Vaisseau de sauvetage Sprint

Dark Vectivus - Posté le 19 juin 2011

Constructeur SoroSuub Corporation
Taille 30 mètres
Équipage 2 pilotes
1 homme d'équipage
5 médecins
Troupes 40 patients
Capacités 2 tonnes métriques
1 mois d'autonomie
Hyperdrive x1 (de secours : x12)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Ancienne République

Vaisseau de sauvetage Sprint

Dark Vectivus - Posté le 19 juin 2011

Transport médical rapide utilisé par la République pendant la Guerre des Clones, puis par la Rébellion.

Produit de SoroSuub Corporation, le vaisseau de sauvetage de classe Sprint, parfois appelé frégate médicale par le commun des mortels, était un vaisseau dédié au transport des blessés, en particulier depuis les champs de bataille de la galaxie, et fut notamment utilisé par la République Galactique au temps de la Guerre des Clones et, ultérieurement, par la Rébellion. Mesurant une trentaine de mètres de long, le vaisseau de sauvetage Sprint ressemblait à un parallélépipède métallique, ce qui le rapprochait plus de la navette que du vaisseau de combat. Entièrement dédié à ce rôle de transport médical, le vaisseau Sprint ne disposait d’aucun système d’armement, sans compter que son équipage comprenait dans ses rangs, si l’on faisait abstraction des trois membres d’équipage destinés à le piloter, une équipe de cinq médecins pour s’occuper des patients convoyés.

 

Un vaisseau de sauvetage Sprint était assez large pour embarquer une quarantaine de patients à l’intérieur de sa carlingue, et il lui restait suffisamment de place pour embarquer encore deux tonnes métriques de fret. Avec des moteurs subluminiques pouvant le propulser jusqu’à la vitesse de 1150 km/h, et un hyperdrive de classe 1, le vaisseau de sauvetage Sprint pouvait atteindre n’importe quelle zone de la galaxie en un temps extrêmement court et rapatrier les blessés vers les centres hospitaliers des planètes ou des vaisseaux le plus rapidement possible. Même si ses boucliers lui conféraient une protection supplémentaire, l’équipement le plus efficient de cet appareil était son ensemble de senseurs de grade militaire, ces détecteurs lui permettant de capter un signal de détresse et d’y répondre dans les plus brefs délais, même dans l’espace profond. Du temps où ils furent en service au sein de la Grande Armée de la République, les vaisseaux de classe Sprint furent employés pour convoyer les blessés et les morts jusque sur Coruscant au terme de la Bataille de Boz Pity. Néanmoins, l’un de ces engins, le Bright Flight, fut détourné par Asajj Ventress, que tout le monde croyait morte, l’ex-acolyte de Dooku digérant encore la trahison de son ancien Maître Sith et voulant désormais s’éloigner de la guerre en partant vers les Régions Inconnues de la galaxie.

Source(s)

Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars tome 8 : Obsession, Delcourt 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Obsession #5, Dark Horse 2005
Haden Blackman, Brian Ching, Clone Wars Volume 7: When They Were Brothers TPB, Dark Horse 2005
John Ostrander, jan Duursema, Omnibus: Clone Wars Volume 3 - The Republic Falls, Dark Horse 2012
Pablo Hidalgo, Daniel Wallace, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey 2008
Kathy Tyers, Bill Smith, The Truce at Bakura Sourcebook, West End Games 1996

Mis en ligne le 19 juin 2011 à 10:41 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 19 juin 2011 à 10:41.

Fiche consultée 878 fois.

Constructeur SoroSuub Corporation
Taille 30 mètres
Équipage 2 pilotes
1 homme d'équipage
5 médecins
Troupes 40 patients
Capacités 2 tonnes métriques
1 mois d'autonomie
Hyperdrive x1 (de secours : x12)
Catégorie Vaisseaux
Affiliations Alliance Rebelle
Ancienne République

Haut