Harbinger

Dark Vectivus - Posté le 05 août 2013

Constructeur Rendili Hyperworks
Modèle Croiseur Hammerhead
Rôles Croiseur
Transporteur
Taille 315 mètres
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Harbinger

Dark Vectivus - Posté le 05 août 2013

Croiseur Hammerhead en service dans les années qui suivirent la fin de la Guerre Civile des Jedi, il convoya l'Exilée dans l'espace connu avant que son équipage soit massacré par les Sith, dont Dark Sion.

Vaisseau appartenant à la même gamme que l'Endar Spire, le croiseur Hammerhead Harbinger servit peu de temps après la fin de la Guerre Civile des Jedi, devant faire respecter l'ordre et la paix dans une galaxie encore exsangue et en pleine reconstruction. En l'an –3951, le Harbinger, alors qu’il était en route pour Onderon, fut détourné de sa route par un message lui disant de se rendre dans la Bordure Extérieure afin de récupérer la Jedi connue sous le nom de l'Exilée et la ramener au sein de l'espace républicain. Le capitaine du Harbinger reçut cet ordre émanant de l'amiral Carth Onasi qui lui indiqua de mettre ensuite le cap, une fois l’Exilée récupérée, sur le monde de Telos IV afin de rallier cette planète dans un espace de dix jours.

Malheureusement, le vaisseau n'arriva jamais à destination. Au cours du voyage, le Harbinger reçut un appel de détresse d'un transporteur qui disait être attaqué par une force Sith. Lors de la tentative d’identification du transport, la signature du cargo ne correspondait à rien dans les banques de données du croiseur Hammerhead, et l’équipage du Harbinger demanda l’autorisation de poursuivre l’enquête. Celle-ci leur fut accordée quand l’amiral Carth Onasi reconnut ledit transport comme étant l’Ebon Hawk, un vaisseau sur lequel il avait voyagé il y a des années avec Revan, et autorisa l’équipage du croiseur Hammerhead à changer leur parcours pour approfondir leur enquête. Lorsque l'équipage du Harbinger suivit la trace du signal pour enquêter, il trouva l’Ebon Hawk et le vaisseau Sith, et s’arrima à ce dernier en envoyant trois équipes de choc à son bord. Ces équipes ne trouvèrent rien, du moins en apparence : en réalité, des Assassins Sith camouflés parvinrent à se glisser à bord du Harbinger durant cette phase d’arrimage sans se faire remarquer.

Mon image
Vue extérieure du Harbinger.



Les équipes ne découvrirent à bord du vaisseau Sith que le corps apparemment sans vie d'un Seigneur Sith gravement blessé, Dark Sion, et le placèrent dans la cuve à kolto de l'infirmerie de bord du Harbinger. Puis l’équipage du vaisseau républicain inspecta le cargo et n’y découvrit que le droïde T3-M4 et plusieurs cadavres. Ne trouvant rien d’autre à bord, l’équipage du vaisseau remorqua l'Ebon Hawk avec un rayon tracteur. Le cargo avait également à son bord un passager inattendu en la personne de Kreia. C’est à partir de ce moment que tout bascula pour l’équipage du croiseur républicain. Plusieurs membres de l’équipage commencèrent à ne plus répondre aux communications, et certains commençaient même à ressentir une présence invisible à bord de leur croiseur. En réalité, ces disparitions étaient l’œuvre des Assassins Sith, s’occupant déjà d’éliminer un par un les hommes du Harbinger. Et comme si cela ne suffisait pas, le Harbinger eut à gérer un autre problème à cause du droïde assassin HK-50. Ce dernier, ayant l’intention de capturer l'Exilée pour le compte de Goto, réussit à se faire intégrer quelques temps auparavant au sein de l'équipage du Harbinger en se faisant passer pour un droïde de protocole afin d’atteindre son but. Pour ce faire, le droïde assassin provoqua une série de défaillances à bord du croiseur Hammerhead touchant les moteurs, les communications et les armes, ce qui laissa le vaisseau à la dérive, abandonné à son sort.

