Kiros

Dark Vectivus - Posté le 18 septembre 2011

Région Région d'Expansion
Secteur Secteur Ehosiq
Système Système Kiros
Terrain Forêts, montagnes
Habitants Togruta
Langue Basic
Événement Bataille de Kiros
Catégorie Planètes, astres
Affiliations Ancienne République
Confédération des Systèmes Indépendants

Kiros

Dark Vectivus - Posté le 18 septembre 2011

Planète de la Région d'Expansion colonisée par les Togruta plusieurs siècles avant le début de la Guerre des Clones.

Au cours de la longue histoire de l’Ancienne République, et de celles des nombreuses espèces peuplant la galaxie, il n’était pas rare que des ethnies fussent poussées par le désir d’établir des enclaves sur d’autres mondes que leurs planètes d’origine. Les motifs de ces vagues de colonisation étaient variés, certaines espèces voulant profiter de nouvelles opportunités de croissance pour leurs civilisations, ou encore partir en quête de ressources susceptibles de rapporter et permettre d’engranger des bénéfices substantiels. Mais parfois, le simple désir de créer un havre de paix loin des affres de la criminalité et de la guerre était suffisant pour pousser un peuple à s’établir sur une autre planète, ce qui fut le cas des Togruta lorsqu’ils décidèrent de fonder une importante colonie sur Kiros. La planète en elle-même était localisée dans la Région d’Expansion, plus précisément dans le Secteur Ehosiq, au sein du Système Kiros, et sa colonisation par les natifs de Shili eut lieu plusieurs siècles avant le déclenchement de la Guerre des Clones.

 

Le but avoué des colons Togruta était de bâtir une sorte d’éden où le pacifisme n’était pas qu’un simple mot, mais un principe et une philosophie de vie. Cette attitude, dès la fondation de la colonie Togruta de Kiros, poussa la population nouvellement installée à partir sur une base saine en interdisant la présence d’armes sur son sol. Les Togruta étant des êtres naturellement sociaux, se soutenant les uns les autres pour faire face aux plus dangereuses menaces, la simple cohésion des habitants suffisait à leur garantir un sentiment de sécurité, d’autant que la planète Kiros, dont le paysage se composait de forêts et de montagnes, offrait un cadre bien plus serein que celui de leur monde natal de Shili où les Togruta devaient parfois avoir affaire à des monstres locaux comme l’akul. Pendant des générations, ce système fonctionna et la population de Kiros put couler des jours paisibles loin des aléas de la politique et des zones de conflit. Cependant, quand une conflagration comme la Guerre des Clones se déclarait au point d’embraser toute la galaxie, aucun système ne pouvait être épargné, pas même celui de Kiros.

 

Les Séparatistes arrivent sur Kiros.
Les Séparatistes arrivent sur Kiros.

 

En ce temps, alors que la guerre avait déjà débuté depuis un moment, la population de Kiros s’élevait à environ huit millions d’habitants, la petite colonie d’origine s’étant sans doute développée au point de former une entité ethnique et politique à part entière. La gouvernance de Kiros était en ce temps confiée à un gouverneur, le Gouverneur Roshti assurant cette fonction alors que les armées de clones faisaient face aux légions de droïdes séparatistes. Et le conflit de ce temps démontra rapidement les limites du mode de vie des Togruta de Kiros : bien que le peuple de ce monde eût manifesté son intention de demeurer neutre, les armées du Comte Dooku procédèrent à une « occupation pacifique » de la planète, le leader des Séparatistes prétextant que la République avait l’intention d’établir une base sur Kiros. Malgré les recommandations de Maître Yoda de ne pas céder devant les Séparatistes, Roshti devait bien admettre que son peuple n’était pas un peuple de guerriers, et que des combats détruiraient leur monde sans rémission possible, ce qui fit qu’il accepta à contrecœur la présence de Dooku et de ses fantassins mécaniques. Toutefois, cela n’était pas la préoccupation majeure de Roshti, car le gouverneur Togruta craignait un mal bien pire, à savoir que la présence de l’Armée Droïde poussât la République à intervenir pour libérer la planète. Aussi, Dooku proposa aux Togruta de leur offrir un asile temporaire en attendant que les combats potentiels fussent passés.

 

Mais en réalité, les millions d’habitants de Kiros furent déportés et réduits en esclavage entre les mains de Zygerriens, alliés du Seigneur Sith. Et lorsque la République dépêcha une importante armée sur Kiros, armée dirigée par Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, elle eut maille à partir dans les rues de la capitale avec les droïdes commandés par Xerius Ugg. Les combats occasionnèrent des destructions matérielles conséquentes, mais la victoire fut remportée par la République. Puis, au terme d’une mission de secours ultérieure effectuée sur Zygerria et Kadavo par les Jedi, les Togruta furent libérés de leurs chaînes et purent retrouver leurs foyers. Toutefois, cette expérience déplaisante poussa le peuple de Kiros à réviser son jugement concernant un monde sans arme, les Togruta étant prêts désormais à assurer la défense de leur monde en apprenant le maniement des armes, enseignement dispensé par les troupes clones de la République.

Source(s)

Henry Gilroy, Scott Hepburn, The Clone Wars #6 - Slaves of the Republic Part 6, Dark Horse 2009
Henry Gilroy, Scott Hepburn, The Clone Wars #4 - Slaves of the Republic Part 4, Dark Horse 2009
Henry Gilroy, Lucas Marangon, The Clone Wars tome 1 : Mission 1 - Esclaves de la République, Delcourt 2009
Henry Gilroy, Lucas Marangon, The Clone Wars Volume 1 - Slaves of the Republic TPB, Dark Horse 2009
Daniel Wallace, Jason Fry, The Essential Atlas, Del Rey 2009
Henry Gilroy, Kyle Dunlevy, The Clone Wars S04E11 - L'Enlèvement, 2011

Mis en ligne le 18 septembre 2011 à 20:57 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 18 septembre 2011 à 20:57.

Fiche consultée 1273 fois.

Région Région d'Expansion
Secteur Secteur Ehosiq
Système Système Kiros
Terrain Forêts, montagnes
Habitants Togruta
Langue Basic
Événement Bataille de Kiros
Catégorie Planètes, astres
Affiliations Ancienne République
Confédération des Systèmes Indépendants

Haut