Yammosk

Pash Cracken - Posté le 19 février 2013

Genre Espèce animale
Origine Yuuzhan'tar
Taille Tête : 16 mètres
Tentacules : 100 kilomètres
Habitat Milieu aquatique
Armes Tentacules
Télépthie
Dent
Catégorie Faune et Flore
Affiliations Yuuzhan Vong

Yammosk

Pash Cracken - Posté le 19 février 2013

Coordinateur de combat Yuuzhan Vong communiquant par télépathie avec les vaisseaux de la flotte.

Une flotte de combat peut posséder de puissants vaisseaux et de talentueux pilotes, mais une mauvaise coordination peut avoir sur elle des effets dévastateurs. Les Yuuzhan Vong se sont affranchis de ce problème depuis longtemps grâce au Yammosk. Considérée comme l'incarnation du dieu massacreur Yun-Yammka, et sans doute la créature la plus distinctive de tout le bestiaire Yuuzhan Vong, le Yammosk est un coordinateur de combat, autrement dit un tel monstre aux multiples tentacules est capable de faire agir les divers éléments d'une flotte en parfaite synchronisation pour une efficacité maximale. Physiquement, le Yammosk est une sorte de gros corps ovoïde d'une quinzaine de mètres de diamètre auquel sont reliés de nombreux tentacules, dont la longueur totale peut aller jusqu'à 100 kilomètres. Une seule partie de son corps est solide : une dent cachée dans les méandres de son anatomie. Cette dent est très puissante et peut s'attaquer à de la roche en sécrétant de l'acide. Cette dent capable de transpercer de nombreux obstacles sert au Yammosk pour se frayer un chemin dans des crevasses ou des trous à l'intérieur desquels il peut élire domicile.

 

Peu après sa naissance, un Yammosk est plongé dans un fluide nutritif jusqu'à être capable de vivre dans l'air ambiant. Il se reproduit rapidement, et élève sa descendance grâce à la télépathie. En général, les jeunes Yammosks se voient affectés des esclaves qui massent leurs tentacules pour les stimuler. Un Yammosk communique à travers les ondes gravitationnelles, envoyant des informations à des basal dovins asservis. Les commandants Yuuzhan Vong apprenaient à connaître leur Yammosk et à développer une relation de réciprocité avec eux, facilitant ainsi l'obéissance et la bonne volonté de la créature. Une pièce entière leur est souvent dévouée dans les croiseurs extragalactiques. Ses capacités télépathiques peuvent également atteindre les autres espèces pour les manipuler. Un Yammosk peut également détecter la présence de Jedi. Miko Reglia en fut la première victime, car il ne put résister aux tourments que lui infligea le Yammosk amené par la Garde Prétorienne sur Helska IV en vue d'établir une tête de pont pour l'invasion de la galaxie. Wurth Skidder subit le même destin, car le Yammosk de la planète Helska IV avait transmis à ses descendants ce qu'il avait appris de sa rencontre avec Miko Reglia, afin de les aider à appréhender cet ennemi.

 

Le Yammosk communique par télépathie avec chaque élément de la flotte, qui suit ses ordres en temps réel. Il en résulte une synchronisation parfaite des vaisseaux sous son influence. En cela, sa capacité est analogue à la méditation de combat Jedi. Les pilotes Yuuzhan Vong n'ont alors pas à s'occuper de la stratégie, et exécutent simplement les ordres avec une efficacité meurtrière. Ceci fait du Yammosk un être semi-intelligent, puisque les données stratégiques sont pris en charge par ses propres soins, mais il n'en reste pas moins au service de ses maîtres Vong. La flotte Yuuzhan Vong ainsi organisée grâce à un Yammosk a alors l'apparence d'un Yammosk, les vaisseaux principaux formant le cœur et tirant avec des armes à longue portée, et les autres dispersés dans plusieurs tentacules tournant autour du corps principal. La flotte Vong vient alors « frapper » son ennemi avec chacun de ses tentacules. Lorsque l'un d'eux est endommagé, il suffit d'une rotation pour en présenter un neuf à l'adversaire et continuer à infliger des dégâts. Cette technique s'est avérée fortement efficace contre la Nouvelle République au début de la guerre, car les militaires du gouvernement néo-républicain n'étaient pas habitués à ce genre de stratégie. Le Yammosk pouvait également coordonner de petites opérations au sol, comme purent s'en rendre compte les fantassins de la Nouvelle République.

 

Un Yammosk, coordinateur de guerre des Yuuzhan Vong.
Un Yammosk, coordinateur de guerre des Yuuzhan Vong.

