Nico Okarr

Dark Vectivus - Posté le 02 mars 2012

Espèce Humain
Genre Masculin
Fonction Contrebandier
Armes 2 pistolets blasters
Catégorie Personnages
Affiliations Contrebandiers

Nico Okarr

Dark Vectivus - Posté le 02 mars 2012

Contrebandier humain qui vécut à l'époque de la Grande Guerre Galactique et qui aida notamment Satele Shan lorsque Korriban fut reprise par les Sith.

Si la vie apprit bien une chose au Grand Maître Satele Shan, c’était que les alliés les plus inattendus et les plus improbables pouvaient surgir de nulle part aux moments les plus cruciaux de l’existence. De ce fait, et en tant que Jedi, elle ne crut plus au fil des ans que sa rencontre avec le contrebandier Nico Okarr eût relevé de la simple coïncidence. Reconnaissable de loin à son couvre-chef et son long manteau dissimulant une paire de holsters abritant eux-mêmes des pistolets blasters aussi mortels que leur propriétaire, Nico Okarr avait l’allure du contrebandier typique, ne cherchant pas les embêtements mais prêt à en découdre s’il le fallait, d’autant que son humour léger et cassant ne faisait qu’ajouter au charme de ce bandit au grand cœur. Car de la bonté, même intéressée, Okarr n’en manquait pas comme pu s’en rendre compte Satele lorsqu’elle le rencontra sur une station spatiale de Korriban.

 

À cette époque, qui marqua le grand retour de l’Empire Sith dans la galaxie connue et le début de la Grande Guerre Galactique, conflit majeur qui devait embraser la galaxie pendant 28 années, Nico Okarr pratiquait l’activité peu recommandable de contrebandier, s’occupant de convoyer sous le manteau des objets et marchandises variés et comptant sur son fidèle cargo corellien léger XS Stock pour se sortir d’un éventuel guêpier. Mais le contrebandier ne voyageait pas seul pour autant, puisqu’il fit l’acquisition d’un petit droïde astromécano répondant au matricule de T7-O1, ce dernier étant entre autres choses chargé des réparations en vol et de la maintenance du vaisseau. Toutefois, lors de ce qui semblait être une mission de routine, Nico Okarr et son compère robotique jouèrent de malchance puisque l’humain fut appréhendé sur Korriban par le Jedi Kao Cen Darach et son apprentie Satele Shan alors qu’il tentait de faire passer une cargaison d’artefacts Sith, la planète Korriban regorgeant de ces reliques maléfiques. Amené sur la station spatiale républicaine en orbite de Korriban, et son vaisseau immobilisé dans l’un des hangars du bord, Okarr était sur le point d’être mis en détention, même s’il clamait à ses geôliers son innocence. Affirmant qu’il ne donnerait plus dans la contrebande d’objets Sith, Okarr s’insurgeait contre la confiscation de son appareil, mais ses paroles creuses tombèrent dans l’oreille d’un sourd et il cessa de baratiner ceux qui l’emmenaient, dont le Caporal Jace Malcom.

 

Kao Cen Darach, Jace Malcom et Satele Shan escortent Nico Okarr.
Kao Cen Darach, Jace Malcom et Satele Shan escortent Nico Okarr.

 

Ce fut alors qu’un danger plus grand fit son apparition. Satele Shan ayant ressenti une désagréable perturbation dans la Force, le danger en question se matérialisa par l’émergence, depuis l’hyperespace, d’une flotte Sith d’une trentaine de cuirassés Harrower qui attaqua la station. Face à cette situation précaire, Cen Darach jugea préférable de quitter les lieux au plus vite pour informer Coruscant. Toutefois, un problème matériel se présentait : les vaisseaux et navettes du bord ne disposaient pas du rayon d’action, de la vitesse et de la puissance de feu nécessaire pour franchir le blocus instauré par l’armada Sith et gagner la capitale pour alerter les autorités et le Sénat. Conscient qu’il s’agissait peut-être de son ultime chance de s’enfuir et de se racheter un tantinet aux yeux des Jedi, Okarr, s’éclaircissant la gorge, abattit ses cartes en ne manquant pas de souligner à ses interlocuteurs qu’il disposait du vaisseau le plus rapide de tout le secteur. Bon gré mal gré, les Jedi et les Républicains acceptèrent l’offre du contrebandier, libérèrent Okarr de ses entraves et foncèrent en direction du hangar où se trouvait son cargo corellien XS Stock.

