Jyn Erso

Dark Vectivus - Posté le 08 avril 2016

Espèce

Humaine

Genre

Féminin

Origine

Vallt

Fonction

Sergent

Armes

Blaster

Tonfa

Catégorie Personnages
Affiliations Alliance Rebelle
Indépendants

Jyn Erso

Dark Vectivus - Posté le 08 avril 2016

Jyn Erso fut celle grâce à qui l'Alliance Rebelle put récupérer les plans de la première Étoile de la Mort et ainsi anéantir l'arme ultime de l'Empire.

Fille de Galen et Lyra Erso, l’humaine connue sous le nom de Jyn Erso était une ancienne criminelle, recrutée par Mon Mothma en personne pour intégrer l’Alliance Rebelle à l’époque du faîte de l’Empire Galactique afin de remplir une mission de taille, jugée quasiment impossible : voler les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme ultime des Impériaux. Et il fallait bien tout la témérité et la maestria de la jeune femme pour parvenir à accomplir un pareil exploit, qui venait couronner une vie déjà bien mouvementée.

I. Jeunesse

Née au plus fort de la Guerre des Clones, conflagration majeure qui vit s’affronter les armées de la République et celles de la Confédération des Systèmes Indépendants, l’humaine connue sous le nom de Jyn Erso était la fille de Lyra et Galen Erso, et dès le départ il semblait que la vie de Jyn ne devait pas être placée sous les auspices les plus sereins, car bien avant de naître elle fut prise avec ses parents dans la tourmente du conflit au terme duquel la République allait céder le pas à l’implacable Empire Galactique.

 

En effet, quelques mois avant qu’elle ne vînt au monde, la mère et le père de Jyn se rendirent sur la planète Vallt, un Monde du Noyau, dans l’intention de participer à un projet de Zerpen Industries. Toutefois, durant le séjour des Erso sur la planète, le souverain local, le roi Chai fut tué et une dénommée Phara prit sa place comme dirigeante de Vallt, qui devint ainsi affiliée aux Séparatistes. Galen et Lyra furent capturés le jour du coup d’État et le nouveau gouvernement accusa Galen d’être un espion à la solde de la République, ceci dans le but de le contraindre à prendre part à des projets militaires séparatistes, Erso étant un scientifique renommé pour son expertise dans l’étude des cristaux Kyber. Ce fut dans ces circonstances que Jyn naquit 21 ans avant la Bataille de Yavin, alors que son père croupissait dans une cellule et que sa mère était gardée en otage.

 

Heureusement, l’espoir se présenta à la porte de la famille Erso alors que Jyn était âgée de six mois : le Lieutenant Commandant Orson Krennic parvint à monter une opération de sauvetage et procéda à un échange de prisonniers, des Séparatistes contre la famille Erso. Suite à leur libération, Jyn et ses parents furent emmenés sur Coruscant et durent attendre un bon moment dans leur appartement du District Central les résultats d’une enquête menée par les Services de Renseignements Républicains concernant le statut suspect de Galen. En effet, entre sa période de détention sur Vallt et son refus de prendre une part active dans le conflit qui opposait la République et la Confédération des Systèmes Indépendants, Galen Erso avait tout, en apparence, du profil du lâche et surtout d’un traître potentiel, aussi bien aux yeux du gouvernement républicain qu’aux yeux de ses pairs scientifiques.

 

L’aide salutaire vient une fois de plus de la part d’Orson Krennic, qui permit à Galen de trouver un travail sur la planète Lokori pour le compte de la firme Helical HyperCom. Jyn et ses parents s’y installèrent, mais la quiétude qu’ils purent goûter sur ce monde ne fut guère pérenne, puisque Lokori fut attaquée par les Séparatistes 19 ans avant la Bataille de Yavin. Jyn avait deux ans lors de cette bataille. Au départ, le bouclier déflecteur abritant le centre de recherches où Galen œuvrait supporta pendant des mois les raids répétés des chasseurs droïdes Vautour, mais aucun système de protection n’étant totalement impénétrable, le champ d’énergie finit par céder, contraignant les Erso à prendre la fuite, à l’instar de la population locale, à travers les forêts avoisinantes.

