Quinlan Vos

Fungio - Posté le 29 juillet 2011

Espèce Kiffar
Genre Masculin
Origine Kiffu
Taille 1.86 mètre
Fonction Maître Jedi
Arme Sabre laser
Maîtres Tholme (Maître Jedi)
Dark Tyranus (Maître Sith)
Apprentie Aayla Secura
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Confédération des Systèmes Indépendants
Ordre Jedi
Jedi Noirs
Acolytes Noirs
Main Rouge

Quinlan Vos

Fungio - Posté le 29 juillet 2011

Dans le comics Episode II : Clone Wars, on peut apercevoir Quinlan Vos combattre dans l'arène de Géonosis. Ceci est une erreur, le Jedi n'a pas participé à la bataille étant donné qu'il était infiltré sur la Station de la Roue pendant cette période.
Jedi Kiffar de l'Ancienne République aux dons psychométriques certains. Victime d'une amnésie, il balança sans cesse durant les dernières années de la République entre la Lumière et les Ténèbres.

Quinlan Vos était un Maitre Jedi Kiffar. Pendant la grande Guerre des Clones, il servit l'Ordre Jedi en tant que général de la Grande Armée de la République. Quinlan était doué du don de psychométrie, pouvoir qui lui permettait de lire la mémoire des objets inanimés en les touchant. Vos mena durant sa vie une lutte continue contre le Coté Obscur de la Force, notamment après son amnésie, ce qui fit de lui un personnage convoité par Dark Tyranus et Dark Sidious.


I. Jeunesse

Natif de Kiffu, Quinlan Vos était le fils de Quian Vos et Pethros Vos. Les pouvoirs psychométriques étaient une chose courante au sein du Clan Vos, mais cette capacité atteignait chez Quinlan un degré de puissance jamais vu auparavant. Ses pouvoirs faisaient de lui un Gardien comme ses parents et la plupart des membres du clan Vos. Lorsque son affinité avec la force fut découverte, l'Ordre Jedi envoya le Jedi Tholme chercher le jeune Kiffar. Seulement, le Clan Vos n'acceptait pas que Quinlan quitte les siens et s'installe sur Coruscant. Tholme accepta alors de commencer la formation de Quinlan sur place, sur Kiffu.

image
Le jeune Quinlan découvrant la mort de ses parents.

À l'âge de quatre ans, Quian et Pethros Vos furent assassinés par les Anzati, et la tante de Quinlan, Tinté Vos, le força à utiliser ses dons sur le médaillon de sa mère, trouvé près des cadavres de ses parents. Le jeune Quinlan fut traumatisé de revivre la mort de ses parents et seul Tholme réussit à le calmer grâce à ses talents de Jedi, et le Maître Jedi décida de l'emmener avec lui sur Coruscant, au Temple Jedi. Là, il serait en sécurité, loin des Anzati, loin du traumatisme lié à la mort de ses parents. C'est ainsi que Quinlan Vos commença sa formation de Jedi.

Pendant sa jeunesse, il fut formé avec d'autres Jedi tels que Siri Tachi, Bant Eerin ou encore Obi-Wan Kenobi. Vers l'âge de treize ans, Quinlan participa aux cotés de son Maître à la Guerre Hyperspatiale de Stark. Pendant cette période, Quinlan développa des liens d’amitié avec le Padawan Obi-Wan Kenobi. À la fin de la guerre, Tholme s'absenta un certain temps et Quinlan fut confié au Maître Jedi Qui-Gon Jinn. La jeunesse rendait Obi-Wan et Quinlan hâtifs et très imprudents. Ce fut ainsi qu'un accident arriva : Quinlan tomba accidentellement dans l'eau près d'une cascade. Obi-Wan sauta pour l'aider mais ce fut finalement Qui-Gon qui parvint à sauver les deux jeunes insouciants.

Par la suite, lors d'une mission sur Ryloth avec Maître Tholme, Quinlan ressentit une connexion avec une jeune Twi'lek qui était cachée parmi les esclaves. Elle était en danger, prise au piège par un Wampa déchaîné. Le Padawan se précipita pour lui porter secours. Cette jeune Twi'lek s'appelait Aayla Secura. Quinlan, grâce au lien qui les unissait, communiqua avec elle et ensemble ils réussirent à vaincre le Wampa. Quinlan persuada Tholme d'emmener la Twi'lek sur Coruscant afin de lui faire passer les tests. Aayla réussit les tests avec succès et entama sa formation de Jedi. Quelques années plus tard, elle devint justement la Padawan de Quinlan Vos. Mais alors qu’il était encore l’apprenti de Tholme, Quinlan entretint une relation avec une autre Jedi, Shylar, contrevenant ainsi au Code Jedi interdisant toute forme d’attachement. Finalement, Quinlan et Shylar décidèrent de mettre un terme à leur relation afin de ne pas compromettre leur avenir.

Mon image
Quinlan sauvant la jeune Aayla Secura du Wampa.



32 ans avant la Bataille de Yavin, Quinlan Vos fut envoyé sur Tatooine pour une mission d'infiltration. Le Jedi se trouvait à Mos Espa alors que Qui-Gon Jinn et Obi-Wan étaient bloqués sur la planète désertique en compagnie du vaisseau royal de la reine de Naboo. Sa mission passant avant tout, Quinlan resta dans l'ombre et ne vint pas à la rencontre du Maître Jedi, mais il ne se doutait pas des problèmes que rencontraient ses amis Jedi. Après la mort de Qui-Gon face à Dark Maul, Quinlan éprouva un profond regret en pensant qu’il aurait été plus utile en venant en aide aux Jedi sur Tatooine et en combattant le Sith aux cotés d'Obi-Wan et de Qui-Gon plutôt que de travailler sous couverture sur Tatooine.

II. Mémoire Obscure

Un an après l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce, Quinlan Vos se réveilla au milieu d'un grand bâtiment en flammes sur Nar Shaddaa. Le Jedi ne se souvenait de rien. Ni d'où il se trouvait, ni de qui il était, ni ce qu'il avait fait. Il s'échappa du bâtiment et se retrouva nez à nez avec une bande de chasseurs de primes. Agissant par instinct, Vos les propulsa avec une poussée de Force, les envoyant à la mort. Le Jedi parcourut les sombres passages de Nar Shaddaa et rencontra Vilmarh Grahrk, un passeur Devaronien. Vilmarh, (ou Villie comme il aimait que l'on l'appelle) offrit son aide au Jedi et, ensemble, ils échappèrent aux assassins. Villie expliqua à Vos que les criminels de Nar Shaddaa avaient fait un pari sur sa survie. Bien évidemment, le Devaronien était fourbe et, une fois en sécurité, il mit en joue le Jedi et pressa la détente. Quinlan était peut être amnésique, mais il ne manquait pas pour autant de réactivité. Il avait pressentit le coup de Vilmarh et avait inversé la cellule énergétique de l'arme à son insu, la rendant totalement inefficace.

Quinlan demanda plus de renseignements à Villie, le menaçant de mort, mais leur petite conversation fut interrompue par deux Jedi. Vilmarh reconnu les prétendus Jedi, qui n'étaient en fait que de simples voyous du coin. Quinlan dégaina instantanément son pistolet blaster et abattit l'un des deux criminels. Le Kiffar ramassa le sabre laser de son adversaire, qui n'était autre que son propre sabre. Au contact de l'arme, les dons psychométriques de Quinlan agirent. Des images, des sons, fusèrent dans son esprit et le Jedi se souvint : il était Quinlan Vos, un Jedi. Retrouvant une partie de son affinité avec la Force, Quinlan tua le deuxième faux Jedi, un Gotal. Le Jedi ramassa le second sabre, celui d'Aayla, et partit avec Villie qui, entre deux coups, avait passé un second pari, misant sur la survie du Jedi. Ensemble, ils entamèrent leur marche afin de quitter la Lune des Contrebandiers.

Sur le chemin, Quinlan eut de nouvelles visions. Des flashs de Tatooine, Bib Fortuna, Tinté Vos et du glitteryll principalement. Le Jedi apprit que Grahrk connaissait Bib Fortuna et le lieu où il pourrait se trouver. Quinlan et Villie s'y rendirent et le Jedi interrogea Fortuna à propos du glitteryll. Fortuna eut tout juste le temps de révéler que quelqu'un de très haut placé sur Coruscant était derrière tout ça, juste avant qu'un groupe de gardes ne fasse irruption dans la pièce.

Mon image
Quinlan Vos en plein combat.



Vilmarh et Vos parvinrent à maîtriser rapidement les gardes, mais Fortuna avait profité de la mêlée pour prendre la fuite. Après l'apparition d'un droïdeka, le Kiffar et le Devaronien s'échappèrent par une fenêtre et prirent la direction de l’endroit où était stationné le vaisseau de Villie, l'Inferno. Ce que Vilmarh avait oublié de mentionner, c'était qu'il n'était plus le propriétaire de l'Inferno. Il l'avait perdu plus tôt à la suite du pari sur Vos. N'ayant pas d'autre choix, Vos l'aida à regagner son vaisseau. Bien qu’ils parviennent à rentrer dans le vaisseau, ce dernier resta cloué au sol. L'unité de navigation embarquée NT 600 refusait de lancer la machine en faisant savoir à Grahrk qu’il n'était plus le propriétaire de l’appareil. Voyant deux chasseurs de primes approcher, Quinlan demanda à l'unité d'enclencher les boucliers afin de protéger le vaisseau du « nouveau propriétaire ». En accord avec cette logique, NT activa les boucliers, qui encaissèrent instantanément les tirs des chasseurs de primes. Un Quarren nommé Gorzima apparut sur l'écran de bord et accusa Villie de lui voler l'Inferno. Vilmarh lui proposa le marché suivant : prendre l'Inferno pour aider Vos à s'enfuir, remporter les gains du pari et racheter le vaisseau plus cher que le prix d'origine. Gorzima n’était pas accord mais Quinlan parvint à le convaincre et put quitter Nar Shaddaa en compagnie du Devaronien.

Quinlan cherchait un lieu qui pourrait l'aider à retrouver une partie de sa mémoire et Villie lui proposa un endroit qui pourrait sûrement l'aider, à savoir l'endroit où il était né. Ainsi, NT 600 scanna le Jedi et découvrit qu'il était un Kiffar de la planète Kiffu. Sur sa planète, Quinlan rencontra sa tante, Tinté Vos, la Sheyf de Kiffu et Kiffex. Même si elle évita de mentionner les Jedi, elle lui dit que quelques semaines auparavant il était venu sur Kiffu avec Secura afin d'en apprendre davantage sur une drogue appelée le glitteryll. Elle lui dit qu'il s'agissait d'une combinaison de glitterstim et de ryll, et qu'en compagnie de sa Padawan ils avaient enquêté sur cette affaire de Nar Shaddaa à Tatooine. Elle se fit également l'écho de la déclaration de Bib Fortuna sur Nar Shaddaa, affirmant que quelqu'un de haut rang sur Coruscant était derrière tout ça. Elle lui conseilla de se rendre sur Ryloth et de rechercher des informations, ainsi que sa Padawan.

Sur la planète Ryloth, Quinlan et Villie furent accueillis par Asanté Vos, une Kiffar, la cousine de Quinlan. Le Jedi, souffrant encore de son amnésie, ne reconnut pas Asanté qui, déçue, l'emmena vers Pol Secura, le chef de Ryloth et l'oncle d'Aayla. Le Twi'lek lui fournit diverses informations qui alimentèrent sa quête. D'après Pol, la dernière fois que Quinlan et sa Padawan se trouvaient sur Ryloth, ils étaient partis vers Kessel, le lieu de production d'origine du glitterstim. Le lendemain, Quinlan fut contacté par Vilmarh Grahrk via un hologramme, lui demandant de venir à sa rencontre au Jardin des Roches Flottantes. Le Kiffar fut confronté à un autre Devaronien, Holmar Grahrk, le cousin de Villie. Avec ce dernier, Vos partit étudier une caverne voisine et Quinlan retrouva ses traces ainsi que celles de sa Padawan lors de leur dernière visite.

