TA-TI

Dark Vectivus - Posté le 08 août 2013

Constructeurs Kuat Drive Yards/Mekuun Corporation
Taille 23.80 mètres
Équipage 1 pilote
5 canonniers
Armement 1 canon laser lourd
2 canons laser moyens
4 canons laser antipersonnel
Troupes 20 soldats
Capacités 26 tonnes de fret
1 semaine d'autonomie
Catégorie Véhicules
Affiliations Ancienne République
Empire Galactique

TA-TI

Dark Vectivus - Posté le 08 août 2013

Blindé de la Grande Armée de la République conçu pour se déplacer sur des terrains instables.

Appelé plus communément le "Trident" en raison de ses trois armes antivéhicules pointées vers l'avant, ce transport armé de l'Armée Clone de la République est issu d'une collaboration entre les Kuat Drive Yards et la firme Mekuun Corporation, et fut conçu à la suite d'un incident catastrophique qui s'est déroulé lors de la campagne de Mirgoshir. Sur Agamar par exemple, des ponts se sont effondrés suite aux pas cadencés assourdissants des blindés de la République tels que le RT-TT, ce qui a occasionné des pertes sévères en personnel et en matériel.

C'est pourquoi, il apparut évident aux stratèges républicains de faire fabriquer un transport blindé susceptible de se mouvoir sur un terrain aussi fragile qu'un pont, sans pour autant que ledit blindé n'augmente les effets d'un effondrement potentiel par son poids et par un rythme de cadence insoutenable pour une structure. Car une armée sans le soutien de blindés revient pour ainsi dire à envoyer des centaines, voire des milliers, de fantassins à la mort face à un ennemi dont la puissance de feu est des plus conséquentes.

Avec un élan peu caractéristique Kuat Drive Yards, fournisseur officiel de la République en ce qui concerne les blindés mais aussi les vaisseaux, s’ouvrit à la firme Mekuun en ce qui concerne le partage d’informations concernant le développement des transports. Mekuun était réputée pour avoir développé toute une gamme de véhicules lourds à répulsion tels que la canonnière TEHA-221, également utilisée par la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones. C'est ainsi que le TA-TI ou Transport d'Artillerie pour Terrain Instable vit le jour, ce blindé étant issu du partenariat des deux sociétés et de leur savoir-faire. Enfin, malgré ce que son nom laisse supposer, le TA-TI n'est pas vraiment à classer dans la catégorie des walkers, car ce blindé est équipé de huit paires de tampons répulseurs de basse puissance montés sur des patins le long de la section arrière de l'engin, et non sur des jambes comme le RT-TT.

Ces répulseurs servent à ajuster la hauteur et le poids du véhicule en fonction du terrain rencontré, tandis que quatre autres répulseurs, situés sous la partie avant du châssis, propulsent le TA-TI, ce qui en fait un engin d'une conception tout à fait unique. Par ailleurs, un ensemble de 16 plaques ondulantes à glissement contrôlé vient encore abolir le poids du véhicule, et ces mêmes plaques de dérapage ont été conçues pour renverser le champ de répulsion du véhicule afin de produire un champ d'agrippement, permettant ainsi au TA-TI de s'accrocher sur tout type de terrains accidentés, même abrupts. Cette stabilité sans pareil est un atout crucial lorsqu'il s'agit de tirer sur une cible distante, alors que le terrain ne permettrait pas à un blindé conventionnel d'approcher suffisamment de l'objectif visé.

Mon image
Différentes vues du Transport d'Artillerie pour Terrain Instable



Les patins répulseurs arrières fournissent également un avantage tactique additionnel lorsque le TA-TI doit manœuvrer sur un terrain neigeux ou poudreux, surtout lorsqu'il faut effectuer un mitraillage de couverture horizontal, aucune cible, pas même un fantassin isolé, ne pouvant passer sous la ligne de feu du véhicule, cette dernière se réajustant constamment grâce aux répulseurs. Ainsi, même si le véhicule reste en contact avec le sol, le TA-TI est plus à classer dans la catégorie des landspeeders au vu de son moyen de locomotion. Cependant, si les tampons à répulsion garantissent la stabilité de l'engin sur n'importe quel type de terrain et abolissent son poids, le TA-TI conserve néanmoins une masse inertielle assez significative.

C'est pourquoi un TA-TI est limité dans sa vitesse à un plafond maximal de 45 km/h. D'une longueur de 23,80 mètres, la majeure partie du TA-TI est dédiée à la machinerie, surtout située dans la moitié avant de l'engin, qui comporte également un compartiment pouvant accueillir jusqu'à 20 soldats clones. Pour le cockpit, ce dernier possède deux sièges, un pour le pilote et un pour le canonnier, ce dernier contrôlant le canon laser lourd dorsal et les canons laser moyens latéraux. Par opposition, la partie arrière du TA-TI est évidée pour permettre le transport d'artillerie, cette section comportant quatre postes d'artilleurs, protégés par des plaques de blindage épaisses, pour les canons antipersonnel montés sur la partie supérieure du véhicule.

Il existe des variantes du TA-TI embarquant d'autres types d'armements, tels que des générateurs de charges capables de tirer des impulsions électrostatiques ou des charges ioniques afin de neutraliser complètement les armées droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants. Il existe également un autre modèle dont les postes d'artillerie ont été supprimés afin que cet emplacement servent à accueillir un pont articulé pour le franchissement de rivières ou précipices peu larges pour l'infanterie. Ce dernier système peut servir ainsi de plate-forme de construction aux troupes de clones du génie afin que ces derniers puissent construire un pont temporaire mais solide, adapté au franchissement de blindés plus lourds afin de leur permettre de rejoindre la ligne de front d'un champ de bataille.

Bien que le TA-TI ait prouvé qu'il était plus efficace que n'importe quel autre walker sur les champs de batailles enneigés ou au terrain instable, on recense de lourdes pertes au sein des contingents de ces engins déployés durant la Guerre des Clones à cause de sa vitesse réduite. Et il est à noter qu'en raison de sa plate-forme d'artillerie surélevée, un coup bien placé en dessous de cette dernière suffirait à faire exploser le TA-TI, et même à le retourner complètement. Le TA-TI fut utilisé de façon intensive dans les derniers mois du conflit galactique, où il fut déployé sur les ponts et passerelles de Cato Neimoidia et de Mygeeto. D'ailleurs, sur ce dernier monde, plusieurs TA-TI se firent détruire par des tri-droïdes lors de la bataille de Mygeeto, au cours de laquelle Ki-Adi-Mundi et ses Marines Galactiques menèrent une attaque contre les cités-forteresses du Clan Bancaire InterGalactique.

Source(s)

Episode III : La Revanche des Sith, Lucasfilm 2005
TA-TI sur Star Wars Databank

Mis en ligne le 8 août 2013 à 09:41 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 8 août 2013 à 09:41.

Fiche consultée 1690 fois.

Constructeurs Kuat Drive Yards/Mekuun Corporation
Taille 23.80 mètres
Équipage 1 pilote
5 canonniers
Armement 1 canon laser lourd
2 canons laser moyens
4 canons laser antipersonnel
Troupes 20 soldats
Capacités 26 tonnes de fret
1 semaine d'autonomie
Catégorie Véhicules
Affiliations Ancienne République
Empire Galactique

Haut