TIE/sr

Dark Vectivus - Posté le 29 août 2012

Constructeur Sienar Fleet Systems
Taille 24 mètres
Équipage 1 à 3 membres d'équipage
Armement 1 canon laser
Capacités 25 tonnes de fret
6 mois d'autonomie
Hyperdrive x3
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

TIE/sr

Dark Vectivus - Posté le 29 août 2012

Modèle de la série des TIE destiné à l'exploration et à la reconnaissance longue portée, principalement utilisé par la Marine de l'Empire Galactique.

Sa taille s’apparentant plus à celle d’une navette ou d’un petit cargo, le TIE/sr ou TIE Scout est pourtant bien un modèle de vaisseau affilié à la gamme des TIE de par sa forme et son mode de propulsion utilisant les habituels panneaux solaires. Ce vaisseau de reconnaissance et d’exploration spatiale de 24 mètres de long, dont la forme générale rappelle celle d’un bombardier TIE, fut conçu et produit en quantités limitées par la firme Sienar Fleet Systems, et était capable, pour s’acquitter de sa mission, de pénétrer profondément en plein territoire ennemi tout en collectant un nombre significatif de données très détaillées dans son ordinateur central. Si le TIE Scout fut doté de telles capacités, c’était avant tout dans le but de supplanter le TIE/rc dans les missions de reconnaissance, ce dernier modèle n’étant pas assez sophistiqué pour cette tâche et ne disposant que d’un rayon d’action limité.

 

Ce vaisseau fut particulièrement utilisé par le Corps d’Exploration Impérial dans le but de découvrir et répertorier les systèmes solaires et planètes encore inconnus dans la galaxie, et il faut dire que ce modèle de TIE fit ses preuves en permettant à l’Empire Galactique de s’enfoncer plus profondément en direction du Noyau Profond et des Régions Inconnues afin d’étendre ses frontières pour dominer une plus grande partie de la galaxie. Pour ce genre de missions, le TIE Scout est bien évidemment équipé d’un hyperdrive de classe 3, qui lui confère une marge de manœuvre assez conséquente, surtout au vu de la majorité des autres modèles TIE qui, eux, sont dépourvus d’un tel dispositif. Autre équipement spécialement embarqué pour le bon accomplissement de son travail, et qui vient sans doute expliquer la taille du TIE/sr, toute une batterie de senseurs sophistiqués installés dans une excroissance située sur la partie supérieure du compartiment central, les différents senseurs et radars pouvant scanner un système stellaire complet jusque dans ses moindres micrométéorites.

 

Un TIE/sr en mission d'exploration dans le vide intersidéral.
Un TIE/sr en mission d'exploration dans le vide intersidéral.

 

En ce qui concerne l’espace important aménagé à l’intérieur de l’appareil, situé sous la nacelle des senseurs, cette zone sert à accueillir trois membres d’équipage, en général des informaticiens chargés de classer les données recueillies, le pilote, ainsi que des réserves pour tenir six mois en autonomie complète dans l’espace, soit 25 tonnes de fret. Question manœuvrabilité, le TIE/sr n’est pas vraiment ce qui se fait de mieux en matière de chasseur agile et rapide, son prédécesseur qu’est le TIE/rc le surpassant largement sur ce point. Mais n’étant pas conçu pour le combat de supériorité spatiale, les inconvénients du TIE Scout en matière de maniabilité n’ont que peu d’importance, le vaisseau étant néanmoins capable d’atteindre une vitesse honorable en espace conventionnel, équivalente à 850 km/h en milieu atmosphérique. Si néanmoins le TIE/sr vient à être engagé dans un affrontement, il peut toujours fuir en hyperespace, sa coque épaisse le protégeant des tirs ennemis le temps que son ordinateur de navigation calcule un point de saut. Si pour une raison ou pour une autre le TIE Scout vient à se poser sur une planète, que ce soit pour cause d’avaries graves ou pour une mission de reconnaissance plus approfondie, le vaisseau est équipé d’un train d’atterrissage rétractable à l’instar du TIE Avancé x1.

 

Avec de tels atouts en matière de reconnaissance lointaine, il n’est pas étonnant que les Impériaux aient utilisé ce modèle comme un éclaireur spatial chargé de précéder le gros des forces spatiales afin de détecter les positions ennemies et les éventuels pièges laissés par ses soins, comme par exemple un champ de mines spatiales. Disponible pour un coût de 148000 crédits (75000 crédits s’il est d’occasion), le TIE/sr est l’un des rares appareils de la Marine Impériale à posséder son équivalent civil, appelé le Lone Scout-A. Conçu comme un engin d’exploration armé, cette variante possède assez de carburant et de réserves pour fonctionner en totale autonomie pendant un an, embarquer trois passagers à son bord et contenir dans ses soutes jusqu’à 150 tonnes métriques de fret. Au cours de la carrière opérationnelle du TIE/sr, plusieurs officiers impériaux firent appel aux capacités de cet appareil, comme par exemple le Grand Amiral Thrawn. En effet, plusieurs TIE/sr étaient embarqués sur l’Admonitor, vaisseau étendard de Thrawn du temps où il fut envoyé dans les Régions Inconnues.

Source(s)

Mike Richardson, Paul Gulacy, Crimson Empire III - Empire Lost #1, Dark Horse 2011
Randy Stradley, Paul Gulacy, The Crimson Empire Saga HC, Dark Horse 2012
Mike Richardson, Paul Gulacy, Crimson Empire III — Empire Lost TPB, Dark Horse 2012
Michael Knight, Star Wars: Empire at War: Prima Official Game Guide, Prima Games 2006
Rodney Thompson, Sterling Hershey, Rebellion Era Campaign Guide, Wizards of the Coast 2009
Bill Smith, Star Wars: The Roleplaying Game, Second Edition, West End Games 1992
Petroglyph, Empire at War : Forces of Corruption, LucasArts 2006
Petroglyph, Empire at War, LucasArts 2006

Mis en ligne le 29 août 2012 à 20:59 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 29 août 2012 à 20:59.

Fiche consultée 1322 fois.

Constructeur Sienar Fleet Systems
Taille 24 mètres
Équipage 1 à 3 membres d'équipage
Armement 1 canon laser
Capacités 25 tonnes de fret
6 mois d'autonomie
Hyperdrive x3
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Empire Galactique

Haut