Ils trouvèrent un nid comprenant d'immenses œufs d'araignées en provenance de Kessel et qui servaient normalement à produire le glitterstim. Rapidement, ils furent attaqués par un groupe d'araignées et Villie se retrouva projeté dans un puits, mais sa chute fut amortie par une toile. Asanté Vos surgit à ce moment-là et brandit un blaster dans le dos de Quinlan, le tenant à sa merci. Elle lui expliqua qu'il avait poussé ses investigations trop loin et que, avec l'aide de Pol Secura, les deux Jedi avaient été drogués, ce qui expliquait leur amnésie. Asanté pointa le canon de son blaster sur la tête de Quinlan mais son geste fut interrompue par l'araignée-mère, qui empala la Kiffar. Quinlan tua l'araignée mais ne put sauver sa cousine. Avec les nouvelles informations qu'elle leur avait révélées, Quinlan et Villie retournèrent voir Pol Secura.

Quinlan et Vilmarh firent irruption dans les quartiers de Pol Secura dans les grottes de Ryloth, et exigèrent de lui qu’il leur donne le nom de l’endroit où se trouvait Aayla. Pol, sous la menace, leur montra qu'elle était désormais l'une de ses domestiques. Ainsi, Quinlan avait retrouvé sa Padawan, mais malheureusement la jeune Twi'lek était toujours amnésique. Quinlan se présenta à elle et lui demanda si elle se rappelait de lui, ce qui n'était pas le cas. Il lui remit son sabre laser et l'encouragea à l'allumer, mais ce geste ne lui rappela aucun souvenir. Quinlan menaça alors Pol et lui demanda ce qu'il lui avait fait, et le Twi’lek lui expliqua qu'il lui avait administré du glitteryll un peu chaque jour pour effacer définitivement sa mémoire.

Désireux de connaître la vérité, Quinlan envoya des éclairs de Force sur Pol et l'obligea à lui révéler qui se cachait derrière la vente des drogues. Après avoir encaissé une immense douleur, Pol cria que le responsable s’appelait Chom Frey Kaa, un sénateur de Ryloth. Alors que le Jedi se préparait à tuer Pol Secura, Aayla réagit instinctivement en envoyant une poussée de Force. Quinlan parvint à s'accrocher au bord de la corniche, mais Pol n'eut pas cette chance et s'écrasa sur les pierres, plus bas. Aayla se précipita sur son oncle et Vilmarh extirpa Quinlan de sa position difficile et lui expliqua qu'Aayla était une cause perdue car Quinlan était devenu la personne qui l'avait obligé à tuer son oncle. Le Jedi accepta les faits avec réticence et suivit le Devaronien à bord de l'Inferno pour quitter la planète.

Mon image
Quinlan Vos retrouvant sa Padawan.



Peu de temps après que le vaisseau ait quitté l'atmosphère de Ryloth, Vos et Grahrk furent contactés par le Jedi Mace Windu. Ce dernier était au courant de l'amnésie du Kiffar, ainsi que de l'assassinat de Pol Secura, et lui ordonna de revenir sur Coruscant pour suivre un réentraînement. Quinlan coupa la transmission et mit le cap sur Coruscant, non pas pour se rendre au Temple Jedi mais pour retrouver Chom Frey Kaa. Alors qu'ils cherchaient Kaa dans la ville basse de Coruscant, Vilmarh tira dans le dos du Jedi avec une décharge paralysante, lui faisant perdre connaissance. Vos se réveilla menotté face au sénateur de Ryloth, un grand Twi'lek à la peau blanche, Villie se tenant à ses cotés. Kaa lui révéla que Vilmarh avait été chargé du convoyage des œufs d’araignées de Kessel à Ryloth et qu'il avait ensuite emmené le Jedi amnésique de Ryloth à Nar Shaddaa. Le Devaronien provoqua sa troisième trahison de la journée. Il rendit son sabre laser à Quinlan, ce qui lui permit de se libérer de ses liens et de se débarrasser des gardes droïdes. Le Kiffar voulait faire justice lui-même et s'apprêta à tuer le Sénateur, mais son geste fut interrompu par Mace Windu, qui lui dit que tuer le Twi'lek reviendrait à succomber au Côté Obscur de la Force. Vos n’écoutait rien et n'était pas disposé à laisser le sénateur en vie. Après un bref combat au sabre laser, Mace Windu désactiva son arme pour obliger Vos à le tuer avant de tuer le sénateur. Mais Quinlan ne pouvait pas tuer un de ses frères Jedi, Mace Windu réussissant à lui faire comprendre ses erreurs, et le Jedi Kiffar accepta de rejoindre la cause de l'Ordre Jedi à nouveau, ne demandant qu’une seule requête : qu'Aayla soit ramenée.

À l'insu de ceux qui furent impliqués dans cette affaire, l'ensemble de cette machination avait été conçu par Dark Sidious, dont le but était de séduire Vos pour l’attirer du Côté Obscur de la Force afin d'en faire l'un de ses pions. Cependant, même si Vos était retourné vers la lumière, il avait touché le Coté Obscur et donc, à l'avenir, serait plus enclin à chuter vers les ténèbres.

III. Mission sur Dathomir

Quinlan suivit ainsi un réentraînement sous la tutelle de Mace Windu et de Sora Bulq. Trois mois après avoir achevé cette seconde formation, Vos fut chargé d'une mission, la première depuis son amnésie. Il fut envoyé sur Dathomir où il enquêta sur les Sorcières de Dathomir, que l'on soupçonnait d'être liées à la mystérieuse disparition de la planète Ova. Avec seulement quatre jours pour effectuer son travail, Quinlan pénétra dans l’atmosphère de la planète, où il s'éjecta de son vaisseau afin de faire croire à un crash. Il fut alors capturé et réduit en esclavage par les femmes de Dathomir comme il l’avait prévu. Tout en exécutant ses corvées dans l'un des temples antiques de Dathomir, Quinlan fit la rencontre d'un Givin appelé Yag Shushin, mais fut rapidement réprimandé par l'une des gardes Dathomiri pour avoir fraternisé avec un autre esclave. Le Jedi, espérant découvrir ce que cherchaient les Dathomiri dans ce lieu de fouilles, provoqua la garde-chiourme, qui l'attaqua. Avant qu'elle ne puisse porter son coup, un tremblement de terre provoqué par l'instabilité du sol déclencha une chute de pierres sur les ouvriers, dont Yag Shushin, qui survécut grâce à son exosquelette.

Quand il ne travaillait pas, le groupe d'esclaves était enfermé dans un enclos gardé par une grille de lasers. Ros Lai, la fille de la matriarche Zalem et surnommée la « raclure », proposa à Vos de soigner ses blessures. Le Kiffar refusa mais ressentit quelque chose de spécial à propos de Ros Lai. Peu de temps après, un groupe de Dathomiri montant des Rancors arriva dans le camp. Le groupe était mené par Yongti, dont l'un des tirs blessa Ros Lai. Yag expliqua à Quinlan qu'elles appartenaient à un clan rival, et qu'elles venaient pour voler des esclaves et des compagnons. L'une d'entre elles ouvrit alors le feu sur la console de sécurité de la grille, ouvrant l'accès aux esclaves. Quinlan fut alors attrapé par une des sorcières, qui tenta de l'entraîner vers elle mais le Jedi utilisa la Force et réactiva les lasers, tuant ainsi son Rancor et emprisonnant les autres.

Soudain, un véhicule de forage piloté par une Dathomiri sortit du sol et contre-attaqua les sorcières. La Dathomiri réussit à descendre l'ensemble des sorcières, protégeant avec succès ses esclaves. La nuit passa, les esclaves ne reprirent leur forage que le lendemain matin. Leur dur labeur fut interrompu par un wuffa géant qui émergea du sol. Le ver géant commença à attraper les esclaves un par un. Quinlan ne pouvait utiliser la Force ni son sabre laser, de peur de perdre sa couverture. Il décida donc de se laisser également avaler par la bête et de la tuer de l'intérieur, où il pourrait utiliser tous ses dons. Vos plongea dans les entrailles du wuffa et dégaina son sabre laser qu'il enfonça dans sa poche cervicale. La créature succomba et recracha le Jedi, ainsi que les autres prisonniers.

Son action ne passa pas inaperçue. Bien qu'il cachât le fait d'avoir utilisé un sabre laser, la matriarche Zalem insista pour faire de Vos et de son compagnon Yag des Gardiens des Lézards. Les deux acolytes devaient s'occuper des Kwi, de grands sauriens à la peau bleue originaires de Dathomir. Arrivé dans l'enclos des Kwi, Yag lui expliqua que les Dathomiri leur coupaient les pattes afin d'activer des machines dans le temple, car leur patrimoine génétique était sensiblement identique à celle de leurs ancêtres les Kwa. Quinlan avoua alors à Yag qu'il était un Jedi envoyé par l'Ordre afin de mettre un terme à leurs activités. Le Givin lui proposa alors son aide : il connaissait l'emplacement des véhicules de forage et savait les piloter.

L'équipe chargée de couper les membres des Kwi accueillit Quinlan en héros, celui qui avait tué un wuffa. L'un d'eux montra au Jedi les outils, s'empara d'une lame de feu et entreprit de couper la patte droite d'un des lézards. N'acceptant plus de rester spectateur, Quinlan frappa l'homme au visage. Ce dernier se relevant, lui et le reste des ouvriers présents encerclèrent le Jedi et l'attaquèrent. Quinlan dégaina son sabre laser et les tua. Quinlan chargea Yag d'aller chercher le subterrien et libéra l'ensemble des Kwi. L'un d'eux s'approcha de Vos, lui tendit le bras afin de lui révéler le secret de ses ancêtres. Les Kwa contenaient le pouvoir du cosmos dans une chambre souterraine et s'en servaient comme portail stellaire. Le pouvoir était contrôlé par le temple à la surface. Seulement, leur espèce déclina et ils scellèrent l'accès au temple et conçurent de faux accès et des pièges pour éviter que quiconque puisse utiliser à nouveau ce pouvoir. Les wuffa étaient l'un de ces pièges et, comme Quinlan en avait tué un, le Kwi lui demanda de le remplacer.

Mon image
Quinlan Vos face à un Kwi.



Quinlan sentit que quelqu’un l’épiait. Il se retourna et découvrit que « la raclure » était en train de l'espionner. Le Jedi partit à sa poursuite et tomba dans l'un des pièges du temple. Une grande fosse remplit de créatures ressemblant à un croisement entre un porc et un rat. Quinlan trancha la première créature puis, à l'aide de la Force, sauta hors de la fosse. Un spectacle étonnant s'offrit à lui. La raclure, petit être bossu et difforme, n'était qu'une façade derrière laquelle se cachait en réalité une splendide Dathomiri. Cette dernière parlait avec l'esprit de son père, auquel elle annonça qu'il était temps d'arrêter sa mère et ses sœurs. Quinlan s'avança et lui proposa de se joindre à elle pour œuvrer ensemble. Ros Lai lui annonça alors qu'elle ne cherchait pas à empêcher ses sœurs de trouver la chambre, mais qu'elle attendait que ces dernières la trouvent pour ensuite les tuer et prendre le pouvoir pour régner sur les étoiles. La Dathomiri utilisa le pouvoir du Coté Obscur pour étrangler Vos, mais elle ne put l'achever à cause de l'arrivée de trois autres Dathomiri, Vonya, Yani et Leela, fascinées par la transformation de « la raclure ». Les sœurs paraissaient heureuses du changement de Ros Lai et l'acceptèrent désormais comme l'une des leurs. Ros Lai refusa et utilisa la Force sur Leela et la tua. Yani prit la fuite et Vonya répliqua en envoyant des pierres projetées grâce à la Force.

Réalisant qu'elle pourrait être une grande alliée, Quinlan utilisa son sabre laser pour protéger Ros Lai et mit en fuite la dernière sœur. Quinlan fit une fois de plus sa proposition à Ros Lai, qui n'était pas plus convaincu qu'auparavant. Le Kiffar contacta alors Yag afin d'établir un lieu de rendez-vous. Malheureusement, le Kiffar fut attaqué par un groupe de Dathomiri, fait prisonnier et transporté dans la tente personnelle de Zalem. Les sorcières l'attachèrent et lui injectèrent des vers dans ses artères. Avant que ces vers ne puissent faire un quelconque effet au Jedi, Ros Lai arriva, suivie de près par Yag Shushin a bord d'un subterrien. Ils montèrent à bord du véhicule et partirent dans les profondeurs, en direction de la Porte de l'Infini. Ros donna à Quinlan une potion contenant un peu de son sang de sorcière pour détruire les vers. C'est alors que deux autres véhicules, l’un deux étant piloté par Vonya et Zalem ayant pris place à bord de l’autre, firent leur apparition et suivirent leur subterrien.