 

Face à une telle menace, la Nouvelle République avait appris à concentrer son feu sur le vaisseau transportant le Yammosk d'une flotte Vong. Il s'agissait du premier objectif lors d'une bataille. Lorsqu'il était détruit, la flotte extragalactique perdait un avantage énorme et la Nouvelle République reprenait le dessus. Cependant, il n'était pas toujours aisé de savoir quel vaisseau abritait le Yammosk et de le détruire. Les Jedi parvinrent un jour à capturer un Yammosk vivant, et l'étudièrent sur la Base Eclipse. Lorsque les envahisseurs découvrirent son emplacement et l'attaquèrent, le Yammosk de la flotte ordonna à un corail skipper d'attaquer son congénère en captivité et de le tuer pour empêcher l'ennemi de continuer son étude.

 

En analysant les ondes émises par la créature, Danni Quee parvint toutefois à mettre au point un brouilleur, qui perturbait les communications télépathiques. Lors de la Bataille d'Obroa-Skai de l'an 28, la flotte de la Nouvelle République fut décontenancée lorsque la flotte Vong garda sa cohérence même après l'activation du brouilleur. Cependant, Jaina Solo découvrit la supercherie et fit activer un deuxième brouilleur, ce qui s'avéra efficace. Les Yuuzhan Vong avaient commencé à embarquer plusieurs Yammosks dans leurs flottes, et donc plusieurs brouilleurs étaient nécessaires pour faire face à l'ennemi. Mais cet appareil fut d'une aide précieuse, les Yuuzhan Vong ne trouvant pas de contre-mesure efficace. Le groupe d'exploration de Luke Skywalker en utilisa un pour aider les Vestiges de l'Empire à repousser l'attaque des extragalactiques lorsque ceux-ci portèrent leur attention sur le territoire des Impériaux, ce qui aida à convaincre les Moffs de rejoindre l'Alliance Galactique dans le combat. Au fur et à mesure de la guerre, les pilotes Vong commençaient à s'améliorer au pilotage, pour ne pas se retrouver dépourvus de tout support tactique en cas de mort ou de brouillage des capacités de la créature, comme c'était le cas au début de la guerre. En effet, sans cette coordination, les pilotes de coraux skippers étaient largement surpassés par les pilotes de la Nouvelle République. Cet écart se combla en fin de guerre.

Source(s)

Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion #7 - Rescues Part 2, Dark Horse 2010
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion #8 - Rescues Part 3, Dark Horse 2010
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion Volume 2 : Rescues TPB, Dark Horse 2011
Tom Taylor, Colin Wilson, Invasion tome 2 : Rescapés, Delcourt 2011
Troy Denning, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 9 : Étoile après Étoile, Fleuve Noir 2004
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 8 : L'Aurore de la Victoire II - Renaissance, Fleuve Noir 2002
R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 1 : Vecteur Prime, Fleuve Noir 2003
Michael A. Stackpole, Rosalie Guillaume, Le Nouvel Ordre Jedi tome 2 : La Marée des Ténèbres I - Assaut, Fleuve Noir 2001
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 14 : La Voie du Destin, Fleuve Noir 2004
Greg Keyes, Terese Nielsen, Le Nouvel Ordre Jedi tome 18 : L'Ultime Prophétie, Fleuve Noir 2004
R. A. Salvatore, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #1 - Vector Prime, Del Rey 2000
Michael A. Stackpole, John Harris, The New Jedi Order #2 - Dark Tide I: Onslaught, Del Rey 2000
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #8 - Edge of Victory II: Rebirth, Del Rey 2001
Troy Denning, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #9 - Star by Star, Del Rey 2002
Walter Jon Williams, Cliff Nielsen, The New Jedi Order #14 - Destiny's Way, Del Rey 2003
Greg Keyes, Terese Nielsen, The New Jedi Order #18 - The Final Prophecy, Del Rey 2003
Ann Margaret Lewis, The Essential Guide to Alien Species, Del Rey 2001

Mis en ligne le 19 février 2013 à 23:16 par Pash Cracken.
Dernière modification le 19 février 2013 à 23:16.

Fiche consultée 1065 fois.

Genre Espèce animale
Origine Yuuzhan'tar
Taille Tête : 16 mètres
Tentacules : 100 kilomètres
Habitat Milieu aquatique
Armes Tentacules
Télépthie
Dent
Catégorie Faune et Flore
Affiliations Yuuzhan Vong

Haut