Zellos

Dark Vectivus - Posté le 24 octobre 2011

Espèce Humain
Genre Masculin
Fonction Grand Moff de l'Empire Sith
Catégorie Personnages
Affiliations Empire Sith

Zellos

Dark Vectivus - Posté le 24 octobre 2011

Grand Moff de l'Empire Sith ressuscité qui participa à la seconde Bataille de Bothawui de l'an -3671 mais qui dut s'incliner face aux défenseurs de la République.

Près de 3700 ans avant la Bataille de Yavin, à l’époque où l’Empire Sith ressuscité émergea des Régions Inconnues, après treize siècles d’attente à se reconstruire et à peaufiner ses préparatifs de guerre afin de prendre sa revanche sur la République et les Chevaliers Jedi lors d’un conflit majeur connu sous le nom de Grande Guerre Galactique, la stratégie de l’Empereur Sith était des plus simples : grâce à sa formidable machine de guerre, ses Sith devaient dévaster la galaxie, démantelant la fière République et exterminant les gardiens de la paix et de la justice. Pour mener ses armées à la guerre, essentiellement composées de fantassins ordinaires, l’Empereur Sith put compter sur des meneurs d’hommes comme le Grand Moff Zellos. Mais quelques années après le début de cette conflagration galactique, les tactiques militaires des commandants de l’Empire Sith se heurtèrent aux premières contre-offensives de la République, notamment sur Bothawui.

 

Après avoir pris le contrôle de la Bordure Extérieure, l’Armada Impériale crut qu’il serait aisé de subjuguer la Bordure Médiane, mais il n’en fut rien quand une force d’attaque complète Sith fut annihilée par les navires de la Flotte Républicaine en orbite de Bothawui. Par conséquent, une force de plus grande importance, placée sous la supervision de Zellos et de ses officiers, fut rassemblée en vue de déloger les Républicains de la planète des Bothans. Des vaisseaux Sith venus des quatre coins de la galaxie convergèrent vers la planète susnommée en vue de combler les pertes subies lors du premier assaut dans l’Espace Bothan. Le plan initial de Zellos était sans doute d’opérer un bombardement orbital pur et simple de ce monde mais, si ce dessein avait été planifié ou non par le Grand Moff humain, ce dernier dut rapidement l’abandonner étant donné qu’un bouclier planétaire d’une puissance colossale avortait d’emblée toute manœuvre de ce type. Pour Zellos, il n’y avait pas d’alternative : fort de son armée de 50000 hommes, l’officier de l’Empire Sith ordonna un assaut terrestre contre les générateurs du bouclier, défendus par une légion républicaine de 4000 soldats, 84 des meilleurs Chevaliers Jedi et par le Maître Jedi Belth Allusis.

 

Zellos et ses officiers planifient l'attaque sur les générateurs de bouclier de Bothawui.
Zellos et ses officiers planifient l'attaque sur les générateurs de bouclier de Bothawui.

 

Face à une force adverse aussi réduite en comparaison de ses troupes, Zellos commit le péché d’orgueil et crut que ces soi-disant défenseurs ne feraient pas le poids face à son armée, dont la supériorité numérique était stupéfiante et laissait présager qu’elle ne ferait qu’une bouchée de Maître Allusis et de ses hommes. Seulement, cet excès de confiance poussa Zellos à engager le gros de ses troupes dans un assaut frontal, sans élaborer une stratégie d’attaque sophistiquée, ce qui le perdit et fit que ses soldats en payèrent les conséquences. Le verdict fut sans appel : pour chaque Jedi ou soldat républicain qui tombait, dix Impériaux Sith le rejoignaient dans la mort. La détermination des défenseurs des générateurs de bouclier était plus vivace que prévu, ce qui poussa Zellos, au vu des pertes encaissées, à appeler des renforts pour submerger les défenseurs républicains. Alors que le nombre des défenseurs s’était réduit à la portion congrue, et même si Zellos les tenait à sa merci, le Grand Moff offrit à Maître Allusis de déposer les armes pour voir sa vie épargnée. Mais le Maître Jedi et les quelques Républicains qui restaient renvoyèrent cette proposition de reddition à la figure du commandant impérial, qui autorisa ses soldats Sith à finir les quelques défenseurs restants.

 

Les Républicains et Allusis tombèrent au champ d’honneur en martyrs, mais les dommages qu’ils avaient infligés à l’armée de Zellos furent suffisants pour obliger les Sith à quitter Bothawui, le Grand Moff Zellos n’ayant pas les moyens de maintenir une force d’occupation sur la planète. L’échec de l’annexion de Bothawui par Zellos servit de catalyseur à la République, ravivant le moral de ses citoyens et de ses armées, épuisés par déjà dix années de guerre et de défaites. Cet événement, comme le souligna Maître Gnost-Dural dans un enregistrement effectué en vue de reconstituer les tenants et les aboutissants du conflit entre Jedi et Sith, fut le point nodal de la Grande Guerre Galactique, puisqu’il permit de freiner la progression des Sith au niveau de la Bordure Médiane.

Source(s)

Bioware, The Old Republic, LucasArts 2011
La Bataille de Bothawui sur Star Wars: The Old Republic.com (France)

Mis en ligne le 24 octobre 2011 à 11:47 par Dark Vectivus.
Dernière modification le 24 octobre 2011 à 11:47.

Fiche consultée 985 fois.

Espèce Humain
Genre Masculin
Fonction Grand Moff de l'Empire Sith
Catégorie Personnages
Affiliations Empire Sith

Haut