L'un des deux subterriens ennemis ouvrit le feu et lança une paire de torpilles pour détruire l’appareil de Quinlan. Grâce aux pouvoirs combinés du Jedi et de Ros Lai, les torpilles explosèrent avant d’atteindre leur cible, Quinlan et ses compagnons faisant ainsi croire à leur destruction. Ils finirent par atteindre la Porte de l’Infini à la suite des deux subterriens ennemis. Mais l’engin de Quinlan fut attaqué par le véhicule de Vonya, qui fit feu sur la cabine. Yag encaissa l’onde de choc principale et, avec son exosquelette entièrement brisé, en mourut. Quinlan vengea le Givin en tirant sur le véhicule de Vonya, qui se transforma en une immense boule de feu. Il était cependant trop tard pour offrir le même sort à Zalem, qui s'était déjà amarrée à la station de contrôle et, grâce a un Kwi capturé, commençait à activer les systèmes d'armement de la Porte de l'Infini, dans le but d'effectuer un tir contre Coruscant. Ros Lai s'amarra à la station, prétendant avoir capturé Vos.

Mon image
Quinlan, Ros Lai et Yag, pendant l'explosion de la cabine.



Ros prétendit être du côté de sa mère, qui ne sembla pas convaincu par les dires de sa fille. Ros Lai, via la Force, implanta une illusion dans l’esprit de Zalem où elle poignardait le Jedi en signe de ralliement. Ros demanda justice à sa mère pour avoir tué son père mais cette dernière refusa et Ros Lai la poignarda, cette fois-ci pour de vrai. Quinlan se retrouva alors confronté aux gardes de la matriarche, désormais fidèles à sa fille Ros, cette dernière ayant trahi le Jedi après avoir tué Zalem. Étant devenu un gardien de la chambre, le Jedi activa les pièges mortels de la salle pour se débarrasser des gardes. Ayant le pouvoir du Côté Obscur avec elle, la Dathomiri parvint à esquiver les rayons, mais Vos activa un second piège, un rayon paralysant qui frappa la sorcière sans la tuer. Quinlan plaça alors sa main sur la manette de contrôle et inversa le faisceau d'énergie en route vers Coruscant, porta Ros Lai inconsciente dans ses bras et mit le cap vers le Temple Jedi en hyperespace. Bien qu'il ait mené sa mission à bien, Quinlan savait qu'il marchait très près du Côté Obscur et que ses choix seraient déterminants dans son avenir. Il devait faire face, s'impliquer dans la cause Jedi afin d'éviter une situation comme l'avait connue Ros Lai.

IV. Mission sur Kiffex

Près d'un an après ses aventures sur Dathomir, Quinlan Vos fut envoyé en mission sur Kiffex par le Conseil Jedi à la demande de Tinté Vos, la Sheyf de Kiffu et tante du Jedi. Le Kiffar devait enquêter sur la mystérieuse attaque d'une enceinte de sécurité, ainsi que de l'extermination de tout son personnel. La Sheyf de Kiffu réclamait le Kiffar précisément en raison de ses dons psychométriques, un atout précieux pour découvrir l'identité du ou des assassins. Le Conseil chargea également Quinlan d'enquêter sur une perturbation dans la Force signalée par T'ra Saa, gardienne du secteur de Kiffex.

Arrivant sur le monde carcéral, Vos trouva rapidement l'avant-poste et, via ses capacités, il revécut la mort du personnel, exterminé par des Anzati. Sortant tout juste de sa vision, le Jedi fut attaqué à son tour par un groupe d'Anzati. Tenant le groupe à distance tant bien que mal, le Jedi fut rapidement rejoint par son ancien maître, Tholme, qui l’aida à mettre en fuite le groupe ennemi. Tholme avait été envoyé secrètement par le Conseil Jedi pour superviser l'enquête de Quinlan. Ce dernier n'avait aucun souvenir de son ancien maître à cause de son amnésie récente, mais put néanmoins l'identifier grâce à ce qu’il avait trouvé dans les Archives Jedi. Les deux Jedi sentirent une présence dans le compartiment de stockage de l’installation. Avec grande précaution, ils l'ouvrirent et trouvèrent Vilmarh Grahrk. Le Devaronien était très heureux de retrouver Quinlan, sentiment qui était loin d'être partagé. En effet, Vos avait appris il y a quelque temps que Villie avait été impliqué dans la mort de plusieurs Jedi, plusieurs années auparavant. Le Jedi le frappa, ne laissant que la colère guider ses gestes. Avant que ses actions soient devenues trop hostiles, Tholme l'avertit que tuer Villie mènerait seulement au Côté Obscur. Quinlan, à contrecœur, l'écouta.

Mon image
Quinlan affrontant plusieurs Anzati.



Vilmarh leur expliqua qu'il était venu sur Kiffex pour faire de la contrebande de blasters mais qu'il avait été arrêté et incarcéré sur Kiffex. Tholme sollicita l'aide du Devaronien. Si ce dernier les aidait, il ne serait pas incriminé pour la contrebande de blasters, proposition que Villie accepta. Le groupe prit la direction de la ville la plus proche mais fut attaqué par un groupe de gardes de Gorto Zaga. Une poignée de gardes ne faisait bien sûr pas le poids face à deux excellents Jedi et un Devaronien rusé. Une fois arrivés à la cachette de Villie, Tholme expliqua à Vos la raison de la présence d'une telle obscurité dans le cœur du Kiffar, une obscurité bien antérieure à son amnésie. Tholme en connaissait la véritable raison, qu'il avait gardée secrète et que personne à par lui ne connaissait. Tholme lui tendit un médaillon qui avait auparavant appartenu à sa mère, Quian Vos. Ce n'était pas la première fois que le Jedi tenait ce médaillon. C'était le médaillon que lui avait donné Tinté Vos durant sa jeunesse, le médaillon qui lui avait appris la mort de ses parents et l’avait marqué du sceau de la colère et de la peur. Comme lorsqu'il était petit, Quinlan utilisa ses dons et revécut la mort tragique de son père et de sa mère. Cette expérience le terrorisa et amena même son esprit à la frontière de la vie et de la mort. Quinlan comprit la raison de la peur qu'il éprouvait en présence d'un Anzati, bien qu'ils ne soient pas intrinsèquement mauvais, comme le lui rappelait Tholme.

Villie mena Quinlan et Tholme à la cantina le Trou Noir, en plein cœur de la ville. À l'intérieur, ils trouvèrent le Maître Jedi Zao, alors en pleine altercation avec Gorto Zaga et ses hommes de mains. Zao était un Jedi particulier, car il se laissait guider par la Force pour se rendre où il devait aller, sans autre raison pour se déplacer à travers la galaxie. Cette fois, la Force l'avait menée sur Kiffex et Zao venait d'en comprendre la raison. Pour y rencontrer Maître Tholme et son ancien Padawan. Respectivement, Quinlan et Tholme saluèrent le Maître Jedi et se joignirent au combat. Alors que les Jedi combattaient les voyous sans réelle difficulté, un groupe d'Anzati déchaînés fit irruption dans la taverne et attaqua les occupants.

Submergé par les souvenirs de ses défunts parents, Quinlan, se laissant envahir par l’obscurité, attaqua les Anzati. Son sabre fut intercepté par une autre lame, celle d'Aayla Secura, sa Padawan. Mais cette Aayla n'était pas celle que Quinlan avait connue. Seul le Côté Obscur guidait les gestes de la Twi’lek. Même si le Kiffar contrait les attaques de la Twi'lek, il ne pouvait se risquer à contre-attaquer, de peur de la blesser. Aayla désarma le Jedi mais ne le tua pas. Elle prit la fuite avec les Anzati afin d'y accomplir sa mystérieuse mission. Quinlan se lança aussitôt à la poursuite de son apprentie et ce n’étaient pas les vaines tentatives de Tholme qui pouvaient l'arrêter. Vos rattrapa Secura aux abords de la ville. Malheureusement, cette dernière chevauchait une grande créature volante et partit vers l'horizon. Elle lui avoua cependant qu'elle le tenait pour responsable de la mort de son Oncle et que, pour cela, elle le tuerait...

Mon image
Quinlan Vos est attaqué par Aayla Secura.



Quinlan était submergé par la colère, surtout à l'encontre du Conseil Jedi. Pendant tout ce temps, ils lui avaient dit qu'ils ne savaient pas où se trouvait sa Padawan, alors qu’elle était sur Kiffex, lieu où il fut envoyé à la requête de Tinté. Tholme rappela à son ex-apprenti que jamais les membres du Conseil n'aurait autorisé Vos à venir sur Kiffex s’ils avaient su que c'était le lieu où résidait Aayla Secura, de peur de troubler sa stabilité émotionnelle dans la Force. Vilmarh mit la main sur trois motojets faites à partir des pièces détachées des navettes descendues par les Gardiens de Kiffu, et le groupe parvint à quitter la ville sous le feu des hommes de main de Zaga. Quinlan, suivi de près par Vilmarh, Zao et Tholme, commença à traquer les Anzati en espérant retrouver la trace de sa Padawan. Alors qu'ils franchissaient la lisière d'une forêt, ils furent attaqués par leurs proies, cachées parmi les arbres.

Quinlan se réveilla ligoté dans les racines d'un arbre. Il ne savait pas pourquoi il avait perdu connaissance, ni où étaient passés les autres, mais il apercevait son sabre non loin de lui. Seulement, la présence des Anzati l'empêchait de se concentrer et il ne parvenait pas à utiliser la Force. Il fut libéré par T'ra Saa, envoyée dans le secteur par le Conseil Jedi. Reprenant espoir, Quinlan attrapa son sabre et aida la Jedi à se débarrasser des derniers Anzati. Zao et Tholme retrouvèrent Quinlan et Villie à ce moment-là, et T’ra Saa leur expliqua qu'elle était là pour ramener Quinlan afin de le protéger du pouvoir du Côté Obscur présent sur la planète en la personne de Volfe Karkko, un ancien Jedi Anzati ayant sombré dans l'obscurité et régnant sur Kiffex. Malheureusement, T'ra Saa ne pouvait pas contacter le Temple Jedi car son vaisseau avait été abattu par les Gardiens de Kiffu et tous ses moyens de communication avait été mis hors d’usage. Zao sentait que la Force les avait rassemblés dans un seul but, arrêter Karkko. À quatre Jedi, ils pouvaient le stopper.

Quinlan, Tholme, Zao et T'ra Saa parvinrent à atteindre le temple de Karkko. Le Kiffar, par le lien qui les unissait, sentait la présence de sa Padawan à l’intérieur de ce lieu. Voulant sauver sa Padawan coûte que coûte, Vos pénétra dans le temple, laissant les autres Jedi affronter les Anzati. Quinlan trouva Volfe Karkko trônant fièrement sur ce qui avait été auparavant sa prison. À ses cotés se tenait Aayla qui, sur les ordres de Volfe, attaqua Quinlan. Le Kiffar profita de ce combat pour tenter de ramener sa Padawan de l'autre côté de la Force. Vos éteignit son sabre et se plaça face à la Twi'lek. Si son sang pouvait lui permettre de calmer sa colère et ainsi de retrouver ses souvenirs, alors Quinlan était prêt à mourir. Aayla, retrouvant une partie de sa mémoire, fut hésitante et ne put tuer son maître. Elle fut alors frappée en pleins dos par des éclairs de Force lancé par Karkko. Quinlan entama alors un grand duel au sabre avec Karkko. Ce dernier était très fort et maîtrisait bien le Côté Obscur. Volfe incitait même Quinlan à frapper avec plus de férocité, à utiliser le côté sombre qui l'animait. N'écoutant que sa colère, Quinlan envoya des éclairs de Force vers Karkko, mais seul un véritable allié du Côté Obscur pouvait utiliser ce pouvoir à pleine puissance. Volfe tenait Quinlan et se préparait à se délecter de son essence de Jedi. Uni par la pensée avec ses pairs, Vos fut contacté par les Maîtres Zao, Tholme et Saa.

