Véhicule de Reconnaissance et de Recherche

Dark Vectivus - Posté le 21 septembre 2014

Constructeur Aratech Corporation
Équipage 1 pilote
1 copilote
2 artilleurs
Armement 2 tourelles laser
Troupes 8 soldats
Capacités 3 tonnes métriques
Catégorie Véhicules
Affiliations Nouvelle République

Véhicule de Reconnaissance et de Recherche

Dark Vectivus - Posté le 21 septembre 2014

Véhicule de reconnaissance et de sauvetage chenillé construit par Aratech Corporation et utilisé par la Nouvelle République.

Les années qui suivirent la Bataille d’Endor, qui marqua le début de la fragmentation de l’Empire ainsi que celui de l’avènement de la Nouvelle République, furent une période prospère pour les constructeurs de véhicules et de vaisseaux dans la mesure où le nouveau gouvernement démocrate renouvela progressivement son parc d’engins militaires, qu’ils fussent stellaires, atmosphériques ou terrestres pour ne plus se contenter d’appareils parfois obsolètes datant de l’époque où les membres de la Nouvelle République n’étaient encore que des Rebelles à l’Empire. En tant que gouvernement souverain à l’influence et aux ressources croissantes, la Nouvelle République put mettre en place des programmes visant à la doter d’une force militaire digne de ce nom, et ce fut dans de telles circonstances que le Véhicule de Reconnaissance et de Recherche, plus communément abrégé en VRR-1 (Scout and Retrieval Vehicle ou SRV-1 en version originale), fut conçu.

 

Fabriqué très peu de temps après la victoire de la Rébellion à Endor, le VRR-1 de la Nouvelle République a été pensé comme un engin utilitaire polyvalent au coût de production peu onéreux. Ce véhicule destiné à la reconnaissance et au transport de troupes, contrairement à la plupart des engins en activité dans la galaxie, n’était pas mû par un système de répulsion mais par une série de chenilles, ce qui expliquait le côté bon marché du VRR-1 et lui offrait tout de même la possibilité de franchir des terrains accidentés. Certes, il ne peut guère rivaliser avec les vitesses de pointes des landspeeders ou autres airspeeders, mais le VRR-1 reste un engin tout à fait capable de cingler à bonne vitesse à travers les plaines d’une planète pour y déployer à loisir son contingent de soldats ou débarquer sa cargaison.

 

Avec un pilote et un copilote aux commandes pour la manœuvre, le VRR-1 accueille également deux servants d’artillerie chargés des tourelles laser situées sur le toit de la cabine principale. Outre son équipage, l’engin motorisé a été conçu pour emmener à son bord huit soldats ou trois tonnes métriques de fret. Ultérieurement, en vue d’améliorer son produit d’origine au système moteur quelque peu obsolète, Aratech développa le VRR/R-1 qui, quant à lui, usait de répulseurs pour se mouvoir. Mais ce changement augmenta le coût de production et les avantages gagnés se firent au détriment d’une capacité de transport moindre, ce qui rendait en définitive le VRR/R-1 moins efficace que son prédécesseur.

Source(s)

Timothy Zahn, Peter Schweighofer, The DarkStryder Campaign, West End Games 1995
Daniel Wallace, Rodney Thompson, The Unknown Regions, Wizards of the Coast 2010

Mis en ligne le 21 septembre 2014 à 11:40 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 21 septembre 2014 à 11:40.

Fiche consultée 493 fois.

Constructeur Aratech Corporation
Équipage 1 pilote
1 copilote
2 artilleurs
Armement 2 tourelles laser
Troupes 8 soldats
Capacités 3 tonnes métriques
Catégorie Véhicules
Affiliations Nouvelle République

Haut