rey 2001
Karen Traviss, Steven D. Anderson, Boba Fett: A Practical Man, Del Rey (eBook) 2006
Troy Denning, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #9 - Star by Star, Del Rey 2002
Elaine Cunningham, Steven D. Anderson, The New Jedi Order #10 - Dark Journey, Del Rey 2002
Aaron Allston, Dave Seeley, The New Jedi Order #11 - Enemy Lines I: Rebel Dream, Del Rey 2002
Aaron Allston, Dave Seeley, The New Jedi Order #12 - Enemy Lines II: Rebel Stand, Del Rey 2002
Matthew Stover, Steven D. Anderson, The New Jedi Order #13 - Traitor, Del Rey 2002
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #14 - Destiny's Way, Del Rey 2003
Sean Williams, Jon Foster, The New Jedi Order #15 - Force Heretic I: Remnant, Del Rey 2003
Sean Williams, Jon Foster, The New Jedi Order #16 - Force Heretic II: Refugee, Del Rey 2003
Sean Williams, Jon Foster, The New Jedi Order #17 - Force Heretic III: Reunion, Del Rey 2003
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #18 - The Final Prophecy, Del Rey 2003
James Luceno, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #19 - The Unifying Force, Del Rey 2004
Daniel Wallace, Jason Fry, The Essential Atlas, Del Rey 2009
Kevin J. Anderson, Daniel Wallace, The New Essential Chronology, Del Rey 2005
J. D. Wiker, Steve Miller, The New Jedi Order Sourcebook, Wizards of the Coast 2002
Kevin J. Anderson, Daniel Wallace, The Essential Chronology, Del Rey 2000
Pablo Hidalgo, Chris Trevas, The Essential Reader's Companion, Del Rey 2012

Mis en ligne le 21 juillet 2013 à 08:24 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 10 novembre 2015 à 01:43.

Fiche consultée 2799 fois.

Date

De l'an 25 à l'an 29

Lieu

Galaxie

Acteurs

Nouvelle République/Alliance Galactique
Nouvel Ordre Jedi
Vestiges de l'Empire
Consortium de Hapes
Ascendance Chiss
Alliance des Contrebandiers
Brigades de la Paix
Yuuzhan Vong

Conséquences

Victoire alliée sur les Yuuzhan Vong
Dévastation de la galaxie
Avènement de l'Alliance Galactique

Catégorie Évènements

Haut