Il n'y a pas de peur.
Sauf celle que tu t'autorises.
Connais la vérité… Tu n'es pas seul.
L'obscurité n'est pas plus grande que la Lumière.
Ce qui unit toutes les choses entre elles unit tous les Jedi entre eux.
Il n'y a pas de souffrance, pas de mort, il n'y a que l'instant. Frappe dans l'instant.
Souviens-toi de la vérité qu'on ta enseignée. Ne la laisse pas perturber ton esprit.
Frappe sans peur, frappe sans colère.
Frappe sans regretter, sans espérer, sans douter.
Seul maintenant est.
Frappe !

_ Zao, Tholme et T'ra Saa.



Ce contact redonna espoir à Quinlan, qui frappa Volfe, attrapa son sabre laser et le tua d'un coup net et précis dans l'abdomen. Le Kiffar avait réussi. Il avait retrouvé sa Padawan et l'avait libéré de l'emprise de Karkko et du Côté Obscur. Si Aayla s’était débarrassée de sa haine, il lui fallait néanmoins subir une seconde formation à l’instar de son Maître Vos, qui confia son apprentie aux bons soins de Tholme, le Kiffar devant suivre sa propre voie à travers les étoiles.

Mon image
Quinlan Vos porte le coup fatal à Volfe Karkko.



V. Les Guerriers Morgukai

La Capture de Maître Tholme

An -28. Près d'une année galactique s'était écoulée depuis les événements de Kiffex. Quinlan, suivant l'exemple de Zao, se laissa guider par la Force jusqu'à Ord Mantell lorsque, par un malheureux concours de circonstances, il se retrouva une fois de plus dans le collimateur des chasseurs de primes. Ce fut bien sûr sans compter sur les aptitudes du Jedi, ainsi que celles de sa Padawan Aayla Secura, qui arriva mystérieusement au cœur du combat pour aider son maître. Ensemble, ils mirent en échec la petite troupe de chasseurs. La raison pour laquelle Aayla se trouvait sur Ord Mantell et avait rejoint Vos était que Tholme avait disparu. Ce dernier était en mission sur Ryloth lorsque l'héritier direct du clan Secura fut enlevé par des guerriers Nikto appelés des Morgukai. Secura avait perdu les traces de Tholme, ces traces l’ayant menée jusqu'à Ord Mantell.

Quinlan et Aayla commencèrent leurs investigations au cœur d'Ord Mantell, dans le quartier des casinos, lieu de villégiature où de nombreux chasseurs venaient y dépenser leurs primes. C'était un endroit parfait pour y trouver quelques voyous de la trempe de Vilmarh Grahrk. Villie avoua aux Jedi qu'il avait remis Tholme et le jeune Twi'lek aux Morgukai et que ces derniers l'avait chargé de trouver du cortosis, un alliage pour les armes et armures, qui permettait de combattre un Jedi. Vilmarh avait été payé très cher pour ne pas révéler l’endroit où Tholme était détenu. Quinlan aida le Devaronien à gagner gros au casino pour que ce dernier leur révèle cette information. Villie leur conseilla de visiter une forteresse sur Kintan, la planète des Nikto. Quinlan chargea Villie de remettre un message à Lon Secura sur Ryloth. Ce dernier devait parler au nom de Tholme sans mentionner Quinlan. Il devait dire que les Jedi savaient où se trouvait son fils Nat Secura et qu'il devait attendre.

Mission sur Kintan

Quinlan Vos et sa Padawan mirent le cap vers Kintan. Alors qu'ils survolaient les déserts de la planète à basse altitude, ils furent pris en chasse par un chasseur. Les talents en matière de pilotage d'Aayla, combinés à ceux de Quinlan, leur permirent de retourner la situation à leur avantage et à réussir à abattre le vaisseau ennemi. Seulement, même si les senseurs n'indiquaient rien, un second chasseur - sorti de nulle part - arriva sur leur flanc et toucha le moteur tribord, provoquant leur chute. Leur répit fut de courte durée, car deux guerriers Morgukai, un père et son fils, les attaquèrent. Voulant éviter de prendre du retard dans leur mission, Quinlan et Aayla sautèrent dans un ravin, utilisant la Force pour amortir leur chute. Les deux Jedi entreprirent de traverser une immense rivière de lave. Sautant de roche en roche, Quinlan réussit à atteindre l'autre rive, mais à peine son pied avait-il touché terre que les deux guerrier Nikto refirent leur apparition et attaquèrent Aayla. Quinlan regardait le combat depuis l’autre rive, impuissant. En utilisant la Force, il stabilisa les roches pour faciliter le passage de sa Padawan. Débarrassés des guerriers - pour un temps au moins - Vos et Secura entrèrent dans la forteresse. Cherchant Maître Tholme et Nat Secura à travers la Force, ils furent à nouveau attaqués par les deux guerriers. Quinlan affronta seul les Morgukai pour permettre à Aayla de poursuivre la mission.

Les Morgukai étaient de grands guerriers, dotés d’une grande force et d'une technique de combat très perfectionnée. Leurs armures en cortosis, qui arrêtaient les attaques au sabre laser, n'arrangeaient en rien l'issue du combat. C’était sans compter la puissance de Vos, qui parvint à décapiter l'un des deux Nikto, Tsyr. Voyant son père mourir sous ses yeux, le second Morgukai, appelé Bok, tira une décharge de blaster dans l'épaule du Jedi, qui perdit connaissance. Alors que le Nikto s'apprêtait à abattre Quinlan, Aayla surgit et sauva son ancien Maître. Aayla avait réussi à libérer Tholme et Nat. Ensemble, ils repartirent vers Coruscant, au Temple Jedi, où Quinlan se vit élevé au rang de Maître Jedi et Aayla à celui de Chevalier Jedi.

Mon image
Quinlan et Aayla, affrontant un guerrier Morgukai.




VI. La Guerre des Clones

La Main Rouge

Durant le conflit, Quinlan Vos fut chargé d'infiltrer la Main Rouge, le gang criminel le plus infâme de Coruscant, responsable des derniers assassinats politiques. Mené par Ayo Morota, le gang utilisait les réseaux d'égouts comme base d'opération. Le Jedi avait pour mission de découvrir de qui Ayo tenait ses ordres. Bien qu'il fût un temps accepté par le gang, la couverture du Kiffar fut découverte. La Main Rouge le jugea et le condamna pour trahison à la peine de mort. Le Jedi se retrouva alors encerclé par ses bourreaux. Même s'il était en infériorité numérique, Quinlan dégaina son sabre laser et mit à terre plusieurs assaillants avant de prendre la fuite. Ayo ordonna alors à l'ensemble de la Main Rouge de partir à la recherche de Vos dans les égouts. Une immense chasse à l'homme commença, mais Quinlan, utilisant des subterfuges liés la Force, parvint à éliminer les membres de l'organisation un par un. Ayo fut la dernière encore en vie et tenta alors de s'échapper, mais elle prit une mauvaise direction et sa canalisation d’égout la fit déboucher au-dessus d’un précipice. Le Jedi s'avança vers elle, brandissant son sabre laser pour parer des décharges mortelles, et lui demanda de se rendre et de divulguer le nom de son employeur. Que ce soit par loyauté ou par peur, Ayo refusa de dévoiler l'identité de son chef et se laissa tomber dans le vide.

Mon image
Quinlan Vos, affrontant le gang de la Main Rouge.



Agent Double

Pendant la Crise Séparatiste, Quinlan fut envoyé sur la station de la Roue en temps qu'agent double. Pendant près de deux ans, il fut entièrement coupé du monde, établissant un solide réseau d’espionnage dans les rangs des Séparatistes et n'entretenant que de rares rapports avec le Conseil Jedi par le biais de Tholme. Quinlan était coupé du reste de la galaxie à un tel point qu'il n'eut connaissance de la Bataille de Géonosis que quelque mois après son déroulement. Vos fut extrêmement affecté de ne pas avoir pu combattre auprès des siens, ni d’avoir pu empêcher le massacre d’un grand nombre de ses frères Jedi en tentant de découvrir les manigances de Dooku sur Géonosis. Après avoir perdu le contact avec le Kiffar, Maître Tholme envoya Aayla Secura pour enquêter. Elle trouva son ancien maître assez simplement, celui-ci portant le pseudonyme de Korto Vos. Quinlan, aidé de Khaleen Hentz, cherchaient à voler des informations sur la prochaine attaque des Séparatistes sur Kamino. Secura les aida, notamment en sauvant Khaleen, attaquée par un dianoga. Elle perçut aussi les sentiments grandissants que le Kiffar ressentait pour Hentz, bien que celui-ci refusât encore de l'admettre.

Les informations purent être récupérées à temps pour que les Jedi puissent organiser la défense de Kamino. Par la suite, via une transmission holographique, Quinlan s’entretint avec les Jedi présents sur Kamino pour mettre au point une stratégie de défense. Il profita de l’occasion pour offrir quelques conseils à son ami Obi-Wan Kenobi, qui dirigeait le contingent sur place, notamment en ce qui concernait la gestion de son Padawan Anakin Skywalker, élève tout sauf facile à gérer pour Kenobi. Une fois l’invasion de Kamino par les Séparatistes repoussée, Quinlan Vos assista à la crémation de feu Maître Cei Vookto sur Lianna. Cette réunion, une fois les funérailles de Maître Vookto rendues, fut l’occasion pour Quinlan et les Maîtres Jedi présents d’aborder le problème des Jedi refusant de prendre part au conflit en tant que Généraux Jedi. Ces Jedi dissidents avaient été rejoints et placés sous la tutelle de Sora Bulq, Jedi qui avait réentraîné Vos suite à sa perte de mémoire et menaçait de créer un schisme au sein de l’Ordre Jedi à l’heure actuelle.

La discussion sur ces Jedi dissidents groupés autour de Sora Bulq fut l’occasion pour Quinlan Vos de s’entraîner au sabre laser avec Mace Windu. Entraînement bienvenu, étant donné qu’il n’avait pas manié son sabre laser depuis des mois, utilisant surtout un blaster quand il travaillait sous couverture. Durant cette passe d’armes, le manque de maîtrise de Vos, tant au niveau de la technique que du psychisme, fut remarqué par Mace Windu, ce dernier mettant fin au combat lorsqu’il se rendit compte que le Kiffar utilisait un mouvement de Vaapad, forme de combat rapprochant son utilisateur dangereusement près du Côté Obscur, ce qui n’était pas conseillé à un Jedi comme Vos. Ce mouvement avait été enseigné à Quinlan par Sora Bulq lorsque le Kiffar subit une nouvelle formation suite à son amnésie. Quinlan ne devant plus pratiquer ce genre de technique pour son propre bien, il fut chargé de faire savoir aux dissidents Jedi que Maître Windu était favorable à une rencontre avec eux, rencontre qui eut lieu sur Ruul.

Cinq mois après le début du conflit, Quinlan et plusieurs de ses agents durent effectuer une mission de reconnaissance sur Brentaal IV, la planète menaçant de rejoindre les Séparatistes et, par conséquent, de couper l’accès à la Route Commerciale Perlemienne aux troupes de la République. Vos s’aperçut que la tour protégeant ce monde était opérationnelle, mais le Jedi ne put révéler cette information à ses pairs car Shogar Tok, chef séparatiste de la planète, le captura et tua ses agents. Pire, un message fut envoyé à la République, avec les codes d’indentification du Kiffar, affirmant que la voie était libre pour une attaque de la République contre Brentaal IV. Aussi, quand la République arriva sur ce monde, elle tomba dans le traquenard et se heurta à une vive résistance. Au cours de la bataille, Quinlan fut libéré de la prison où il était retenu par Shaak Ti, la Togruta ayant réussi à débarquer avec Agen Kolar et leurs soldats malgré la riposte ennemie.

Libéré de sa sombre cellule, Quinlan, connaissant parfaitement les plans de la forteresse de Shogar Tok, mit au point un plan risqué mais nécessaire avec la Togruta pour neutraliser les défenses ennemies, dont la tour de défense. Les Jedi, leur clone et les détenus s’infiltrèrent dans le bâtiment par les égouts, devant faire face à un Scrange, avant de ses séparer pour remplir leurs diverses tâches. Tandis que Shaak Ti, accompagnée d’une détenue nommée Lyshaa, s’occuperait de la capture de Tok, Quinlan et le détenu Sagoro Autem se chargeraient de neutraliser les canons, le clone, en solitaire, devant détruire pour sa part le générateur de bouclier. Une seule de ces missions devait réussir pour que la victoire aille à la République.