 

À ce moment-là, l’Armée Droïde Séparatiste coupa la retraite aux fuyards et commença à abattre les civils comme du bétail mené à l’abattoir. Sans possibilité de prendre un autre vecteur de fuite, ni de se cacher, les Erso se préparèrent à affronter ensemble leur funeste destinée quand ils virent soudainement que tous les droïdes de combat s’étaient désactivés. Ce salut inopiné venait du fait qu’Anakin Skywalker, qui avait prêté allégeance à Dark Sidious et était devenu son disciple Dark Vador, avait envoyé un signal de désactivation à toutes les unités de combat robotisées séparatistes, peu de temps après avoir massacré le Conseil Séparatiste sur Mustafar. Ainsi, Jyn et sa famille furent témoins de deux événements simultanément : la fin officielle de la Guerre des Clones et l’avènement de l’Empire.

 

Au cours des années suivantes, les Erso vécurent sur Coruscant. Tandis que Galen rejoignait un projet visant à produire une source d’énergie infinie à partir des cristaux Kyber, Lyra s’assura d’élever sa petite fille, alors pleine de vie. La mère de Jyn emmena notamment cette dernière avec elle lors d’une mission sur Alpinn afin de vérifier la présence de cristaux Kyber sur cette planète de la Bordure Extérieure. Cependant, comme ils en avaient pris hélas l’habitude depuis plusieurs années, les Erso virent la situation se dégrader : les manigances d’Orson Krennic et de l’Empire firent comprendre aux Erso que quelque chose clochait. Si Galen suivit d’abord la politique de l’autruche et tenta de se convaincre que ses recherches protègeraient sa fille, Lyra se montra plus résolue et souhaita en apprendre davantage.

 

Et la vérité leur sauta au visage suite à ces investigations. Le couple découvrit que l’Empire avait oblitéré une de ses propres bases pour éviter une fuite d’informations et que les recherches de Galen avaient été détournées pour servir de plus sombres desseins, des projets abominables. Suite à une ultime confrontation avec Krennic, la petite famille s’enfuit en toute hâte et avec l’aide de Saw Gerrera, un rebelle onderonien qui avait combattu les Séparatistes durant la Guerre des Clones et qui désormais luttait contre la tyrannie de l’Empire, les Erso s’échappèrent de Coruscant et gagnèrent la planète Lah’mu pour s’y installer.

 

Cette planète lointaine et relativement tranquillee était le lieu propice pour Lyra et Galen afin d’échapper au joug impérial, et élever la jeune Jyn. Malheureusement pour eux, les connaissances de Galen dans son domaine d’expertise étaient beaucoup trop précieuses pour que l’Empire acceptât de se passer de ses services et de le laisser partir sans piper mot, et ce fut Krennic lui-même qui retrouva la famille de Jyn, en dépit des efforts de celle-ci pour se cacher. Galen fut à nouveau enrôlé contre son gré et la famille fut cette fois-ci disloquée.

La jeune Jyn Erso, en compagnie de son père Galen.

Dès l’âge de quinze ans, Jyn Erso fut séparée de ceux qui lui avaient donné la vie. Livrée à elle-même, elle dut vivre par ses propres moyens, et son casier judiciaire demeura loin d’être vierge au fil des années. On peut même dire que Jyn Erso n’avait pas le profil de la citoyenne modèle, puisque son dossier stipulait qu’elle était accusée de nombreux délits, ceux-ci incluant la falsification de documents impériaux, le recel de biens volés, des violences aggravées avec refus d’obtempérer pour les plus notables.

 

Agressive, intrépide et indisciplinée, Jyn Erso et son tempérament bien trempé et réfractaire à tout système autoritaire, chose compréhensible au vu de son expérience personnelle, ne manquèrent pas d’attirer l’attention des Impériaux, qui finirent par arrêter et placer en détention la jeune femme. Seulement, l’histoire de Jyn ne s’arrêta pas là, bien au contraire, car les compétences particulières qu’elle avait développées au cours de sa vie allaient s’avérer d’une grande utilité afin de servir un plus grand dessein, qui allait projeter la jeune femme au cœur de l’action et dans le tourment de la Guerre Civile Galactique opposant le régime impérial à l’Alliance Rebelle.

