TIE Hunter

Dark Vectivus - Posté le 25 décembre 2011

Constructeur Sienar Fleet Systems
Équipage 1 pilote
Armement 2 canons laser jumelés
2 canons ioniques
2 lance-torpilles protoniques (12 projectiles pour chaque tube)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

TIE Hunter

Dark Vectivus - Posté le 25 décembre 2011

Chasseur de la série des TIE, utilisé par les commandos impériaux et qui ne fut produit qu'en quantité limitée durant la Guerre Civile Galactique.

Durant le règne de l'Empereur Palpatine, l'Empire ne considérait pas chacun de ses pilotes de chasse comme irremplaçable, contrairement à son adversaire l'Alliance Rebelle, et ce point de vue se traduisait assez bien dans la composition de la chasse spatiale de la Marine Impériale. En effet, les célèbres chasseurs TIE étaient littéralement dépendants d'une autorité supérieure, symbolisée par les gigantesques destroyers stellaires de classe Impérial, et n'étaient par conséquent pas dotés d'hyperdrive, de boucliers déflecteurs ou d'un système de viabilité, ce qui réduisait considérablement leur marge de manœuvre et leurs chances de survie dans un combat contrairement à leurs adversaires, dont les chasseurs stellaires tels que les X-Wings pouvaient agir comme des entités autonomes.

 

Si dans les tentatives de création d'un chasseur impérial susceptible d'égaler, voire de surclasser un chasseur rebelle, on a retenu essentiellement le nom du défenseur TIE ou du TIE Avenger, il a existé à un moment donné un appareil qu'on pourrait qualifier aujourd'hui de prototype à ces chasseurs avancés : le TIE Hunter. Le TIE Hunter est un parfait exemple des premiers balbutiements de la part des ingénieurs de Sienar Fleet Systems pour tenter de créer un chasseur polyvalent et relativement indépendant, et il fut conçu à la base comme un intercepteur destiné au corps d'élite des commandos impériaux. Ces derniers, pour leur missions secrètes de type infiltration, avaient exigé de la part de Sienar que la firme conçoive un chasseur à la fois rapide comme un modèle TIE et aussi lourdement armé qu'un X-Wing, au détriment de la maniabilité et des systèmes de défenses. Ces deux dernières spécificités auraient pourtant pu mettre à mal l'Alliance Rebelle si elles avaient équipé le TIE Hunter.

 

Si le cockpit et le système de propulsion du TIE Hunter ne diffèrent pas des autres modèles de TIE, il possède néanmoins une caractéristique flagrante qui rend indiscutable l'utilisation d'une technologie développée par Incom Corporation pour l'Alliance Rebelle : la configuration en X de ses quatre ailes, héritée directement du X-Wing. Ainsi, le TIE Hunter se présente donc avec quatre panneaux solaires aux griffes pointées vers l'avant à l'instar de l'intercepteur TIE, dans une configuration dépliée en X qui peuvent se replier en deux uniques ailes. Dans sa position dépliée, la voilure à panneaux solaires du TIE Hunter lui confère une vélocité spatiale remarquable, ainsi qu'une vitesse atmosphérique raisonnable, tout cela étant couplé à une puissance de feu redoutable. L'arsenal du TIE Hunter comprend une paire de canons laser, une autre paire de canons ioniques ainsi que deux lance-torpilles protoniques avec un magasin pour de nombreux projectiles. Autre caractéristique qui le rapproche plus des modèles de chasseurs de la Rébellion : son rayon d'action. En effet, le TIE Hunter est doté d'un hyperdrive qui octroie alors aux commandos impériaux une plus grande marge de manœuvre afin d'agir dans l'ombre plus efficacement.

 

Un TIE Hunter voguant dans l'immensité de l'espace.
Un TIE Hunter voguant dans l'immensité de l'espace.

 

Cependant, le TIE Hunter n’offre pas que des avantages. Si cette configuration en X des ailes permet au TIE Hunter des pointes de vitesse extrêmes tout en ayant la possibilité d'emporter un armement lourd, la superficie des panneaux solaires de ce chasseur se voit réduite de façon drastique lorsque les ailes sont en configuration repliée, réduisant par la même occasion sa production d'énergie via le rayonnement solaire. Autre défaut non négligeable : même dans cette position dépliée où les panneaux solaires fonctionnent à plein rendement pour rendre l'appareil extrêmement rapide, le TIE Hunter est incapable de faire feu sur un adversaire sans perdre un pourcentage conséquent de sa vitesse. C'est d'ailleurs pour cela que les ingénieurs qui le conçurent ont tenté de remédier à ce défaut par l'intégration d'un lance-torpilles protoniques, qui permet au TIE Hunter de conserver une vitesse optimale tout en frappant efficacement un adversaire, l'amorçage des torpilles n'exigeant qu'une quantité d'énergie moindre par rapport aux canons laser et ioniques.

 

Mais ces défauts de conception, le potentiel gouffre financier qu’il représentait si jamais il était produit à grande échelle, tout ceci couplé à l'arrogance des officiers impériaux, trop fiers pour utiliser une technologie issue de leur ennemi, signèrent l'avortement avant maturité du projet TIE Hunter, qui ne fut jamais fabriqué en grande quantité, les quelques modèles produits ayant été dispersés et n'ayant participé qu'à très peu d'engagements. Wedge Antilles rencontra ces engins pour la première fois lors d’une mission effectuée sur Destrillion et, en dépit de leurs avantages, les TIE Hunter présents lors de cet engagement furent majoritairement détruits, ce qui conforta probablement les huiles de l’Empire dans leur choix de ne pas avaliser ce projet pour une production en série. Ultérieurement, la Rébellion parvint à mettre le grappin sur plusieurs de ces chasseurs pour les utiliser dans un assaut dirigé contre les chantiers navals de Fondor. L’opération réussit et l’Escadron Rogue put anéantir un super destroyer stellaire en cours d’achèvement. Et malgré le fait qu’il ne fut jamais produit en grande quantité et qu’on n’aperçut plus le TIE Hunter par la suite, l'expérience avec cet appareil ne découragea pas les ingénieurs de Sienar Fleet Systems dans leur volonté de développer d’autres chasseurs plus performants et à la versatilité certaine, comme le défenseur TIE et le TIE Avenger par exemple.

Source(s)

Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Factor 5, Rogue Squadron III - Rebel Strike, Activision 2003

Mis en ligne le 25 décembre 2011 à 14:18 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 25 décembre 2011 à 14:18.

Fiche consultée 987 fois.

Constructeur Sienar Fleet Systems
Équipage 1 pilote
Armement 2 canons laser jumelés
2 canons ioniques
2 lance-torpilles protoniques (12 projectiles pour chaque tube)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

Haut