Mas Amedda

Dark Vectivus - Posté le 28 juillet 2010

Espèce Chagrien
Genre Masculin
Origine Champala
Taille 1.96 mètre
Fonctions Aide de camp du Chancelier Suprême
Vice-président du Sénat
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Empire Galactique

Mas Amedda

Dark Vectivus - Posté le 28 juillet 2010

Peu d'individus dans la galaxie avaient la poigne et le calme nécessaires pour contrôler des milliers de sénateurs, surtout lorsque ceux-ci se mettaient en colère et fustigeaient leurs collègues dans des débats interminables. Mas Amedda de Champala faisait partie de ces gens. L'allure sévère et la voix puissante de ce défenseur de l'ordre réduisaient au silence les politiciens les plus dissipés. Même sans son autorité parlementaire, Mas Amedda restait un personnage imposant parmi les membres du Sénat. Membre de l'espèce chagrienne, Amedda était grand et robuste, sa peau d'un bleu pâle étant à l'épreuve des radiations. Deux cornes pointues sur son crâne accentuaient sa taille impressionnante de presque deux mètres. Il avait pour autre signe particulier deux tentacules de part et d'autre de sa tête. Ils se terminaient en appendices ressemblant à des défenses. Ces protubérances étranges étaient très développées chez les Chagriens mâles comme Mas Amedda. Il les drapait artistiquement sur ses larges épaules. Les Chagriens sont aussi connus pour leurs langues bifides qu'ils agitent lorsqu'ils sont furieux ou nerveux. Il n'était dès lors pas surprenant qu'un membre de cette espèce fût nommé à l'un des postes les plus délicats du gouvernement galactique.

Des années avant que la Fédération du Commerce n'envahisse Naboo, Amedda représentait sa planète de Champala en tant que sénateur. En ce temps, le Chagrien était membre de la faction de la Bordure menée par Orn Free Taa, et Amedda fut nominé avec succès par le Twi'lek pour être élu au poste de vice-président du Sénat en l'an -33. À partir de là, Mas Amedda collabora avec deux Chanceliers Suprêmes au Sénat, et assista à de nombreux incidents durant leur mandats respectifs. En plus de ses fonctions de porte-parole, il servait de conseiller et de vice-président pour le dirigeant en place. Malgré sa capacité à se faire respecter par les sénateurs, Mas Amedda ne fut pas épargné durant sa carrière par les accusations de corruption de ses adversaires politiques. À son poste de vice-président sous le mandat de Valorum, Mas Amedda vit l'autorité du Chancelier s'affaiblir, surtout après le désastreux Sommet Commercial d'Eriadu et de multiples accusations de corruptions à l'encontre de Valorum.

Mon image
Mas Amedda, Finis Valorum et Sei Taria.


À l'époque de la Crise de Naboo en l'an -32, Amedda assista le Chancelier Suprême Finis Valorum et observa les événements qui menèrent à sa chute. La reine Amidala s'était rendue sur Coruscant et avait sollicité le soutien de l'assemblée galactique pour mettre un terme à l'occupation de sa planète natale par la Fédération du Commerce. Après que la reine assista au triste spectacle de la paralysie bureaucratique gangrenant le Sénat, et après avoir déposé une motion de censure contre Valorum, des élections furent organisées. Bien sûr, Amedda ne pouvait prétendre au titre de Chancelier Suprême, mais il espérait sans doute pouvoir manipuler le futur chef d'État. Suite aux élections et à la résolution de la Crise de Naboo, Mas Amedda resta en poste sous les deux mandats de Palpatine et durant les deux années qui précédèrent la Guerre des Clones, consacrant encore dix ans de sa vie à l'organisation politique de plus en plus instable. Si Amedda eut l'impression de soumettre ses idées à Palpatine pour qu'il les utilisât, en réalité ce fut ce dernier qui manipula le porte-parole à sa guise. Peu après la destruction du Vol vers l'Infini, Palpatine révéla sa nature de Seigneur Noir des Sith au Chagrien et disposait d'assez d'informations pour faire tomber Amedda. Amedda n'eut d'autre choix que de servir son maître.