Quinlan et Sagoro firent une portion de chemin avec le soldat clone, l’utilisant pour passer un contrôle des hommes de Tok en faisant croire qu’ils étaient des hommes du chef séparatiste ayant capturé un adversaire. Puis, après que le clone fut parti en direction du générateur de bouclier seul, Quinlan et Sagoro sabotèrent les canons de la base, mais ils furent repérés et cernés par les hommes de Tok. Seulement, le Kiffar avait tout prévu et les séides de Tok ne désamorcèrent que le sabotage mis le plus en évidence par Vos. Puis Quinlan utilisa la Force pour que Sagoro et lui puissent déborder leurs adversaires. À termes, les actions des Républicains leur permirent de conquérir Brentaal IV. Quinlan et Sagoro Autem se séparèrent, le Jedi n’en ayant pas encore fini, car il allait devoir se préparer sans doute à la mission la plus périlleuse de toute la guerre, voire de toute sa vie.

Mon image
Quinlan et Sagoro sur Brentaal IV.



En effet, afin de connaître les plans de Dooku, le Conseil Jedi souhaitait infiltrer un de ses agents dans ses rangs. La Jedi Shylar, chargée d’espionner la base de Dooku sur Antar 4, disparut sans laisser de trace. Aussi, notamment parce qu’il flirtait parfois avec le Côté Obscur et était doté de dons psychométriques, Quinlan Vos fut le candidat idéal pour cette mission à la fois importante et extrêmement dangereuse. Tholme proposa ce plan à Yoda, Mace Windu et Ki-Adi-Mundi, qui durent reconnaître la nécessité d’une telle mission, vitale pour l’effort de guerre. Évidemment, le reste des Jedi ne devait pas être au courant afin de garantir la couverture de Vos lorsqu’il infiltrerait les rangs du Comte Dooku.

Ce fut pourquoi, environ six mois après la Bataille de Géonosis, le Conseil Jedi envoya Maître Agen Kolar intercepter Quinlan Vos sur Nar Shaddaa, prétextant que le Kiffar trahissait la République en revendant des codes confidentiels à l’ennemi, et ce afin de fournir au Kiffar un alibi crédible qui prouverait sa loyauté aux Séparatistes, et donc à Dooku. Quinlan vendait en effet des codes périmés à la Confédération des Systèmes Indépendants dans l'espoir de les infiltrer, officiellement. Officieusement, avec l’accord des quatre Maîtres Jedi qui avaient approuvé la mission, Quinlan s’apprêtait à revendre des codes valables. Tookarti - un Chadra-Fan travaillant pour Vos sur la Roue – informa les Jedi qu’il avait donné de véritables codes. Ce dernier affirmait même que c'était Quinlan le traître lors de la Bataille de Brentaal IV, où la République perdit de nombreux éléments.

Kolar fut envoyé, les Maîtres Jedi sachant que le Zabrak ne pourrait pas tuer l’un de ses frères, même s’il s’agissait d’un traître. Alors qu'Agen emmenait Quinlan, Khaleen Hentz percuta leur speeder pour permettre à Vos de s'enfuir. Pendant la poursuite, Quinlan sauta du speeder et prit la fuite par les égouts. Après avoir réussi à échapper à Agen, qui se retrouva aux prises avec les clients d’une cantina qui défendirent Quinlan contre le Jedi Zabrak, Vos retrouva Tookarti, qu’il finit par tuer. Par la suite, Kolar reçut l’ordre d’abandonner la traque, Tholme ne manquant pas d’ajouter que les réseaux de Vos étaient désormais discrédités. Et comme pour en rajouter une couche afin d’asseoir sa couverture, Quinlan laissa un message à Aayla lui faisant part de sa défection. Mais les Maîtres Jedi impliqués dans le secret et le Kiffar savaient réellement ce qu’il en était.

Peux de temps après, Quinlan put infiltrer le cercle restreint du Comte Dooku, quasiment tout le monde pensant qu'il était un traître à la République. Quinlan se rendit donc au QG de Dooku sur Antar 4. Il y affronta Tol Skorr, un ancien Jedi sauvé par Dooku et à qui il prêta allégeance, ainsi que Kadrian Sey, une Zabrak ayant succombé au Côté Obscur. Ce fut après seulement quelques minutes de combat que Sora Bulq amena Vos devant le comte. Dooku savait que Vos serait un atout considérable s'il s'ouvrait encore plus au côté sombre présent en lui. Dooku entraîna Vos en personne, aidé dans sa tâche par Sora Bulq, pour pousser Quinlan à accepter sa part obscure, à y recourir, ce qui mit le Kiffar à rude épreuve, car il devait manifester les traits de la haine tout en faisant en sorte de demeurer un Jedi. À terme, Dooku accepta Quinlan au sein de sa garde rapprochée, le Kiffar accompagnant le comte lors d’une mission sur Tibrin. Sur place, Dooku soumit Quinlan une question sur la politique à suivre, et Quinlan répondit juste en proposant un changement radical de gouvernement, ce qui fit que Dooku tua le dirigeant Suribran Tu afin d’apparaître comme le libérateur de ce monde.

Le comte chargea ensuite Vos de partir vers la Roue pour y intercepter un sénateur Falleen nommé Zurros. Ce dernier jouait le jeu de la République contre la Confédération pour remplir ses poches. Quinlan avait pour mission de ramener la tête de Zurros à Dooku. S'apprêtant à partir, le Jedi fut rejoint par Khaleen, qui avait été capturée, emprisonnée sur Coruscant, puis libérée par Tholme afin qu'elle informe les Jedi de la situation de Vos. Quinlan ne tua pas le sénateur. Il ramena une touffe de cheveux à Dooku et expliqua que le tuer n'aurait servi à rien car un autre aurait pris sa place. Quinlan s'était contenté de simplement le menacer afin qu'il rejoigne définitivement la cause des Séparatistes et arrête de jouer sur les deux tableaux. Dooku fut impressionné par l'intelligence et la perspicacité de Vos.

Peu de temps après, Quinlan accompagna Dooku sur Kiffu, patrie des Gardiens, pour y négocier l'installation d'une base séparatiste sur Kiffex. Les négociations tournèrent court et le combat s'engagea entre les deux camps. Bien qu'il terrassât plusieurs Gardiens, Quinlan ne pouvait se résoudre à tuer Tinté Vos. Pour protéger sa tante, Vos alla même jusqu'à tuer Kadrian Sey. Ses intentions révélées au grand jour, le Jedi prit la fuite avec Tinté mais tous les deux furent rattrapés par le comte. Dooku connaissait les intentions de Quinlan depuis le début, mais il le laissait agir dans l'espoir que ce dernier s'ouvre un peu plus au Côté Obscur de la Force. Dooku lui conseilla d'utiliser ses pouvoirs psychométriques sur sa tante pour y découvrir la vérité qu'on lui avait toujours cachée. Le Kiffar utilisa toute la haine qu'il avait accumulée pour creuser dans les souvenirs de Tinté. Il y découvrit qu'elle avait encouragé la venue des Anzati sur Kiffex afin qu'ils se nourrissent des prisonniers. Pour sceller le pacte, les Anzati exigèrent du sang du Clan Vos. Tinté organisa alors le sacrifice des parents de Quinlan, Quian et Pethros Vos. Succombant à la haine et à la vengeance, Quinlan tua sa tante, s'enfonçant un peu plus profondément dans le Côté Obscur, à la grande satisfaction du comte. Mais le Kiffar, s’il avait en apparence succombé au Côté Obscur, n’avait pas oublié sa mission : selon lui, il s’était juste enfoncé un peu plus dans les ténèbres.

Mon image
Quinlan tue sa tante Tinté Vos.



Dans les rangs de Dark Tyranus

Quinlan s'avéra être un atout considérable pour le comte et la Confédération des Systèmes Indépendants. Au cours des missions que lui confiait Dooku, Quinlan développa une forte animosité à l’égard de Tol Skorr. Ils étaient tous deux en compétition permanente, l'un cherchant toujours à dépasser l'autre. Au cours d’un entraînement sur Korriban, Vos et Skorr s’affrontèrent, leur objectif étant de récupérer l’holocron du Seigneur Sith Dark Andeddu. Quinlan profita de la peur de Skorr, en lui projetant l'illusion d'un très gros chien Sith qui avait auparavant défiguré Skorr. Laissant le Jedi Noir face à ses peurs, Quinlan parvint à s'emparer de l'holocron et à gagner les grâces du Comte Dooku. Ce dernier lui montra le contenu de l'holocron, puis lui expliqua la Règle des Deux, à savoir que l'apprenti restait l'apprenti jusqu'à la mort du maître, parfois de la main même de l'apprenti. Le comte lui révéla également que le Seigneur Sith à l'origine de la guerre se trouvait parmi les plus hauts fonctionnaires du Sénat. Enfin, Dooku lui offrit le cristal rouge rangé au sommet de l'holocron, dont le Jedi se servit pour alimenter son sabre laser.

Maintenant qu'il faisait partie de ses meilleurs éléments, le Comte Dooku confia à Quinlan une importante mission, à savoir assassiner une personne sur Coruscant. Le comte ne lui révéla pas d’emblée l'identité de la cible. Mais au vu des révélations faites par Dooku, le Kiffar avait l’intime conviction que sa cible était en réalité le second Sith, que Dooku voulait éliminer dans l'espoir de prendre sa place et respecter ainsi la règle des Deux. Quinlan était très motivé de mener cette mission à bien, car c'était selon lui la seule manière de mettre fin à la guerre et de justifier tout ce qu’il avait été forcé de commettre contre son gré. Accompagné de Khaleen, il se rendit à une réception sur Coruscant, déguisé en Zac’ryah Vos, un général Kiffar décédé peu de temps auparavant lors du raid des Séparatistes sur Kiffu. Muni d'une oreillette, le Kiffar fut guidé à travers la foule par Dooku jusqu’à sa cible. Quinlan déambula dans la réception, croisant plusieurs invités de prestiges tels que les sénateurs Bail Organa et Mon Mothma, avant de se retrouver face au Chancelier Palpatine, accompagné du sénateur Viento. À cet instant, le comte lui indiqua que sa cible se trouvait devant lui. Connaissant à présent l'identité de leur cible, mais ne pouvant agir au grand jour, Quinlan et Khaleen quittèrent la réception.

Au cours de la nuit, Khaleen déposa Quinlan aux appartements du sénateur Viento. Le Kiffar avait attendu que sa cible se soit endormie avant de sortir de l'ombre. Utilisant des techniques d’infiltration qu'il tirait des enseignements de Tholme, Quinlan parvint à passer sous la surveillance du Jedi K’Kruhk, chargé de la protection du sénateur. Le Kiffar entra dans la chambre du politicien, dégaina son sabre laser à lame rouge et s’apprêtait à porter le coup fatal. Mais K’Kruhk arriva juste à temps pour bloquer la lame de son sabre. Malheureusement, Quinlan repoussa le Jedi grâce à la Force et tua le sénateur. Ce fut à cet instant qu'il comprit qu'il avait sans doute été manipulé par le comte, car si le sénateur Viento avait vraiment été un Seigneur Sith, il aurait amplement eu le temps de se défendre durant le laps de temps où Quinlan affronta K'Kruhk. Vos se retrouva sous les tirs laser des Gardes du Sénat, qui avaient été alertés par les bruits du combat. Quinlan projeta alors K’Kruhk par la fenêtre des appartements de Viento afin de mieux s’échapper, le Kiffar entraînant le Whiphid avec lui dans le vide. Les deux Jedi atterrirent sur une plate-forme volante et engagèrent le combat. K’Kruhk, qui n’était pas au courant de la mission de Quinlan, pensait que ce dernier avait définitivement tourné le dos à l'Ordre Jedi, tel qu'il l'avait fait lui-même quelques mois auparavant avant de reprendre le droit chemin sur les conseils de Mace Windu. N'ayant aucune autre possibilité, Quinlan étrangla le Whiphid et le projeta dans le vide/ La chute de K’Kruhk s’arrêta sur une plate-forme d’atterrissage des dizaines de mètres plus bas.

