Vaisseau de commandement tactique Inexpugnable

Dark Vectivus - Posté le 20 mars 2011

Constructeur Rendili Hyperworks (design)
Rendili/Vanjervalis Drive Yards (fabrication)
Taille 3100 mètres
Équipage 4300 hommes d'équipage
Armement 5 batteries de turbolasers doubles
5 batteries de turbolasers légers
2 batteries laser de défense ponctuelle
2 rayons tracteurs
Troupes 2000 passagers
144 chasseurs Aurek
24 chasseurs S-250 Chela
24 navettes de débarquement Conductor
6 navettes Ministry
Capacités 50000 tonnes de fret
2 ans d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x10)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Vaisseau de commandement tactique Inexpugnable

Dark Vectivus - Posté le 20 mars 2011

Vaisseau capital d'une taille imposante utilisé par la République du temps des Guerres Mandaloriennes pour coordonner des flottes de guerre.

Environ 4000 ans avant la Guerre Civile Galactique, le panel de vaisseaux de guerre dont disposait la République pour protéger son territoire comprenait certes des flottes complètes de croiseurs Hammerhead, qui s’illustrèrent notamment lors des Guerres Mandaloriennes et lors de la Guerre Civile des Jedi. Mais il existait une autre classe de vaisseaux, véritables mastodontes de l’espace, chargés de commander les armadas de la République : les vaisseaux de commandement tactique de classe Inexpugnable, des vaisseaux de guerre de 3100 mètres de diamètre destinés au combat lourd.

Dans sa forme générale, un vaisseau de commandement tactique Inexpugnable à la forme d’un large disque, paré d’une protubérance ventrale qui n’est autre que la zone comportant de vastes hangars et le centre de commandes du vaisseau. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce centre de commande constitue le véritable cœur d’un vaisseau Inexpugnable car, même si sa taille, son armement, tout ceci sans compter sa chasse embarquée, laissent penser qu’il est exclusivement dédié au combat lourd, il n’en est rien. Ou plutôt, un vaisseau de classe Inexpugnable est, comme sa dénomination le laisse entendre, un vaisseau de commandement tactique, capable de coordonner le feu des vaisseaux dont il se trouve à la tête au cours des batailles, en général des croiseurs Hammerhead et des forceurs de blocus Foray. Cette coordination lors des batailles est permise par un ordinateur principal fabriqué par Vanjervalis Systems, les données arrivant au centre névralgique qu’est la passerelle étant projetées par voie holographique au-dessus d’un sol transparent, permettant ainsi au commandant de bord d’avoir une confirmation visuelle des données tactiques, ce qui est plus qu’important quand on doit diriger 64 vaisseaux en même temps.

Mon image
La passerelle d'un vaisseau de commandement tactique de classe Inexpugnable.



Par conséquent, à cause de l’importance vitale de ces vaisseaux lors des affrontements stellaires, et aussi en raison du petit nombre de ces engins produit au moment des Guerres Mandaloriennes – à peine six vaisseaux Inexpugnable opérationnels – ces monstres stellaires se déplaçaient toujours avec une solide escorte de croiseurs Hammerhead. Par ailleurs, avec une taille aussi imposante, un tel vaisseau semble difficile à manœuvrer, bien qu’il dispose de quatre moteurs subluminiques d’une taille plus qu’impressionnante, intégrés à la superstructure circulaire du vaisseau. C’est pour cela qu’en plus de son escorte un vaisseau de commandement tactique embarque un nombre important de chasseurs, comprenant des chasseurs Aurek et des chasseurs S-250 Chela. Et ceci sans compter les nombreuses navettes Conducteur et les navettes Ministry. Les chasseurs sont lancés depuis les hangars de la quille et depuis d’autres hangars situés dans les arcs intérieurs d’un vaisseau Inexpugnable, ce qui permet une vitesse de déploiement extrêmement rapide.