II. Au service de la Rébellion

Presque deux décennies après que Sheev Palpatine se fut autoproclamé Empereur de la galaxie, la Rébellion intercepta une transmission impériale codée qui lui apprit que l’Empire était sur le point de tester une superarme d’une puissance colossale, une arme qui était en voie d’achèvement. Ce message crypté avait été envoyé par Galen Erso, et ce fut donc tout naturellement que l’Alliance Rebelle se pencha sur le cas de Jyn. Les Rebelles parvinrent à exfiltrer la jeune femme des geôles impériales, qui fut emmenée à la base secrète du mouvement de résistance sur la quatrième lune de Yavin. Jyn Erso fut conduite au centre de commandement de la base devant Mon Mothma, ancienne sénatrice de Chandrila et un des chefs de la Rébellion.

 

Tentant de la rassurer en la faisant libérer de ses entraves, et très au fait des actes et incidents ayant émaillé le passé de Jyn, Mon Mothma souhaitait lui offrir une chance d’œuvrer à quelque chose de plus vaste en recrutant la jeune femme, dont les aptitudes allaient s’avérer nécessaires pour remplir une mission à hauts risques mais vitale pour l’avenir de la galaxie. Le but de la mission : découvrir la véritable nature de cette superarme pour la détruire. Intégrant la Rébellion avec le grade de sergent, Jyn Erso collabora avec le Capitaine Cassian Andor qui, outre le fait de vouloir aider la téméraire rebelle à retrouver son père, avait également reçu pour consigne de garder un œil sur Jyn en raison de sa nature volatile.

Jyn Erso, recrutée pour une mission cruciale.

Ensemble, Jyn et Cassian découvrirent la nature de l’arme que l’Empire s’apprêtait à tester : l’Étoile de la Mort, une station spatiale de la taille d’une petite lune et dont la capacité offensive, octroyée par son superlaser, lui permettait de détruire une planète entière. Face à cette situation périlleuse qui menaçait d’écraser la Rébellion une bonne fois pour toutes sous le talon de la botte impériale, Jyn et Cassian montèrent une équipe composée du droïde K-2SO, de Chirrut Îmwe, Baze Malbus et Bodhi Rook pour remplir une mission des plus audacieuses, la plus dangereuse sans doute en vertu de son taux de réussite extrêmement faible : dérober les plans de l’Étoile de la Mort et essayer de découvrir un défaut dans la cuirasse de la station militaire.

 

Le chemin fut âpre et semé de dangers, mais la mission fut une réussite : Jyn Erso participa ainsi à la première victoire décisive de l’Alliance Rebelle face à l’Empire en volant les plans de l’Étoile de la Mort, et ce en dépit des efforts de Krennic, qui était devenu Directeur de la Division de Recherche des Armées Avancées et était en charge de la sécurité sur le projet Étoile de la Mort. Cette opération menée avec son équipe permit à la Rébellion de remporter ultérieurement une autre victoire encore plus impressionnante à la Bataille de Yavin, où la station spatiale de combat fut annihilée par un tir bien placé de deux torpilles protoniques dans l’un des exhausteurs thermiques de la superarme, coup au but possible grâce à celui qui représentait le meilleur espoir de la galaxie pour abattre l’Empire et ressusciter l’Ordre Jedi : Luke Skywalker.

Source(s)

James Luceno, Catalyst: A Rogue One Novel, Del Rey 2016

Trailer de Rogue One : A Star Wars Story sur la Chaîne Youtube Star Wars

Mis en ligne le 8 avril 2016 à 22:48 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 6 décembre 2016 à 14:45.

Fiche consultée 1469 fois.

Espèce

Humaine

Genre

Féminin

Origine

Vallt

Fonction

Sergent

Armes

Blaster

Tonfa

Catégorie Personnages
Affiliations Alliance Rebelle
Indépendants

Haut