Mon image
Quinlan Vos s'apprête à tuer le sénateur Viento.



Quinlan retrouva ensuite Khaleen, qui n’avait pu secourir Vos durant l’escarmouche avec K’Kruhk car ayant été retenue par Skorr, puis fut mis en contact avec Dooku. Le Kiffar lui demanda pour quelle raison il avait été ainsi manipulé, en l’occurrence pourquoi l'avait-on chargé d'éliminer le sénateur en lui faisant croire qu'il s'agissait d'un Seigneur Sith. Le comte lui affirma qu’il se méprenait, que le sénateur Viento n'était qu'un simple élément politique qui était devenu gênant. Cette mission était donc un nouveau test que Dooku avait soumis à Vos, afin de savoir s'il avait ou non basculé du Côté Obscur. Même les Jedi, quand ils examinèrent les blessures de K’Kruhk, n’étaient plus sûr de la véritable allégeance de Quinlan. Mais pour ce dernier, sa conversion au Côté Obscur n’était pas totale, se convaincant qu’il s’était juste imprégné un peu plus des forces des ténèbres, mais rien de plus.

17 mois après la Bataille de Géonosis, Quinlan fut envoyé sur Ryloth afin de régler son compte à Kh’aris Fenn, chargé par Dooku d’unifier la planète grâce au fonds versés par le leader des Séparatistes. Seulement, le criminel Twi’lek avait commis l’erreur de détourner ces fonds pour mener sa vendetta personnelle contre les Jedi, en plaçant notamment d’énormes primes sur les têtes des défenseurs de la République. Dooku ne pouvant tolérer une telle insubordination qui lui avait coûtée son argent et l’unification des clans Twi’leks qui auraient ainsi été placés sous la coupe de la Confédération des Systèmes Indépendants, le comte envoya Vos pour assassiner Fenn. Quinlan approcha le Twi’lek, dissimulant son identité à l’aide d’une ample toge, en se faisant passer pour Rh’ajah Fenn, proche de Kh’aris. Après lui avoir remis un communicateur holographique, par le biais duquel Dooku signifia à Kh’aris Fenn son erreur et les conséquences lourdes que le Twi’lek devrait subir, Quinlan dévoila son visage, combattant brièvement le Twi’lek avant de l’amputer d’un bras et de lui porter le coup de grâce en le transperçant. Quinlan décapita ensuite le cadavre de Fenn pour apporter sa tête à Dooku. Et comme toute cette scène avait été enregistrée par Quinlan en guise d’avertissement, les Maîtres Jedi Mace Windu, Kit Fisto, Agen Kolar et Saesee Tiin, qui avaient remonté la trace des primes placées sur les Jedi, purent assister à l’horreur de ce meurtre commis de sang-froid par le Kiffar. Même Mace Windu, pourtant au courant de la mission d’infiltration de Quinlan, dut se résoudre au fait que Vos était sans doute bel et bien égaré.

Quelques temps plus tard, le Kiffar fut envoyé sur Honoghr afin d'y récupérer le Pack d'Instruments Scientifiques (PIS) du Trihexalophine 1138, une arme défoliante capable d'empoisonner le sol d'une planète entière. Sur la petite planète Noghri, Quinlan fut confronté à son passé en la personne de son ex-apprenti Aayla Secura. Cette dernière avait été également chargée de récupérer l'arme biochimique. Le PIS en question avait été transporté au sein d’un temple Rakata par les Noghri, et Vos se trouvait sur place lorsque Secura, Bly et leurs clones tentèrent d’y pénétrer. Tous les clones, à l’exception de Bly, furent tués et Quinlan parvint à sauver son ex-Padawan de quelques tirs de blasters bien placés. Une fois le calme revenu, Quinlan tenta de se justifier auprès de la Twi’lek. Puis, d'un commun accord, ils décidèrent d'unir leurs forces pour récupérer le PIS. Après avoir arraché le pack des mains des Noghri au plus profond du temple, évitant de justesse un piège composé de multiples fléchettes empoisonnées, Vos, Bly et Aayla s’échappèrent, mais Vos piégea Aayla pour lui dérober le PIS. Quinlan voulait conserver la confiance de Dooku, mais pour une raison particulière qu’il exposa à Aayla : découvrir l’identité du second Sith pour pouvoir le tuer et mettre fin à la guerre. Mais Aayla résista et affronta Quinlan en duel. Le Kiffar la domina et réclama le PIS alors que la Twi’lek était à terre. Même si Quinlan menaçait de la tuer, elle ne lui donnerait pas le PIS, Aayla voulant sauver Quinlan de ses démons. Ce fut alors que Bly, momentanément neutralisé durant le combat, tira et Quinlan finit par prendre la fuite à bord de son vaisseau, le Skorp-Ion. Mais Aayla était convaincue qu’il n’était pas encore perdu.

Lors de cette mission sur Honoghr, Quinlan fut amené à contempler ce puits sans fond que représentait son âme. Il s’était plongé si longtemps dans les ténèbres qu’il avait bien failli tuer Aayla, comprenant que le vide habitait désormais son âme. Lorsqu’il revint sans le PIS, Dooku ne le toléra pas. Ce fut la raison pour laquelle, tout du moins en apparence, que Tol Skorr et Asajj Ventress furent lancés sur la piste de Vos afin de l’éliminer. Ainsi, quelques temps après la mission sur Honoghr, Quinlan se retrouva en mauvaise posture, fuyant ses poursuivants en effectuant une série de sauts en hyperespace. Son vaisseau étant endommagé, le Kiffar dut se poser sur le navire scientifique Titavian IV pour réparer le Skorp-Ion. Lorsque cela fut fait, alors qu’il cherchait des provisions sur le vaisseau scientifique, Quinlan fut surpris par l’arrivée de Ventress et Skorr, qui firent main basse sur son vaisseau et l’obligèrent à se cacher et à combattre sur le navire scientifique à l’abandon. Ce fut à cette occasion, alors qu’il combattait des droïdes envoyés par Skorr et Ventress, que Quinlan reçut le secours d'un ancien camarade, Obi-Wan Kenobi, alerté par un signal de détresse émis par l’appareil scientifique. Après que Kenobi fut parvenu à tirer momentanément Quinlan des griffes de ses adversaires, le Kiffar se confia à Kenobi, à propos de sa mission d’infiltration, de son immersion au cœur des ténèbres. Quinlan voulut convaincre Kenobi qu’il servait toujours la République, et Obi-Wan lui accorda le bénéfice du doute en décidant de lui donner sa chance.

Mon image
Quinlan et Obi-Wan à bord du Titavian IV.



Rattrapés par les droïdes de leurs adversaires, Obi-Wan et Quinlan furent poussés droit en direction de Ventress et Skorr, qui combattirent les deux Jedi. Épuisé et blessé, Quinlan faillit bien tomber sous les coups de sabre de Skorr, et le Kiffar n’eut la vie sauve que grâce à l’intervention d’Obi-Wan, qui créa une diversion en libérant un rancor retenu dans l’un des containers du vaisseau. Cherchant à s'échapper du vaisseau, Obi-Wan proposa que l'un d'entre eux récupère le Skorp-Ion afin qu'ils puissent s'échapper tous les deux. Vos se porta volontaire pour tenir à distance les deux Jedi Noirs pendant que Kenobi tracterait le Skorp-Ion, mais Obi-Wan lui fit remarquer qu’il était trop épuisé pour mener un combat. Il fut alors décidé que Quinlan utiliserait le chasseur d’Obi-Wan pour récupérer le Skorp-Ion tandis qu’Obi-Wan occuperait les deux Jedi Noirs. Obi-Wan se chargea des deux Jedi Noirs et Quinlan parvint à monter sur le Skorp-Ion, puis il détruisit le chasseur avec lequel Kenobi était arrivé sur le Titavian IV pour empêcher Ventress ou Skorr de les suivre. Puis il récupéra Obi-Wan dans le hangar du navire scientifique, faisant feu sur le vaisseau de Skorr, avant de mettre les gaz en direction de Rendili avec son ami Jedi.

À leur arrivée, le Maître Jedi Saesee Tiin ordonna l'emprisonnement du Jedi renégat en attendant son procès. Peu après, la bataille s’engagea entre les croiseurs républicains et les forces séparatistes. Suite à une panne du réseau électrique de bord, la cellule de Quinlan s'ouvrit. Ce dernier profita de cette faille pour s'échapper, voler un chasseur stellaire et participer au combat aux côtés des Jedi. Le renfort apporté par Quinlan permit à Anakin Skywalker de neutraliser le système hyperdrive du cuirassé principal de la flotte adverse. Quinlan et Obi-Wan abordèrent ensuite ce même cuirassé et libérèrent Plo Koon, Jace Dallin et Jan Dodonna. Les cuirassés de Rendili à nouveau dans le camp républicain, ces derniers et les transports Acclamator républicains combinèrent leurs puissances de feu pour détruire les sphères séparatistes envoyées par Grievous. La bataille fut un succès pour la République.

Lorsqu'il revint sur Coruscant, le Kiffar fut confronté au Conseil Jedi. Quinlan parvint à les convaincre plus ou moins de ses bonnes intentions, expliquant qu’il avait dû faire des choses en contradiction avec les principes Jedi, parfois jusqu’au meurtre. Au final, par décision d’Oppo Rancisis, Vos se vit réintégré dans les rangs des Jedi. Néanmoins, il fut mis à pied pendant un certain temps, afin de se reposer et de méditer, surtout suite à cette épreuve que fut l’infiltration du cercle de Dooku, puis se vit offrir le rang de Général Jedi. Mais le Kiffar n'avait pas encore fait face à ses démons et il continua néanmoins à travailler pour la Confédération, toujours dans le but de découvrir l'identité du second Seigneur Sith. Son enquête le mena aux Tombeaux Sénatoriaux de Coruscant. Quinlan apprit que le sénateur Viento avait orchestré la mort de l'ex-Chancelier Valorum sur ordre du second Sith, et il espérait pouvoir en découvrir davantage en utilisant son pouvoir psychométrique sur le corps recouvert de carbonite du sénateur qu’il avait assassiné. Fouillant au plus profond des souvenirs du sénateur, Vos parvint à percevoir le visage d'une tueuse de la race des Anzati, qui jouait sûrement le rôle d'intermédiaire. Voulant mettre un nom sur ce visage, le Jedi se rendit chez Dexter Jettster, qui lui révéla que cette tueuse ne pouvait être qu’une dénommée Saljé Tasha.

Le Kiffar parvint à prendre contact avec Saljé dans les bas-fonds de la capitale. La tueuse refusa de révéler à Vos le nom de son employeur, alors Quinlan entama une négociation plus musclée. Après avoir immobilisé son adversaire, la privant de ses gantelets en cortosis, Quinlan parvint à sonder son esprit via son pouvoir, renforcé par les enseignements du Comte Dooku. Il y vit le visage du Jedi passé dans les rangs séparatistes, Sora Bulq. Tasha, liée au code d'honneur des Anzati, voulait se débarrasser du Jedi en s'abreuvant de la « soupe », mais c’était sans compter sur l'intervention de Khaleen Hentz, qui tira sur la tueuse. Cette dernière dut prendre la fuite. Vos, pour sa part, avait obtenu ce qu’il cherchait et croyait aveuglément que Sora Bulq était le second Sith, et était déterminé à le tuer lui-même plutôt que d'en parler au Conseil Jedi afin de justifier toutes ses actions.

Mon image
Quinlan et Khaleen affrontant Saljé Tasha.




VII. Rédemption

Le siège de Saleucami

Quelques temps passèrent et Quinlan réintégra les rangs de la République ainsi que ceux des Jedi dans le service actif. Il fut envoyé sur Saleucami, où les Jedi affrontèrent des guerriers clones Morgukai de la Confédération des Systèmes Indépendants entraînés par des Anzati. Quinlan Vos occupa le poste de second de Maître Rancisis sur le terrain, le Kiffar ayant une certaine expérience des Morgukai et des Anzati. De plus, Quinlan y voyait une occasion inespérée de mettre la main sur Sora Bulq et de le tuer, croyant qu’il tuerait ainsi le second Sith. Sur le terrain, il combattit durant les cinq mois que dura le siège de Saleucami aux côtés d'Aayla Secura, d'A'Sharad Hett, de Sian Jeisel et de Maître K'Kruhk, sous le commandement du Maître Oppo Rancisis, qui agissait depuis le QG de la République avec son pouvoir de méditation de combat. Au bout de cinq mois, Quinlan et ses troupes menèrent une attaque contre le bouclier secondaire et un canon ionique protégeant la bordure d’uen caldeira. Suite à une explosion qui tua le Jedi Ausar Auset, un passage souterrain menant vers des installations séparatistes fut mis au jour, et Quinlan y plongea avec la Jedi Sian Jeisel afin de faire sauter le générateur du bouclier secondaire. La mission fut un succès.