L’Exilée, quant à elle, avait reçu une forte dose de sédatifs lors d’un examen de routine, et HK-50 en profita pour emmener la Jedi inconsciente et la cacher dans le compartiment à marchandises du vaisseau, le temps que l’aide qu’il avait réclamée arrive. Cependant, Kreia mit son grain de sel dans les affaires du droïde et parcourut le Harbinger à la recherche de la Jedi. La trouvant là où HK-50 l’avait planquée, la vieille femme transporta l’Exilée à bord de l’Ebon Hawk. HK-50, devant repenser son plan face à cet imprévu, décida de les rejoindre à bord du transporteur. Dans le même temps, la situation avec les Sith ne fit que s’aggraver. Loin d'être mort ou en phase critique, Dark Sion se réveilla et s'échappa de sa cuve. Une équipe de sécurité, suite à l’alarme, fut envoyée au niveau de l’infirmerie mais les soldats furent tous tués. Puis, avec l'aide de ses Assassins Sith, Dark Sion massacra l'équipage et ce dans le seul but de tuer l'Exilée, considérée alors comme la dernière des Jedi. Mais Sion et ses Sith furent pris de court car Kreia sauva l'Exilée en prenant la fuite avec elle et le droïde T3-M4 à bord de l’Ebon Hawk. Durant sa fuite, le cargo fuyant avec l'Exilée fut gravement touché alors qu’il sautait en hyperespace et dut rejoindre la colonie minière de Peragus II.

Dark Sion ayant pris le contrôle total du Harbinger, il utilisa le croiseur Hammerhead, dont les systèmes étaient revenus à la normale, pour suivre l'Exilée jusqu'à Peragus II. Lors du trajet, Dark Sion resta dans une pose méditative sur le pont du croiseur républicain. Lorsque le vaisseau fut amarré au complexe minier, désormais désert à l'exception de droïdes complètement déréglés, l'Exilée et son groupe montèrent à bord pour récupérer des données astrographiques nécessaires à leur évasion, ce qui fut aussi l'occasion de rencontrer plusieurs groupes d'Assassins Sith camouflés. En parcourant le vaisseau avec son groupe, c’est au moins 56 cadavres, dont celui du capitaine, que l’Exilée et son groupe découvrirent. En explorant le vaisseau de la proue à la poupe, l’Exilée en profita pour récupérer ses affaires. C'est toujours à bord du Harbinger amarré que Kreia affronta son ancien élève Sion, qui lui coupa une main à cette occasion. Pendant que Kreia avait affronté Sion, l’Exilée et Atton Rand parvinrent à sortir du vaisseau en empruntant une conduite de carburant reliant la salle des moteurs à la station minière, ceci notamment afin de rejoindre le hangar de la station où se trouvait l’Ebon Hawk, leur seul moyen d’évasion. Lorsque l'Exilée et les siens s'enfuirent du complexe minier, ils furent poursuivis par le Harbinger qui fit feu en plein milieu du champ d'astéroïdes cernant le complexe. Il est plus que probable que le Harbinger fut détruit lors de l'explosion du champ d'astéroïdes et de Peragus II, même si l'on ne sait pas comment Dark Sion a pu échapper à cet enfer ni comment il a pu trouver un autre moyen de transport pour continuer sa traque.

Mon image
Le Harbinger faisant feu de tous ses canons sur l'Ebon Hawk.

Source(s)

Obsidian, Knights Of The Old Republic II : The Sith Lords, LucasArts 2005

Mis en ligne le 5 août 2013 à 16:43 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 5 août 2013 à 16:43.

Fiche consultée 1508 fois.

Constructeur Rendili Hyperworks
Modèle Croiseur Hammerhead
Rôles Croiseur
Transporteur
Taille 315 mètres
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Haut