Mas Amedda resta pendant des années au service de Palpatine, toujours à ses côtés avec la conseillère Sly Moore, et sa connaissance de la constitution galactique s'avéra très précieuse quand la menace séparatiste se profila à l'horizon. Alors que la question de l'Acte de Création Militaire, devant décider de la constitution d'une armée pour protéger la République contre les Séparatistes, fut longuement débattue au Sénat, les officiels républicains, Amedda y compris, et certains Maîtres du Conseil Jedi prirent note d'un message urgent d'Obi-Wan Kenobi, qui avait découvert l'existence d'une armée droïde sur Géonosis ayant pour but d'attaquer la République. Lorsque la transmission du Jedi fut coupée, et devant l'impasse dans laquelle les membres du Sénat se retrouvaient, Mas Amedda suggéra qu'on attribuât les pleins pouvoirs au Chancelier en ces temps de crise. Grâce à sa proposition, relayée devant l'assemblée galactique par Jar Jar Binks, le Sénat approuva la création d'une Grande Armée de la République pour affronter les Séparatistes.

Mon image
Mas Amedda et Palpatine à l'époque de la crise des Death Watch.


Pendant la Guerre des Clones, suite à la Bataille de Géonosis, Amedda continua à servir Palpatine. Il fut notamment présent, toujours en tant que porte-parole au sein de la rotonde du Sénat, lors de la session qui traita du problème terroriste des Death Watch sur Mandalore. Malgré les protestations de la duchesse Satine Kryze, Mas Amedda présenta aux sénateurs une datacarte contenant un message holographique du ministre substitut Jerec, qui plaidait pour une intervention de la République dans les affaires mandaloriennes. Plus tard, Satine fut la cible d'un attentat manqué, et cela fournit un argument à Mas Amedda pour souligner le fait que les Death Watch étaient devenus incontrôlables et qu'une ingérence de la République pour canaliser ces terroristes était plus que nécessaire selon le Chagrien et Palpatine. Le vote devant décider de l'envoi d'un contingent militaire sur Mandalore fut avancé et effectué durant cette réunion entre Amedda, Palpatine et Satine Kryze. Néanmoins, lors de la session suivante au cours de laquelle le Chancelier réaffirma sa position sur la politique à suivre concernant Mandalore, Amidala, grâce à Satine et Obi-Wan, apporta la preuve que Mandalore n'avait nullement besoin d'aide pour résoudre le problème des Death Watch, le premier enregistrement de Jerec visionné par le Sénat ayant été falsifié. Voyant le projet d'occupation de Mandalore tomber à l'eau, Palpatine et Amedda en furent désappointés, même si par la suite les officiels firent aimablement leurs excuses à la duchesse Satine Kryze pour cette méprise.

Ultérieurement durant le conflit, Amedda et Palpatine présidèrent une session au cours de laquelle Amidala proposa de réduire les dépenses militaires en diminuant la production de clones. Suite à cette session, le sénateur Onaconda Farr de Rodia mourut et Amedda fut présent lorsque les derniers honneurs furent rendus au sénateur défunt, ainsi que lors de la réunion subséquente où les officiels eurent la confirmation que Farr avait été empoisonné. Avec un officiel assassiné, les partisans de la réduction du budget militaire ne furent plus aussi nombreux et Amedda fut présent dans la rotonde et les couloirs du Sénat, auprès de Palpatine quand ce dernier confirma la création de plus de clones et s'entretint de cette nécessité avec une Amidala dépitée par le rejet de sa motion. Par la suite, Amedda accompagna Palpatine pour assister au débarquement de la bête de Zillo sur Coruscant afin d'y être étudiée. La bête possédait en effet une armure d'écailles impénétrables, ce qui intéressait au plus haut point le Chancelier afin d'en équiper les armures des clones. Lors d'une visite d'inspection du Chancelier et du Chagrien sur le site des tests concernant la créature, Amedda émit quelques réserves sur le fait de tuer la bête afin de découvrir au plus vite ses secrets. Mais la décision de Palpatine fut arrêtée. Par conséquent, le Chagrien soutint le Chancelier, arguant que les secrets de l'invulnérabilité de la bête de Zillo serviraient l'intérêt général, et ce alors qu'Amidala plaidait la cause de la créature dans le bureau du Chancelier. La bête fut effectivement tuée, mais pas avant de s'être échappée du site où elle était retenue et avoir causé énormément de dégâts sur Coruscant.