Après avoir ordonné le déplacement du camp républicain plus près des positions ennemies suite à cette victoire, et après avoir effectué une inspection de la bordure de la caldeira capturée, Quinlan fit son rapport à Rancisis. Puis il s’entretint un moment avec Aayla, qui réitéra sa promesse de le sauver si jamais il venait à plonger trop profondément dans l’obscurité. Par la suite, ne pouvant entrer dans le complexe séparatiste, Quinlan chargea Khaleen d'organiser un rendez-vous avec Sora Bulq en prenant contact avec Skorr, toujours pour faire croire à Dooku qu’il travaillait pour lui.

J'ai été convoqué à un face à face avec Sora Bulq. Le deuxième Sith.
Et ça me donne l'occasion de tout arranger.
C'est là que je vais tuer Sora Bulq.
Fin.

_Enregistrement de l'Holocron de Quinlan Vos.



Le jour suivant, Vos profita du chaos des combats pour engager un faux duel avec Skorr et s'éloigner des affrontements. Skorr mena Quinlan à Bulq, qui était en communication avec le Comte Dooku. Ce dernier chargea le Kiffar d'aider Sora à retrouver son ex-mentor, Maître Tholme, et de le tuer, le Maître Jedi ayant disparu dans le complexe de clonage séparatiste depuis le début du siège et sabotant régulièrement les installations de clonage. Quinlan retrouva son maître au bord d'une rivière de lave, dans les profondeurs de la planète. Il pria son maître de se joindre à lui pour se débarrasser du second Sith. Cependant, Tholme savait que Bulq n'était qu'un Jedi Noir, non un Seigneur Sith. N'ayant plus d'autre choix pour garder sa couverture auprès du comte, Quinlan engagea le combat dans l'optique de tuer son mentor. Le combat dura quelques minutes, puis prit fin lorsque Tholme fut précipité en contrebas dans la lave. Le Jedi, croyant que Tholme avait péri, rentra alors au QG de la République et constata que Maître Rancisis avait été assassiné. Bien que la plupart des Jedi suspectât Sora Bulq, Jeisel estimait que Vos était coupable. Le Kiffar parvint à leur prouver qu'il n'était pas responsable et, étant le plus gradé, il fut placé à la tête des forces républicaines.

Bien que responsable des forces républicaines sur Saleucami, Quinlan se retrouvait sans plan. Il décida alors d'utiliser son don psychométrique pour lire les plans de Maître Rancisis en touchant son cadavre encore frais. En fait, Quinlan inventa son propre plan et fit croire à ses frères Jedi que Rancisis projetait de détruire le canon planétaire pour permettre à la flotte d'effectuer des bombardements depuis l'espace du système. Pour ce faire, il avait mis au point une attaque aérienne et terrestre afin de permettre à une petite équipe de se glisser dans le camp. Quinlan se chargea d'infiltrer la base via les tunnels en compagnie d'Aayla Secura. Au cours de la mission, Vos laissa Secura poser les détonateurs thermiques pendant qu'il irait à la rencontre des Séparatistes. De nouveau face au comte, il affirma avoir lu le cadavre Rancisis et avoir appris ses plans. Il ajouta également que Secura posait des détonateurs sur les générateurs du bouclier. Seulement, Dooku voulut soumettre le Kiffar à un dernier test afin de déterminer vers qui allait son allégeance, et fit amener Khaleen Hentz, disparue quelques temps auparavant, devant Quinlan. Le Séparatiste lui révéla que Hentz était un agent double envoyé pour infiltrer son réseau d'espionnage. Elle était chargée de gagner sa sympathie et sa confiance, y compris en lui faisant croire qu'elle l'aimait. Hentz avoua que c'était vrai au début, mais aussi qu'elle était tombée amoureuse de lui par la suite. Elle le supplia de regarder dans son cœur et d'y trouver la vérité. Quinlan appliqua ses mains sur le visage de Khaleen, la regarda dans les yeux et l'embrassa. Ce fut alors que Quinlan Vos fit son choix : il était un Jedi.

Mon image
Quinlan Vos, dévoilant sa couverture pour protéger Khaleen.



Sa couverture était maintenant tombée et Quinlan se préparait à affronter Bulq, les Anzati, ainsi que plusieurs guerriers clones Morgukai. Avant même qu'il n'entame le combat, il fut rejoint par son ancien maître, Tholme. Ce dernier, n’ayant pas voulu tuer le Kiffar ou être tué au cours de leur confrontation précédente, avait feint la mort en se coupant de la Force pour voir quelle voie son ancien apprenti prendrait, la lumière, ou l'obscurité. Quinlan engagea le combat contre Skorr pendant que Tholme affrontait Bulq et que Khaleen éliminait les derniers Anzati. Vos affirma à Skorr qu'il avait fait tout cela pour trouver le second Sith et le détruire. Skorr lui apprit alors qu'il n'existait pas de second Sith, que le comte avait nourri cette rumeur chez Quinlan. Dans un accès de rage, Quinlan poussa le Jedi Noir dans la lave. Il affronta ensuite Sora Bulq, bien qu'intérieurement ce fut son côté sombre qu'il affronta. Secura, qui avait battu Bok, et Tholme se réunirent, dans un appel mental combiné à destination de Quinlan, pour le ramener vers la Lumière et le faire triompher du Côté Obscur.

Tu ne peux pas tuer la créature que tu affrontes. Ni la rejeter. Tu es lié à elle parce qu'elle fait partie de toi. Oublie ta colère ! Sinon elle t'engloutira !
Tu gardes un secret qui ne représente plus rien? Tu n'es pas seul Quin. Aucun Jedi n'est jamais seul !
C'est ton noyau. C'est ta vérité. Tu es fait de lumière. Nous sommes tous faits de lumière.
La lumière est plus forte que la colère des ténèbres, Quin. Je le sais ... Parce que tu me l’as expliqué il y a longtemps ... Maître.
_ Aayla Secura



Ramené vers la Lumière, Quinlan se retourna et tua Sora Bulq d'un coup de sabre laser dans l'aine. Quinlan, Aayla, Tholme et Khaleen s'échappèrent ensuite du complexe juste à temps avant que les bombardements de la flotte de la République ne commencent. Ayant regagné le respect et la confiance de l'Ordre, y compris de Sian Jeisel, Quinlan fut envoyé diriger un bataillon sur Boz Pity, les clones sur place étant en attente d’un Général Jedi. Il apprit également que Khaleen était enceinte de son enfant. Le Kiffar prit alors la décision de quitter l'Ordre Jedi à la fin de la Guerre des Clones, après quoi il retrouverait son amour, sa famille.

Mon image
Quinlan affronte Sora Bulq, ainsi que sa propre obscurité.



L'Ordre 66

Le Général Vos pris ses troupes sur Boz Pity pour des travaux de réaménagement, puis partit pour Kashyyyk peu après la Bataille de Coruscant de -19. Durant le trajet qui le mena sur Kashyyyk, Quinlan apprit la mort du Comte Dooku des mains de Skywalker lors de cette bataille, le Kiffar en ressentant de la jalousie, car il aurait voulu le tuer lui-même, mais aussi de la joie, car il savait qu’il l’aurait tué avec toute la force de sa haine. Désormais, l’avenir semblait favorable au Kiffar, d’autant que sur Kashyyyk, Quinlan était en parfaite symbiose avec la nature florissante et la Force Vivante. Avec l'aide de Maître Luminara Unduli, ainsi que d'un Wookiee nommé Gumbaeki, Vos fut chargé de libérer un village entier de Wookiees capturés par des Trandoshans, alliés des Séparatistes, qui avaient pris prétexte du raid pour capturer et asservir les Wookiees de Palsaang.

Même s’ils avaient l'avantage de la surprise, les Jedi et leurs compagnons furent encerclés par des ennemis supérieurs en nombre, des droïdes crabes leur tendant un piège lors de ce raid. C'est alors que l'Inferno surgit des eaux et détruisit les droïdes en question. Vos présenta aux Wookiees leur sauveur, Vilmarh Grahrk, accompagné d'un nouveau copilote, un Wookiee nommé Chak. Faie, même s’il voulait placer Villie en état d’arrestation, dut céder aux ordres de Vos, qui prit la responsabilité de placer le Devaronien sous sa garde. Puis les Jedi interrogèrent un survivant Trandoshan de l’attaque, un dénommé Karniss, qui leur révéla que lui et ses hommes avaient attaqué le village pour mettre la main sur des routes hyperspatiales cachées, connues des seuls membres de la Guilde de Claatuvac, dont plusieurs membres habitaient le village de Palsaang. Lorsque Faie tua le Trandoshan après que ce dernier tenta dans un ultime effort d’éliminer les Jedi, Quinlan ordonna au commandant clone d’effacer toute trace de l’escarmouche et de retourner au camp. À la vérité, Quinlan n’aimait pas vraiment les clones, qu’il considérait comme des machines dressées à faire la guerre et non à vivre en temps de paix.

Le soir, Villie autorisa Quinlan à utiliser le système de communication de l'Inferno pour contacter Khaleen, alors sur Nar Shaddaa, le Kiffar ne désirant pas passer par les canaux officiels et ayant besoin d’un transmetteur assez puissant pour passe la frondaison des arbres de Kashyyyk. Alors que Villie et Chak partirent chercher à manger, et en raison de son passé avec le Devaronien, Quinlan avait un accès complet à l'Inferno, qu'il utilisa pour accéder aux cartes de navigation. Il y découvrit que Grahrk avait emprunté les routes hyperspatiales de la Guilde de Claatuvac. Vos pensa alors que Grahrk avait volé ces informations pour les revendre aux Séparatistes. Toutefois, suite à une prise de bec musclée avec Villie lorsque celui-ci revint et découvrit que Quinlan fouillait dans ses banques de données, le Kiffar apprit que c'était en réalité Chak qui avait fourni les coordonnées des routes après avoir embarqué clandestinement sur l'Inferno pendant course que Grahrk effectuait pour les Wookiees. Le soir même, Quinlan dut remettre Faie à sa place une fois de plus, soulignant à son commandant que les clones n’étaient pas décisionnaires, exigeant de lui de ne pas insister pour que les Wookiees de la Guilde de Claatuvac partagent leurs informations sur les routes hyperspatiales secrètes.

Le lendemain, Quinlan et Luminara accueillirent Maître Yoda en vue de la bataille qui s’annonçait. Vos continua de jouer son rôle de Général Jedi pendant la Bataille de Kashyyyk de -19, combattant aux côtés de Tarfful et Chewbacca. À la tête d’un juggernaut HAVw A6, il sauva même Villie et Chak d’un tank droïde NR-N99 après que l'Inferno se fut écrasé, touché par le tir d’une canonnière droïde. Quinlan et Luminara firent leur rapport sur le cours de la bataille, plutôt en bonne voie, et le Kiffar fut chargé par Yoda de s’assurer qu’il n’y avait plus de poches de résistance. Malheureusement, au terme de la bataille, Palpatine transmit l'Ordre 66 aux commandants clones. Le Jedi se trouvait sur une plate-forme de son juggernaut HAVw A6 lorsque ses propres troupes ouvrirent le feu sur lui. Un de ses juggernauts tira sur un réservoir, qui explosa juste sous ses pieds. Laissé pour mort, Vos émergea de l'explosion vivant, mais grièvement blessé. Son bras droit était cassé et son corps était entièrement ensanglanté. En découvrant la trahison de ses troupes, Vos choisit pour ultime priorité de survivre dans la jungle de Kashyyyk. Se concentrant sur la Force, Quinlan sut que la trahison de ses troupes n'eut pas lieu que sur Kashyyyk, mais également dans le reste de la galaxie.