 

Kao Cen Darach et Satele Shan précédèrent leurs compagnons, dont Nico Okarr, afin de dégager l’aire d’embarquement de la présence des troupes Sith, qui avaient abordé la station. Une explosion secondaire dans la coursive attenante au hangar mit temporairement le Caporal Malcom à terre, obligeant Okarr à dégainer ses deux blasters pour faucher les soldats Sith s’avançant vers eux, ainsi que les droïdes de combat qui furent taillés en pièces par Malcom qui s’était rétabli et avait agrippé un canon mitrailleur. Avec le hangar principal sécurisé par les deux Jedi, Okarr et Malcom les rejoignirent et le caporal détruisit la commande d’ouverture des portes blindées pour barrer l’entrée de la zone aux troupes Sith.

 

Jace Malcom et Nico Okarr repoussent l'avancée des Sith sur la station.
Jace Malcom et Nico Okarr repoussent l'avancée des Sith sur la station.

 

Heureux de revoir son cargo, en dépit des dommages subis par la station, Okarr assura au Maître Jedi dubitatif que, même si son apparence laissait à désirer, son appareil en avait dans le ventre. Mais une autre menace se profila à l’horizon lorsqu’un intercepteur impérial Fury se posa dans le hangar et débarqua ses deux passagers : le Sith Vindican et son apprenti Dark Malgus. Obéissant promptement au commandement de Kao Cen Darach, qui se chargerait des importuns avec son apprentie, Nico Okarr, avec Jace Malcom, grimpa dans son appareil pour faire chauffer les moteurs et préparer leur fuite. Gagnant le cockpit, il ordonna également à T7-O1 de faire chauffer le canon ionique en prévision de leur échappée belle.

 

Le cargo, une fois prêt, s’éleva dans les airs, récupérant au passage Satele Shan et ne devant le salut qu’au sacrifice de Kao Cen Darach, qui resta sur place pour affronter les deux Sith et offrir aux passagers du transport corellien une fenêtre de sortie. Jouant habilement avec les manettes de direction de son tableau de bord, Nico Okarr dut composer avec la chasse Sith pour se frayer un passage à travers la tempête de feu déchaînée par les lasers ennemis, comptant sur les talents d’artilleurs de Malcom et Shan pour se débarrasser des appareils trop menaçants, tout cela en évitant, au prix d’embardées frénétiques, des astéroïdes placés sur leur vecteur hyperspatial de fuite. Finalement, après avoir franchi le barrage constitué par la superstructure d’un cuirassé Sith, Okarr put activer l’hyperdrive et gagner l’espace républicain. Si le reste de la vie d’Okarr manque de détails, on sait qu’à un moment donné le droïde T7-O1 quitta le service du contrebandier pour entrer au service du Jedi Ven Zallow.

 

Okarr active l'hyperdrive de son cargo pour échapper à la flotte Sith.
Okarr active l'hyperdrive de son cargo pour échapper à la flotte Sith.

Source(s)

Bioware, The Old Republic, LucasArts 2011
Le Retour sur Star Wars: The Old Republic.com (France)

Mis en ligne le 2 mars 2012 à 16:00 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 2 mars 2012 à 16:00.

Fiche consultée 1923 fois.

Espèce Humain
Genre Masculin
Fonction Contrebandier
Armes 2 pistolets blasters
Catégorie Personnages
Affiliations Contrebandiers

Haut