Mon image
Mas Amedda sert le nouvel Empereur Palpatine.


Au terme de la guerre, Mas Amedda resta en poste et agit en tant que représentant de Palpatine au Sénat. Le Chagrien assista au début de la confrontation entre son maître et Yoda, le Jedi ayant survécu à l'Ordre 66. Si Palpatine remporta le duel contre le petit Maître Jedi, ce dernier s'enfuit et demeurait introuvable, obligeant les soldats à intensifier leurs recherches, en vain. Puis Palpatine ordonna à Mas Amedda de dire au capitaine Kagi de préparer sa navette afin de porter secours à Dark Vador sur Mustafar. Et le moins que l'on pût dire, c'était que le nouvel apprenti de l'Empereur d'Amedda n'avait plus aussi fière allure suite à son duel contre Kenobi. Par la suite, une fois l'Empire bien établi, le Chagrien fut notamment chargé de prendre soin de la collection d'artefacts et autres objets Sith décoratifs de Palpatine. Ce rôle inclut également un voyage vers Yavin IV pour y mettre au jour des reliques Sith. À la place, Mas Amedda rapporta des scarabées piranhas qui ravirent l'Empereur Palpatine. De même, avec la formation de l'Empire, Mas Amedda compta parmi les premiers membres du Cercle Intérieur de l'Empereur, mais sa position fut néanmoins moins importante que durant les années précédentes.

Source(s)

Episode I : La Menace fantôme, Lucasfilm 1999
Episode II : L'Attaque des Clones, Lucasfilm 2002
Episode III : La Revanche des Sith, Lucasfilm 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars tome 8 : Obsession, Delcourt 2005
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times tome 1 : L'âge sombre, Delcourt 2007
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times #1 - The Path to Nowhere Part 1, Dark Horse 2006
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times #2 - The Path to Nowhere Part 2, Dark Horse 2007
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times #3 - The Path to Nowhere Part 3, Dark Horse 2007
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times #4 - The Path to Nowhere Part 4, Dark Horse 2007
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times #5 - The Path to Nowhere Part 5, Dark Horse 2007
Welles Hartley, Douglas Wheatley, Dark Times Volume 1 : The Path to Nowhere TPB, Dark Horse 2008
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars Volume 7: When They Were Brothers TPB, Dark Horse 2005
James Luceno, Steven D. Anderson, Vent de trahison, Fleuve Noir 2002
James Luceno, David Stevenson, Dark Lord : L'ascension de Dark Vador, Fleuve Noir 2007
David Sherman, Steven D. Anderson, L'épreuve du Jedi, Fleuve Noir 2006
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinthe du Mal, Fleuve Noir 2007
James Luceno, David Stevenson, Dark Lord: The Rise of Darth Vader, Del Rey 2006
David Sherman, Steven D. Anderson, Jedi Trial, Del Rey 2005
James Luceno, Steven D. Anderson, Labyrinth of Evil, Del Rey 2005
James Luceno, Steven D. Anderson, Cloak of Deception, Del Rey 2001
Daniel Wallace, Jason Fry, The Essential Atlas, Del Rey 2009
Rodney Thompson, Sterling Hershey, Legacy Era Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
Rodney Thompson, Gary Astleford, The Clone Wars Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
Drew Z. Greenberg, brian Kalin O'connell, The Clone Wars S02E14 - La Duchesse de Mandalore, 2010
Drew Z. Greenberg, brian Kalin O'connell, The Clone Wars S02E15 - Meurtre au Sénat, 2010
Brian Larsen, Giancarlo Volpi, The Clone Wars S02E18 - La Bête de Zillo, 2010
Steven Melching, Steward Lee, The Clone Wars S02E19 - La Bête de Zillo contre-attaque, 2010
Mas Amedda sur Star Wars Databank
Orn Free Taa sur Star Wars Databank

Mis en ligne le 28 juillet 2010 à 22:38 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 28 juillet 2010 à 22:38.

Fiche consultée 2421 fois.

Espèce Chagrien
Genre Masculin
Origine Champala
Taille 1.96 mètre
Fonctions Aide de camp du Chancelier Suprême
Vice-président du Sénat
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Empire Galactique

Haut