Quinlan Vos s'échappa dans les bois de Kashyyyk, traqué par le Commando Démon dirigé par le commandant Faie. Il ne savait pas s'il était le dernier Jedi encore en vie, mais il se promit de survivre et d'obtenir la justice. Pour commencer, il décida de traquer ceux qui le traquaient lui. Le Jedi se raccrocha à sa formation de Jedi pour surmonter sa douleur, en utilisant les leçons enseignées par Yoda, Mace Windu, ou encore le Comte Dooku. En utilisant cachettes et pièges, il parvint à éliminer les clones un à un. Il fut malheureusement touché par l'une des rafales de Démon 1212, mais fut sauvé in extremis par Chak, qui le cacha dans les hauteurs de Kashyyyk le temps qu'il ramène de l'aide. Il fut finalement rejoint par Faie, qui lui dit que s'il ne sortait pas de sa cachette, il lancerait un raid aérien qui les tuerait eux et détruirait le village Wookiee voisin. Vos se mit en tête qu'il ne pouvait pas courir et se cacher, que son destin n'était pas de traquer le second Seigneur Sith, mais d'arrêter Faie et de sauver les innocents. Quinlan bondit de son perchoir, sabre laser à la main, et fonça sur le commandant, qui se retourna et lui tira dessus.

Mon image
Quinlan Vos, surgissant sur le commandant Faie.



Alerté par Chak, Villie vint chercher Vos, qu'il trouva inerte, allongé à côté de Faie, mort quelques mètres plus loin. Peu après, une escouade de soldats clones émergea des bois et trouva Villie près d'un bûcher funéraire Jedi. Le Devaronien prétendit avoir tué le Jedi lui-même, ce qui en réalité était faux et permit à Quinlan de survivre. Huit mois plus tard, Khaleen Hentz et son bébé, accompagnés des Maîtres Tholme et T'ra Saa et de quelques Wookiees, vinrent se réfugier dans une grotte de Kashyyyk. Hentz regardait la dernière transmission de l'Holocron de Quinlan, qui expliquait ses sentiments pour elle.

- Holocron : Dans ma vision, j'ai vu Kashyyyk en flammes. Les Trandoshans asservissaient les Wookiees. La République n'essayait même pas de les aider. Peut-être Gumbaeki peut-il mener son peuple dans les montagnes. Trouver des grottes, se cacher. Pas mon destin d'empêcher ça. Pas mon destin d'arrêter les Sith. Ma mission est d'arrêter Faie, de gagner du temps pour Gumbaeki et son village. Mon chemin est clair maintenant. La Force est en moi et tout autour de moi. Je suis concentré… En paix. Sauf sur un point. Tout le temps que Khaleen et moi avons passé ensemble, je ne lui ai jamais dit ce que je ressentais pour elle. Je suis parti du principe qu'elle savait. Comme je savais. J'oublie tout le temps qu'elle n'est pas Jedi... Que les sentiments doivent parfois être exprimés... Mis en mots... Avant de mourir, Khaleen... Juste pour que tu saches...
- Quinlan Vos : Arrêt lecture. Juste pour que tu saches... Que je t'aime, Khaleen.



Quinlan fit son apparition dans la grotte avec Villie, et Khaleen Hentz enlaça alors le Jedi et lui présenta son fils, Korto Vos, nommé ainsi en souvenir du pseudonyme qu'utilisait Quinlan lorsqu'il avait rencontré Khaleen. Vos appliqua à son fils les marques traditionnelles Kiffar et déclara que l'obscurité ne toucherait jamais l'enfant.

Source(s)

Episode I : La Menace fantôme, Lucasfilm 1999
John Ostrander, jan Duursema, Republic #69 - The Dreadnaughts of Rendili Part 1, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Jedi tome 1 : Mémoire obscure, Delcourt 2006
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 6 : Démonstration de force, Delcourt 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 7 : Les Cuirrassés de Rendili, Delcourt 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 9 : Le Siège de Saleucami, Delcourt 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 10 : Epilogue, Delcourt 2006
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 4 : Lumière et Ténèbres, Delcourt 2004
John Ostrander, jan Duursema, Jedi tome 2 : Ténèbres, Delcourt 2006
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 1 : La Défense de Kamino, Delcourt 2004
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars tome 2 : Victoires & Sacrifices, Delcourt 2004
John Ostrander, jan Duursema, Jedi tome 3 : Rite de passage, Delcourt 2006
John Ostrander, Davidé Fabbri, Jedi tome 4 : La Guerre de Stark, Delcourt 2006
Pat Mills, Ramon F. Bachs, Jedi tome 5 : Au Bout de l'infini, Delcourt 2007
Matthew Fillbach, Matthew Fillbach, Clone Wars Episodes tome 9 : Pas d'issue pour les Jedi , Delcourt 2008
Mick Harrison, Douglas Wheatley, Dark Times tome 2 : Parallèles, Delcourt 2008
Mick Harrison, Dave Ross, Dark Times #6 - Parallels Part 1, Dark Horse 2007
Timothy Truman, John Nadeau, Republic #17 - Emissaries to Malastare Part 5, Dark Horse 2000
John Ostrander, jan Duursema, Republic #19 - Twilight Part 1, Dark Horse 2000
John Ostrander, jan Duursema, Republic #20 - Twilight Part 2, Dark Horse 2000
John Ostrander, jan Duursema, Republic #21 - Twilight Part 3, Dark Horse 2000
John Ostrander, jan Duursema, Republic #22 - Twilight Part 4, Dark Horse 2000
Pat Mills, Ramon F. Bachs, Republic #23 - Infinity's End Part 1, Dark Horse 2000
Pat Mills, Ramon F. Bachs, Republic #24 - Infinity's End Part 2, Dark Horse 2000
Pat Mills, Ramon F. Bachs, Republic #25 - Infinity's End Part 3, Dark Horse 2000
Pat Mills, Ramon F. Bachs, Republic #26 - Infinity's End Part 4, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic #32 - Darkness Part 1, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic #33 - Darkness Part 2, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic #34 - Darkness Part 3, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic #35 - Darkness Part 4, Dark Horse 2001
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #36 - The Stark HyperSpace War Part 1, Dark Horse 2001
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #37 - The Stark HyperSpace War Part 2, Dark Horse 2001
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #38 - The Stark HyperSpace War Part 3, Dark Horse 2002
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #39 - The Stark HyperSpace War Part 4, Dark Horse 2002
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #40 - The Devaronian Version Part 1, Dark Horse 2002
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic #41 - The Devaronian Version Part 2, Dark Horse 2002
John Ostrander, jan Duursema, Republic #42 - Rite of Passage Part 1, Dark Horse 2002
John Ostrander, jan Duursema, Republic #43 - Rite of Passage Part 2, Dark Horse 2002
John Ostrander, jan Duursema, Republic #44 - Rite of Passage Part 3, Dark Horse 2002
John Ostrander, jan Duursema, Republic #45 - Rite of Passage Part 4, Dark Horse 2002
John Ostrander, jan Duursema, Republic #49 - Sacrifice, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Republic #50 - The Epic Battle for Kamino, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Republic #54 - Double Blind, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Republic #63 - Striking from the Shadows, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #65 - Show of Force Part 1, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #66 - Show of Force Part 2, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #68 - Armor, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #70 - The Dreadnaughts of Rendili Part 2, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #71 - The Dreadnaughts of Rendili Part 3, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #72 - Trackdown Part 1, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Republic #73 - Trackdown Part 2, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Republic #74 - The Siege of Saleucami Part 1, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Republic #75 - The Siege of Saleucami Part 2, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Republic #76 - The Siege of Saleucami Part 3, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Republic #77 - The Siege of Saleucami Part 4, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Republic #81 - The Hidden Enemy Part 1, Dark Horse 2006
John Ostrander, jan Duursema, Republic #82 - The Hidden Enemy Part 2, Dark Horse 2006
John Ostrander, jan Duursema, Republic #83 - The Hidden Enemy Part 3, Dark Horse 2006
John Ostrander, jan Duursema, Jedi : Mace Windu, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Jedi : Shaak Ti, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Jedi : Aayla Secura, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Jedi : Dooku, Dark Horse 2003
Kia Asamiya, Howard Chaykin, Star Wars Comics Collector #5, Editions Atlas 2010
Kia Asamiya, Tales #11, Dark Horse 2002
Mick Harrison, Douglas Wheatley, Dark Times Volume 2 : Parallels TPB, Dark Horse 2008
Kia Asamiya, Carmine Infantino, Star Wars Comics Collector #14, Editions Atlas 2010
Haden Blackman, jan Duursema, Omnibus: Emissaries and Assassins, Dark Horse 2009
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Quinlan Vos - Jedi in Darkness, Dark Horse 2010
John Ostrander, jan Duursema, 30th Anniversary Collection Volume 5 - Light and Dark, Dark Horse 2007
John Ostrander, jan Duursema, 30th Anniversary Collection Volume 6 - Endgame, Dark Horse 2007
Timothy Truman, jan Duursema, Republic: Emissaries to Malastare TPB, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic: Twilight TPB, Dark Horse 2001
John Ostrander, jan Duursema, Republic: Darkness TPB, Dark Horse 2002
Kia Asamiya, Kevin Rubio, Tales Volume 3 TPB, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 1: The Defense of Kamino TPB, Dark Horse 2003
John Ostrander, Davidé Fabbri, Republic: The Stark Hyperspace War TPB, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 2: Victories and Sacrifices TPB, Dark Horse 2003
John Ostrander, jan Duursema, Republic: The Rite of Passage TPB, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 4: Light and Dark TPB, Dark Horse 2004
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 6: On the Fields of Battle TPB, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 8: The Last Siege, The Final Truth TPB, Dark Horse 2006
John Ostrander, jan Duursema, Clone Wars Volume 9: Endgame, Dark Horse 2006
Matthew Fillbach, Matthew Fillbach, Clone Wars Adventures Volume 9 TPB, Dark Horse 2007
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 1 - The Republic Goes to War, Dark Horse 2012
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 2 - The Enemy on all Sides, Dark Horse 2012
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 3 - The Republic Falls, Dark Horse 2012
Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Ryder Windham, Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force, Del Rey 2007
Ryder Windham, Star Wars: The Ultimate Visual Guide, Dorling Kindersley 2005
Kevin J. Anderson, Daniel Wallace, The New Essential Chronology, Del Rey 2005
Daniel Wallace, Rodney Thompson, Galaxy at War, Wizards of the Coast 2009
Rodney Thompson, Gary Astleford, The Clone Wars Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
Jeff Grubb, Owen K.C. Stephens, Power of the Jedi Sourcebook, Wizards of the Coast 2002
Daniel Wallace, The New Essential Guide to Characters, Del Rey 2002
Daniel Wallace, The Jedi Path: A Manual for Students of the Force (real-life book), 2010
Daniel Wallace, Le Manuel du Jedi, Larousse 2011
Daniel Wallace, Russell Walks, Book of Sith: Secrets from the Dark Side, 47North 2012
Steve Mitchell, Steward Lee, The Clone Wars S03E09 - Hunt for Ziro, 2010
Quinlan Vos sur Star Wars Databank
Aayla Secura sur Star Wars Databank
The Official Star Wars Fact File 69 (VOS1-2, Quinlan Vos)
The Official Star Wars Fact File 89 (VOS3-4, Quinlan Vos)
The Official Star Wars Fact File 99 (VOS5-6, Quinlan Vos)
The Official Star Wars Fact File 103 (VOS7-8, Quinlan Vos)
The Official Star Wars Fact File 111 (VOS9-10, Quinlan Vos)

Mis en ligne le 29 juillet 2011 à 08:34 par Fungio.
Dernière modification le 29 juillet 2011 à 08:34.

Fiche consultée 7407 fois.

Espèce Kiffar
Genre Masculin
Origine Kiffu
Taille 1.86 mètre
Fonction Maître Jedi
Arme Sabre laser
Maîtres Tholme (Maître Jedi)
Dark Tyranus (Maître Sith)
Apprentie Aayla Secura
Catégorie Personnages
Affiliations Ancienne République
Confédération des Systèmes Indépendants
Ordre Jedi
Jedi Noirs
Acolytes Noirs
Main Rouge

Haut