TIE expérimental M5

Dark Vectivus - Posté le 24 décembre 2011

Constructeur Sienar Fleet Systems
Taille 10 mètres
Équipage 1 cerveau droïde asservi
Armement 2 canons laser
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

TIE expérimental M5

Dark Vectivus - Posté le 24 décembre 2011

Modèle de TIE automatisé, cinquième et dernier représentant de la série des TIE expérimentaux, ressemblant à un chasseur TIE équipé d'un booster.

Également connu sous le nom de TIE Booster, principalement à cause de son système de propulsion accru et tout sauf anodin, le TIE expérimental M5, comme son matricule le laissait entendre, était le cinquième modèle des TIE sans pilote et fit son apparition au plus fort de la Guerre Civile Galactique, conflit qui opposa l’Empire dominant à l’Alliance Rebelle. Fruit du Projet de TIE Expérimentaux, le TIE M5, à l’instar des quatre autres versions expérimentales s’inscrivant dans la lignée des produits manufacturés par Sienar Fleet Systems, était un appareil d’une conception remarquable car bénéficiant de la technologie embarquée d’un cerveau droïde asservi à un système de contrôle et de directives supérieur. Ce principe, guère innovant en lui-même, avait déjà été massivement utilisé par la Fédération du Commerce puis par la Confédération des Systèmes Indépendants dans les dernières décennies de l’Ancienne République puis durant la Guerre des Clones, notamment sur les chasseurs droïdes Vautour. Ainsi, l’Empire réutilisa cette technologie de chasseurs spatiaux sans pilote, contrôlables à distance, mais bénéficiant tout de même des avancées technologiques opérées durant le règne de Palpatine, ce qui donna un résultat des plus édifiants.

 

En tant que dernier représentant de la série des TIE expérimentaux, on aurait pu s’attendre à ce que le TIE M5 soit un appareil innovant, mais il n’en est rien, ou peu s’en faut. En effet, à y regarder de plus près, le TIE Booster repose sur le design d’un chasseur TIE/in standard, à une différence près : l’adjonction d’un propulseur amélioré à l’arrière de son cockpit sphérique. En extrapolant à partir des caractéristiques du chasseur TIE/in et de cet équipement supplémentaire, le quidam peut aisément supposer que Demetrius Zaarin et le Directeur Lenzer, principaux instigateurs du projet secret des TIE drones, ont eu l’intention de créer un mixte entre un chasseur de supériorité spatiale et un intercepteur. Au terme d’un dur labeur et de modifications apportées au schéma principal du chasseur TIE de la Marine Impériale, les hommes de Lenzer finirent par accoucher d’un prototype.

 

Vue d'un TIE expérimental M5.
Vue d'un TIE expérimental M5.

 

Et ce que l’on peut dire, c’est que le résultat final vient confirmer ce dessein initial, puisque le TIE expérimental M5 est capable d’atteindre une vitesse maximale de 132 MGLT en espace conventionnel, avec un taux d’accélération sans doute accru pour se faufiler entre les lasers ennemis. Toutefois, cette vitesse se fait au détriment d’un autre avantage majeur non négligeable lors d’un engagement spatial : la maniabilité. Rendu ainsi vulnérable lorsqu’il doit effectuer de brusques embardées ou autres loopings, le TIE M5 ne semble être qu’une bien pâle copie d’un vaisseau impérial combinant avec brio maniabilité et vélocité, en l’occurrence l’intercepteur TIE. Asservi à un système de contrôle à distance, le TIE Booster est équipé d’un hyperdrive lui permettant d’être déployé aux quatre coins de la galaxie sans avoir à requérir l’assistance d’un navire de soutien, et son bouclier déflecteur léger lui octroie un surcroît de protection sans venir l’handicaper au niveau de ses performances.

 

La Rébellion rencontra les TIE Booster pour la première fois quand les Impériaux lancèrent une riposte contre le croiseur Mon Calamari MC80 Liberté, dont ils étaient parvenus à déterminer la position en pistant des escadrons rebelles qui menaient l’enquête à propos des TIE expérimentaux. Malgré la tentative des Impériaux pour se débarrasser du groupe de combat rebelle en charge de l’enquête sur ces nouveaux TIE, les pilotes de l’Alliance Rebelle purent contrer le raid et furent dépêchés ultérieurement pour anéantir le centre de production des TIE M5 et des autres modèles, à savoir la station de recherche Obsidian. Ainsi, en dépit des prouesses technologiques de l’Empire en matière d’avionique en vue de créer des flottes entières de chasseurs téléguidés, les pilotes rebelles franchirent l’écran défensif des TIE expérimentaux protégeant Obsidian et firent en sorte que ces engins ne nuisent plus jamais à personne.

Source(s)

Totally Games, X-Wing Alliance, LucasArts 1999

Mis en ligne le 24 décembre 2011 à 14:48 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 24 décembre 2011 à 14:48.

Fiche consultée 1251 fois.

Constructeur Sienar Fleet Systems
Taille 10 mètres
Équipage 1 cerveau droïde asservi
Armement 2 canons laser
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

Haut