Mais ne comptant pas uniquement sur ses forces d’escorte lourdes ou légères, un vaisseau Inexpugnable comporte un armement lourd composé de cinq grandes batteries de turbolasers doubles, de cinq batteries de turbolasers légers, de deux batteries laser dédiée à la défense ponctuelle et de deux batteries de rayons tracteurs. Ce vaisseau, né de la collaboration de Rendili Hyperworks et de Vanjervalis Systems sous la forme de la société Rendili/Vanjervalis Drive Yards, est estimé à un coût d’à peu près 70 millions de crédits, ce qui n’est pas rien, même si techniquement un tel engin n’est pas destiné à la vente mais uniquement à la Marine de la République Galactique. Parmi les vaisseaux les plus notables ayant appartenu à cette classe de vaisseaux, on peut citer le Courageux, qui fut commandé par Saul Karath à l’époque des Guerres Mandaloriennes.

Source(s)

John Jackson Miller, Brian Ching, Chevaliers de l'Ancienne République tome 3 : Au coeur de la peur, Delcourt 2008
John Jackson Miller, Dustin Weaver, Chevaliers de l'Ancienne République tome 4 : L'invasion de Taris, Delcourt 2008
John Jackson Miller, Brian Ching, Chevaliers de l'Ancienne République tome 2 : Ultime Recours, Delcourt 2007
John Jackson Miller, Dustin Weaver, Knights of the Old Republic #8 - Flashpoint Part 2, Dark Horse 2006
John Jackson Miller, Dustin Weaver, Knights of the Old Republic #13 - Days of Fear Part 1, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic #15 - Days of Fear Part 3, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Harvey Tolibao, Knights of the Old Republic #17 - Nights of Anger Part 2, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Harvey Tolibao, Knights of the Old Republic #18 - Nights of Anger Part 3, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Harvey Tolibao, Knights of the Old Republic #19 - Daze of Hate Part 1, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Bong Dazo, Knights of the Old Republic #20 - Daze of Hate Part 2, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Bong Dazo, Knights of the Old Republic #30 - Exalted Part 2, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, alan Robinson, Knights of the Old Republic #31 - Turnabout, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic #34 - Vindication Part 3, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic #35 - Vindication Part 4, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, Brian Ching, Chevaliers de l'Ancienne République tome 5 : Sans Pitié !, Delcourt 2009
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic #49 - Demon Part 3, Dark Horse 2010
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic Volume 9 : Demon TPB, Dark Horse 2010
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic Volume 2 : Flashpoint TPB, Dark Horse 2007
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic Volume 3 : Days of Fear, Nights of Anger TPB, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, Dustin Weaver, Knights of the Old Republic Volume 4 : Daze of Hate, Knights of Suffering TPB, Dark Horse 2008
John Jackson Miller, Brian Ching, Knights of the Old Republic Volume 6 : Vindication TPB, Dark Horse 2009
John Jackson Miller, Brian Ching, Chevaliers de l'Ancienne République tome 8 : Démon, Delcourt 2010
Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
John Jackson Miller, Rodney Thompson, Knights of the Old Republic Campaign Guide, Wizards of the Coast 2008

Mis en ligne le 20 mars 2011 à 00:15 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 20 mars 2011 à 00:15.

Fiche consultée 2848 fois.

Constructeur Rendili Hyperworks (design)
Rendili/Vanjervalis Drive Yards (fabrication)
Taille 3100 mètres
Équipage 4300 hommes d'équipage
Armement 5 batteries de turbolasers doubles
5 batteries de turbolasers légers
2 batteries laser de défense ponctuelle
2 rayons tracteurs
Troupes 2000 passagers
144 chasseurs Aurek
24 chasseurs S-250 Chela
24 navettes de débarquement Conductor
6 navettes Ministry
Capacités 50000 tonnes de fret
2 ans d'autonomie
Hyperdrive x2 (de secours : x10)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Ancienne République

Haut